Résolu Plieuse AMADA ITS 80-25 Promecam Task84 / Erreur 92

  • Auteur de la discussion QT15
  • Date de début
QT15

QT15

Nouveau
Bonjour,

Nous disposons d'une plieuse AMADA ITS 080 25 T90333, avec CNC mb / TASK 84 / Promecam. (1989)

Nous rencontrons le problème suivant :

- Affichage d'une "erreur 92" lorsque que nous demandons un règlage en Y inférieur à 920 environ.
- Nous pouvons tout de même plier avec un réglage en Y allant de 920 à 999 (alors que nous sommes plutôt à un réglage entre 15 et 30 habituellement en Y, pour nos tôles acier de 1,5 à 5mm d'épaisseur) mais le pli n'est pas d'angle égal sur toute la longueur (sur 1m par exemple)
- Chose préliminaire à cette erreur, le tablier commençait à remonter plus lentement depuis une semaine.
- Les programmes de pliage en mémoire ont disparus.

Cela peut-il provenir du codeur du moteur d'axe Z ? Ou d'un problème hydraulique ?

ITS 80 25.png


Merci pour vos retours
 
B

Bob Le technicien

Nouveau
Bonjour,
Sur une ITS avec CN MB, l'axe Y est une vis sur laquelle se déplace un écrou (sur la capot noir au bout duquel se trouve le volant moletté).
La position de cet écrou est donc variable en fonction de la côte Y programmée. Au moment du pliage, une tige creuse se déplace au long de
la vis Y et vient en butée sur cet écrou. Cela détermine la position ou l'on appuye mécaniquement sur la butée hydraulique et donc la position
à laquelle la tablier s'arrête de monter.
Je ne vois pas de liaison entre la commande numérique et la vitesse de montée du tablier.
La source de l'erreur 92 et en général un blocage mécanique.
Dans un premier temps, je ne peux que vous conseiller de déposer la capot de l'axe Y et de regarder ce qui se passe.
Pour déposer la capot, il faut d'abord enlever le volant moletté. En principe, il y a une contre vis centrale avec un 6 pans creux.
Déserrer la vis d'un coup sec, puis ensuite le volant (d'un coup sec aussi). Aprés il n'y a plus que les trois vis du capot.

Si j'ai bien compris, les côtes Y que vous devez programmer pour avoir un résultat sont différentes de celles que vous utilisiez auparavant.
Ajouté au fait que vous avez perdu les programmes piéces en mémoire, soit il y a eu une mauvaise manipulation, soit la mémoire de la commande numérique
est défectueuse.
Mais voyez d'abord ce qui se passe mécaniquement. Le tube qui coulisse le long de la vis de l'axe Y se prolonge, à l'intérieur du bâtit, par une tige termimée par un galet (roulement). L'axe de ce galet est soutenu par deux entretoises en tôle plate situées de part et d'autre du galet. Le galet peut rouler sur une cale pentée qui se déplace verticalement avec le tablier. Je pense qu'il doit y avoir un dessin dans le manuel de la machine. Tout est-il en place, les vis épaulées qui servent d'axes sont-elle serrée. (je sais, c'est derriére le bac et d'accés pénible).
Bob
 
QT15

QT15

Nouveau
Merci pour cette réponse intéressante ! J'ai donc démonté tout cela.

Lors du réglage en Y, l'écrou noir avec un capteur se déplace bien et se positionne. Une fois que l'on lance le pliage : la tige creuse se déplace vers cet écrou et une fois le contact établi sur le capteur, le tablier redescend bien.

Les programmes que l'on a rentrés hier restent bien en mémoire, leur précédente perte est surement dû à une manipulation que nous avons faite sur ces cartes pour s'assurer que leur connexions ne soient pas "sales". (manipulation consistant simplement retirer la carte et la remettre dans son logement.) Cependant la valeur en Y reste toujours aux alentours des 950, une histoire de paramètres ?

Le point qui reste est sur la montée du tablier, ce dernier monte très lentement, avec un léger "sifflement" type passage d'huile hydraulique.

Est-ce qu'un clapet ou une électrovanne/distributeur peut être en cause ? Si oui il faut qu'on détermine laquelle, car c'est sur la montée que ça galère.
(Le problème de montée lente s'est présenté progressivement sur une semaine)

Merci !

Ci-dessous les photos :
image000001.jpg

image000000.jpg
 
B

Bob Le technicien

Nouveau
Bonjour,
Je pense que vous devez modifier la valeur de la côte d'origine de l'axe Y. Peut-être cette valeur (qui était aussi appelée "Preset", ou encore valeur de "recalage") est-elle notée quelque part sur un document, ou un ancien rapport d'intervention.
Sinon essayez avec 2.
On accéde aux valeur d'origine en mode écriture (La touche entre la touche manuel et la touche auto, dessin losange ouvert avec une fléche).
Ensuite appuyer plus de 2 secondes sur la touche d'origine de couleur rouge (dessin d'un repére orthonormé).
La valeur d'origine y apparait dans la champ d'affichage Y. Vous pouvez la modifier de la façon usuelle pour modifier une côte. Je pense que cela est expliqué dans la notice.

Pour ce qui est de l'hydraulique, trouver la source du probléme est difficile. Dans un premier temps, je vous conseille de copier le schéma hydraulique et de tracer pour chaque état le trajet de la pression et des retours vers le bac. Il fait au moins 4 couleurs. Débit de la pompe, aspiration, pilotages, retour bac. Les différents états sont fonction du mouvement du tablier tel que décrit dans la table de vérité. BH désigne la butée hydraulique, c'est la clapet sur lequel on appuye lorque la barre/tube entre en contact avec l'écrou d'axe Y.

Deux premier points:
- Votre machine a-t-elle encore les deux vitesses approche rapide et pliage (plus lente) ou a-t-elle été mise en conformité?
- Montez une longueur totale d'outillage dont poinçons et matrices soient au même angle (ou au moins angle poinçon inférieur à l'angle matrice) et montez
en pression sur les outils (tourner le volant moletté de l'axe Y jusqu'a contact et un peu plus). La pression au manométre doit monter progressivement jusqu'au maximum. Sinon vérifier si le limiteur de pression (l'autre bouton moleté situé en dessous du col de cygne gauche, sur le flasque) est serré au maximum. Vous devez obtenir les 80T.
Pour la suite, je peux vous aider pour comprendre le schéma hydraulique mais cela prend du temps, il faudra attendre dimanche. Mais suivant le cas, il peut être difficile de trouver la cause de la panne sans pouvoir remplacer un à un les composants.
Cordialement
Bob
 
B

Bob Le technicien

Nouveau
Bonjour,
Je n'ais hélas pas temps de faire une explication détaillée pour chaque séquence, mais voici une aide pour lire le schéma hydraulique ci-dessus. En bas du dessin, le moteur électrique M est connecté à l'arbre de la pompe. L'huile est puisée dans le bac par la pompe qui la propulse vers le haut. En sortie de pompe, un manométre est connecté. L'huile passe par un premier flexible, puis par un filtre et un deuxiéme flexible. En continuant plus haut, l'huile arrive sur une électrovanne double effet EVE/EVR. Si aucune de ces vannes n'est actionnée, le trajet suivi par l'huile est comme dessiné sur le schéma et l'huile retourne au bac.
Si EVE est actionnée, il faut remplacer le cartouche central du dessin de la vanne par le cartouche de gauche, avec les 2 fléches verticales. Dans ce cas, l'huile passe tout droit et part vers une deuxiéme électrovanne double effet EVM/EVD. En s'aidant du tableau , on peut savoir quelle électrovanne est actionnée pourquel mouvement.
EVE = Electrovanne embrayage
EVR= Electrovanne de retour
EVM= Electrovanne de montée
EVD= Electrovanne de descente
EVS= Electrovanne de séquence

EVS permet le passage de grande à petite vitesse. Ce changement de vitesse se fait en augmentant le volume d'huile que la pompe doit fournir. Le débit de la pompe étant constant, augmenter le volume d'huile nécessaire crée la diminution de vitesse.
Il est plus facile de comprendre avec le dessin du haut, qui représente le vérin unique d'une 50t, mais le raisonnement est le même quel que soit le nombre de vérin.
On voit sur le dessin que le vérin comporte deux section différentes B et A. En grande vitesse, seule la section B est alimentée. Il faut comprendre que A4 est connecté au point A. C'est la canalisation d'alimentation de la section B. Pendant ce mouvement, la section A du vérin se rempli par aspiration au travers du clapet anti-retour CGP qui est connecté au bac en T1. Le clapet "cartouche" situé sous EVS ne peut s'ouvrir car l'huile à sa partie supérieure (coté ressort) ne peut s'échapper à cause des deux clapet anti-retour (la bille "bouche" l'entonnoir)
Lorsque EVS est commandée, la cartouche peut s'ouvrir sous l'effet de la pression à sa base et l'huile située au haut de la cartouche peut s'échapper vers le bac au travers de EVS et d'un gicleur. l'ouverture de la cartouche permet à l'huile sous pression prtovenat de la pompe au traves d'EVE et EVM de sortir coté gauche de la cartouche, vers le point B. La canalisation A3 est connectée à ce point B est permet d'alimenter la section A du vérin.
A présent ce sont donc les 2 section B et A du vérin qui sot laimentées, ce qui crée la réduction de vitesse.

CGP= Clapet de gavage piloté. (le fait de remplir la section A du vérin par aspiration d'huile est appelé "gavage")
Ce clapet est un clapet anti-retour mais son ouverture peut être forcée en envoyant de l'huile sous pression par la ligne de pilotage (on "pilote" l'ouverture du clapet) X1. C'est le cas lorsque EVR est actionnée.

Toutes les lignes en pointillés sont soit des retours vers le bac, soit des lignes de pilotage.

ERP= Electrovanne de régulation de pression. Ne s'ouvre et ne débite donc vers le bac que lorsque la pression de réglage de cette vanne est atteinte. En l'occurence, sur ce schéma il est précisé "méchanical". Il s'agit donc d'une vanne et pas d'une électrovanne.

BH= Butée hydraulique. Cette vanne est actionnée mécaniquement par le tablier inférieur mobile lorsqu'il arrive à la position demandée. Si cette vanne n'est pas actionnée, le tablier monte. Si elle est actionnée le tablier descend, mais s'il descend il n'appuie plus sur la clapet et le tablier monte. Avec un tel montage, le tablier pourrait osciller ou vibrer, mais le clapet est usiné de telle sorte qu'en fait on atteint une position d'équilibre avec un tablier stable et un clapet ouvert partiellement.
Pour ceux que cela interresse, la position du tablier est asservie hydrauliquement, et comme dans tout asservissement le gain de la réction est ajusté pour éviter le "pompage". Dans ce montage, c'est la progressivité de l'ouverture de la BH qui régle le gain du systéme. En modifiant l'angle d'usinage du clapet de BH, on modifie son gain.

En espérant que ce décodage partiel du schéma permette la compréhention totale du schéma pour ceux qui en on besoin...

Bob
 
QT15

QT15

Nouveau
Un grand merci pour le temps passé Bob !

Après s'être rendus compte que la machine fonctionnait plutôt bien en mode bi-manuelle, nous avons cherché du côté de la pédale...
La panne était ridicule, il s'agissait du potentiomètre de la pédale...

C'est résolu !
 

Sujets similaires

Haut