Palier à air et qualité de l'air comprimé...

vax
vax
Modérateur
5 Mars 2008
7 212
Guipavas (près de Brest)
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Je ne me lasse pas de cette vidéo. Je suis admiratif des astuces assemblées sur cette machine.


Mais une question me tarabuste depuis un bout de temps.
Quelle qualité d'air faut-il pour ce genre de palier ? JE PARLE BIEN DE PALIER "GLISSANT" SUR DES REGLES EN GRANIT.

Naturellement je m'attend à un air le plus sec possible mais je voudrais confirmation si l'un de vous maîtrise cette technologie...

La question suivante est peut-on obtenir cette qualité d'air avec un "simple" compresseur à piston ?
Faut-il "juste" un bon deshuileur suivit d'une cartouche filtre papier à changer régulièrement ?


Merci d'avance.
 
Dernière édition:
vax
vax
Modérateur
5 Mars 2008
7 212
Guipavas (près de Brest)
  • Auteur de la discussion
  • #3
Oups ! le "copier" est resté au bout du doigt ! :)

Voilà je viens de mettre le lien.

J'ai lu les sujets sur les poupées d'affutage, mais là on est sur patin/granit je pense, pas métal/métal... D'où mon questionnement.
 
HBX360
HBX360
Compagnon
29 Avril 2008
3 041
FR-07000 Ardèche
Salut Vax,
Super vidéo. On aimerait en savoir plus. Dommage que je sois si mauvais en anglais, je ne comprends pas tout.
Pour la qualité de l'air, je n'en sais bougrement rien. La logique voudrait qu'on évite d'injecter la moindre particule un tant soit peu solide, mais j'ai peut-être tout faux ...
Je vais suivre ce post avec intérêt
Cordialement
Christian
 
vax
vax
Modérateur
5 Mars 2008
7 212
Guipavas (près de Brest)
  • Auteur de la discussion
  • #5
Hello Christian,
Ce gars a toute une chaine vidéo super intéressante, on en a parlé plusieurs fois sur le fofo...

Oui je suis comme toi à imaginer qu'il faut un air super pur, mais est-ce facile à obtenir dans l'atelier d'un modeste artisan ?
 
S
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
Hello Christian,
Ce gars a toute une chaine vidéo super intéressante, on en a parlé plusieurs fois sur le fofo...

Oui je suis comme toi à imaginer qu'il faut un air super pur, mais est-ce facile à obtenir dans l'atelier d'un modeste artisan ?
Tu fais de la plongée sous-marine, non ? si oui tu as tout ce qu'il faut alors.
Stan
 
vax
vax
Modérateur
5 Mars 2008
7 212
Guipavas (près de Brest)
  • Auteur de la discussion
  • #7
Regarde bien ma signature, tu comprendras ce que je faisais dans une vie précédente....
Presque 15000 heure de plongée, oui, mais au sec !

Mais ton idée est excellente s'il me faut de l'air super propre.... :)
 
Z
ZZR1100
Apprenti
12 Février 2013
194
à imaginer qu'il faut un air super pur, mais est-ce facile à obtenir dans l'atelier d'un modeste artisan ?
La qualité d’un air pur, si on se borne aux composés gazeux de l’air, sans particules solides ou liquides est facile à obtenir pour un amateur disposant d’un simple compresseur.
Pour la pression nécessaire à la machine, je ne la connais pas.

Il te faut, un ou plusieurs bol décanteur (évacuation de l’eau, de l’huile), un étage assécheur (relativement simple avec des billes d’alumine), et une petite cascade de filtres à air.
1 gros, standards, un autre, un peu moins commun, mais sans difficulté d’appro (une mèche de coton), puis un filtre micronique.
Pour 200 l/mn, il a la taille d’un cylindre de 2 – 3 cm par 1,5 – 2 cm de D.
Les particules retenues sont de la taille d’un virus ou d’un prion (Bien en dessous du micron => 1/100.)
Ces filtres ne sont pas très couteux.

Cela dit, je ne pense pas que la qualité de l’air soit tellement prépondérante : une colonne de mesure se déplaçant sur marbre par coussin d’air, a une précision/répétabilité courante de 1/10 de µm.
L’air utilisé, soit via une pompe intégrée soit par un réseau, doit vraisemblablement être filtré mais sans plus.

Dans la vidéo, ce que tu ne vois pas, mais qui se pressant pour une personne habituée à ce genre de lieu, c’est la qualité globale de l’air, de la climatisation.
À n’en pas douter, nous sommes dans une salle grise (pas encore blanche, mais pas loin …).
(D’ailleurs, la faiblesse de l’arrosage n’est pas étrangère à cette caractéristique (aérosol).)

C’est la mise en œuvre, la sévérité drastique des contraintes du lieu qui rendent cette machine possible.
Le système des paliers à air, sans être trop commun, est très classique dans les situations extrêmes (grande vitesse, haute précision, …), c’est une manière fiable et sure d’arrivé à un (bon) résultat.

Plus jeune, j’avais été surpris par la précision, et la suite d’astuces, des comparateurs « Solex ».
Ce n’est toujours pas un appareil surclassé !
 
vax
vax
Modérateur
5 Mars 2008
7 212
Guipavas (près de Brest)
Bonsoir et merci pour ta réponse complète.

J'ai eu dans l'après midi le service technique d'un fabricant (Microplan), il m'a assuré que l'utilisation d'un "simple" compresseur avec un filtre régulateur (deshuileur) était suffisant.
Pour la pression, j'ai eu la confirmation de ce que j'ai lu ici, 6bars c'est très bien et visiblement cela ne consomme rien en air !

Je crois bien que je vais essayer quelques tests d'ici peu...
 
P
PGL
Compagnon
29 Septembre 2014
1 327
Toulouse
J'ai vu un tour similaire pour usiner les disques internes des disques dur d'ordinateur, d'une très grande précision, aussi avec un banc en granit et tout sur coussin d'air, outil en diamant.
 
vax
vax
Modérateur
5 Mars 2008
7 212
Guipavas (près de Brest)
Et son anglais est très très simple à comprendre. Surtout que l'on sait de quoi il parle ! :)
Vraiment il faut tout regarder. Une des meilleures chaines que je connaisse.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut