montre de luxe sur aliexpress

jdg
Compagnon
14 Février 2011
973
92
Bonjour,

Une marque de montres swiss-made suisse dévoile de manière transparente d'où viennent ses composants :
CODE 41.
Quand au Swiss Made, après les récentes modifications de règles, on sait – et le marché le confirme souvent – que nombre de composants utilisés par les fabricants suisses viennent d’Asie (50%, dans certains cas). Le montage et les contrôles restants réalisés en Suisse… et pour Code41 qui les effectue en Asie, il est donc impossible d’obtenir le label !

j’en suis resté là, si je fais erreur merci de rectifier...
 
RICO
Compagnon
17 Août 2009
1 038
Doubs
Bonjour,



Quand au Swiss Made, après les récentes modifications de règles, on sait – et le marché le confirme souvent – que nombre de composants utilisés par les fabricants suisses viennent d’Asie (50%, dans certains cas). Le montage et les contrôles restants réalisés en Suisse… et pour Code41 qui les effectue en Asie, il est donc impossible d’obtenir le label !

j’en suis resté là, si je fais erreur merci de rectifier...
Salut,

CODE 41 n'appose pas le swiss made mais pourrait largement le faire. C'est leur manière de communiquer, il jouent
sur la transparence et refusent un label qu'ils jugent laxiste en terme d'origine .
Sur leur site, on peut lire :

Pourquoi pas swiss made ?

Les montres Swiss Made sont de haute qualité et appréciées dans le monde pour leur excellence. Seulement voilà, une montre labellisée Swiss Made peut avoir la quasi-totalité de ses composants provenant d’Asie !

Nous avons donc décidé d’être totalement transparents sur l’origine et de choisir des éléments suisses et étrangers pour leur particularité et leur rapport qualité/prix élevé et non pour répondre aux critères d’un label Swiss Made trompeur.

Nos montres sont de qualité supérieure et fabriquées dans les meilleurs ateliers chinois qui produisent depuis des décennies bon nombre de composants pour les marques suisses.


Je voulais juste apporter ma pierre à l'édifice de la grand muraille et montrer que tout n'est pas si hélvétique
dans ce beau label swiss-made.

Je te sens un peu énervé et écrire en caractères gras, je cesse le débat avant le passage aux lettres majuscules :-D
 
  • Réagir
Reactions: jdg
Aiwass
Compagnon
31 Août 2016
912
font pas mieux que les autres finalement, suffit que quelques truc soit transformés en "swiss" et c'est "swiss made", et ce même si a base de matière première chinoise, avec des machine chinoises...
 
Aiwass
Compagnon
31 Août 2016
912
les "swiss" font pas mieux que les autres niveau entourloupe sur le "made in".
pour code 41 si ils sont plus transparent que les autres et que leur marge est correct, c'est eux les plus justes
 
AutoOuRien
Apprenti
1 Novembre 2018
113
A noter que code 41 emboite du miyota qui n'est pas un mouvement suisse bien qu'un très bon mouvement.
Pour les montres swiss made, étant dans le métier depuis un bail, je peux vous dire que les marques qui usient leurs boitiers en suisse se comptent sur les doigts d'une main.
le discours sur la main d'oeuvre chinoise a ses limites dans la mesure ou ceux qui choisissent d'acheter une montre swiss made en se disant c'est fabriqué dans des conditions plus décentes se foutent le doigt dans l'oeil.
Il y a pléthore de possiblité d'assemblage de 2824; 2892 ou 7750 (ou équivalent Sellité, Soprod) pour pas cher. Quand on voit les marques suisses qui emboitent du 2824 brut (et il y en a beaucoup : hamilton, tissot, oris, longines, etc etc) ça frise le foutage de gueule.
Je me souviens qu'il y a quelques années, je payais le 2824 décoré mois de 100 euros.
Je vous conseille de regarder Steinhart pour de belles montres à des prix maitrisés.
 
JOSTone.PSU
Apprenti
23 Juin 2009
249
Haute savoie
Bonjour à tous, si je peux me permettre de donner mon avis ... Je n'en peux plus d'entendre parler de code 41 !!

Ça n'a rien à voir avec du Swiss Made, c'est juste une manière très maligne de profiter du terme "Swiss" pour une montre, sans en avoir le droit et surtout sans pouvoir le mériter! Tout en essayant de le détruire pour se mettre à niveau ... C'est une insulte ! (Mon avis).

Faire des montres chinoises avec des mouvements Japonais, comme toutes les montres a 150€ du marché (me semble pas que code 41 vende à ce prix) mais les faire emboîter par un "maître" horloger Suisse payé 5000.- par mois ... ???

Quelle hérésie, si ce n'est pas pour embobiner le consommateur hein ...

Et quand j'explique mon projet de monter un atelier de conception et de création horlogère, avec le rêve de faire des pièces uniques, de la personnalisation dans le plus grand artisanat possible (step by step); on arrive à me dire "ah je connais, comme code 41" ...

Comment est-ce qu'on en est arrivés à être aussi programmables ...


Swiss Made = 60% du coût de revient en Suisse + emboitage et contrôle final (certification) en Suisse.

C'est pas du 100% mais au prix ou il travaillent, heureusement pour nous que c'est pas du 100% !

Les marges que les sociétés prennent pour justifier le luxe est une autre chose ...
 
Dernière édition:
AutoOuRien
Apprenti
1 Novembre 2018
113
Hello JOSTone

Je trouve ton avis un peu trop tranché. Je suis dans l'horlogerie depuis un bail donc je sais un peu de quoi je parle mais peut être que toi aussi :lol:
Code 41 fait en effet son business sur une certaine transparence plus ou moins réelle.
cependant, il faut bien voir que les emboiteurs suisses que j'ai cités ne font pas autre chose. Très peu de R&D. Des mouvements qui sortent de chez ETA ou Sellita sans doute à 50 euros pièce vues les quantités. Dans ces mouvements on ne sait même pas ce qui est sous traité comme pièces en Asie. Des boitiers et des cadrans qui viennent directement de Shenzen.
En ce qui concerne les 60%, j'en doute un peu. Les grandes marques suisses d'entrée de gamme, comme de haut de gamme passe des fortunes en com, en corner luxueux "à la con" qui ne servent à rien sauf à donner au consommateur l'impression qu'ils achètent quelque choses d'exceptionnel. La seul marque qui propose des prix décent en mouvement "manufacture" c'est FC qui fait assez peu de pub et ne paie pas des acteurs d'hollywood
Quand Rolex ou Omega veulent se faire passer pour une manufacture, laisse moi rire. 1 millions de montre produite par an assemblées à la main dont les pièces sont ébauchés artisanalement? foutaise. Il faudrait au bas mot 2500 personnes à temps plein.
Personnellement, j'ai beaucoup de montre suisses, je connais bien l'industrie et je peux te dire que les suisses tirent beaucoup sur la corde.
Je rajoute aussi puisque tu parles des marques étrangère que Seiko a aussi des mouvement fabriqués au Japon (je ne parle pas de Grand Seiko) et la main d'oeuvre au Japon doit être bien aussi chère qu'en Suisse. Les processus industriels de productions ne différent pas tant que ça mais les montre sortent moitié moins chère.
Après ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Il y a en suisse une nouvelle génération d'horloger brillants qui créent des splendeurs chez De Bethune, Jaquet Droz et bien d'autres.
Il y a en réalité très peu d'artisants comme Philippe Dufour. Cette époque là est révolue.
Je ne parle même pas des complications techniques, par exemple au niveau des échappement qui ne servent qu'à une chose : avoir la main sur tout le SAV : co axial, réglage de la marche avec des outils spéciaux, spiral en silicium.
Bien beau tout ça mais dans 30 ans qui pourra réparer ça? Soit Omega pour ne citer qu'eux, ne produiront plus les pièces, soit ils les produiront encore et la moindre panne te coutera 1000 euros.
L'horlogerie pour moi était jusque là une exemple d'une économie durable, c'est en train de changer.
 
MegaHertz
Compagnon
31 Août 2017
786
Bonjour,

Ce qui m'étonne sur les montres mécanique c'est leur durée de vie sans aucune révision.
Tu as de vieilles Omega qui n'ont jamais vu l'horloger et qui tournent sans aucun problème pendant 20 ou 30 ans.

Je ne connais pas beaucoup de monde qui ramène sa montre en révision tous les 5 ans, la plupart des usagers se contentent de la porter et en théorie ça ne devrait pas marcher aussi bien.

Ce qui m'amuse pas mal c'est de nier la qualité d'un bon process industriel.
Quand le consortium Seiko ou Swatch fait produire des mouvements dans des usines avec matériel dernier cri, air épuré et tout ce qu'il faut pour obtenir de la bonne qualité avec des processes automatisés, on cherche le petit artisan à lunettes qui se pencherait sur chaque mouvement comme la marmotte sur le papier d'alu.

Sur un forum de montres je veux bien mais sur un forum d'usinage c'est curieux.

Vous savez très bien qu'une conception bien faite permet d'utiliser des CNC et de l'électroérosion qui sont très très efficaces pour produire de la haute qualité
Il existe également des robots plutôt doués surtout pour le travail en salle blanche.

De l'aveux de Breitling, la seule opération non automatisée est l'équilibrage du balancier.
Ils ont essayé de développer des robots mais les êtres humains sont plus efficaces.

Une montre c'est de la micromécanique, ça n'est pas magique.
C'est tout à fait normal qu'un calibre sorte d'une chaîne avec des processus rationalisés qui permettent de réduire les coûts.

Pourquoi a t'on tant de mal à accepter pour les montres qu'on connaît pour les voitures ou les ordis ?
-dali-persistance-de-la-memoire-les-montres-molles.jpg
 
AutoOuRien
Apprenti
1 Novembre 2018
113
Pour te répondre dans l'ordre.
Les gens ne font pas réviser surtout par ignorance. Tant que ça tourne, ça tourne. Quelque soit la qualité du mouvement, c'est comme un moteur, si tu ne mets pas d'huiles il y a une moment ou ça s'use vraiment. La montre tournera peut être dans le meilleur des cas mais de plus en plus mal. Une omega, aussi excellent soit le mouvement, si tu ne l'as pas révisé depuis 30 ans, aïe. Encore si elle est restée dans une tiroir, les pièces ont des huiles figées mais pas d'usure, si elle a été porté c'est une autre histoire. 1/10ème d'usure en horlogerie ça peut avoir des conséquences sérieuses.
C'est particulièrement significatif sur certaines pièces, par exemple l'axe du rotor. Ton rotor qui n'est plus horizontal va toucher la platine ou le fond de boite. Avec des huiles modernes et un huilage bien fait, ça peut tenir dans les huit ans.
Côté fabrication, il y a peu de pièce qu'une machine ne peut pas faire. Sur le spiral, la main de l'homme est indispensable. De la même manière, un 2824 ça marche très bien et c'est bien conçu mais niveau finition, c'est pas ouf non plus quand tu vois à la loupe.
Pour les spécialistes, un anglage de pont ou un polissage à la main ce n'est pas la même finition. Après, tu peux tout fabriquer en CNC, il n'en faudra pas moins des horloger pour les réviser et les réparer. Exemple classique ; un axe de balancier qu'on en trouve plus. Il faut l'usiner. De manière plus général, c'est comme dans l'art, un pièce finement executée à la main, donc en petite série, ça se garde, ça prend de la valeur. Quand tu dis une montre, c'est de la micromécanique, certes, mais la comparaison avec les voitures de luxe est assez pertinente, ENtre un siège cousu à la main dans du cuir pleine fleur de qualité et un cuir de clio, entre des plastiques durs moyennement assemblé et des plastiques moussées parfaitements assemblé, voila quoi.
Je te laisse admirer ce que peut donner une montre entièrement faite à la main. Philippe Dufour est le dieu de beaucoup de gens dans l'horlogerie. Humble en plus.
482575
 
Dernière édition:
AutoOuRien
Apprenti
1 Novembre 2018
113
oui faut voir que le boitier est fait maison. toutes les pièces sont usinées maison sauf le spiral. les polissages et les anglages de ponts sonf fait à la main. finis à la buchette de buis. toutes les têtes de vis sont anglées et finies à la main.
Je peux te dire que tout est vendu avant même que ça soit fini et que la montre double de valeur dès que tu l'as en main :wink:
Deux autres merveilles :
 
Dernière édition:

Dernières discussions

Haut