Advertisements

L'eau qui ne fait pas rouiller

  • Auteur de la discussion pierrepmx
  • Date de début
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 618
Alpes & Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #1
Salut,

pour le refroidissement en rectification, le meilleur liquide d'un point de vue thermique est l'eau.
De plus, la très faible viscosité de l'eau (par rapport aux huiles solubles) favorise l'évacuation des résidus de rectification des pores de la meule (ça n'est pas moi qui l'invente).

Mais voilà, l'eau fait rouiller :shock:

La solution, connue bien avant l'invention de la première rectifieuse moderne par Brown & Sharpe entre 1860 et 1868, est de saturer l'eau de cristaux de soude.
Pas la très dangereuse soude caustique, mais le produit inoffensif que l'on est nombreux à utiliser pour le dérouillage électrolytique, et certainement moins nombreux pour le ménage :lol: .

La formule du liquide de refroidissement en rectification, donnée dans les bouquins au moins jusqu'entre les deux guerres mondiales, est la suivante :
1.5 à 2 oz for 1 gallon
Ce sont des gallons anglais, donc 4.5 litres.

Ce qui nous donne : de 9 à 13g/l.
Il faut qu'en séchant ça laisse un léger dépôt blanc.

On n'est pas obligé de croire qu'un truc aussi simple puisse marcher, et comme les vieilles recettes se font facilement descendre en flamme sur le forum au nom du modernisme et des usages actuels de l'industrie, j'ai essayé avant de poster.

La dose était un peu élevée : 4g de cristaux de soude (moins d'une cuiller à café) dans 0.2 litre d'eau (20g/l).

J'ai décapé un morceau d'acier (nuance inconnue) avec un disque à lamelles, puis appliqué de l'eau pure d'un côté et de l'eau sodée de l'autre.
Résultat en image : on devine facilement quelle partie a reçu l'eau pure !

Est-ce que certains utilisent cette "recette" ?

Cristaux de soude - rouille.jpg
 
Advertisements
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 801
FR-16 angouleme
bonne recette ! produit simple et pas cher

j'utilise deja la proprieté anti corrosion du carbonate de sodium pour d'autre systeme , mais n'y avait jamais penser pour la rectification

j'utilise aussi le carbonate de potassium , exactement equivalent , dont la source est la simple cendre de feux de bois

ça me fait penser a un produit que j'ai vu utiliser dans une instalation de tonnelage : finition de petite piece en les brassant melangé a des gros granullé abrasif : il y avait un gros arosage d'eau avec un aditif special : IPRO T22 : ça ressemble a du produit a vaisselle : on en met quelque % dans l'eau , et rien ne rouille ... et l'effet detergent evite aux grains abrasif de s'encrasser

le carbonate de sodium a aussi un effet detergent qui doit eviter l'encrassement des meules

l'avantage de ce produit special est qu'on en met beaucoup moins que de soude , donc pas de depot visible en sechant
 
jac
jac
Apprenti
30 Juil 2008
185
Calaisis
Bonjour

On parle de cristeaux de soude ou de carbonate de sodium ?
ou est-ce la même chose ?

Cordialement

Jac
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 801
FR-16 angouleme
oui c'est la même chose

carbonate de sodium est le nom chimique exact

cristaux de soude est la denomination commerciale courante

le probleme c'est qu'il y a quelque siecle soude voulait dire carbonate de sodium , et il fallait dire soude caustique pour dire NaOH

helas dans l'enseignement en france il ont changé le vocabulaire ! maintenant soude tout court veut dire NaOH donc soude caustique ... mais l'enseignement n'a pas changé les etiquettes donc les cristaux de soudes sont toujours vendu sous le même nom

je trouve cela completement lamentable de changer le vocabulaire sans raison

donc j'evite d'utiliser le mot soude seul qui produit des erreur a cause de ce lamentable changement de vocabulaire

quand je veux parler de NaOH je dit soude caustique , même si les prof de chimie actuel trouvent que c'est comme dire tuyaux creux

quand je veux parler de Na2CO3 je dit carbonate de sodium ... ça evite que quelqu'un y mette de la soude caustique par erreur
 
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 618
Alpes & Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonsoir,

j'ai écrit "eau sodée" sans me poser de questions car c'est la traduction littérale de "soda water", le terme que l'on trouve couramment dans les publications anglo-saxones de l'époque (18...-1930) sur la rectification.

Cela désigne bien l'eau saturée en carbonate de sodium.
Donc, surtout pas de débouche-évier !
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 620
Tirlemont Belgique
Bonjour,

une bonne habitude à prendre:
lire les fiches de sécurités des produits avant même d'en acheter!

Carbonate de soude Na2CO3
Bicarbonate de soude NaHCO3
Soude caustique = Hydrate de sodium NaOH

la lecture des détails est très édifiante, si vous n'en êtes pas convaincu, vous ne vous tromperez sans doute qu'une fois!

170px-Sodium_hydroxide_burn.png


nous ne parlerons pas de projection dans les yeux.
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Albert le Belge a dit:
Bonjour,

une bonne habitude à prendre:
lire les fiches de sécurités des produits avant même d'en acheter!

Carbonate de soude Na2CO3
Bicarbonate de soude NaHCO3
Soude caustique = Hydrate de sodium NaOH

la lecture des détails est très édifiante, si vous n'en êtes pas convaincu, vous ne vous tromperez sans doute qu'une fois!

170px-Sodium_hydroxide_burn.png


nous ne parlerons pas de projection dans les yeux.
Bonjour,
Déjà il y a un point important qui prête à confusion dans vos intitulés : le mot soude.
ici en France il faut parler de bicarbonate de SODIUM et de carbonate de SODIUM.
Le sodium c'est Na
La soude c'est NaOH.
Stan
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 801
FR-16 angouleme
ces fiche de securité sont très peu instructive

la fiche de securité du Na2CO3 anhydre le presente comme un produit assez dangereux , mais ne dit rien sur le danger de ce carbonate de sodium dilué dans l'eau comme on l'utilise pour du nettoyage , et qui parait peu dangereux

ça ne precise pas non plus que les cristaux de soude du commerce sont une forme deja hydraté , et non du carbonate de sodium anhydre

les cristaux de soude traditionnel fabriqué par le porcédé leblanc il y a longtemps contenaient naturellement une petite proportion de soude caustique , qui en faisait un produit de nettoyage plus efficace que le carbonate de sodium pur ... quand le procédé leblanc a ete abandonné les utilisateur on trouvé le nouveau carbonate de sodium vendu aussi sous ne nom de cristaux de soude moins bon
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 801
FR-16 angouleme
Déjà il y a un point important qui prête à confusion dans vos intitulés : le mot soude.
ici en France il faut parler de bicarbonate de SODIUM et de carbonate de SODIUM.
ce vocabulaire (nomenclature parlé) a été inventé par guitton de morveau a l'epoque de lavoisier , et a cette epoque le sodium et le potassium n'etaient pas encore connu ... on prenait donc la soude pour un corps pur , et on trouvait la soude , le carbonate de soude avec du CO2 et le bicarbonate de soude avec 2 fois plus de CO2

quand ensuite on a compris que la soude etait NaOH on a inventé le nom sodium ... et comme toujours on a continué a utiliser l'ancien nom carbonate de soude dans le commerce

de même quand il on donnée le nom bicarbonate de soude , il ont oublié l'hydrogene : le nom chimique pour les puriste du bicarbonate NaHCO3 est l'hydrogenocarbonate de sodium

la chimie est incomprehensible si on ignore son histoire car tous les ancien nom sont toujours utilisé ... si on ne connait que les nom scolaire moderne on est perdu dans l'industrie

en 1880 il y a eu la guerre entre les atomiste et les equivalentiste ... les atomiste ont gagné et la formule de l'eau est passé de HO a H2O
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 620
Tirlemont Belgique
Bonjour,

Je suis d'accord avec vous sur le flou artistique ou non qui règne dans l'appellation de ces produits, mais il ne faut pas ME les reprocher! :-D
nous ne polémiquerons pas sur le sujet:

sur une même fiche vous lirez comme moi :

Fiches Internationales de Sécurité Chimique

1 CARBONATE DE SODIUM ANHYDRE >> CARBONATE DE SOUDE Na2CO3
sur une autre:
2 BICARBONATE DE SODIUM >> Bicarbonate de soda Bicarbonate de soude NaHCO3

et d'autres exemples ne manquent pas.

Merci Moissan pour toutes ces précisions.
 
M
mad.ax
Apprenti
18 Nov 2012
151
Bonjour,

voila une recette prometteuse! 2 questions me viennent a l'esprit:

-Les 'cristaux de soude' ou carbonate de sodium étant aussi utilisés comme décapant, n'y a t'il pas un risque pour la peinture de nos chères machines que l'on a passé tant de temps a refaire? Ou la proportion est trop faible?

-Peut on transposer cette recette et utiliser le carbonate de sodium comme additif inhibiteur de corrosion dans un mélange eau/colza utilisé comme fluide coupe?

Axel
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 801
FR-16 angouleme
le carbonate de sodium n'est pas un decapant pour la peinture

c'est avec l'electrolyse que ça decape , car a la surface de la piece a decaper ce carbonate de soude se fait transformer en soude caustique ... cette soude caustique ne dure pas et se retransforme en carbonate : mais elle est bien la juste ou il faut pour detruire la peinture

attention aux bizarerie de l'electrolyse : il n'est pas impossible qu"un bain d'electrolyse en carbonate de sodium que l'on croit sans danger devienne plus dangereux que l'on croit apres electrolyse prolongé
 
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 618
Alpes & Drôme
moissan a dit:
c'est avec l'electrolyse que ça decape , car a la surface de la piece a decaper ce carbonate de soude se fait transformer en soude caustique ... cette soude caustique ne dure pas et se retransforme en carbonate : mais elle est bien la juste ou il faut pour detruire la peinture
C'est intéressant, je ne savais pas ça.
moissan a dit:
attention aux bizarerie de l'electrolyse : il n'est pas impossible qu"un bain d'electrolyse en carbonate de sodium que l'on croit sans danger devienne plus dangereux que l'on croit apres electrolyse prolongé
Pour rassurer les genssss dans ce cas particulier : j'ai utilisé des bains de dérouillage au "cristaux de soude" (donc carbonate de s... :wink: ) jusqu'à ce que ça devienne un vrai cloaque, sans véritable irritation pour les mains.
Je ne suis pas le seul (the_bodyguard, vero, et pas mal d'autres je pense).
Par contre, ça voudrait dire : légèrement plus d'agressivité pendant que ça bouillonne (puisque génération d'un petit peu de soude caustique en surface de la pièce). Je vais en refaire dans les semaines qui viennent, j'essaierai de voir "si ça pique".
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut