Huile entière pour la coupe ?

tydji
Ouvrier
24 Décembre 2013
351
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

On trouve quelques vidéos sur le net de vieux tours de production qui utilisent un jet constant d'une huile assez épaisse en guise d'huile de coupe.
D'où mes questions :

N'est-il pas préférable d'utiliser une huile entière comme lub de coupe simplement pour le fait que
celle-ci aura comme avantage de lubrifier notre machine aussi ?

De manière générale, quels sont les inconvénient/avantage d'une huile de coupe entière ?

Au plaisir de vous lire
 
tydji
Ouvrier
24 Décembre 2013
351
  • Auteur de la discussion
  • #2
Qu'est-ce qu'une huile de coupe entière en fait, par rapport à des huiles de glissières, etc ?
Dans ce cas de vieilles machines automatisées, elle était bien utiliser pour lubrifier la machine aussi non ?
 
crapulatos
Compagnon
5 Avril 2009
3 347
FR-62 près de Carvin
C'est bien mon avis ... mais plein de gens qui font des copeaux toute la journée pensent le contraire :smt017

Et pi y'a rien à faire, ça m'angoisse de savoir que je vais mettre de la flotte partout dans mon tour.

E.T.
 
bipbip30
Compagnon
23 Décembre 2012
2 817
bjr, l'eau a aussi son importance car c'est le réfrigérant le + efficace.
 
kiki86
Compagnon
7 Janvier 2015
4 278
Maisons Alfort
bonjour
sur les CN on travaille a l'huile soluble
l'huile entière dans certains cas particuliers
les conditions de coupe sont plus faible en huile entière : fumée du a l'échauffement
la composition de l'huile entière est différente de l'huile de glissières mais effectivement peut servir a la lubrification
dans l'huile soluble, bien dosée, ta machine ne risque RIEN : il y a suffisamment de composants pour éviter l’oxydation
en 30 ans de fabrication j'ai utilisé l'HE uniquement en décolletage
toutes les autres machines : tours, fraiseuses CN et perceuses Huile de coupe
 
tydji
Ouvrier
24 Décembre 2013
351
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonsoir,

L'huile soluble aussi dégage de la fumée ! N'est-ce pas justement l'évaporation de l'eau qui permet le refroidissement ?

J'ai malheureusement l'impression que l'huile soluble a tendance à "diluer" l'huile glissière, et ça c'est embêtant ! (Embêtant au moins dans nos cas où on utilise des conventionnelles qui n'ont pas une lubrification centralisée sous pression)

"kiki86", pourquoi utilisez vous l'huile entière en décolletage ?

"Crapulatos", vous utilisez quoi du coup ? Parce qu'effectivement quand on se tue à refaire une machine, on n'a pas envie d'être à l'origine des erreurs du type rouille par-ci par-là ou autre qu'on a pu rencontrer ! ^^

Oui, en principe, mais pour de l'huile de coupe soluble stagnante, j'ai régulièrement de légères oxydations. Et ça c'est aussi embêtant. Et je suis nettement au dessus des 5% de dilution préconisé.

Est-ce qu'une huile entière (de coupe) est réellement conçu pour lubrifier la machine ?
Inversement, est-ce qu'une huile de lubrification (pour glissière par exemple) est vraiment inefficace en temps qu'huile de coupe si elle s'écoule abondamment ?
Oui parce que si déjà on en fou partout, autant que ce soit pour le bien de toute la machine. :mrgreen:

Tydji
 
alidadejack
Compagnon
8 Mai 2012
705
Bonsoir,
il me semble que l'huile entière a la réputation d’être potentiellement cancérigène,
disons un peut plus que la soluble.
Bonne soirée.
 
kiki86
Compagnon
7 Janvier 2015
4 278
Maisons Alfort
bonsoir
pour tydji
pourquoi l'huile entière
par habitude : il y a 40 45 ans
les machines tournaient moins vite
plusieurs outils en même temps
peu éclaboussures car pas de capotage
 
RICO
Compagnon
17 Août 2009
1 045
Doubs
Salut,

L'huile entière est de plus en plus utilisée, CN ou pas. On ne parle plus d'huile épaisse d'il y a 30 ans mais d'huiles
performantes présentant des viscosité très faibles, si j'exagère, presque de l'eau.

Avantages :
- Pas d'erreurs de dosage.
- Pas ''d'élevage'' de bactéries ou de ''culture'' de champignons ou d'algues.
- Pas d'odeurs de décomposition.
- Pas de rouille machine.
- Pas de mayonnaise quand on complète les bains.
- Pas de surveillance du taux d'huile dans l'eau.
- Coûts de retraitement énorme pour l'huile soluble (il faut évaporer l'eau) alors que les huiles entières sont
recyclées comme carburant industriel ou huile moins noble (tronçonneuse)

Cancérigène l'huile entière ? Oui pour les huiles d'origine minérale qui vont être éradiquées dans les années à venir.
Elles sont étiquetées cancérigène depuis 2015 pour les viscosité inférieures à 20 cst.
Non pour les huiles de synthèse ou végétales.

Côté huile solubles, l'interdiction récente de certains biocides et bactéricides cancérigènes prouve que ce n'était pas
beaucoup mieux.

Dans le milieu où j'exerce (micromécanique et horlogerie), plus personne n'utilise d'huile soluble. L'huile entière est
très performante dans les inox, titanes et exotiques.

Si j'avais un conseil à donner à des amateurs et intermittents de l'usinage, ce serait d'usiner à sec ou à l'huile entière.
Vos machines seront mieux protégées et vous n'aurez pas un bain infâme qui pue et risque de tourner. Tâchez aussi
de trouver de l'huile aux normes de santé actuelles, les récup diverses et variées de produits industriels sont parfois
de mauvais plans ...

C'est mon avis et c'est étayé par des années de collaboration avec la médecine du travail et les fabricants d'huile.


A+,

RICO
 
Francois57
Compagnon
21 Octobre 2010
2 363
Metz
Cancérigène l'huile entière ? Oui pour les huiles d'origine minérale qui vont être éradiquées dans les années à venir.
Elles sont étiquetées cancérigène depuis 2015 pour les viscosité inférieures à 20 cst.
Bonjour,
J'utilise sur mon tour(Celtic 14) pour les glissières car préconisé par le constructeur Muller et Pesant de l'huile minérale SAE 30,cette huile est également utilisée fortement en motoculture.....!Dois je en changer?
François
 
Yakovlev55
Compagnon
22 Janvier 2011
3 394
F-67150
Bonjour, Rico as-tu des références de produits, car les huiles entières que j'achète perso, ne sont pas très fluides, et me semblent de sacrées vacheries pour la santé. Celle que j'ai de chez Castrol, oxyde le mandrin si elle fume, et ceci en quelques heures, elle semble aussi attaquer le laiton, qui devient très sombre avec le temps.
Cordialement
Martin
 
RICO
Compagnon
17 Août 2009
1 045
Doubs
Salut,

Pas d'affolement! Si vos huiles sont de fabrication récente, le chlore et le souffre sont déjà bannis de la plupart
des huiles. La déclaration de cancérigène avérée date de 2015 pour les huiles minérales de viscosité inférieure
à 20 cst.
Ces huiles portent depuis janvier 2016 un pictogramme avec le dessin des poumons qui ''éclatent''.
Dès que l'on passe au delà de 20, elles deviennent conformes et 20 c'est encore très fluide. J'utilise deux huiles
sur deux sites différents. Fuchs Plantocut 7 SR+ (végétale viscosité 10) et Blaser Blasomill 22 (minérale viscosité
22) Pour donner une idée, la Blasomill 22 est utilisée pour percer avec des forets trous d'huile de diamètre 1.20 mm
avec une pompe 120 bars. Elle est donc assez fluide pour passer dans des capillaires de 0.2 mm.

Pour Yakovlev55, ce n'est jamais bon quand une huile fume, c'est quelle brûle et n'assure pas le refroidissement.
Chez Castrol, il y a aussi de la bonne huile, j'en ai utilisé, je regarde mes docs demain au travail et te redis.

Pour François, je ne sais pas répondre, il faut regarder la fiche de données de sécurité de ton huile. Tout est question
de quantité, j'imagine que de l'huile de glissière, tu as juste tes coulisses qui sont enduites, pas grand risque.

J'ai le souvenir d'une huile révolutionnaire, Neoval rubis G8, qui usinait tout et qu'on pouvait même utiliser en additif dans
les moteurs. j'ai des potes, aujourd'hui, qui ont les mains à vif en permanence à cause de ce produit, c'est pour
cette raison que j'ai bossé le sujet. J'ai un patron qui m'accompagne sur ce sujet et qui a eu l'intelligence de les
muter sur des postes sans huile, en assurant leur reconversion, sinon chômage ...

A+,

RICO
 
tydji
Ouvrier
24 Décembre 2013
351
Bonjour,
Merci RICO pour ces précisions enthousiasmantes ! Il me semble qu'elles ne sont pas négligeables ! (Lobbyiste écolo ou pas)
Mais alors, quels inconvénients pour les huiles de coupe non minérales ?

Ne devrait-on pas appeler cellles-ci "liquides de coupe" plutôt qu'huiles de coupe ? Si elles avaient un quelconque pouvoir lubrifiant elles ne seraient pas employées en tant que liquide de coupe ?! Donc de part leur nature, elles ne sont pas plus avantageuses vis à vis de la lubrification machine qu'une huile soluble, si ?! Ou autrement dit, pas moins désavantageuses vis à vis de la lub machine, si ?!
Au plaisir,
Tydji
 
bipbip30
Compagnon
23 Décembre 2012
2 817
merci pour tous ces renseignements de première main Rico
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut