Est-ce qu'il y a des fibres dans l'alu ?

geger
Compagnon
9 Mars 2009
1 610
FR-34
c’est du bois calciné !!
certaines s'étaient couvertes d'un voile uniforme. D'autres avaient des "piqures" de plusieurs millimètres de profondeur ou des "crevasses". Alors qu'elles provenaient a priori toutes des mêmes chutes d'alu. On m'a expliqué que les pièces soumises à contraintes s'oxydaient différemment des autres...
l'oxydation a dû suivre les traces faites lors du process et créer ces figures en écorces, le phénomène "s'auto-générant"
morceaux stockés n’importe comment en pleine terre qui ont un début d’aspect similaire, en surface fine !
J'ai eu ça aussi : des profilés d'alu, enfoncés dans la terre, qui avaient "pelé", et qui partaient en lambeaux, comme un pâte feuilletée super fine...

De vos réponses, il se dégage une impression étrange:
Que ces matières, que nous appelons inertes, (à ce que nous en croyons) se comportent comme des matières vivantes,
et réagissent physiquement à leur environnement, en révélant les forces qui maintiennent la cohésion de leur stucture...

oup oup oup... :smt017 :wink:
 
geger
Compagnon
9 Mars 2009
1 610
FR-34
Inerte au sens philosophique sans vie
Oui, c'est ça que je dis... :wink:

(les réactions différentes d'une même matière, identique partout en son sein, selon les différentes conditions de son épreuve ("comment elle le ressent"), le terme de @Vergobretos d'auto-génération m'ont aiguillé sur cette voie de méditation...) :wink:

Pas de panique, je ne dis pas para-normal ou quoi que ce soit...
et je ne viens pas non plus de me prendre la foudre sur la tronche :neo_xp:
 
geger
Compagnon
9 Mars 2009
1 610
FR-34
Mais je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas d
merde, plus d'encre :smt013
 
KildeRouge
Compagnon
18 Novembre 2011
509
Villeneuve d' ASCQ NORD
Pour les fibres dans les alliages d'alu , je confirme les dires de Damy , j'ai bossé avec un labo d'une université belge qui avait
fait des manips spatiales ( ou légèreté et résistance maxi sont primordiales ) , l'usineur de ce labo m'a dit prêter une grande
attention au fibrage de la matière afin de tailler les pièces selon les fibres .
Quand à la corrosion , l'"AU4G a tendance a présenter une corrosion selon des formes dendritiques ( genre racines d'un arbre)
et souvent ces dendrites ont tendance à transpercer la matière avec de la poussière d'alumine remplissant ces dendrites .
 
Dernière édition:
geger
Compagnon
9 Mars 2009
1 610
FR-34
souvent ces dendrites ont tendance à transpercer la matière avec de la poussière d'alumine remplissant ces dendrites .
Quand je lis ça, j'ai mal aux dents

Je vous crois volontiers @damy et @KildeRouge,
Tout ça ne nous dit pas pourquoi, comment...
comment on les voit, ces fameuses "fibres", comment on les met en évidence (...de manière non destructive , excusez!)
ça nous dit plutôt : parce que...
:wink:
 
albatros_del_sur
Compagnon
22 Avril 2012
4 713
FR40 / FR64
Pour l'usinage en aéronautique ou autre le sens du fibre est stipulé et doit être tenu :-D
Bonsoir,
Tu as entièrement raison, nous appelions ça le sens du laminage, et quand on plie une tôle en travers du laminage surtout avec les fortes épaisseurs il se forme des craquelures.
Le sens du laminage se voit bien sur les tôles même bien lisses.
 
g0b
Compagnon
20 Janvier 2014
1 275
Il y a une expérience facile à faire pour mettre en évidence les grains des alliages d'aluminium : il suffit de tremper l'alu dans la soude caustique (polissage chimique), ça va décaper la surface (alumine protectrice) et faire apparaître les grains et les inhomogeneites
 
Jmr06
Compagnon
14 Février 2017
1 447
Cannes
Bonjour.
quand on plie une tôle en travers du laminage surtout avec les fortes épaisseurs il se forme des craquelures.
J'imagine que cela dépend aussi des traitements thermiques qu'a subit la tôle ? Si elle a subie un traitement de stabilisation, elle est beaucoup moins sensible à ce phénomène ?
Ce que j'ai constaté d'expérience, c'est que si on usine que d'un coté une tôle laminée trempée de 2024, elle fait la banane. (Et l'usineur fait la gueule !)
 
geger
Compagnon
9 Mars 2009
1 610
FR-34
Bonjour,
comme je suis resté sur ma faim,
je relance de 10... :wink:

Comment connaitre le sens des fibres dans une pièce massive (donc: pas une tôle) ?
Je fais une différence entre grain (pas de direction privilégiée) et fibre (une dimension beaucoup plus grande que l'autre, les autres), ces deux choses étant des "inhomogénéités".

N'y-a-t-il pas un terme plus "adéquat" (utilisé par les labos de métrologie ou de physique de la matière) que fibre, qui implique une différence de nature, une disparité entre particules contigües, supposées être identiques?

Enfin, et provisoirement, sont-ce les "fibres" de l'alu
qui sont responsables de l'aspect spécifique de cette corrosion?
Capture d’écran 2019-08-16 à 14.48.55.png


Capture d’écran 2019-08-16 à 14.48.21.png


A noter que les faces dressées, à la même époque ( ≈ 50 - 60 ans), ne sont pas du tout atteintes , mais per qué ? :smt017
 
Dernière édition:
serge 91
Lexique
18 Février 2010
5 362
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
comme je suis resté sur ma faim,
Tu dois manger plus de fibres, ça ralenti le transit intestinal. :mrgreen:
C'est vrai que le terme de "fibre" n'est peut-être pas bien choisi, c'est plutôt "feuilleté" à mon avis.Ce qui correspond bien à cette apparence délaminée.
Probablement causé par une différence de vitesse entre la surface et le cœur dans le 'laminoir"(ou "l'extrudeur)
Quand à déterminer le sens sans rien toucher ?, pifomètre ou fibroscopie :-D
 
Haut