Est-ce qu'il y a des fibres dans l'alu ?

geger
geger
Compagnon
9 Mar 2009
2 248
FR-34
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Reprenant les termes de IFVB,
je soumets cette énigme à votre sagacité:
IMG_0658.JPG


IMG_0659.JPG


Ce sont des entretoises en alu, ou alliage rustique (de l'ancien temps :smileyvieux:... ≈ 1 bonne cinquantaine d'années, il n'y avait pas 36 sortes d'alliages courants: AG3, AG5, AGS, AU4G, guère plus...) qui sont restées assez longtemps dans le vide sanitaire de ma maison, qui est humide comme pas possible (l'eau est à 40-50 cm sous le niveau du sol).

Comment expliquer la forme particulière "en forme d'écorce" de cette corrosion? :smt017

Le mode de production et/ou de fabrication (étirage, tréfilage??) peut-il expliquer celà (tout comme le laminage, ou le forgeage pour l'acier) ?
A quelle profondeur celà peut-il affecter la solidité et l'aspect de cette matière, que je compte bien ré-utiliser...

Bien sûr, la tentation est grande de mettre ça dans le tour, et passer un coup d'outil... :wink:
Mais alors je ferais disparaître ces traces si mystérieuses...

Voilà pourquoi, auparavant, j'attends vos lumières...

A vous... :wink:
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
6 930
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
Moi, je vois ça soit extrudé, soit coulé dans un moule en bois :mrgreen:
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 474
Lorraine
Bonjour,
Pas d'explication pour ma part mais une question : c'est pareil à l'intérieur de l'alésage ?
Cordialement
PG
 
geger
geger
Compagnon
9 Mar 2009
2 248
FR-34
  • Auteur de la discussion
  • #4
Non, l'alésage , c'est différent:
S20190811_001.jpg


(pas de fissures dans le sens des génératrices du cylindre, comme à l'extérieur).
 
J
Jmr06
Compagnon
14 Fev 2017
1 868
Cannes
Bonjour.
Je ne peux rien expliquer, mais je trouve cela très jolie. Cela a un certain coté estétique. Ce serait domange de tous lisser cela en passant au tour. Il ne pourait pas y avoir un autre usage, qui permettrait de mettre en valeur ce décors ?
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
6 031
FR-55 Sud-Meusien
Ce n’est pas de l’alu ca, je m’y connais, c’est du bois calciné !!
Y’a bien des arbres fait d’acier :tinostar:
 
geger
geger
Compagnon
9 Mar 2009
2 248
FR-34
  • Auteur de la discussion
  • #9
... je trouve cela très joli. Cela a un certain coté estétique. Ce serait domange de tous lisser cela en passant au tour. Il ne pourait pas y avoir un autre usage, qui permettrait de mettre en valeur ce décors ?
Merci @Jmr06 , pour cette appréciation, d’ordre esthétique, et presque affectif,
c’est pour cette raison que je ne suis pas pressé de faire disparaître cette apparence étrange :wink:
 
geger
geger
Compagnon
9 Mar 2009
2 248
FR-34
  • Auteur de la discussion
  • #10
Plutôt ça... ça doit induire de sacrées contraintes internes ce laminage interne/externe
Très intéressant...
(edit: mais mes entretoises étaient simplement usinées: du rond plein, dressé sur les 2 bouts, et percé). :wink:

A noter aussi, l’effet positif du vieillissement sur la dureté...
bon, faut pas rêver non plus, ça marche pas avec tout :ohwell:
:mrgreen:
 
Dernière édition:
J
Jmr06
Compagnon
14 Fev 2017
1 868
Cannes
Ces phénomènes de corrosion sont très compliqués, et il suffit de pas grand chose pour qu'un mode de corrosion se développe plutôt qu'un autre. Quand j'étais jeune (16 ans), j'avais essayé de bricoler un "régulateur d’allure" (les voileux comprendront ce que c'est). j'avais récupéré des plaques d'alu (de l'AG4MC, a priori) et construit mon truc. Après un été de mer, certaines s'étaient couvertes d'un voile uniforme. D'autres avaient des "piqures" de plusieurs millimètres de profondeur ou des "crevasses". Alors qu'elles provenaient a priori toutes des mêmes chutes d'alu. On m'a expliqué que les pièces soumises à contraintes s'oxydaient différemment des autres...
Bon, cela n'explique en rien ce qu'on voit sur tes entretoises. C'était juste pour dire que ces phénomènes sont complexes.
 
geger
geger
Compagnon
9 Mar 2009
2 248
FR-34
  • Auteur de la discussion
  • #12
Ce n’est pas de l’alu ça... c’est du bois calciné !!
Mais c’est pas c... du tout! :wink:
Très juste, ça ressemble à du bois calciné !
Maintenant que tu le dis, tu me fais penser que ça pourrait résulter d’un séjour dans le feu,
(suivi, par le plus grand des hasards, d’un séjour dans mon atmosphère hyper humide...)

Cela expliquerait cet aspect pulvérulent,
mais n’explique pas la présence de ces crevasses, ni la direction des « fissures »...:smt017
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
6 930
FR-91 Brétigny sur Orge
J'ai trouvé !
1565525077671.png

Ça ressemble, non ?
1565525259065.png


Le tiens était dans de l'alu, tout simplement
 
Vergobretos
Vergobretos
Compagnon
31 Oct 2008
2 395
Aindien
Hello,
certainement des pièces qui ont faite en coulée continue, l'oxydation a dû suivre les traces faites lors du process et créer ces figures en écorces, le phénomène "s'auto-générant"

Slts
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
6 031
FR-55 Sud-Meusien
Ah oui, c’est sûrement ça, Serge !!
Cœur alu, enrobage pétrifié à l’extérieur !
Quand tu croques dans la barre, ça fait mal aux dents, et ça donne mauvaise haleine ? :mrgreen:

Pour redevenir sérieux, j’ai aussi des morceaux stockés n’importe comment en pleine terre qui ont un début d’aspect similaire, en surface fine !
J’ai un petit livre ancien sur les traitements de surface sur aluminés, je viens de le parcourir en diagonale, pas traces du mot "fibre"
:spamafote:
 
damy
damy
Compagnon
3 Mai 2011
1 571
Charente Maritime
Pour l'usinage en aéronautique ou autre le sens du fibre est stipulé et doit être tenu :-D
 
geger
geger
Compagnon
9 Mar 2009
2 248
FR-34
  • Auteur de la discussion
  • #18
c’est du bois calciné !!
certaines s'étaient couvertes d'un voile uniforme. D'autres avaient des "piqures" de plusieurs millimètres de profondeur ou des "crevasses". Alors qu'elles provenaient a priori toutes des mêmes chutes d'alu. On m'a expliqué que les pièces soumises à contraintes s'oxydaient différemment des autres...
l'oxydation a dû suivre les traces faites lors du process et créer ces figures en écorces, le phénomène "s'auto-générant"
morceaux stockés n’importe comment en pleine terre qui ont un début d’aspect similaire, en surface fine !
J'ai eu ça aussi : des profilés d'alu, enfoncés dans la terre, qui avaient "pelé", et qui partaient en lambeaux, comme un pâte feuilletée super fine...

De vos réponses, il se dégage une impression étrange:
Que ces matières, que nous appelons inertes, (à ce que nous en croyons) se comportent comme des matières vivantes,
et réagissent physiquement à leur environnement, en révélant les forces qui maintiennent la cohésion de leur stucture...

oup oup oup... :smt017 :wink:
 
Vergobretos
Vergobretos
Compagnon
31 Oct 2008
2 395
Aindien
que nous appelons inertes,
Non non ces matières chimiquement ne sont pas inertes car elle réagissent a leur environnement...
Inerte au sens philosophique sans vie mais pas inerte chimiquement...

Slts
 
geger
geger
Compagnon
9 Mar 2009
2 248
FR-34
  • Auteur de la discussion
  • #20
Inerte au sens philosophique sans vie
Oui, c'est ça que je dis... :wink:

(les réactions différentes d'une même matière, identique partout en son sein, selon les différentes conditions de son épreuve ("comment elle le ressent"), le terme de @Vergobretos d'auto-génération m'ont aiguillé sur cette voie de méditation...) :wink:

Pas de panique, je ne dis pas para-normal ou quoi que ce soit...
et je ne viens pas non plus de me prendre la foudre sur la tronche :neo_xp:
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
6 930
FR-91 Brétigny sur Orge
je ne dis pas para-normal ou quoi que ce soit...
Ah, les exobiologistes qui s'interrogent sur les différentes formes de vie extraterrestre pourraient bien nous pondre une théorie sur l'alu vivant tout là bas là bas.
 
geger
geger
Compagnon
9 Mar 2009
2 248
FR-34
  • Auteur de la discussion
  • #22
Mais je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas dit! je l'ai pas d
merde, plus d'encre :smt013
 
KildeRouge
KildeRouge
Compagnon
18 Nov 2011
650
Villeneuve d' ASCQ NORD
Pour les fibres dans les alliages d'alu , je confirme les dires de Damy , j'ai bossé avec un labo d'une université belge qui avait
fait des manips spatiales ( ou légèreté et résistance maxi sont primordiales ) , l'usineur de ce labo m'a dit prêter une grande
attention au fibrage de la matière afin de tailler les pièces selon les fibres .
Quand à la corrosion , l'"AU4G a tendance a présenter une corrosion selon des formes dendritiques ( genre racines d'un arbre)
et souvent ces dendrites ont tendance à transpercer la matière avec de la poussière d'alumine remplissant ces dendrites .
 
Dernière édition:
geger
geger
Compagnon
9 Mar 2009
2 248
FR-34
  • Auteur de la discussion
  • #24
souvent ces dendrites ont tendance à transpercer la matière avec de la poussière d'alumine remplissant ces dendrites .
Quand je lis ça, j'ai mal aux dents

Je vous crois volontiers @damy et @KildeRouge,
Tout ça ne nous dit pas pourquoi, comment...
comment on les voit, ces fameuses "fibres", comment on les met en évidence (...de manière non destructive , excusez!)
ça nous dit plutôt : parce que...
:wink:
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
22 Avr 2012
5 300
FR40 / FR64
Pour l'usinage en aéronautique ou autre le sens du fibre est stipulé et doit être tenu :-D
Bonsoir,
Tu as entièrement raison, nous appelions ça le sens du laminage, et quand on plie une tôle en travers du laminage surtout avec les fortes épaisseurs il se forme des craquelures.
Le sens du laminage se voit bien sur les tôles même bien lisses.
 
g0b
g0b
Compagnon
20 Jan 2014
1 716
FR-31
Il y a une expérience facile à faire pour mettre en évidence les grains des alliages d'aluminium : il suffit de tremper l'alu dans la soude caustique (polissage chimique), ça va décaper la surface (alumine protectrice) et faire apparaître les grains et les inhomogeneites
 
J
Jmr06
Compagnon
14 Fev 2017
1 868
Cannes
Bonjour.
quand on plie une tôle en travers du laminage surtout avec les fortes épaisseurs il se forme des craquelures.
J'imagine que cela dépend aussi des traitements thermiques qu'a subit la tôle ? Si elle a subie un traitement de stabilisation, elle est beaucoup moins sensible à ce phénomène ?
Ce que j'ai constaté d'expérience, c'est que si on usine que d'un coté une tôle laminée trempée de 2024, elle fait la banane. (Et l'usineur fait la gueule !)
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
22 Avr 2012
5 300
FR40 / FR64
Bonjour,
Oui forcément car l'usinage libère les contraintes du laminage. Idem pour les traitements thermiques qu'on évite sur l'aluminium.
 
geger
geger
Compagnon
9 Mar 2009
2 248
FR-34
  • Auteur de la discussion
  • #29
Bonjour,
comme je suis resté sur ma faim,
je relance de 10... :wink:

Comment connaitre le sens des fibres dans une pièce massive (donc: pas une tôle) ?
Je fais une différence entre grain (pas de direction privilégiée) et fibre (une dimension beaucoup plus grande que l'autre, les autres), ces deux choses étant des "inhomogénéités".

N'y-a-t-il pas un terme plus "adéquat" (utilisé par les labos de métrologie ou de physique de la matière) que fibre, qui implique une différence de nature, une disparité entre particules contigües, supposées être identiques?

Enfin, et provisoirement, sont-ce les "fibres" de l'alu
qui sont responsables de l'aspect spécifique de cette corrosion?
Capture d’écran 2019-08-16 à 14.48.55.png


Capture d’écran 2019-08-16 à 14.48.21.png


A noter que les faces dressées, à la même époque ( ≈ 50 - 60 ans), ne sont pas du tout atteintes , mais per qué ? :smt017
 
Dernière édition:
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
6 930
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
comme je suis resté sur ma faim,
Tu dois manger plus de fibres, ça ralenti le transit intestinal. :mrgreen:
C'est vrai que le terme de "fibre" n'est peut-être pas bien choisi, c'est plutôt "feuilleté" à mon avis.Ce qui correspond bien à cette apparence délaminée.
Probablement causé par une différence de vitesse entre la surface et le cœur dans le 'laminoir"(ou "l'extrudeur)
Quand à déterminer le sens sans rien toucher ?, pifomètre ou fibroscopie :-D
 
Haut