doute sur une mesure.....

  • Auteur de la discussion ZAPJACK
  • Date de début
D
ducran lapoigne
Compagnon
6 Mar 2010
522
belgique (du sud)
pour le #28, taper drill size dans gogol, il y a une foule de tableaux cela correspondrait a 0,1405 pouce
 
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Jan 2015
4 490
Maisons Alfort
bonsoir
X = 15.0813
Y = 2.6592
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
3 043
MARSEILLE
Bonjour,
Tiens ça me fait penser à une autre histoire , ou je n’étais pas impliqué
c’était un chef d’atelier qui faisait toujours souvent des dessins à main levée , et souvent il se plantait , mais c’était jamais de sa faute . Il revenait en disant « mais qu’est-ce que tu as fait , la cote n’est pas bonne
un jour il y a eu un nouvel embauché
le chef arrive avec un brouillon et dit au gars il faut me faire cette pièce
le chef part
un ancien viens voir le nouveau et lui dit : tu lui donne la pièce mais tu gardes le plan
le Chef reviens deux heures après ,et dit « mais qu’est ce que tu m’as fais c’est pas bon
l’ouvrier ouvre son tiroir et sort le plan : pourtant j’ai fait ce que vous m’avez demandé
le chef , un peu surpris lui dit : bon ben tu m’as bien eu !
Excellent !
Il m'était arrivé à peu près la même chose où je faisais remarquer au chef du bureau d'études (Ingénieur) que quand on empilait les côtes du plan d'une pièce il y avait comme un "hic"...
Pour protéger son dessinateur, je vous dis pas la volée de bois vert...
JASON
 
ZAPJACK
ZAPJACK
Compagnon
4 Juil 2010
3 304
Namur (B)
  • Auteur de la discussion
  • #35
Merci pour tout ces avis éclairés.
Effectivement l'angle de 10° n'as aucune utilité d'être. Mais le dessin tel que fait, donne un doute raisonnable sur l'entr'axe.
Ce sont les aléas de plans datant de 1948 avec des erreurs ou de cotes mal placées.
LeZap
 
Earthwalker
Earthwalker
Compagnon
7 Déc 2013
1 246
45
Bonjour,
Oui , çà met le doute , mais une fois la pièce correctement réglée en X sur la table , pour l'opérateur de base , il suffit de tourner la manivelle de 19"32 , pas besoin de calculs trigo. :) C'est le déplacement qui est côté sur le plan , pas l'entraxe.
En 1948 , ils savaient dessiner des plans ,aussi bien ,qu'aujourd'hui ...(voir mieux , c'était du fait main :-D )
(Sinon l'entraxe est à calculer avec le Cos10 , même avis que @g0b ).
:wink:
 
Dernière édition:
A
Alex31
Compagnon
31 Août 2014
2 174
12350 et 31200
(Sinon l'entraxe est à calculer avec le Cos10 , même avis que @g0b ).
:wink:

pas d'accord
pour la cotation soit on donne
- un coté et un angle (entier, ou avec suffisamment de chiffres significatifs après la virgules)
- 2 cotés et pas angle (entier)

si on donne 2 cotés ET un angle entier => ça peux pas coller
il n'y a que le cas d'un angle à 60° (avec un cosinus = 0.5) où on aura des valeurs entières (enfin, des fractions entières LOL)

si on utilise l'angle de 10°, l'une des 2 cotes ( 19/32 ou la moitié de la largeur de 9/16) ne peux pas être respecté
 
D
ducran lapoigne
Compagnon
6 Mar 2010
522
belgique (du sud)
Une solution est aussi de redessiner la pièce (quand elle est simple) sur un programme genre trucmachinCAD ... et tout s' éclaire
cela permet aussi de la re-coter si par exemple on usine au DRO

edit: oups j' avais zappé le message de jason
 
Earthwalker
Earthwalker
Compagnon
7 Déc 2013
1 246
45
Le cosinus 10° est surtout utile au contrôleur , pour le fraiseur les coordonnées en X / Y , suffisent , comme dit par @serge 91.
:)
 
Vapomill
Vapomill
Compagnon
28 Fev 2007
2 127
FR-56 Est Morbihan
Salut !
Le cosinus 10° est surtout utile au contrôleur , pour le fraiseur les coordonnées cartésiennes , suffisent , comme dit par @serge 91.
En fait, tout dépend de la fonction de l'entraxe des deux alésages.
Si c'est un rayon de rotation, à mon sens, c'est lui qu'il faudrait coter en priorité.
Mais, bon ! Sans connaître la fonctionnalité, c'est sûr que les cotes X,Y sont suffisantes.
Cordialement, Bertrand.
 
Earthwalker
Earthwalker
Compagnon
7 Déc 2013
1 246
45
@Vapomill : oui le dessinateur savait à quoi çà sert , et pas nous.
De plus en 1948, calculer les cosinus était plus compliqué que pour nous.:)
 
ZAPJACK
ZAPJACK
Compagnon
4 Juil 2010
3 304
Namur (B)
  • Auteur de la discussion
  • #43
En 1948 , ils savaient dessiner des plans ,aussi bien ,qu'aujourd'hui ...(voir mieux , c'était du fait main :-D )
Je ne met pas en doute le savoir-faire des dessinateurs de l'époque, mais tout le monde peut faire une erreur, même un dessinateur.
actuellement, il est très simple de corriger une erreur et certains logiciels émettent une alarme en cas de conflits.
LeZap
 
E
enguerland91
Compagnon
25 Avr 2020
526
@Vapomill : oui le dessinateur savait à quoi çà sert , et pas nous.
De plus en 1948, calculer les cosinus était plus compliqué que pour nous.:)
On utilisait des tables ; lorsque les ordinateurs sont apparus ils faisaient pareil. Aujourd'hui je ne sais pas
Nul besoin de cosinus d'ailleurs le théorème de Pythagore marche très bien.
 
jms
jms
Modérateur
15 Mai 2009
9 108
22 et 81
De plus en 1948, calculer les cosinus était plus compliqué que pour nous.:)
Rien n'est moins sûr, à l'époque on apprenait à l'école que cos = côté adjacent/hypoténuse et on savait faire des divisions à plusieurs décimales sans calculatrice.....
 
Earthwalker
Earthwalker
Compagnon
7 Déc 2013
1 246
45
Disons que c'était plus long , que d'appuyer sur les touches d'une calculatrice de supermarché , ( qui est bien supérieure à l'ordinateur d 'Apollo 11.) :wink:
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 297
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
Rien n'est moins sûr, à l'époque on apprenait à l'école que cos = côté adjacent/hypoténuse
Bien sûr et ils avaient aussi les règles à calcul qui trouvaient un cos aussi vite qu'une machine, et dans les BE il y avait la table de logarithmes Bouvard et Ratinet, qui permettait même les calculs de puissance fractionnaires.
Je n'avais que deux ans en 1948, et pourtant j'ai récupéré plusieurs règles à calcul et 3 Bouvard et Ratinet.
La jaune et la rouge sont plus jeunes que moi (1957), mais la verte bien plus ancienne :)

Bouvard&Ratinet.jpg
 
Dernière édition:
E
enguerland91
Compagnon
25 Avr 2020
526
Wiki dixit :
Calculette HP 65
La machine est introduite aux États-Unis aux prix de 795 $. En mars 1974, la revue Science et Vie annonce que la machine est en vente en France pour 4 950 F HT (754 euros, soit le prix d'une petite voiture de l'époque), ce qui en fait la calculatrice programmable la plus chère au monde.

2 ou 3 ans plus tard le commercial de chez HP nous présenta la HP67 en nous livrant un analyseur de spectre (très très cher) en nous parlant de son prix de l'ordre de 3000 FHT ce qui ferait aujourd'hui en monnaie constante 2700 € environ


@SULREN ; j'ai connu une équipe qui avait une "graphoplex" de 1 mètre de long
En 1963 j'utilisais tous les jours dans l'utilisation d'un spectromètre de masse une calculatrice mécano-électrique Monroe qui faisait ses calculs sur des chiffres décimaux avec 7 chiffres après la virgule et plus encore au résultat
 
Dernière édition:
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 297
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Dans ce sens là, d'accord, mais pas dans l'autre :smt017
hypoténuse = X, angle 10°, cotés = ???
Oh! Serge, là tu me déçois! :wink:
Sur une île déserte, nauffragé à poil, avec même pas un couteau, mais juste sa.. son bout de bois pour écrire sur le sable de la plage, je te calcule Cos (10) à 6 décimales tout à fait exactes, et en m'arrêtant à x^4. En prenant le terme en x^6 on arrive à 9 décimales exactes:

Cos (x) = 1 - x^2 / 2! + x^4 / 4! - x^6 / 6! +......
Sin (x) =x- x^3 / 3! + x^5 / 5! - x^7 / 7! +.....

Bon il faut 2 plombes, mais à l'époque on prenait son temps...comme sur la plage,.... et tout le monde connaissait ses développement en série.
 
Dernière édition:
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
7 466
FR-91 Brétigny sur Orge
Oh! Serge, là tu me déçois!
oui, j'ai omis de préciser que mon point d'interrogation portait sur le temps nécessaire au calcul :wink:
Mais ôtes moi d'un doute, X est en radians ?
PS,
les gens qui ont calculé les tables trigos à la main :shock::shock:
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 297
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
@SULREN ; j'ai connu une équipe qui avait une "gravoplex" de 1 mètre de long
En 1963 j'utilisais tous les jours dans l'utilisation d'un spectromètre de masse une calculatrice mécano-électrique Monroe qui faisait ses calculs sur des chiffres décimaux avec 7 chiffres après la virgule et plus encore au résultat
Je pense que tu parles d’une Graphoplex de 1m de long.

Cela ne m’étonne pas pour un BE qui veut beaucoup de précision.
Comme simple étudiant à l’école d’ingénieurs j’en avais plusieurs, depuis la petite de poche de 12 cm, jusqu’à d’autres de 33 cm, donc celle en bas de la photo qui était une « Log-Log » avec les fameuses échelles LL1, LL2, LL3.
On faisait tous nos calculs avec ces outils. Je n'ai que rarement utilisé la table de logs.

Les deux autres règles sur la photo sont des règles dédiées aux calculs de la mécanique des fluides (gaz, liquides) et des vannes destinées à l’industrie (Cv des vannes, pertes de charge,etc).
Elles sont toutes double face. Seules les plus anciennes (d'avant le plastoc) étaient mono-face et en bambou recouvert d'une laque, ou d'une résine.

Je n’ai pas travaillé sur les machines mécaniques dont tu parles mais j’ai vu fonctionner ces machines qu’on appelait «mécano-graphiques».

A l’école d’ingé, fin des années 1960, on avait un calculateur numérique modèle 9010 de la CII, dont les armoires faisaient plusieurs m3. Il était réservé en priorité aux chercheurs. L’étudiant que j’étais pouvait travailler dessus (en Fortran, et avec cartes perforées), mais la nuit seulement. Maintenant un PC à 2 balles est mille fois plus puissant.

C’était difficile d’avoir 20 ans…..à l’Epoque. :smileyvieux:

Regles Calculs.jpg



oui, j'ai omis de préciser que mon point d'interrogation portait sur le temps nécessaire au calcul :wink:
Mais ôtes moi d'un doute, X est en radians ?
Ahhhhhh! Je comprends mieux.

Oui, x doit être en radians. Les degrés sont une unité de Praticien Débutant, vu des matheux et des physiciens, quand on veut utiliser leurs formules de calcul portant sur les fonctions périodiques.
Précision: "4!" signifie factoriel 4, donc 1*2*3*4 =24
 
Dernière édition:
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Jan 2015
4 490
Maisons Alfort
re
je vous ai donné les cotes
DAO autocad
 
A
Alex31
Compagnon
31 Août 2014
2 174
12350 et 31200
Bonjour en traçant sur un logiciel cao, de manière graphique on obtient :
ben oui, mais tu ne respecte pas les cotes
Coté 1 = 19/32 = 0.59375"=15.08125mm
coté 2 = (9/16 divisé par 2) - 5/32=4/32 = 0.125 =3.75mm

si tu avais dessiné la pièces en entier, tu aurais un PB avec la largeur, ou le centrage de l'alésage Diam1/4" par rapport à la largeur
ou le dessus ne serait pas horizontal
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 297
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonsoir,

Je fais l’hypothèse que l’alésage #28 DRILL a son centre à 3,350 / 32 de la ligne horizontale (il n'est pas à 5/32, c'est sûr).
Le plan montrerait alors un angle dont la Tangente est égale à :
Tangente = (3,350/32) / (19 /32) = 3,350/19
Cet angle vaudrait donc : ArcTangente (3,350/19) = 0,174522 radians = 10°

Et j’aurais donné à tort un « like » à Alex31...(normal, il est du 12 et du 31 comme moi).
Et CNC_FONTAINE avait raison (3,35/32 = 2,659 mm).
 
Dernière édition:
Vilozorro
Vilozorro
Compagnon
21 Mai 2018
919
Effectivement l'angle de 10° n'a aucune utilité
Si !
Avec juste la distance horizontale et l'angle, comme sur le plan, le trou est correctement localisé. Il n'y a rien de trop.
Si on rajoute la cote de hauteur, là ça fait 1 cote en trop. ("Cotes surcontraintes" comme dit Catia)

La cotation du plan n'est certes pas pratique pour du fraisage conventionnel (il faut forcément calculer : soit la hauteur du triangle si on le fait en cartésien, soit l'hypoténuse si on le fait en polaire avec un diviseur)
En fait c'est un mix entre une cotation cartésienne et une cotation polaire...

La raison est certainement liée aux tolérances. Vu que c'est un chiffre rond, on devine que cet angle de 10° a été voulu, et qu'il a une importance pour l'utilisation de la pièce (tu confirmes ?)
Donc c'est cet angle qui est indiqué et tolérancé (s'il y a des tolérances applicables).

Pour faciliter le boulot du fraiseur, la bonne chose à faire serait de faire figurer aussi la cote de hauteur, mais entre parenthèses. On montre ainsi que c'est une cote indicative, qui découle des 2 autres autres et n'est pas tolérancée elle-même.
 
ZAPJACK
ZAPJACK
Compagnon
4 Juil 2010
3 304
Namur (B)
  • Auteur de la discussion
  • #59
Si !
Avec juste la distance horizontale et l'angle, comme sur le plan, le trou est correctement localisé. Il n'y a rien de trop.
Si on rajoute la cote de hauteur, là ça fait 1 cote en trop. ("Cotes surcontraintes" comme dit Catia)
Effectivement je me suis mal exprimé. C'est la position des 4 trous qui peut être complètement aléatoire. Mais pour le calcul de l'entr'axe, les 10° sont primordial
LeZap
 
CNC_FONTAINE
CNC_FONTAINE
Professionnel
2 Sept 2009
379
90
ZAPJACK,
Tout à fait d'accord avec toi sur la position du trou #28. c'est bien la côte de 19/32 et l'angle de 10° qui le positionne.
Pour les 4 trous, en revanche leur position n'est pas aléatoire. ils sont répartis à 90° sur un diamètre 13/32. la verticale et l'horizontale étant implicites. Pour moi ce plan est bien fait. Enfin pas pour un fraiseur qui doit refaire les calculs pour s'y retrouver :-D

Effectivement je me suis mal exprimé. C'est la position des 4 trous qui peut être complètement aléatoire. Mais pour le calcul de l'entr'axe, les 10° sont primordial
LeZap
 
Haut