De l'avenir dans le moteur a combustion?

  • Auteur de la discussion xavier
  • Date de début
X
xavier
Nouveau
7 Août 2008
46
rugby UK
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour a tous,

Passionne par les moteurs, j'ai oriente mes etudes et mon travail dans cette voie la (motoriste pour un constructeur).
Cependant, l'avenir n'est pas rose pour ce genre de motorisation malgre les developpements encore possibles dans ce domaine.

J'aime vraiment ce domaire mais j ai l'impression de m'enfermer d'une certaine facon dans une voie de garage avec la crainte de ne plus avoir de boulot dans 20 ans.

Et vous qu'en pensez vous?

Cela vaut il la peine de se specialiser encore plus dans ce domaine?
Ces competences seront elles transposables ailleurs?
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Octobre 2012
1 671
FR-39Arbois
salut
je pourrait difficilement te conseiller dans ce domaine mais je trouve ta question très pertinente. et si tu veux bien, juste un avis:
ne soit pas trop restrictif dans ta réflexion, un moteur a combustion n'est pas obligatoirement pour énergies fossiles qui pourraient bien prendre du plomb dans l'aile mais pour l’hydrogène par exemple c'est une autre histoire ; après il y a éthanol et que sais-je encore a venir ou a développer .
ce qui quelque part répond également a la 2 partie de la question . le tout reste quand même un pari a faire mais 20 ans c'est (encore ?) bien loin et les changements sont rarement aussi rapides
 
S
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
Peut-être que dans 20 ans les voitures ne seront-elles plus propulsées par des moteurs à explosion mais qu'en sera t'il des camions, des navires porte-containers etc ?
Il est clair que les "jeunes" doivent de plus en plus envisager de ne pas faire le même métier pendant 40 ans mais est ce une catastrophe ? Oui certes pour ceux qui ont eu du mal à accéder à un travail spécialisé mais ceux qui ont su être curieux de tout je verrais plus un avantage.
Mais ça c'est avant tout une question de tempérament.
Stan
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Février 2010
5 786
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
Ca dépend de ce que tu appelles "motoriste"(niveau garage ou bureau d'étude:-D)
Pour ton avenir, le plus important, c'est la formation!
Exemple type c'est la spécialité choisie dans les écoles polytechniques,elles n’empêchent pas de changer de secteur ensuite.
Je connais quelqu'un, il à fait l'école des mines, il travaille aujourd'hui dans la banque!(et pas comme caissier)
 
M
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
si il n'y a pas de bon motoriste pour inventer des nouveau moteur ça fera comme pour tout le reste , on n'en fabriquera plus chez nous et on achetera du chinois !

on m'a fait le même coup quand je faisait mes etudes : j'aurai voulu m'orienter vers la conception de machine outil mais tout le monde disait que ce secteur était sans avenir ... et il l'on tellement dit que ça a fini par être vrai ! je pense que c'est un défaitisme nuisible !

pour le moteur a explosion il reste des grosse possibilité de progrès , pour toutes les applications , pas seulement automobile , mais de la tondeuse a gazon a l'enorme super cargo !

autre secteur d'avenir : les energie verte , genre methanisation : les moteur a explosion sont le meilleur moyen de valoriser le gaz produit

le bois energie : le gazogene et le moteur a explosion est aussi la meilleure solution

et les 2 roue genre scooter 50cm3 : les constructeur francais n'on jamais su faire mieux que des 2temps : il a fallu attendre les chinois pour faire des petit moteur 4 temps economique et presque aussi puissant que les 2 temps ... quand peugeot vend des scooter 4 temps c'est des moteur chinois !
 
F
forange
Nouveau
27 Mai 2017
40
les avenières
pas d’inquiétude faut juste savoir rebondir
tu peux a coté de ton boulot avoir un hobby et se hobby peut un jour te sauvé la mise
j'ai fait successivement apprenti menuisier, apprenti ébéniste , ébéniste , vendeur informatique / Electronique , réparateur en informatique , et maintenant je travail dans les fenêtres en alu
 
G
g0b
Compagnon
20 Janvier 2014
1 413
De manière générale, que ca soit au niveau des techniques ou des compétences, personne ne peut affirmer raisonnablement qu'elles seront encore d'actualité dans 20 ans... Que ca soit dans le domaine des moteurs thermiques ou dans toute autre discipline ! Il faut se faire à l'idée qu'à de rares exceptions près, les métiers vont disparaitre, apparaitre et se transformer à une telle échelle de temps ! C'est déjà la cas actuellement, et je ne vois pas pourquoi ca arrêterait d'accélerer à l'avenir... Le monde qui nous entoure évolue, très vite, il faut en avoir conscience en permanence et évoluer avec, sinon, on se réveille un jour au fond d'une impasse, et le retour à la réalité est très violent...

Bref, ce n'est pas le point de départ qui compte, mais le chemin que l'on fait par la suite.
 
F
fredcoach
Compagnon
11 Janvier 2013
970
Hautes Alpes
Je suis tenté de te dire que le plus important est ce que tu apprendras dans cette branche.
Beaucoup de technologies sont adaptables et transposables dans d'autres secteurs.
Sois curieux, cherche toujours ce que tu pourrais faire d'autre ou autrement.
Et tu pourras changer d'activité lorsque ce sera nécessaire.
La plupart des technologies que j'ai étudiées ou appliquées sont obsolètes maintenant, j'en apprends toujours d'autres et suis confiant dans l'avenir.
Apprentissage perpétuel, curiosité, souplesse, tu pourras toujours retomber sur tes pieds.
De toutes façons, comme certains l'ont déjà dit, de nos jours aucune technologie ne peut être garantie sur 20 ans.
 
ISL
ISL
Compagnon
2 Mai 2010
745
FR-70Lure
Bonsoir,
Tu te poses les bonnes questions ; mais rassures-toi .Dans toute filière technique, on travaille dans sa spécialité les 10 premières années ou l' on prend lentement des responsabilités , manager une petite équipe au départ , plus importante par la suite et a la fin tu ne fais plus du tout de technique. C'est gérer du personnel(embauche , formation , conflits ....) , établir des budgets (fonctionnement , investissements , )
assurer la qualité , rendre les tableaux de bord (chiffres);faire progresser les performances de ton secteur ect ; ect .......
Et pour finir ; beaucoup de firmes obligent les responsables a changer de poste tous les 3 ou 4 ans pour se remettre en question. Stressant en fin de carrière .
Donc , ne t'en fais pas , les études te donnent des bases , des diplômes ,qui vont te permettre de rentrer dans le système et ensuite c'est toi qui trace ton chemin .
La formation technique que tu aura acquis pendant tes études , les stages professionnels au cours de ton travail te permettront de t'adapter a beaucoup de postes.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Je partage aussi ce point de vue !!

Sinon ; les constructeurs ont DEJA des moteurs dans les cartons ou à l'etat de proto bien differents de ce que l'on connait .
Il y a beaucoup de choses à developper dans ce domaine , je pense .
 
Dernière édition:
roland88
roland88
Compagnon
9 Juillet 2009
2 133
Seine et Marne
Bonjour xavier,
le moteur a piston a encore un brillant avenir devant lui....
ce n'est pas demain,ni après demain que nous passeront au tout électrique....
Bonne nuit.
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
22 Avril 2012
4 818
FR40 / FR64
Bonjour,
La spécialisation c'est bien, mais il faut aussi une bonne culture diversifiée, ce qui a été beaucoup oublié dans nos écoles. Sans cette ouverture aucune voie de sortie en cas de retournement de situation.
Pour mon cas personnel, ayant commencé par l'électronique, je suis passé à l'usinage car dans ma boite il n'y avait plus de place pour progresser en électronique. J'ai répondu oui et m'en suis bien porté, mais si ma culture avait été exclusive je n'aurais pas pu saisir la chance qui m'était proposée. Au final, ils m'ont fait faire les 2 et je dois dire que c'était très intéressant de s'occuper de la fabrication de produits complets.
 
X
xavier
Nouveau
7 Août 2008
46
rugby UK
Merci pour vos differents avis. Ca me rassure. Je suis assez ouvert d'esprit et je m'interesse a beaucoup de choses.
Je parviendrai toujours retomber sur mes pattes. je vais donc continuer dans cette voie avec le moral remonté a bloc..

Pour repondre a Serge91, je travaille chez un constructeur et je vois aussi que tres peu de personne sont de vraies motoristes mais plutot des specialiste dans tels ou tels domaines. rare sont ceux qui ont une connaissance complete d'un moteur.

C'était une prise de conscience de la trentaine!!
 
B
Béru'
Compagnon
11 Janvier 2009
790
sous paris
Certains d'entre vous on pu vivre des changements radicaux de domaines d'activité apparemment dans leur vie professionnelle.
Comment était ce perçu par vos recruteurs?

Aiment ils plus la stabilité ou cette variété de domaines? C'était pas trop compliqué " à vendre" pendant les entretiens?
 
tranquille
tranquille
Compagnon
12 Avril 2008
5 444
FR-12320 - Aveyron - Conques
Quand je suis né, il n'y avait pas l’électricité à la maison, 20 ans plus tard, j'étais diplômé en électronique, 20 ans de plus et j'étais dans l'immobilier
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut