Cubage d'un parallélogramme, la précision ?

midodiy
midodiy
Compagnon
Cette conversation fait suite à
J'ai donc cuber mon bout avec la méthode du double equerage donné par @Dodore
Je suis plutot content de l'état surface obtenu.
A la mesure au palmer, j'ai une erreur maxi de 0,1mm. Dois je considérer que c'est excellent, que plus precis c'est une rectifieuse ou alors c'est pas terrible..?
Edit: je n'ai pas cherché à tenir une côte, juste faire un cube...

IMG_20210814_201231.jpg
 
Dernière édition:
Dodore
Dodore
Compagnon
Heu… sur une fraiseuse on peut faire des cotes H7 , comment tu peux faire du H7 avec un cubage a 0,1 mm
non , il faut être dans le 1/100
il faut bien vérifier tous les points
dégauchir la tête
verifier l’étau ( parallélisme entre la surface qu’on usine et la surface sur les cales
équerrage du mors fixe en bloquant une pièce haute dans l’étau
et chaque fois qu’on fait un usinage il faut vérifier soit le parallélisme soit l’équerrage et corriger le défaut en réglant l’étau ou en calant avec du papier
 
J
Jmr06
Compagnon
0,1mm ou 0,01mm ?
Si c'est réellement 0,1mm, c'est très mauvais.

Il y a un loup dans la procédure.
Par exemple, tu as bien ébavuré les arrêtes après chaque usinage d'une face ?
Mais peut y avoir plein d'autres raisons à un tel résultat.
 
K
kawah2
Compagnon
0,1mm sur un si petit cube, c'est pas génial, il y a quelque chose qui n'est pas d'équerre :sad:
 
Mcar
Mcar
Compagnon
comme dit plus haut quelque chose qui n'est pas réglé aux petits ognons,
voici ce que j'obtiens sur du matériel 100% chinois,
fraiseuse HBM BF28, fraise dia. 50(chinoise y compris les plaquettes) , etau chinois, matériaux usiné XC48, c'est une ébauche pour PO tourelle 250-111.
ça a été un test pour moi, j'ai voulu voir quelle serait la meilleure precision pour un cubage avec mes moyens, raison de ces photos.
autant dire que j'ai été particulièrement méticuleux lors de la procedure

IMG_20210814_203814.jpg



IMG_20210814_203825.jpg



IMG_20210814_203841.jpg


IMG_20210814_203920.jpg

IMG_20210814_204155.jpg

IMG_20210814_204206.jpg


je précise que mon PAC est un Mahr avec une precision qui vaut un bon micromètre.
 
JASON
JASON
Compagnon
Bonsoir,
Sauf erreur de ma part, ce sujet revient souvent...
Gageons que le forum puisse éclairer les sceptiques et autres indécis ...
JASON
 
midodiy
midodiy
Compagnon
Mcar, tu m'énerves avec tes chinoiseries :lol:
Bon là oû tu fais une mesure avec ton pac, moi j'ai fait 2 mesures, une à chaque angle avec mon palmer.
Je regarderai au pac demain...
 
Mcar
Mcar
Compagnon
Mcar, tu m'énerves avec tes chinoiseries :lol:
Bon là oû tu fais une mesure avec ton pac, moi j'ai fait 2 mesures, une à chaque angle avec mon palmer.
Je regarderai au pac demain...
bon alors pour ne pas trop t'énerver je te mets juste une dimension prise avec un palmer sur deux hauteurs, :smt003
admire au passage la qualité de precision du mahr :-D, (mais ça a un cout non négligeable)


IMG_20210814_220014.jpg

IMG_20210814_220043.jpg


IMG_20210814_220135.jpg


IMG_20210814_220236.jpg


Pour info, mon etau est callé , ainsi que le mors fixe avec du clinquant, sinon point de salut, ça ne marche pas surtout avec du chinois
mais c'est la preuve egalement que même du chinois bien reglé peut etre precis
 
Dernière édition:
Mcar
Mcar
Compagnon
non , je ne pense pas , honnêtement je ne sais pas ce que c'est "mors plaqueur":oops:
l'etau c'est celui ci
fixé sur la table sans la base tournante et callé comme dit,
l'etau est calé là , pour la perpendicularité
Reglage prepandicularité etau clinquant.jpg


puis là pour le parallélisme,
IMG_20210814_230039.jpg


et la colonne de l'axe Z pour la perpendicularité de la tete sur l'axe Y

Reglage tete perpandicularité cliquant.jpg


pour avoir un cubage parfait il faut bien sur une procédure comme déjà décrite sur ce forum , mais aussi et surtout une géométrie de la machine parfaite.
ça m'a pris deux jours , mais je ne suis pas payé par un patron :mrgreen: donc je peux :-D
autre point important avec ce type d'etau , serrer toujours avec le même effort sinon le mors fixe se déforme différemment et le cubage suit.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
Oui c’est une façon de caler
mais dans ce cas l’étau est constituer de plusieurs morceau et on peut caler comme tu le montre
par contre il me semble que je vois des clinquants entre la table de la fraiseuse et l’étau , ça je ne l’ai jamais vu . C’est une galère si on veux démonter l’étau , il faut revérifier et recaler à chaque fois , en plus ça déforme la semelle . C’est à Faire uniquement s’il n’y a pas d’autre solution
souvent dans l’étau le mors fixe et la semelle sont en un seul morceau
Comme ici
1628975961438.jpeg


et dans ce cas il faut caller derrière le mors fixe ( en général en haut mais pas toujours)
 
Dernière édition:
Mcar
Mcar
Compagnon
je répète c'est du chinois,
non pas vraiment car je remets toujours le mêm clinquant aux même endroit enfoncé avec la même longueur. dans ces conditions je suis répétable.
si on veut la base des mors parallèle au déplacement du Y il n'y a pas d'autre choix de caler là ou reprendre en fraisage la semelle de l'etau
photos pour expliquer


Reglage pepandicularité etau Pt1.jpg


Reglage pepandicularité etau Pt2.jpg

Reglage pepandicularité etau Pt3.jpg


Reglage pepandicularité etau Pt4.jpg


ça ne sert à rien d'avoir l'axe de la broche parfaitement perpendiculaire suivant X et Y et avoir un etau dans les choux, le cubage va s'en ressentir de mon avis.
je n'ai jamais pratiqué la mécanique générale, uniquement la grande série et là les moyens ne sont pas comparable, alors je suis avide d'apprendre et preneur d'autres solutions plus simples:prayer:
 
Dodore
Dodore
Compagnon
Bon ben d’accord , si ton étau a un défaut originel c’est bien une solution qui évite de reprendre tout l’étau
si c’est parfait comme ça c’est très bien .
finalement c’est un bon exemple qu’il faut tout vérifier pour avoir un prisme parfait
pour l’étau à mors plaqueur
Il y a un exemple ici
 
vieuxfraiseur
vieuxfraiseur
Compagnon
Bonjour :smt039,
voir aussi la perpendicularité du mors fixe.
voir aussi la perpendicularité de la broche par rapport à la table .
bonne journée
 
Dodore
Dodore
Compagnon
Juste une remarque
tu parles de parallélogramme , on n’avait apparemment tous compris ce que tu voulais dire , et on a répondu dans ce sens
mais un parallélogramme est une figure géométrique plane
dans ce cas il fallait parler de parallélépipède et encore mieux de parallélépipède rectangle
 
Dernière édition:
midodiy
midodiy
Compagnon
Oups...c'est vrai! A partir de maintenant je dirai "cube" pour parler de mon parallepipede rectangle , ce sera plus simple...
Merci Mcar pour tes explications très bien illustré , ton étau n'est pas à mors plaqueur donc tu es obligé de taper sur ta piece pour l'assoire dans l'etau. Sur le mien, les mors descendent au serrage pour plaquer la piece automatiquement.
@moufy55 m'avait dit "attention, un etau à mors plaqueur est moins precis qu'un mors fixe"
 
Dodore
Dodore
Compagnon
@moufy55 m'avait dit "attention, un etau à mors plaqueur est moins precis qu'un mors fixe"
A mon avis pour la géométrie ( si l’étau est bon) c’est impeccable
Je pense que c’est surtout pour le respect des cotes comme les mors ne sont pas fixe la piece ,surtout si on fait une série, et suivant le serrage , la pièce n’est pas positionnée au même endroit
avec ces étaux si on veux faire des cotes précises en série, il est conseiller de mettre la cote à obtenir sur la butée …. Ou bien bloquer les mors , mais là on perd l’avantage des mors autoplaqueur
 
moufy55
moufy55
Modérateur
Ils sont plus "vicieux", surtout avec le mors mobile flottant.
Là où sur un fixe, quand il est bien dégauchi, il ne "bouge plus", et sert de référence (le fixe du fixe), un plaqueur, non.
Poussières, petits copeaux s’insèrent derrière, il a du jeu latéral dut à son déplacement, effort de serrage, hauteur minimale de fonctionnement, etc…

Néanmoins, 0,10mm, c’est trop, tu as un problème quelque part.
Tu dois pouvoir t’approcher de 1/2 centièmes sans trop d’efforts.

A voir la première photo, les mors me paraissent bas.
Es-ce qu’ils sont libres, dans tous les sens, à la main ?
 
Dernière édition:
coredump
coredump
Compagnon
J'ai eu un gros pb avec ce genre d'étau (vendu par otello): il était complètement de travers, probablement fabriqué un vendredi soir ou un lundi matin.
J'ai du reprendre les bossages de centrage du mors fixe qui étaient mal finis, du coup ca ne portait pas correctement avec une erreur de 0.1mm quasiment.
 
K
kawah2
Compagnon
je répète c'est du chinois,
non pas vraiment car je remets toujours le mêm clinquant aux même endroit enfoncé avec la même longueur. dans ces conditions je suis répétable.
si on veut la base des mors parallèle au déplacement du Y il n'y a pas d'autre choix de caler là ou reprendre en fraisage la semelle de l'etau
photos pour expliquer


Voir la pièce jointe 723427

Voir la pièce jointe 723428
Voir la pièce jointe 723429

Voir la pièce jointe 723430

ça ne sert à rien d'avoir l'axe de la broche parfaitement perpendiculaire suivant X et Y et avoir un etau dans les choux, le cubage va s'en ressentir de mon avis.
je n'ai jamais pratiqué la mécanique générale, uniquement la grande série et là les moyens ne sont pas comparable, alors je suis avide d'apprendre et preneur d'autres solutions plus simples:prayer:
c'est valable, un comparateur pincé dans un mandrin a clé?
marrant ton comparateur, on dirait qu'il y a marqué mitutugu, une contrefaçon? :lol:
 
K
kawah2
Compagnon
oui, mais ces mandrins sont souvent deja boiteux, c'est pas rajouter des problèmes supplémentaires? dans une pince, ce ne serait pas préferable? enfin je suppose que s'il tourne son comparateur sur la table sans qu'il bouge, ce doit etre bon?
 
moufy55
moufy55
Modérateur
Si il tourne le Mandrin ?
Oui, ainsi que le dégauchissage de la tête si vraiment elle était à l’ouest.
 
coredump
coredump
Compagnon
estce que tu peux préciser , ou mettre une photo parce que sur un étau auto plaqueur, je ne vois pas où sont ces bossages de centrage
Sur la partie du mors fixe vissé sur la semelle (par les 4 grosses vis) il y a une rainure rectifiée qui prends sur un bossage de la semelle (rectifié aussi). Dans mon cas les angles n'étaient pas francs et la rainure ne portait pas sur la partie rectifiée du bossage.
Un coup de dremel plus tard c'est rentré dans l'ordre, minus le fait que la rainure est un poil trop large (mais la un simple clinquant du bon coté suffit).
 
Mcar
Mcar
Compagnon
oui, mais ces mandrins sont souvent deja boiteux, c'est pas rajouter des problèmes supplémentaires? dans une pince, ce ne serait pas préferable? enfin je suppose que s'il tourne son comparateur sur la table sans qu'il bouge, ce doit etre bon?
Pendant toute la mesure le mandrin ne tourne pas, donc peut importe le serrage, quand c'est fixe alors c'est fixe :mrgreen: , Cf. les photos.
oui, le pupitas est chinois et contrefait :smt019 avec une marque bidon.
indépendamment même si il y a rotation de la broche, le mandrin à clé lui ne tourne pas par rapport à la broche puisque serré dedans, alors on peut le considérer comme une manivelle à la precision du mandrin, et là elle tournera toujours autour de son axe et décriera un cercle autour de l'axe représenté par la broche quelque soit la portée de la manivelle.
donc ça ne sert à rien de serrer ça dans des pinces précises et c'est illusoire de croire être plus précis ainsi.
pour exemple, et ça marche
1629040800521.png
 
Dernière édition:
midodiy
midodiy
Compagnon
A voir la première photo, les mors me paraissent bas.
Es-ce qu’ils sont libres, dans tous les sens, à la main ?
Euh pas vraiment !
J'ai encore desserré, cette fois c'est bon! On peut les bouger à la main...
J'ai palpé le fond d'etau, c'est bon.
Je referai 2 faces et je mesurerai.
 
Haut