Chrome, le bricolage

  • Auteur de la discussion massimo38
  • Date de début
M
massimo38
Nouveau
14 Juil 2010
25
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour, certains d'entre vous connaissez la méthode pour le chrome avec un équipement home-made?
massimo -italy
 
B
basilic
Compagnon
3 Sept 2008
643
Aube (10), Troyes
Le chromage utilise beaucoup de produit très toxique et généralement introuvable pour les particuliers et même en France sa deviens de plus en plus rare les entreprises de chromage.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
le chromage n'est pas tres compliqué , mais comme tous les travaux de galvanoplastie il faut un decapage chimique parfait des piece ... il faut des tas de bac de produit dangereux

le depot proprement dit ne se fait pas avec anode en chrome , mais avec anode en plomb , non soluble dans l'electrolyte , et ajout regulier d'acide chromique dans le bain

principal probleme l'acide chromique tres poluant est impossible a acheter sauf etablissement classé severement controlé ...

il faut maitriser l'epuration des eau de rincage pour eviter toute polution

donc hors de porté d'un amateur !

j'ai un livre ancien precisant tout ce qu'il faut pour le chromage decoratif aussi bien que le chromage dur , mais ca ne me servira a rien tant que je n'aurai pas aussi de quoi fabriquer l'acide chromique ...
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bjr ,

On ne peut appliquer directement du chrome sur de l'acier , il faut passer par une sous couche de cuivre , de nickel , c à d que ce n'est pas simple du tout !!

Il existe des peintures en bombe qui font illusion et assez durable pour peu qu'elle soit bien appliquée et les surfaces bien preparées
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
le chromage dur comme les tige de verin est bien apliqué directement sur l'acier : ca fait une couche pas lisse du tout qu'il faut rectifier ensuite

c'est le chrome decoratif qui est souvent fait sur une couche de cuivre : ca permet de faire une couche de chrome tres mince et brillante

la sous couche peut aussi etre en nickel , ce qui evite la couleur du cuivre

le chrome se depose avec un mauvais rendement : le courant sert plus a deposer de l'hydrogene qu'a depose du chrome : cet hydrogene fragilise le metal ... heureusement que les tige de verin sont epaisse

le cuivre et le nickel sont des metaux facile a deposer par electrolyse : presque 100% du courant depose du metal : pas de depot d'hydrogene , pas de fragilisation
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
C'est possible de le deposer directement , mais dans ce cas on est dans la NON QUALITE ,
qui va s'oxyder rapidement !
Même pour les verins , c'est mieux de réaliser une sous-couche de nickel pour limiter la corrosion.
Idem pour le nickel electro , il faut une sous couche de cuivre .
 
E
Guest
Bonjour
Merci moissan d'avoir donné la cause du mauvais rendement de dépôt de chrome par galvanoplastie : c'est à cause du dépôt d’hydrogène.
Pour cela tu mérites deux fois le prix nobel de chimie :
1 - pour avoir trouvé la cause exacte du mauvais rendement d'un bain de chromage ( et par là-même de tout les bains de galvanoplastie)
2 - pour avoir réussi à faire un dépôt d’hydrogène par voie électrolytique

Un troisième en vue si tu identifie le gaz qui se dégage à la cathode. :wink:

Pas besoin pour une entreprise d'être classée SEVESO II pour se procurer de l'anhydride chromique, un simple SIRET suffit

Le mieux quand on a de la documentation sur un sujet que l'on maitrise/comprend pas c'est de de faire au plus un copié collé plutôt que d'en affirmer sa propre interprétation (même en changeant les termes). Moi-même en ayant quelques notions de chimie, une UV du CNAM en traitement de surfaces et quelques années d'années de pratique en galvano je me hasarderais pas à affirmer les causes du rendement d'un bain de chromage puisque à ma connaissance on n'a aucune certitude sur les différentes étapes conduisant au dépôt de chrome (hormis globalement Cr 6+ -->Cr), la réaction Cr 6+ -->Cr 3+ ne participant pas au dépôt de chrome (pas de réduction du Cr III car ré-oxydé immédiatement à l'anode en Cr VI) ce qui peut expliquer grossièrement aussi le mauvais rendement)

@Jean Yves : la "mauvaise qualité" c'est relatif ... tout dépend de ce que le client désire.

Les différentes sous couches ne servent qu'à apporter des caractéristiques supplémentaires (résistance à la corrosion, aspect, adhérence, etc ...). Il est vrai qu'un chromage décor que l'on veut beau et résistant dans le temps sera de préférence fait sur des sous couches de cuivre et de nickel
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
le degagement d'hydrogene n'est pas la cause mais la consequence du mauvais rendement

la cause du mauvais rendement c'est autre chose ... suivant le type de metaux electropositif ou negatif le depot electrolytique est facile ou difficile ... les metaux noble cuivre nickel se deposent facilement sans hydrogene ... les metaux a l'opposé de la gamme genre aluminium sont impossible a deposser ... le chrome et le zinc sont possible mais pas loin de la limite ... c'est comme ca que je vois la cause du mauvais rendement , mais ce n'est pas moi qui donnerai l'explication exacte

si je pouvais faire un copier collé du livre je le ferais ... mais c'est un livre de 1950 dont j'ai juste une photocopie ... et introuvable

si ca interresse quelqu'un je peut toujours le passer au scanner , ou plutot commencer par en donner les reference , et ne le passer au scanner que si il est vraiment introuvable
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Il y a toujours un degagement d'hydrogene à la cathode ( pièces traitée ) en galvano .
C'est inherent au procédé ! , pour pallier à une eventuelle fragilité de la pièce traitée , si necessaire , il est possible de degazer .

Le rendement dans ce cas , je ne sais pas trop ce que cela veut dire ?
On sait que certains metaux , de par leur caracteristiques , necessitent + ou - de courant pour ètre deposés .
 
500H
500H
Ouvrier
19 Sept 2008
276
salut
pour ceux qui parle anglais

ce qui n est pas mon

si une bonne âme peut me traduire quel est le kit qui permet de cuivrer

celui pour le nickelage brillant

et si il y en a un pour le nickelage mat merci

http://www.gaterosplating.co.uk/Photo-Gallery.php
 
Dernière édition par un modérateur:
E
Guest
@500H
Cuivre (brillant) :
nickel brillant
Il y a un autre kit pour le nickel et à priori il semble que si il n'y a pas de polissage (après nickelage) tu obtiens un nickel mat
Maintenant reste à savoir ce que l'on entend par "mat" .... pour moi si c'est un dépôt de nickel classique c'est plutôt du semi brillant qui sera obtenu ou au mieux un satiné. "Mat" est dit pour une brillance spéculaire <10% (à 60° d'incidence)

@Jean Yves : le dégagement d’hydrogène n'est pas systématique et peu être plus ou moins prononcé : cela dépend du métal, condition opératoire ...

Le rendement est calculé à partir de la loi de Faraday qui dit qu'il faut 96500 Coulombs (1 Coulombs étant un ampere . seconde) pour déposer un équivalent gramme de metal soit le rapport de la masse atomique du métal sur sa valence (en gros nombres de moles d’électrons nécessaires lors de la réduction du métal : 1 pour Ag + -->Ag, 2 pour Cu 2+ -->Cu). On arrive ainsi a définir le nombre de coulombs nécessaires pour arriver au dépôt voulu sur un pièce.
Le rendement sera donc calculé par le rapport coulombs théoriques/coulombs réels.
Dans la pratique en production on ne le calcule pas car pour un bain donné on le connait déjà ; par contre on en tient compte pour programmer le coulometre (si on veut être sur d'une épaisseur déposée sans avoir à travailler sur un temps fixe et que l'on connait assez précisément la surface chimiques des pièces) qui arrêtera le processus quand le nombres de coulombs nécessaires sera atteint
 
500H
500H
Ouvrier
19 Sept 2008
276
merci
je cherche à obtenir un aspect satiné

j avais trouvé un nickeleur qui me rendait les pièces mat et après je les polissais jusqu'à obtenir le niveau de brillance souhaité

le but est de pouvoir restaurer des pièces qui seront montées avec d autres en état d'origine ou sur un véhicule en état d origine - bien sur il s agit de véhicules (motos) de collection 1925-1930
 
punchy
punchy
Compagnon
3 Déc 2007
1 638
Bordeaux
et sinon polissage puis vernis époxy ?
 
500H
500H
Ouvrier
19 Sept 2008
276
merci pour la solution du vernis
mais sans vouloir etre desagréable c'est vraiment pas une bonne solution

quand on restaure un objet ancien il faut le faire correctement sinon il vaut mieux pas le faire
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bonsoir ,

Nous sommes d'accord Clore , sur le calcul du dépot .
On va se prendre le choux avec l'hydrogene !!

500 H , si tu veux un depot de nickel mat , fait le faire en chimique , il est generalement moins brillant que l'electro , plus dur , mais aussi plus cher .
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 335
FR-57330 Moselle
Bonjour
Pour créer un dépôt fin de cuivre sur de l'acier, c'est hyper simple.
Diluer du sulfate de cuivre dans de l'eau déminéralisée et y plonger l'acier préalablement parfaitement décapé.
Quelques minutes après, sortir la barre d'acier, c'est magique elle est cuivrée uniformément, sans alim électrique.

Le sulfate de cuivre est en vente libre chez DESAMAIS au rayon produits chimiques; environ 20 euros du kilo.
Pas trop cher pour faire un essai ...
Pour un dépôt plus épais, on ajoute une alim de micro avec une électrode en cuivre pur ( barre électrique de puissance).

Essayez, c'est magique, rapide est quasi sans danger.

Cordialement.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
a tu essayé ? avec du sulfate de cuivre pur ca ne marche pas ... ca a beau etre repeté sur le livre de chimie scolaire , ca ne marche pas ! le cuivre se depose mais n'a aucune adherence ... il suffit de passer le doigt dessus et tout est parti

pour que ce depot de cuivre spontané soit solide il faut mettre de l'acide sulfurique sulfurique , et juste un peu de sulfate de cuivre ... je n'ai pas l'explication chimique exacte mais c'est comme ca

ce depot spontané est tres mince car des qu'il y a une atome de cuivre partout ca s'arrete

pour faire une epaisseur non negligable il faut vraiment une alimentation electrique , et la aussi pour esperer un depot adherent il faut la bonne proportion d'acide sulfurique et surtout pas du sulfate de cuivre seul
 
Haut