Brasure pour l'aluminium Durafix

  • Auteur de la discussion mitch 74250
  • Date de début
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
danastro a dit:
Bonsoir,
J'ai réalisé un montage de tôles alu 12 mm d’épaisseur avec des vis noyées en inox a votre avis est-il possible de cacher les têtes de vis avec ce type de soudure ?
Elle tiendra bien sur les parties Alu, mais sur la tête de vis ?
Je suis de plus en plus convaincu et je pense que je vais m'en acheter un paquet :wink:
Bsr ,

Drole d'idée ! ,
pour fixer tu visses , ou tu soudes
pour planquer t'as des mastics epoxy alu .

Quel est le but ??
 
P
p-mick
Compagnon
25 Fev 2008
1 194
Hettange-Gde 57330
Slt,
Je viens de retrouver un viel article de ME(1953) qui traite de la fabriquation de baguette
de brasure alu:
-3 parts de zinc (pur), 1 part d'etain (pur) en poids
fondre le zinc dans un creuset puis ajouter l'étain, bien mixer,
puis couler des baguettes de 6 mm dans une cornière.

Nettoyer avec une lime juste et brosser les résidus avant brasure

pm

Aluminium-solder-alloy-ME100953.jpg
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
16 Sept 2013
2 751
Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
Merci pour la recette à essayer ! A P-mick
Bon j'avais indiqué que je posterai les résultats de mes essais : et bien les voici

aluminium en plaque épaisseur 5 mm nuance : 2017
1 / essai
IMG_0049.JPG

IMG_0050.JPG

IMG_0051.JPG

IMG_0052.JPG


Sur la première vue on voit le matériel mit en oeuvre
Sur la deuxième vue on voit la soudure effectuée au joint des deux morceaux positionnés à 90 °après avoir brossé les joints à la brosse inox, bien chauffé la matière, et ce le plus rapidement possible
Sur la troisième : l'autre côté soudé lui aussi
Et sur la quatrième on voit "QUE CELA N' A PAS DU TOUT TENU" la soudure a parfaitement adhéré sur la petite plaque d'alu, mais absolument pas sur la grande : j'en ai déduis que la température de la grande plaque n'était pas suffisante.

J'ai donc recommencé en chauffant beaucoup plus
2 / essai
IMG_0053.JPG

IMG_0054.JPG

IMG_0055.JPG

IMG_0056.JPG

IMG_0057.JPG

IMG_0063.JPG


J'ai remonté les deux morceaux à l'équerre, toujours avec la grande et la petite plaque, la grande étant à sa base serrée dans un étau.
Je recommence la chauffe en insistant "lourdement" j'ai réussi à "presque fondre la petite plaque" , à faire une "magnifique coulée de soudure" et presque aucun point d'adhérence sur la grande plaque ? !!! :mad:
On voit bien mes "affreux résultats" sur les photos : 54, 55, 56, 57, et la fameuse "coulée" en 63

J'en conclu, que je ne suis pas doué !.... :smt003 ....
Encore une fois la soudure ne s'est pas effectuée sur la grande plaque :....L'alu étant un très bon conducteur thermique, l'énergie s'est propagée jusqu'à dans l'étau (intenable) mais n'a que peu servie à augmenter la température de la plaque !

Je coupe donc une bande, à peu près égale à la plus petite, et recommence.....hé oui ! , pour la troisième fois !

3/ essai
IMG_0064.JPG

IMG_0066.JPG


Les deux morceaux sont toujours perpendiculaires, je décide de souder uniquement la partie extérieure du joint :
donc sur la tranche de 5 mm et sur une partie plate de l'autre plaque.
Je chauffe bien, sans que l'alu se mette à fondre, je fais régulièrement des petites touches avec la baguette, et passe la flamme régulièrement sur la jonction.....jusqu'au moment où la baguette se "liquéfie" franchement sur la tranche.
"Je beurre" bien en continuant de chauffer jusqu'à l'autre bout.
Le résultat de la soudure et son aspect est "relativement" bien visible sur 64, où l'on voit que la soudure s'est bien étalée sur la plaque et sur l'épaisseur.
près refroidissement j'ai positionné dans l'étau soudure à l'extérieur, et à la pince, j'ai tordu le morceaux du dessus pour voir si la soudure tient : "vous jugerez vous-même du résultat en regardant 66.
N'ayant pas soudé à l'intérieur de la jonction, je n'ai évidement pas tordu de l'autre coté, je pense que si il faut une résistance mécanique importante, il est nécessaire de faire un chanfrein afin de mettre de la matière (soudure)
De plus, il est aussi nécessaire d'amener l'alu à une température proche de son point de fusion, et de prendre en considération le cheminement thermique, pour que les pièces chauffent de manière égale.

CONCLUSION :
POUR MOI CE PRODUIT DONNE LES RESULTATS ENNONCES
Mais : un bon coup de patte est "très utile" si on veut obtenir de très bons résultats ! ....(ce que je n'ai pas encore !)
:smt003

J’espère que cette expérience apportera à certains quelques réponses sur la soudure de l'alu.
Cordialement
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
16 Sept 2013
2 751
Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
Demain je vais faire la soudure intérieur, après avoir remis "à plat" la bande courbée, et ferai quelques essais "au marteau" pour plier la matière ! ..... : cassera ou cassera pas ?
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
16 Sept 2013
2 751
Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
Me re voilou !

J'ai redresser la plaque "tordue à la pince" ...

IMG_0066.JPG


puis, j'ai effectué une soudure à l'intérieur de l'équerre

IMG_0067.JPG

IMG_0069.JPG


L'équerre fixée dans l'étau, j'ai tapé sur un coté pour le tordre vers l'extérieur....cela s'est bien passé au début :

IMG_0072.JPG


Mais comme on peut le constater, la soudure à cassée

IMG_0074.JPG


On voit assez mal sur les photos deux points sont à prendre en considération

1/ la soudure intérieur : elle n'avait pas prise sur 80 % de la plaque, mais seulement sur quelques points
2/ la soudure extérieur : a parfaitement prise sur la plaque verticale, sur sa "tranche"et sur le dessus de l'autre plaque qui lui était accolée, par contre, la soudure n'a pas mouillée la face du dessous de la plaque supérieur et donc ne l'a pas soudée
Compte tenu des différents essais effectués, je constate que cette soudure, bien que solide a cassée sur chocs et que
ELLE NE PENETRE PAS PAR CAPILARITE comme le ferait une soudure à l'étain sur du cuivre (par exemple)

Je ne peux émettre sur cet essai un avis défavorable, ni favorable, ne maîtrisant pas assez ce produit, mais je pense qu'il faut un sérieux entrainement avant d’être sur des résultats que l'on peut obtenir si on l'utilise dans un contexte professionnel
Je referai d'autres essais (quand ? ) et je ne manquerai pas de continuer à alimenter ce post sur les résultats ou remarques, j’espère que vous ferez de même afin de partager vos expériences, réussites ou déboires !
Cordialement
 
jms
jms
Modérateur
15 Mai 2009
9 108
22 et 81
une chose est sûre, c'est que tu as de progrès à faire en photo pour la mise au point sur le bon endroit :mrgreen:

Sur le sujet de la soudure/collage, la bonne température est difficile à gérer, comme je l'ai écrit plus haut la fenêtre entre trop et pas assez est étroite.
Si mes souvenirs sont bons dans ce type de soudure à angle droit, je crois que les vidéos montrent que le démonstrateur fait un étamage des deux pièces et les soude ensuite ensemble.

je vais voir si je retrouve ces vidéos :wink:

edit

j'ai retrouvé la vidéo :wink:

 
Dernière édition par un modérateur:
Le débutant
Le débutant
Compagnon
16 Sept 2013
2 751
Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
Ok, je n'avais pas "étamé" avant, ceci explique peut-être cela ...je vais voir cela aux prochains essais.
Pour la netteté des photos : je suis conscient du problème, j'utilise un vieil apn dont l'autofocus ne fonctionne plus ; car je ne veux pas utiliser mon alpha (Sony) dans l'atelier :smt003 ...On sent que le "type" maîtrise bien sa baguette ! :mrgreen:
Ps : un truc qui me semble curieux : la baguette sur la vidéo à l'air de se liquéfier beaucoup plus que celles que j'ai ? ...
Cordialement
 
floods
floods
Compagnon
3 Oct 2012
2 181
Moselle 57
Moi baguette réagi comme sur la vidéo.
Mais j'utilise un chalumeau oxyacétylénique, donc plus facile à monter en température, et sa rentre bien partout comme le brasage à l'étain.
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
16 Sept 2013
2 751
Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
Bon, j’essaierai à l'oxy.....J'ai en peur que l'alu fonde !
 
eric.lartiste
eric.lartiste
Compagnon
14 Sept 2014
627
Gard
Bonjour à vous tous ,

La peur n'évite pas le danger :wink:
Merci pour les expériences toujours trés enrichissantes :-D
Cordialement
eric
 
floods
floods
Compagnon
3 Oct 2012
2 181
Moselle 57
Pas trop de risque à l'oxy pour l'alu, il faut y aller quand même pour faire fondre l'alu, faut juste éloigner un la flamme pour ne pas trop chauffer sur un point, si non c'est sur tu fait vite un trou.
Après si tu n'a pas l'habitude de la brasure, c'est pas évident au début.

Dès que j'ai de nouveau à m'en servir, je ferais une vidéo.
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
16 Sept 2013
2 751
Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
Ok Floods, ce sera avec plaisir, en attendant dès que je peux je vais continuer mes essais
Cordialement
 
jms
jms
Modérateur
15 Mai 2009
9 108
22 et 81
Le butagaz est un peu léger, c'est pour ça que pour réparer le carter je l'ai mis au four avant, sinon je pense que j'aurais vider la cartouche :mrgreen:
 
olidelac
olidelac
Apprenti
31 Mar 2012
75
Comminges (31)
Bonjour !

J'ai remarqué que, pour une même chauffe, la baguette se liquéfie beaucoup mieux si on la pose immédiatement après un coup de brosse inox appuyé et énergique (pas les petites caresses qu'on voit généralement sur les vidéos).

C'est une impression, ou d'autres l'ont aussi remarqué ?

Pour évaluer la température de la pièce, j'utilise d'ailleurs la brosse : quand la brosse raye la pièce, c'est que la température est bonne. Je passe alors le gros coup de brosse ( en maintenant la chauffe), et je pose la baguette.

O.
 
biscotte74
biscotte74
Compagnon
28 Nov 2012
3 886
Annemasse
C'est effectivement aussi comme cela que je procède, chauffe et brossage énergique pendant que la chauffe et pose de la baguette immédiate, la baguette se comporte alors comme une baguette de soudure classique, elle mouille parfaitement l'alu. Mais je n'ai fait ce genre de reprise que sur des carters de motos, jamais sur du 2017 , par contre après, je perce et taraude sans soucis, c'est même plus résistant que l'alu d'origine.
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
16 Sept 2013
2 751
Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
Merci pour ces "constatations/combines", dès que je reprends mes essais je mettrai en oeuvre ces principes.
Effectivement j'ai aussi constaté que la soudure est plus dure que l'alu lui-même .... Çà va chauffer ! :wink:
Cordialement
 
olidelac
olidelac
Apprenti
31 Mar 2012
75
Comminges (31)
Encore deux remarques à propos de la chauffe.

Je trouve qu'il est plus efficace de chauffer largement autour de l'endroit à souder que de chauffer directement l'endroit.
Il me semble que, quand on chauffe l'endroit de la soudure, la chaleur s'en va directement dans le reste de la pièce, alors que, quand on chauffe autour, une partie de la chaleur qu'on met autour, en s'échappant de là où on la met, revient vers l'endroit à souder, ce qui rend la chauffe plus facile.
Je suis clair, là ?

La tenue de la pièce à l'étau mange beaucoup de chaleur.
A l'étau, je mets des planchettes de bois entre la pièce et les mors.
Bien sûr, ça fume, alors, j'ouvre la fenêtre.

O.
 
biscotte74
biscotte74
Compagnon
28 Nov 2012
3 886
Annemasse
Ou alors on fixe sur de la brique réfractaire, ça fume pas et ça garde bien la chaleur
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
16 Sept 2013
2 751
Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
Oui, j'avais remarqué cette déperdition importante due à la conductibilité thermique de l'alu, l'étau n'était "plus tenable" alors qu'il était relativement loin de la soudure : donc, préchauffer la pièce entière au four, ou chauffer tout autour de la soudure avant de l'effectuer doit largement contribuer à la bonne réalisation de cette soudure, comme quoi, "la soudure, c'est tout un art"....Je ne pense pas que les "pros de la soudure me contrediront" ! :wink: :wink:
Cordialement
 
olidelac
olidelac
Apprenti
31 Mar 2012
75
Comminges (31)
A propos de cette déperdition importante due à la conductibilité thermique de l'alu, et qui est, me semble-t-il, une des raisons principales des échecs (en tout cas des miens) de ces brasures :

Pour effectuer des brasures sur un couvre-culasse en alliage d'alu, et afin d'éviter les déformations, je dois fixer ce couvre-culasse soit sur un marbre, soit, ce qui serait encore plus pratique, sur la culasse même.
( https://www.usinages.com/threads/choix-dun-procede-de-sciage.70469/#p779231 )

Mais marbre ou culasse représentent des masses importantes de métal, donc des sources importantes de fuite de chaleur.

J'ai pensé mettre à la place du joint qu'il y a normalement entre la culasse et le couvre-culasse, une feuille d'un matériau qui serait isolant (pour couper les fuites de chaleur), d'épaisseur régulière et incompressible (pour que la liaison entre culasse et couvre-culasse reste parfaitement plane, et donc que le bridage reste efficace) et non combustible.

Quel pourrait être ce matériau ?

O.
 
Dernière édition par un modérateur:
biscotte74
biscotte74
Compagnon
28 Nov 2012
3 886
Annemasse
Les couvres culasses, je pense que tu veut dire les caches culbuteurs, en alu se déforment de toute façon avec le temps et un surfaçage est pas inutile pour leur garantir une parfaite planéité, donc je ne m’embêterais pas trop sur les histoires de bridage. une chauffe générale à 250° dans un four ménagé et ensuite soudure après l'avoir bridé sur un contreplaqué filmé assez épais qui garanti un minimum de planéité et refroidissement lent avec repassage au four et laisser descendre doucement la température par pallier sans sortir la pièce, puis surfaçage sur un marbre. Je répare mes carters de la sorte et jamais eu de fuites à déplorer.
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
16 Sept 2013
2 751
Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
A Olidelac
J'ai vu ton post, et tous les problèmes que tu as ( y compris ceux des soit disant pro de la soudure !...), je pense que la soudure alu, reste encore "dure-dure" et qu'un entrainement intensif est nécessaire avant de maîtriser le process, car une multitude de paramètres sont à prendre en considération. avec tous les conseils de ceux qui pratiquent ou ont pratiqués ce genre de soudure, je pense arriver à faire une "sorte de synthèse des bonnes manières" ! :-D , mais j'avoue que ce n'est pas évident !....Mais, J'AI PAS DIS MON DERNIER MOT ! Je l'aurai...je l'aurai ! :smt003 :smt003
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
16 Sept 2013
2 751
Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
...et pour ton problème d'isolant thermique rigide, je ne vois pas grand' chose à première vue ??? Je ferai plutôt l'inverse je chaufferai un socle rigide en fonte ou acier voir en pierre ou plaque de ciment réfractaire, dans le four avant et pendant la montée en température du cache-culbu. Sortie du four, montage (bridage) immédiat, soudure(s) et surtout œuvrer à l'abri des courants d'air... Laisser refroidir le tout sous abri (caisse isolée) en un mot : essayer de réduire au max les contraintes dues aux chocs thermiques
Cordialement
 
olidelac
olidelac
Apprenti
31 Mar 2012
75
Comminges (31)
Le débutant a dit:
J'AI PAS DIS MON DERNIER MOT ! Je l'aurai...je l'aurai !
Je l'espère bien ! (parce que, par voie de conséquence, je l'aurai aussi).

En attendant, voici d'autres questions.

Dans les vidéos de brasure d'aluminium, on voit systématiquement le scénario suivant : les deux pièces à braser sont en contact, elles sont chauffées, l'alumine est enlevée avec la brosse inox, la baguette est posée et elle mouille correctement les deux pièces, et, souvent le liquide en surplus fait un cordon entre les deux pièces.

Pourquoi, à ce moment-là, ce cordon est-il toujours évacué d'un coup de brosse (ou de baguette inox) pour être refait immédiatement après ? Est-il tellement chargé d'impuretés (qui viendraient d'où ? ) qu'il ne puisse pas constituer directement le cordon de soudure ?



O.
 
françois44
françois44
Modérateur
2 Fev 2008
2 633
FR-44Rezé
Si cette pièce ne subit pas de contraintes, le DURAFIX suffira.
Une réparation avec Durafix, si elle est faite dans les règles, sera aussi résistante, voire plus que l'origine. Et la patte qu'on voit ici subit des efforts non négligeables (appui de la gaine du câble d'embrayage)
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
3 043
MARSEILLE
Bonjour,
Une réparation avec Durafix, si elle est faite dans les règles, sera aussi résistante, voire plus que l'origine. Et la patte qu'on voit ici subit des efforts non négligeables (appui de la gaine du câble d'embrayage)
Parfait, je vais jeter mon poste TIG et m'équiper en baguettes DURAFIX...
JASON
 
the_bodyguard1
the_bodyguard1
Compagnon
25 Déc 2010
5 832
belgique (namur)
Bonjour,


Parfait, je vais jeter mon poste TIG et m'équiper en baguettes DURAFIX...
JASON
Si tu le jette, tu peux le faire chez moi....
Faites bien la différence entre une soudure tig et une brasure (durafix), la résistance finale ne sera pas la même. La soudure refond le métal, le durafix dépose du métal sans aucune fusion. Mnt je n'ai pas dit que ça ne valait rien d'autant plus que je ne connais pas ce produit. Perso j'ai un tig donc c'est soudure.....
 
françois44
françois44
Modérateur
2 Fev 2008
2 633
FR-44Rezé
Bonjour,


Parfait, je vais jeter mon poste TIG et m'équiper en baguettes DURAFIX...
JASON
Je n'ai pas dit que ça remplace un poste TIG, ce serait bien de ne pas interpréter ce que je dis comme ça vous arrange merci!!

J'ai utilisé Durafix à plusieurs reprises, avec satisfaction, c'est tout.
Reconstitué des pales d'hélice de moteur hors-bord des années 20, ressoudé des ailettes cassées sur une culasse 2 temps. Rechargé des alésages de roulement sur un carter dont les roulements, grippés, avaient tourné et usiné leurs emplacements, ressoudé des carters fendus de tronçonneuse et j'en passe... Donc, dans certains cas, et à défaut de posséder un TIG, ça dépanne de façon tout à fait honorable.
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 932
Oui sa dépanne très bien et surtout sa permet de souder les alliages à la comme le zamac des carburateurs
 
the_bodyguard1
the_bodyguard1
Compagnon
25 Déc 2010
5 832
belgique (namur)
Oui sa dépanne très bien et surtout sa permet de souder les alliages à la comme le zamac des carburateurs
Pas souder mais braser, il y a une grosse différence tant en terme de solidité que de mise en oeuvre! Bcp ne font pas cette différence.
 
Haut