Dépannage Branchement et configuration VFD - Moteur ne tourne pas...

L

le_stan

Apprenti
Hello,

Là, on ne parle pas d'un frein électromagnétique, on parle d'un frein purement mécanique.

Pour certaines opérations, comme par exemple forer des trous "en spirale" dans la pièce à intervalles (angulaires) réguliers, il est très utile d'avoir un diviseur. Comme je ne me sens pas trop de faire moi-même un diviseur mécanique, je me suis dit que j'allais faire d'une pierre 2 coups en installant simplement un disque de frein (de vélo) et sa machoire. Ce frein sera actionné par un câble et un levier (ou une pédale... je me tâte encore) qui pourra bloquer l'arbre (--> frein maintenu serré) dans n'importe quelle position.

De cette manière, j'ai un frein qui me sert en même temps de frein (!) et de diviseur.

Grâce à d'un encodeur rotatif, un arduino et un écran LCD, je pourrai afficher (et remettre à 0) la position angulaire de la pièce. L'arduino me servira aussi pour afficher la vitesse de rotation de la broche (ce que ce variateur ne peut malheureusement pas faire).
 
Dernière édition:
S

slouptoouut

Compagnon
Bonjour,

Tant qu'a faire, et a ajouter des fonctions automatiques de ce genre, pourquoi ne pas motosiser tous les mouvements et mettre des encodeurs sur tous, et relier le tout a une CNC , qui permettra d'obtenir un fonctionnement entièrement automatique et répétitif (pour faire du tournage en petite voir grande série) ...et du coup obtenir ce genre de fonction, et bien d'autres, par programmation en G-code ? (et permettre d'écouter sa radio , ou écrire des SMS, pendant que ça tourne !)

En effet, avec un encodeur sur la broche, et la fonction M19 (indexage de broche, sur une position prédéterminée de 0 à 360°) , et un peu d'automatisme pour piloter le variateur puis le frein, on obtient exactement le fonctionnement souhaité ...

M19

(Lien pour LinuxCNC , mais ça marche aussi sur la plupart des autres "marques de CNC" )

sloup
 
Dernière édition:
L

le_stan

Apprenti
Easy peasy! Il n'y a plus qu'à ajouter un trainard, un chariot transversal, motoriser tout ça avec des pas à pas, faire un porte-outils et emballé c'est pesé comme dit le boucher !

Et quand bien même je parviendrais à faire un truc pareil, il me resterait un gros (GROS) problème : trouver et dessiner la poésie de la forme sur un ordinateur...

Ceci dit, je n'exclus pas de me lancer un jour dans un plan "CNC maison", mais alors ce sera pour une défonceuse, pas pour un tour.
 
B

Bebeul

Compagnon
on parle d'un frein purement mécanique.
Là plus de souci, c'est juste une condition de marche supplémentaire. Donc tu le mets en série dans le BP Marche si le FDC est un contact NO

Ou mieux en sécurité positives il faudrait un contact NC en série dans le BP Arrêt

"sécurité positives" = circuit toujours contrôlé état contacts et liaisons électriques

Le paramétrage de base est en mode 3 fils donc rien à toucher pour X1 et X2 (paramètres E1 et E2)

Problème résolu !
 
L

le_stan

Apprenti
Donc on aurait:

Situation de base:
1662731245171.png


Et puis ta proposition:

1662731830914.png


Dans ce cas, actionner le frein coupe carrément l'alimentation du variateur de fréquences... Ce qui me semble pas mal... De toutes façons, l'Arduino aura sa propre alimentation, donc je peux avoir le tour en OFF et l'arduino en ON.

J'ai bien compris ? ou bien pas du tout ?
 
S

slouptoouut

Compagnon
Bonjour,

Euh ...J'avais "juste" oublié que c'étais finalement un tour à bois, manuel, du type "normal" ! (pas une machine de production pour sortir des barreaux de chaises ou des manches de pelles !)
Et oublié que c'étais une utilisation "artistique" de l'engin qui étais recherchée (avec des formes ayant une certaines "poésie" , pour reprendre les termes employés... Souvent difficile a modéliser sur un ordinateur pour les envoyer sur une CNC, et ça ferais perdre du coup une partie du plaisir, si le but est "artistique" , et non simplement de produire des manches d'outils ou refaire des chaises de bistrot ...)

sloup
 
L

le_stan

Apprenti
Pas évident de modéliser ce genre de trucs, en effet...

bols.JPG
 
B

Bebeul

Compagnon
J'ai bien compris ? ou bien pas du tout ?
J'ai changé le plan pour y intégrer un FDC de frein en NC (fermé au repos quand pas freiné et ouvert dés qu'on touche au frein)

En NO, il aurait empêché le démarrage, mais une fois en route si quelqu'un touche au frein ça n’arrête pas le moteur.

Il vaut mieux gérer cette fonction par le variateur. Il doit être sous tension en permanence. Çà n'aime pas les coupures d'alimentation en charge !

Seul l'arrêt d'urgence en cas d'URGENCE et le sectionneur général du coffret quand t'as fini de bosser doivent couper l’alimentation du variateur.

Comme j'ai mis une petite alim 24vdc comme ça autant s'en servir pour tout , donc plus de PLC

Te reste plus qu'a trouver un ventilo 24v (qui n'est pas indispensable pour moi) que tu mets aussi sur le 24v et le tour est joué.

C'est sûr, je t'ai rajouté un peu de matériel mais au moins c'est fiable est sécurisé.
 

Fichiers joints

  • 01.pdf
    33.4 KB · Affichages: 34
L

le_stan

Apprenti
Si je "compte" bien, le matos suivant est ajouté:

- Transfo 230v/24v DC
- Voyant BP réarmement
- Ventilateur 24V
- BP Arrêt
- BP Marche
- Relais (Commande 24V- puissance 400V)

Je vois l'intérêt de passer en basse tension une partie plus importante du circuit de commande (pour pouvoir venir utiliser directement bornes du variateur sans tout cramer)

Question: Pourquoi choisir 24V plutôt que 12V? (Ce qui me permettrait au moins de garder mon ventilateur...)

Est-ce que tu pourrais préciser les fonctions que tu envisages pour les boutons?

- BP Arrêt Urgence --> Coupe l'alimentation du variateur (Relais principal)
- BP marche --> Met le variateur sous tension (relais principal)
- BP réarmement --> Referme le circuit éventuellement ouvert par la manipulation du frein ?
- Commutateur 3 positions --> fait tourner la broche (FWD, REV, STOP)
- BP Arrêt --> ?
- Voyant BP réarmement --> Allumé quand ?

En tous cas, ça fait tout de même pas mal de composants à racheter, et donc un surcoût pas tout à fait négligeable. Je vais essayer de trouver une "solution intermédiaire" pour pouvoir garder mon relais (230V-400V) et mon ventilateur, mais - comme tu le conseilles - rajouter un BP pour "réarmer" le tour et éviter qu'il puisse se remettre en route après l'utilisation du frein.

J'espère pouvoir faire ça ce matin, mais c'est pas garanti, le week-end s'annonce tout de même un peu chargé... :wink:

Merci en tous cas pour tes idées et tes suggestions...
 
B

Bebeul

Compagnon
- Transfo 230v/24v DC =>Alimentation électronique
- Voyant BP réarmement peut n’être qu'un seul élément BP Lumineux EXEMPLE généralement bleu pour cette fonction
- Ventilateur 24V Si tu veux garder ton 12v mets un régulateur de tension 7812 ça coûte rien EXEMPLE
- BP Arrêt
- BP Marche
- Relais (Commande 24V- puissance 400V) ça s’appelle contacteur

- BP Arrêt Urgence --> Coupe l'alimentation du variateur (Relais Contacteur principal)
- BP réarmement --> Referme le circuit éventuellement ouvert par la manipulation du frein ? Non, il réarme l'installation pour qu'elle soit prête à fonctionner après un arrêt d'urgence. le but est de réenclencher le Contacteur d'arrêt d'urgence qui s'auto-maintient te met de nouveau sous tension le variateur.
- Voyant BP réarmement --> Allumé quand ? Allumé quand l'installation est prête à fonctionner
- Commutateur 3 positions --> fait tourner la broche (FWD, REV, STOP) Ok, tu choisis ton sens de marche avant de lancer la machine
- BP marche --> Met le variateur sous tension (relais principal) Donne au variateur la capacité de démarrer, il lance l’électronique interne pour avoir les rampes d'accélération ou autre
- BP Arrêt --> ? il arrête la "partie électronique" du variateur en lançant la phase d'arrêt (rampe de décélération par exemple)
Ton frein fera la même chose que le bouton arrêt

Il faut distinguer arrêt d'urgence et arrêt normal. C'est deux choses différentes avec deux boutons différents et deux arrêts machine différents
AU.jpg

Ne sert que quand il y a un danger pour le personne. On n'arrête pas un machine pour aller au casse croûte avec ce bouton. il est sensé stopper le machine le plus rapidement possible avec coupure de toutes les énergies (elec , hydro , pneumatique etc....) et éventuellement freiner.
Sauf cas exceptionnel, une presse qui écrase la main de l'opérateur, vaut mieux quel soit régler pour remonter avant de s'arrêter. c'est pas dit que les pompiers sachent faire marcher toutes machines pour décoincer le blessé.
SCHXB4BA42.jpg

Celui la sert à arrêter la machine dans de bonnes conditions car il n'y a personne en danger. il permet de faire ce qui à été programmer pour l'arrêt dans le variateur ou un automate


Question: Pourquoi choisir 24V Car c'est devenu un standard chez les fabricants, beaucoup de capteurs, automate, relais , contacteur fonctionnent sous cette tension de sécurité

Rappel pour les seuil haut des tensions de sécurité 48v en alternatif et 110v en continu
 
L

le_stan

Apprenti
Dans cette configuration-ci, j'ai ajouté:
- Un relais 12V (commande) 12V (circuit)
- Un bouton poussoir "réarmement" avec voyant

1662799735740.png

--> Si mon câblage est bon (ce dont je suis loin d'être sûr), le comportement serait le suivant:
- Mise sous tension du variateur par le bouton "Marche".
- Appui sur le bouton de réarmement (il s'allume - vert)
- Utilisation du tour
- Freinage. Au freinage, le switch fdc s'ouvre, ouvre le relais 12V. Impossible de redémarrer avant d'avoir refermé le switch fdc ET avoir rappuyé sur le bouton poussoir de réarmement.
 
L

le_stan

Apprenti
Nos réponses se sont croisées.

Là, il y a déjà deux options d'arrêt:
1. Pas de danger pour la personne: c'est la position "stop" du commutateur 3 positions FWD, Stop, REV. Ça laisse tout sous tension, mais ça arrête la broche.
2. Danger pour la personne : Bouton d'arrêt d'urgence: coupe l'alimentation du variateur via le contacteur (désolé pour la terminologie erronée) principal.

Je ne vois pas l'intérêt d'ajouter une 3ème option d'arrêt...
 
B

Bebeul

Compagnon
Ton commutateur pourrait être un commutateur de choix a 2 positions. La position Off ne sert pas à grand chose. Quand on est sur "Avant" le variateur ne démarre pas pour autant !
Il faut appuyer sur marche pour lancer la montée en fréquence.
 
L

le_stan

Apprenti
Salut à tous !

Après 6 mois de travail (non, je rigole, d'autres projets sont venus mettre celui-ci en pause...) me revoici !

La partie mécanique du tour est terminée (il reste une petite mise en peinture, mais à part ça, c'est bon), et je me penche donc à nouveau sur la partie électrique.

Petit rappel et état des lieux:
- On a un "circuit classique" en auto-maintien avec un bouton "marche" et un arrêt d'urgence qui ouvrent ou ferment le contacteur principal, ce qui met le VFD et une alimentation 24V sous tension.
- Dans une version précédente, tout fonctionnait (moteur forward ou reverse, potentiomètre pour controler la vitesse). Pour des raisons de sécurité, j'ai ajouté un interrupteur fin de course (NO), qui est fermé quand le frein (un frein à disque de vélo) est déserré.

Le problème est de faire en sorte que - si le frein à été serré - le fait de le déserrer ne remette pas le tour en route sans autre forme de procès.

Suivant les conseils de @Bebeul , j'ai ajouté un contacteur pour créer un auto-maintien avec un bouton poussoir de réarmement, mais ça fait 2 jours complets que j'essaie de faire marcher ce truc, et je m'arrache les cheveux.

Le contacteur est un Finder 40.61.9.024.0000 monté sur une embase reférence 95.75 (finder elle aussi).

Sur le site de Finder, dans la doc (https://cdn.findernet.com/app/uploads/S40FR.pdf), on trouve ce schéma:

1680369626790.png


En voyant ça, je me dis que - si la bobine n'est pas alimentée, on doit avoir une continuité entre 12 et 22, une continuité entre 11, 14, 21 et 24, mais pas entre 12 et le groupe 11-14-21-22, ni entre 11 et ce même groupe.
Quand la bobine est alimentée, 12 et 11 se connectent et les 6 bornes sont en contact.

Or d'après mon multimètre (test de continuité, bobine non-alimentée), ce n'est pas tout à fait ça... on a effectivement un groupement "2 bornes - 4 bornes", mais les groupes ne sont pas les mêmes. ça correspond plutôt à ceci:

1680370297845.png


Une fois la bobine alimentée, on a bien de la continuité entre toutes les bornes.

J'ai donc pondu le schéma suivant (qui ne fait pas ce que je veux...)

vfd_auto-maintien-limit-switch.JPG


Et j'avoue que je ne comprends pas très bien pourquoi... ça me rend fou.

Normalement, si la bobine n'est pas alimentée (et que je ne suis pas en train d'appuyer sur le BP), il ne peut pas y avoir de connexion entre X1 et CM, et donc le tour ne peut pas démarrer (la fonction E01 - qui correspond à X1 - est sur 38 (ENABLE TO RUN).

Dans cette configuration, le comportement est le suivant:
- Quand le limit switch est fermé, le moteur se met en route (quel que soit l'état du contacteur). Si je le relâche, ça s'arrête.
- Quand j'appuie sur le bouton poussoir, le contacteur change de position, mais si je relâche, il revient à sa position de base.

Si quelqu'un peut retirer l'épaisse couche de crotte qui semble tapisser mes mirettes, je lui en serai grandement reconnaissant !
 
O

osiver

Compagnon
une continuité entre 12 et 22, une continuité entre 11, 14, 21 et 24, mais pas entre 12 et le groupe 11-14-21-22, ni entre 11 et ce même groupe.
Quand la bobine est alimentée, 12 et 11 se connectent et les 6 bornes sont en contact.
Non.
C'est un simple inverseur mais pour des raisons (probable) de passage de courant, les pattes sont doublées :
12-22
11-21
14-24
Le commun est 11, le contact repos est 12 et le contact travail est 14.
 
O

osiver

Compagnon
Votre montage est, comment le dire gentiment ... exotique ?? :lol:
 
L

le_stan

Apprenti
Je le crois sans peine... d'ailleurs il est tellement exotique qu'il fait n'importe quoi.
c'est une question de branchements ou de composants ? (ou les deux...)
 
O

osiver

Compagnon
c'est une question de branchements ou de composants ? (ou les deux...)
De branchements :wink:

Première chose, il faut une référence commune :
Vous allez relier A2, CM et le "-" de l'alim 24V

Deuxièmement, votre relais n'est pas du tout auto-alimenté. Vous allez relier le +24V au 2 du limit-switch. Puis le 1 du limit-switch au 1 du BP et au 11 du relais.
Ensuite reliez le 14 du relais au 2 du BP, à A1 et à X1.

Ça doit fonctionner MAIS, vous n'avez pas de moyen d'arrêter le moteur une fois démarré. Seule l'ouverture du contact de frein coupe le moteur. Il faudrait alors avoir assez de garde pour que le contact s'ouvre bien avant que le frein n'agisse et régler le variateur pour un arrêt roue libre 8-)
 
Dernière édition:
L

le_stan

Apprenti
:prayer::prayer::prayer::prayer::prayer::prayer::prayer::prayer::prayer::prayer::prayer::prayer::prayer:

Ohlala, t'as pas idée comme je suis content... Dans cette configuration, ça marche en effet beaucoup mieux, exactement comme prévu même !

Bon, je pense que j'ai quand même à moitié cramé mon potentiomètre dans l'affaire (je ne l'ai pas regardé dans le bon sens quand je l'ai câblé, et du coup le GND n'était pas au bon endroit. Du coup, il ne sent pas très bon (un peu le cramé) et il ne semble plus vraiment linéaire... Pas bien grave, je vais en racheter un et tout rentrera dans l'ordre !

À la base, je voulais aussi qu'une LED rouge (qui est sur le BP) s'allume quand un réarmement est nécessaire, mais là, j'en ai plein les bottes de ces branchements, donc je pense que je vais laisser comme ça. Éventuellement, en rachetant le potentiomètre, je rachèterai aussi un BP avec led verte plutôt que rouge, je la branche sur A1 et A2, et elle s'allumera quand la bobine est excitée... ce sera beaucoup plus facile que d'avoir une logique inverse (s'allume quand la bobine n'est pas excitée) Vu le contacteur/inverseur, je ne suis même pas sûr que ce soit possible à faire avec une LED rouge, puisque rien ne s'ouvre quand la bobine est excitée...

Bref:

1000 fois MERCI Osiver (et les autres qui ont participé à ce sujet, ça a été "un poil complexe" et mon cerveau fume encore, mais c'est vraiment très très gentil à vous d'avoir pris le temps de m'aider ! ! !
 
L

le_stan

Apprenti
Mmmh, d'après mon testeur, quand la bobine était excitée, j'avais de la continuité entre les 6 bornes du contacteur. Bon, j'en suis à penser que j'ai très probablement tort, donc je vais quand même refaire le test...

Si c'est bien comme tu dis, je devrais la brancher sur 12 (ou 22) et sur l'alim (-) (ou A2)

vfd_auto-maintien-limit-switch.JPG


Dis moi que pour une fois, j'ai pas tout faux... :rolleyes:
 
L

le_stan

Apprenti
Par rapport à ta remarque sur l'arrêt:

Ça doit fonctionner MAIS, vous n'avez pas de moyen d'arrêter le moteur une fois démarré. Seule l'ouverture du contact de frein coupe le moteur. Il faudrait alors avoir assez de garde pour que le contact s'ouvre bien avant que le frein n'agisse et régler le variateur pour un arrêt roue libre 8-)

En réalité, il y a le moyen "normal" de mettre en marche et d'arrêter le tour, qui est un sélecteur rotatif à 3 positions connecté au VFD (FWD, REV, CM), donc je pense qu'en termes d'opération, je suis OK
 
L

le_stan

Apprenti
Pas faux... Mais je ne vois pas vraiment de moyen de faire en sorte que ça s'allume
- Quand le frein est serré
- Quand le frein est déserré mais que le contacteur n'a pas été réarmé.
En même temps, ce n'est pas absolument crucial...
 
O

osiver

Compagnon
faire en sorte que ça s'allume
- Quand le frein est serré
- Quand le frein est déserré mais que le contacteur n'a pas été réarmé.
Vous pourriez tenter LED + à limit-switch 2 (+24V) et LED - à A1. À condition que la LED ne consomme pas plus que 10 à 15mA si votre relais est normal (pas version sensible) 8-)

PS quand on parle de LED, on suppose voyant à LED, c'est à dire avec sa résistance incorporée, pas LED seule, hein !
 
L

le_stan

Apprenti
C'est en effet un bouton-poussoir avec un anneau lumineux autour du bouton. J'avais demandé un 24V, mais en recherchant la référence (sur mon ticket d'achat), on dirait d'ailleurs qu'on m'a pas fourgué la bonne version... http://www.ohmeron.be/fr/enkelpolige-drukknop-off-on-1a-24vdc-0-5a-230vac-rood.html

Où l'on peut lire "trou de montage: 16mm - 1NO1NC - monostable - 12VDC LED rouge

Donc j'imagine que ma LED ne va pas tenir très longtemps, mais je peux tenter le coup...
 
S

slouptoouut

Compagnon
Bonjour,

Le premier schéma étais pour le moins bizarre, et erroné (pas étonnant que ça faisais n'importe quoi sauf marcher comme prévu) heureusement, les autres intervenants ont entre temps vu "le loup" et corrigé ...(j'ai eu le cas, récemment, avec un poste de radio qui faisais n'importe quoi parce un amateur avais voulu le modifier et avais fait des erreurs de câblage )

pour alimenter en 24V un bouton à LED prévu pour 12V ( et en supposant que c'est une LED standard à 15...20 mA , cas très probable) il faut ajouter en série avec une des connexion de LED une résistance de 680 ohms 1/2W (couleur des anneaux : bleu, gris, marron, or ...) ou 820 ohms (gris,rouge,marron, or ...)
Résistance à récupérer dans un poste de radio ou je ne sais quel gadjet électronique ( pour ne pas payer 20 cent. de résistance et 6 euros de frais de port , ni devoir en commander un rouleau de 100 ...et ne savoir quoi faire des 99 autres !) résistance dont la précision n'a aucune importance pourvu que le courant reste dans les limites de 15 à 20 mA (en pratique, n'importe quelle résistance comprise entre 600 et 900 ohms fera l'affaire)

Ne pas alimenter en 24V directement un bouton lumineux à LED 12V (ça va s'allummer, ça va éclairer très fort...mais ça risque de ne durer que quelques secondes, et puis "pouf" plus de LED ! Les LED détestent par dessus tout les surtensions et surintensités ! )

Pour avoir la logique inverse d'allummage de la LED, oui c'est possible, mais un peu plus compliqué ...On peux y arriver en ajoutant un transistor PNP quelconque, tenant au moins 30V et 20 mA (On aura l'embarras du choix, notamment et parmi les transistors courants en radio TV : 2N2907, 2N3906, BC177, BC327, BC557, 2SA733, 2SA1266...) et 2 résistances (qui seront a déterminer en fonction du transistor trouvé) Tout ça se récupérera aisément dans de vieilles radio ou vieilles télés, ceci dit, il faut quelques notions d'électronique pour dimensionner les 2 résistances et câbler le tout ...

sloup
 
Dernière édition:
O

osiver

Compagnon
Attention ! Dans le cas présent, si @le_stan met la diode LED comme j'ai dit au-dessus, le relais voit passer le courant de la LED mais ne doit pas coller, sa résistance de bobine est de 900OMEGA donc même pas besoin de résistance. :wink:
 
S

slouptoouut

Compagnon
Bonjour,

effectivement, ça dépend comment est monté la LED du voyant , si c'est "en dérivation" il faut ajouter la résistance, si c'est en série ce n'est pas nécessaire, la résistance de la bobine du relais étant (par chance) voisine de la résistance requise !

Attention toutefois au montage en série : le fonctionnement risque d'être imprévisible car le relais sera alimenté "dans des conditions anormales" a travers la LED
Dans un tel montage il faudra peut être ajouter une résistance, a déterminer expérimentalement, selon la sensibilité du relais (pour éviter des aléas de fonctionnement) , et selon le rendement lumineux de la LED (certaines LED a haut rendement se contente de peu pour bien éclairer, et pas d'autres ...)
 

Sujets similaires

01power
Réponses
3
Affichages
14 206
01power
01power
taratata
Réponses
4
Affichages
4 493
taratata
taratata
Haut