Besoin d'aide/guide pour l'usinage d'une pièce très précise

  • Auteur de la discussion Vignesh
  • Date de début
V
Vignesh
Apprenti
30 Mai 2016
70
Région parisienne
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous, avant de vous détailler l'aide dont j'ai besoin j'aimerais que vous sachiez que mes compétences techniques au niveau de l'usinage sont assez faibles.

Je cherche actuellement des méthodes d'usinages pour une barre en acier, elle fait 20x3cm et 1cm d'épaisseur. Le plus gros problème qui se pose à moi c'est l'usinage d'arrondis sur les arrêtes vifs en longueur, j'ai été me renseigner sur tout ce qui se fait habituellement je tombe soit sur des installations CNC avec des technologies assez poussées comme l'électroérosion, l'électroenfonçage, découpe jet d'eau ou encore le laser, soit sur des fraises à quart de rond.
L'arrondi désiré est très précis : un rayon de 0,25mm avec une tolérance de 0,05mm.
Mais voilà même en contactant des boîtes spécialisées dans le domaine qui réalisent des pièces sur mesures, j'ai que des réponses négatives sans conseils ou proposition d'autres solutions.

Je viens donc vers vous non pas pour des solutions précises mais au moins pour des grandes lignes pour m'orienter dans mes recherches, pour une méthode simple, efficace et le moins chère possible. Je suis ouvert à toute proposition et conseils.

Merci d'avance !
 
pinou29
pinou29
Compagnon
18 Mar 2009
2 877
Toulon ( Var )
Bonjour.
Une tolérance de 0,05 sur un rayon de 0,25 mm je suis curieux de voir les solutions que l'on va te proposer.
Bernard.
 
V
Vignesh
Apprenti
30 Mai 2016
70
Région parisienne
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonjour, à vrai dire je suis curieux aussi car je n'ai pas trouvé grand chose sur google. Nos fournisseurs réalisent cet arrondi avec des techniques avancées et donc machines conséquentes, j'aurais aimé vraiment savoir si il y a pas une astuce, une technique quelque chose de plus simple mais aussi acceptable.

Edit : De plus, ce n'est que mon premier problème...
 
Dernière édition:
pinou29
pinou29
Compagnon
18 Mar 2009
2 877
Toulon ( Var )
Re.
Si c'est pas un secret, quel est la finalité d'une pièce avec une tolérance aussi pointue ?
Merci.
Bernard.
 
V
Vignesh
Apprenti
30 Mai 2016
70
Région parisienne
  • Auteur de la discussion
  • #5
Pour une presse, pour le développement d'un outil de formage. La pièce formée demande une précision au micron près, c'est pourquoi cette barre doit être très précise.

Vignesh
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
11 993
Heu, vous comptez tenir 5 centièmes avec une machine portative ? :eek:
 
V
Vignesh
Apprenti
30 Mai 2016
70
Région parisienne
  • Auteur de la discussion
  • #9
Bonjour, merci pour les réponses. La machine allemande est une machine d'ébavurage, ce n'est pas l'opération que je cherche. Il est indiqué chanfrein de 45° et fraise de 1 à 5mm, ce n'est pas non plus mes attentes ! (à moins que je n'ai rien compris à la doc technique allemande). Merci quand même.

Osiver bonjour, je n'ai pas de machines. Je cherche justement à savoir si il existe une machine pour ce type d'usinage, comment son fait les arrondis en micro-mécanique ? Je ne doit pas être le seul à vouloir des arrondis aussi précis quand même ! Des recherches type "usinage arrondi précis" ça ne donne rien. Je suis à la recherche d'un terme technique, n'importe quoi d'assez précis pour orienter mes recherches vers un type de machine ou autre
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 821
Guipavas (près de Brest)
Bienvenue,

Si je comprend bien c'est pour un process d'emboutissage ou les pièces embouties doivent sortir au micron ?
Cela me parait tellement fou que je remet en cause ma lecture... Si non je suis vraiment curieux de voir la solution proposé.
Perso je partirai sur de l'ectro erosion par enfoncement. C'est aune même pas la mort technologiquement...

Au plaisir d élire la suite.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 350
F-69400 villefranche sur saone
Il est vrai que de faire des rayons avec une tel précision , ce n'est pas courant , il faudrait essayer de voir des moulistes sur qui sont habitués à un travail aussi precis , mais pour eux ce n'est pas assez complexe
Une précision
Les cotes en mécanique se donnent toujours en mm
 
V
Vignesh
Apprenti
30 Mai 2016
70
Région parisienne
  • Auteur de la discussion
  • #12
Bonjour, pareil je suis toujours surpris de ces tolérances, en plus d'être précis il faut que ce soit uniforme sur toute la longueur de la barre. Sinon c'est pas les pièces sorties qui doivent sortir au micron (du moins je n'ai pas approfondie la question), mais c'est les outils d'emboutissage. C'est une application dans un domaine technologique assez poussé donc ça ne m'étonne pas au final. Certains experts m'ont conseillé de m'orienter vers les suisses, l'horlogerie demande une très grande précision à l'usinage, un intervenant de Mitsubishi nous a parler de fraises quart de rond très précises qu'ils fournissent à des boîtes dans le domaine médical.

J'ai imaginé une solution mais ça reste très brouillon, j'essaierais de faire un dessin et le poster ici pour avoir des avis.

Merci bien!
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 821
Guipavas (près de Brest)
Tu aurais un plan de ta pièce, car à bien y réfléchir en fil ce serait peut-être encore plus simple et là la régularité sur la longueur pourrait être assuré...
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 350
F-69400 villefranche sur saone
Bienvenue,

Perso je partirai sur de l'ectro erosion par enfoncement. C'est aune même pas la mort technologiquement...

Au plaisir d élire la suite.
Oui mais... Il faut fabriquer l'électrode !!
Et comment on va la réaliser avec précision !!
C'est l'histoire de la poule et de l'œuf en premier était l'oeuf, oui mais comment a été fait l'œuf par la poule .....
 
pinou29
pinou29
Compagnon
18 Mar 2009
2 877
Toulon ( Var )
Sinon c'est pas les pièces sorties qui doivent sortir au micron (du moins je n'ai pas approfondie la question), mais c'est les outils d'emboutissage.
Re.
Pardon pour la question, ne pas y voir une quelconque moquerie mais quel est l’intérêt d'avoir un outil d'emboutissage précis au micron si les pièces qui sortent n'ont pas besoin d'une telle précision ?
J'ai vu des moules d'injection où la précision des pièces entre-elles était assez pointue à cause de la pression d'injection, des pompes à injection pour moteur diesel pas mal non plus en termes d'ajustement mais pour emboutir une pièce .........
Bernard.
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 264
FR-57330 Moselle
Bonjour

Est ce une bêtise de proposer une fraise de forme pour réaliser la finition de la barre ( sur la machine qui la taille bien-sur à partir d'un brut plus large ). La précision pourrait peut être y être si il n'y a que deux arrêtes à faire.
Si les 4 arrêtes sont à réaliser, le retournement posera peut être des difficultés !! ???
 
V
Vignesh
Apprenti
30 Mai 2016
70
Région parisienne
  • Auteur de la discussion
  • #18
Haha d'accord merci. Pour l'électroérosion c'est la solution par excellence, c'est celle qui ma le plus intéressé mais voilà l'investissement n'est pas négligeable. Cette technologie sera sûrement la solution à long terme la plus viable parce que niveau précision elle peut aller jusqu'au 0,1mm de diamètre d'après deux fournisseurs machines, et au niveau déplacement minimum du fil on va jusqu'à 0,001mm donc 1 micron.

Un soucis que j'ai oublié de vous mentionner, vous me pardonnerez, c'est la contrainte du temps et coût d'investissement/fréquence d'utilisation. Si je lance un projet d'achat d'une machine comme ça, le temps que ça se valide, que sa s'achète on en a pour très longtemps. D'un autre côté, la fréquence d'utilisation de la machine sera moindre donc pas sûr que ça vaille le coup bien que je garde cette solution pour une proposition à long-terme.

J'aimerais savoir si certains d'entre vous ont déjà croisé des fraises quart de rond avec une telle précision ? Dans l'idéal, quelqu'un aurait des pistes de fournisseurs sur mesure ou autre capable de le faire...

Sinon, dans la précipitation je me questionne sur la proposition d'une méthode moins précise (donc d'être tolérant sur leur tolérances), mais réalisable sur le court terme et à moindre coût. Si quelqu'un sait approximer un tout petit arrondi avec des chanfrein ou autre le plus précisément possible quoi...
 
V
Vignesh
Apprenti
30 Mai 2016
70
Région parisienne
  • Auteur de la discussion
  • #19
@Charly 57 Non ce n'est pas une bêtise, c'est même la solution que je cherche plus mais n'étant pas expérimenté dans le domaine je sais pas OU chercher, comment exprimer ma demande peut-être ? Bref en gros j'ai eu le droit à "On ne réalise pas ce genre de pièce, bonne continuation" de la part de 3 fournisseurs donc je me demande d'où vient mon erreur ou si c'est vraiment pas possible...

@pinou29 J'ai dit que la pièce sortie a une tolérance au micron, mais en réalité je n'ai pas étudié la question*, ce n'est pas ma mission (je suis désolé pour la confusion). Je suis chargé d'étudier les stratégies possibles en terme d'outils d'emboutissage, j'ai les côtes de ces outils. Je vois l'application qui en est fait et effectivement c'est un procédé très complexe qui suis l'emboutissage donc de mon point de vue je comprend la tolérance stricte. QUOI QUE, je pense que je vais étudié la question parce que tu ma semé le doute, je ne maîtrise pas le processus qui suit l'emboutissage mais cela pourrait peut-être me permettre de remettre en question les tolérances (j'ai pu m'apercevoir que la tolérance a déjà été modifiée).

Sinon je suis dans l'incapacité de fournir des plans, tout est confidentiel, il faudrait que toutes les personnes signent une charte de confidentialité... Mais je tâcherai de vous faire un dessin pour demain matin après accord de mes supérieurs.

Merci bien pour votre implication, j'en attendais pas autant!
 
Dernière édition:
Bricoleur_69
Bricoleur_69
Compagnon
20 Oct 2008
2 910
FR-69 15 km Ouest Lyon
Bonjour

S'orienter vers la fraise quart de rond , en affûtage c'est possible d'avoir un quart de rond avec une meule
préformé . Mais à l'usinage dans de l'acier , de profil , j'ai des doutes sur le résultat
Mais pourquoi pas pas prendre une rectifieuse plane avec la course adéquate et un diamantage de la meule
avec un système de reproduction ou de profilage actuel, genre CNC .
 
L
lacier
Compagnon
23 Avr 2010
1 115
Provence
Bonjour,

As tu regardé du coté de la rectification ?

Edit : Bricoleur_69 a passé la ligne avant moi et a été plus prolixe :smt038
 
Dernière édition:
relax
relax
Compagnon
3 Mar 2011
1 827
Bonjour,
Je partirais également sur de la réctif numérique.
 
Z
ZZR1100
Apprenti
12 Fev 2013
193
L'arrondi désiré est très précis : un rayon de 0,25mm avec une tolérance de 0,05mm.
Il n'y a pas 500.000 solutions.
C'est un travail d'ajusteur/outilleur de haute volée.

Usinage à la lime diamantée, contrôle sous bino, gabarit, etc....
Il y a des gars qui ne font que cela (meilleur ouvrier, etc.)
Voir du coté des boites d'outilleurs fabricant mes matrices / poinçon dévétisseur pour presse d'emboutissage.
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
11 993
@Vignesh , à relire votre fil, je vais le dire peut-être abruptement mais ça me donne l'impression suivante :

Deux dessinateurs ou concepteurs
- On a une pièce de 10mm d'épaisseur, on fait un chanfrein sur les longs côtés ?
- Non plutôt un arrondi.
- OK! Combien de rayon ?
- Disons 1/40ème
- OK ! Quelle précision ?
- Ben pas la peine de faire trop fort, 1/5ème, ça devrait aller ...
- Bon je calcule tout ça !
...

Et on se retrouve avec un rayon de 0,25mm et 5/100èmes à tenir ... :smt033
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 947
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour à tous
le Pb des rayons de raccordement extérieurs à
la fraise de forme c'est qu'il va y avoir un ressaut positif ( moindre mal...) ou négatif ( rebut...)

si tu pars d'une pièce prismatique fraisée l'ajustage me semble encore la meilleure solution pour un petit nombre de pièces

en premier se faire des calibres maxi / mini en tôle bleue...
percer au bon diamètre (ça existe les petits forets), puis limage.


éventuellement ébauche en chanfrein à l' étau limeur ( si, si....)

te procurer une loupe. X5 doit suffire
une petite lampe torche
et des limes et un bon back stand!

ça doit aller très vite de faire des petits rayons comme ça

qu'en diront les piliers?

bon courage
Yvon
 
relax
relax
Compagnon
3 Mar 2011
1 827
Je serais curieux de voir un gabarit de contrôle pour un rayon de 0.25mm avec un IT de 0.05 !
Et je serais admiratif de voir quelqu'un qui faits des rayons comme ça à la mano sur 200mm de long.
 
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Jan 2015
4 445
Maisons Alfort
bonsoir
supposons le PB résolu
peut on tenir les tolérances demandées en emboutissage ???
 
Z
ZZR1100
Apprenti
12 Fev 2013
193
(j'ai pu m'apercevoir que la tolérance a déjà été modifiée).
C’est courant dans ce genre de réalisation.

Si tu regardes bien, tu devrais même trouver des traces de reprises, comme des non perpendicularité, des conicités, … etc.


A mon humble avis, les tolérances ne sont pas tenables en reprise : il est impossible d’aligner la pièce, avec une précision suffisante pour tenir la tolérance sur l’ensemble => exit donc l’obtention de l’enveloppe de forme avec des machines même très pointues (CNC, électroérosion et autres).

En prime, avec la dilatation thermique, cela devient complétement utopique.​


S’il s’agit bien d’une pièce typiquement destiné à un emboutissage, la précision est réellement, draconienne : nous sommes bien aux environs du micron.

Et en général « l’ouvrier », titulaire d’un grand et réel savoir-faire, arrange, un peu, certaines cotes (plus de jeux à droite, moins à gauche …)


Tu parles d’emboutissage : un terme relativement vague ….


Si c’est bien d’un outil d’emboutissage, tu dois avoir un ensemble de pièces qui sont appairées.

Dans un cas simple, on trouvera le poinçon (la partie mâle), la matrice (la partie femelle) et ce que l’on appelle le dévêtisseur qui assure la fonction d’éjecteur ou d’extraction de la pièce réalisée.

C’est un ensemble qui constitue un outil, un outil coupant, de surcroit, possédant angle d’attaque, de dépouille, etc et qui peut, également, réaliser un cambrage => de là certains congés …


Exemple d’une pièce que j’ai vu réalisé, relativement simple (il y a pire et plus grand) … , le tout à la lime !

La pièce finie est une sorte de flanc ayant la forme d’une marguerite et possédant en son médian une sorte d’encoche.
Son épaisseur est de 5 mm.

L'obtention est faite par emboutissage (grande série) et nécessite donc un outil.

L'outil :

Le poinçon était constitué par une broche conique (l’angle de coupe) , le hic, c’est que cet angle était constant ; il fallait donc tenir compte de la forme globale, ronde, du poinçon, et des formes, internes au global, des pétales de la marguerite.

Je ne sais pas si tu peux imaginer cela ….

Ajoute la matrice, relevant des mêmes règles que le poinçon, à cette différence que dans son cas, il s’agissait d’un autre angle, celui de dépouille et qu’un jeux de 2 – 3 microns entre poinçon et matrice est nécessaire

(Tests et essais => au bleu)​

Ajoute le dévêtisseur, entre eux …


Cet outillage est réalisé en une quinzaine, avec une fraiseuse et un tour, acier prétraité, cémenté, etc .. (Traitement thermique complet).

Cela produit une ébauche d’une bonne précision, déjà.


Puis l’obtention de l’outil, avec ces impératifs, entièrement réalisé à la lime diamant (Il n’y a rien d’autre, ou presque, d’utilisable)
 
Haut