Base contenant pour four fonderie

  • Auteur de la discussion Béru'
  • Date de début
B
Béru'
Compagnon
11 Jan 2009
789
sous paris
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Je cogite de plus en plus à me faire un four de fonderie.
Avec les années, ayant stocké pas mal de pièces en alliage d'alu (auto, moto) ça me reste un peu sur les bras et je souhaiterai dans un premier temps me faire des coulées de lopins en barre Ø pour usinage sur mon tour, me faire de la matière première en gros.

Le sujet concernant le sable de fonderie et les divers techniques viendra plus tard, je me focalise déjà sur le four.

Objectifs:
- je pense partir sur un four charbon, soufflerie style sèche cheveux
- max de récup'
- briques et ciment réfractaires
- ne doit pas peser "trop lourd", je dois pouvoir le déplacer seul

Alors voilà, ayant écumé pas mal de sections du forum et vidéos sur la toile, je bute avant tout sur le contenant!
...enfin buter...j'hésite grandement.
LA solution idéale semble être la bouteille de gaz, mais même en connaissant la technique de dégazage à l'eau (en théorie) j'avoue je fais un peu de l'huile et aimerait savoir s'il existe une autre solution moins risquée?
Vous avez pris quoi vous?
Quel est l'intérêt de la bouteille? sa forte épaisseur de tôle? donc aucun risque de fuite lors d'une fonte?

un ami peut me donner un ancien fût d'huile qui doit faire il me semble 200L ( à vérifier) mais je trouve la forme trop étroite... et je trouve l'épaisseur bien fine.
j'ai l'impression que ça ne sera pas très pratique.

Comme vous pouvez le voir dès le début de ce sujet, ce sera en majorité pour de la pièce relativement encombrante (pièces moteurs) que je vais devoir débiter en morceaux mais il faut que mon creuset soit assez grand quand même.

un vieux compresseur d'occase sur le coin-coin, puis découper sa cuve pourrait faire l'affaire vous pensez?
(quand on voit des bouteilles de gaz vides à 3€ c'est tentant quand même...)
 
jetpack2013
jetpack2013
Compagnon
27 Juin 2013
3 111
mg-401majunga
bonjour ,mon four est juste constitué de briques taillées a la forme et posées c'est une tole de 25/100eme qui tient tout ensemble ,pas besoin de se faire des nœuds a la cervelle une bouteille de gaz a l'avantage d'avoir un fond et on peut tirer le couvercle aussi mais c'est presque trop costaud !
voila trois image si cela peut t'aider
cordialement
nico

f couv.jpg
f dessus.jpg
fond gen.jpg
 
B
Béru'
Compagnon
11 Jan 2009
789
sous paris
  • Auteur de la discussion
  • #3
Merci Nico pour ta contribution.

Effectivement, même dans une caisse comme çà ça doit le faire mais je pense quand même rester sur une base cylindrique récup' et éviter le moindre problème avec quelque chose de costaud
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 260
F-69 sud-ouest Lyon
La bouteille de gaz à l'avantage d'un four pas trop gros, solide, qui chauffe rapidement, facile à construire.
mais même en connaissant la technique de dégazage à l'eau (en théorie) j'avoue je fais un peu de l'huile et aimerait savoir s'il existe une autre solution moins risquée?
Quels risques ? , je ne vois pas très bien.

Mais rien ne t’empêche de prendre prendre une feuille de métal et d'en faire un cylindre maintenu par des rivets pop, etc...
Fred
 
B
Béru'
Compagnon
11 Jan 2009
789
sous paris
  • Auteur de la discussion
  • #5
Les risques?...que ça me pète à la gueule!

j'adore la récup' et la debrouillardise mais je dois avouer que quand on joue avec une bouteille de gaz pour la découper je fais ma grosse flippette! :oops:
Peur de faire une mauvaise manipulation, mal dégazer etc...

mais en effet, je crois comprendre que c'est THE bon compromis pour avoir un four pas trop gros et robuste.
 
B
Béru'
Compagnon
11 Jan 2009
789
sous paris
  • Auteur de la discussion
  • #6
j'ai pu voir deux techniques pour retirer le robinet:
- clef anglaise, taper avec une cale en bois pour dévisser
- scier le robinet...c'est sûr aucun risque d'étincelle?

après remplir de flotte et dans l'idéal découper à la meuleuse avec de l'eau dedans
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 260
F-69 sud-ouest Lyon
A partir du moment ou tu as dévissé et enlevé le robinet, puis rempli la bouteille d'eau, je vois mal comment ça pourrait "péter à la gueule" ...
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 260
F-69 sud-ouest Lyon
Le robinet se démonte avec une grosse clé anglaise et une barre à mine passée dans les trous du bas de la bouteille de gaz ... sans difficulté particulière.
 
B
Béru'
Compagnon
11 Jan 2009
789
sous paris
  • Auteur de la discussion
  • #9
ok merci Fred
 
L
Lor@n
Ouvrier
8 Mai 2010
445
22
Bonsoir,

Si tes pièces sont volumineuses, fais un trou dans le sol que tu habilles de briques réfractaires.. tu le relies avec un tuyau acier sur lequel tu branches un moteur d'aspirateur (par exemple). tu mets un gros cylindre en grillage épais au milieu, et à l'intérieur ton creuset ou même directement ta pièce. Entre le cylindre grillagé et les briques: le charbon ou le bois..?
Les africains sont les pros pour ce genre de combine.

Mais sinon, pour l'avoir fait sur une culasse, tu n'est pas obligé de fondre complètement tes pièces. Arrivé a une certaine T°, tu pourra les fragmenter en tapant dessus puisqu'elles seront très friables.
Comme ça tu peux faire un four + classique pour la "vraie" fonte?
Au pire tu fais un bon tapis de braises d'anthracite que tu attise avec un souffleur à feuilles, tu poses ta pièce dessus pour la fragiliser, le tout recouvert d'une tôle (flan de machine à laver) pour garder la chaleur..

Dans une ou deux jantes de voiture soudées entre elle sinon.. un fut de bière (mais en alu), un compresseur de camion (Edit: reservoir d'air comprime plutôt)..?
ou sinon rien du tout, tu fais simplement un moule, tu n'auras pas de coque extérieur, mais ce n'est pas très grave ( sauf pour mettre des roulettes, des poignées etc..)

La bouteille de gaz est beaucoup + simple a réaliser, c'est sur.
C'est solide, assez rigide pour pouvoir couler le ciment et on peut aussi souder dessus..

Tiens, ça serait marrant de savoir quelle puissance aurait l'éventuelle explosion du résidu gazeux..:mrgreen:
 
Dernière édition:
B
Béru'
Compagnon
11 Jan 2009
789
sous paris
  • Auteur de la discussion
  • #12
Merci Lor@n pour toutes ces astuces, pour débiter des gros volumes c'est pas con!
 
J
Jean974
Apprenti
23 Déc 2015
140
Dans la fonte de l'alu l'ouverture de la bouteille de gaz est de loin le truc le moins dangereux. Tu coupe le robinet si tu n'arrive pas à le dévisser, c'est du bronze ça va tout seul. La bouteille de gaz à plein d'avantage, elle t'offre un volume de coulé plus que correct pour un amateur, tu peux souder facile pour ton souffleur et ta torche et en plus si tu dois la déplacer tu la met sur un plateau roulant et hop.

J'ai équipé un petit plateau de demenageur ( 20 euros dans gsb) qui doit faire 70cmx40 ça permet de stocker le four et la bouteille de gaz, un pied de bureau creux vissé à l'envers qui accueil les outils et la torche même chaud et voila tout simple. Juste descendre le four du plateau pour les coulés, au pire tu le fait glisser sur des briques pas d'efforts.

Par contre, pour ton projet, tu va t'appercevoir que l'alu de fonderie c'est pas le top en usinage. Fraisage impeccable mais tournage c'est tres moyen.
 
Dernière édition:
B
Béru'
Compagnon
11 Jan 2009
789
sous paris
  • Auteur de la discussion
  • #14
eh oui, j'en ai bien conscience que c'est une des parties les moins dangereuses en fait et j'avoue que j'appréhende beaucoup ce domaine de la fonderie (humidité dans le moule par exemple) mais trop envie d'essayer avec toutes les précautions nécessaires bien évidemment
c'est pour ça d'ailleurs que même en connaissant la méthode, je me demandais si je pouvais éviter la découpe de la bouteille de gaz
un pote peut surement me filer un vieux bidon d'huile de Ø36x66 cm , je trouve ce volume intéressant....
d'après mes calculs je peut y loger un creuset Ø100mm même avec une bonne couche de ciment réfractaire


d'ailleurs concernant la sécurité, je m'auto HS surement mon propre post, mais je me demandais quoi prendre pour protéger le bonhomme
pour l'instant je dispose et pensais mettre:
- gants de soudeur
- cuir moto
- jean
- tablier cuir soudeur
- dock marten's coquées
- cagoule soudeur

et c'est ce dernier point qui me chiffonne, une projection de métal sur la tronche avec une cagoule en plastique ça servira à rien non?
vous prendriez quoi vous?


concernant la méthode, la manipulation du creuset je veux la faire excentrée
autant je trouve le système de basculement par le dessus très pratique, autant je le trouve dangereux car on a les mains voir la tête au mieux en plein dans la direction de la coulée
 
B
Béru'
Compagnon
11 Jan 2009
789
sous paris
  • Auteur de la discussion
  • #15
Par contre, pour ton projet, tu va t'appercevoir que l'alu de fonderie c'est pas le top en usinage. Fraisage impeccable mais tournage c'est tres moyen.

pourquoi??
tout dépend de l'alliage fondu non? (éviter de mélanger des canettes et du bon alu par exemple)
 
J
Jean974
Apprenti
23 Déc 2015
140
pourquoi??
tout dépend de l'alliage fondu non? (éviter de mélanger des canettes et du bon alu par exemple)
deja il faut savoir que l'alu de fonderie est moins bien usinable que l'alu des bruts à usiner, ce n'est pas les memes alliages.

Alors apres les traitements amateur que l'on y applique c'est pire :smt021

Par contre il réagit assez bien au fraisage, mais peu etre que d'autre on un remede que je n'ai pas pour le tourner.

Pour la bouteille de gaz tu te fait une montagne d'une souris, j'ai deja percé des bouteilles que j'avais simplement laissé dégazer une nuit sans enlever le robinet, j'ai du faire ça Plus de 50 fois et je n'ai jamais eu le moindre soucis, j'ai peu etre bénéficié de la chance de celui qui ne sait pas, mais vu le nombre de fois que je l'ai fait, je ne crois pas.
 
B
Béru'
Compagnon
11 Jan 2009
789
sous paris
  • Auteur de la discussion
  • #17
Pour la bouteille de gaz tu te fait une montagne d'une souris,
Probablement, mais je préfère passer pour une grosse tapette en demandant 150 fois à ceux qui savent plutôt que jouer à çà et me retrouver avec des knakis à la place des doigts...

c'est vrai que je pensais fondre pour me faire du matos à usiner, donc à voir
dans l'idée je voulais me faire un moule avec une tringle à rideaux en bois
on trouve de tous les Ø et on coupe à la longueur qu'on veut, un bon moyen d'avoir une coulée cylindrique relativement propre

après j'ai divers types d'alu:
- zamack
- bras oscillants de motos
- divers carters motos
- les canettes et autres cochonium je pensais réserver çà pour des objets décos etc...
 
J
Jean974
Apprenti
23 Déc 2015
140
Lésine pas sur les EPI. Un bon tablier de fondeur qui te descend jusqu au pied et des gants de super qualité c est pas bien cher. Chaussure de sécurité bien sure.
 
B
Béru'
Compagnon
11 Jan 2009
789
sous paris
  • Auteur de la discussion
  • #19
d'ailleurs concernant la sécurité, je m'auto HS surement mon propre post, mais je me demandais quoi prendre pour protéger le bonhomme
pour l'instant je dispose et pensais mettre:
- gants de soudeur
- cuir moto
- jean
- tablier cuir soudeur
- dock marten's coquées
- cagoule soudeur

et c'est ce dernier point qui me chiffonne, une projection de métal sur la tronche avec une cagoule en plastique ça servira à rien non?
vous prendriez quoi vous?
yes c'est déjà prévu en grande partie :wink:
juste le dernier point où je me questionne
 
J
Jean974
Apprenti
23 Déc 2015
140
Perso je me protege le visage avec une visiere, je pense que c'est suffisant.

Tu parles de zamack, fait gaffe c'est pas de l'alu, ça se desintegre vers 500 degrés.
 
B
Béru'
Compagnon
11 Jan 2009
789
sous paris
  • Auteur de la discussion
  • #21
Yes, rien à voir avec de l'alu "pur" :wink:
 
C
chrisD
Ouvrier
30 Nov 2014
272
Sathe
j'ai pu voir deux techniques pour retirer le robinet:
- clef anglaise, taper avec une cale en bois pour dévisser
- scier le robinet...c'est sûr aucun risque d'étincelle?

après remplir de flotte et dans l'idéal découper à la meuleuse avec de l'eau dedans
Moi j'ai déjà scié le robinet à la main tour en arrosant le robinet. Pas de soucis
 
B
Béru'
Compagnon
11 Jan 2009
789
sous paris
  • Auteur de la discussion
  • #23
ok merci chrisD pour ton retour :wink:
 
zirconien
zirconien
Ouvrier
11 Juin 2016
498
auvergne puy de dome
d'ailleurs concernant la sécurité, je m'auto HS surement mon propre post, mais je me demandais quoi prendre pour protéger le bonhomme
pour l'instant je dispose et pensais mettre:
- gants de soudeur
- cuir moto
- jean
- tablier cuir soudeur
- dock marten's coquées
- cagoule soudeur

et c'est ce dernier point qui me chiffonne, une projection de métal sur la tronche avec une cagoule en plastique ça servira à rien non?
vous prendriez quoi vous?

met plusieurs couches de vêtement, SURTOUT du COTON PUR pas de synthétique.
et pour la visière ce qui importe c'est son épaisseur.
mais si tu suis bien le règles en posant des caches de protections lors de la coulée.
car si tu te met au milieu de ta cour avec rien entre toi et le creuset ou le moule lors de la coulée le risque est la



Pour la bouteille de gaz tu te fait une montagne d'une souris
je connaissais un ami de mon père qui disais cela, il la dit pendant 15 ans environ et maintenant il ne dit plus rien.le gaz pur ne brule pas il lui faut de l’oxygène un chalumeau bien réglé peut percer une bouteille en équipresion sans problème et mal réglé ou si un peu d'air rentre par convection....c'est l'explosion
même à la scie a métaux. j'ai travailler en ambiance explosive gaz ou hydrocarbure le dégazage étais cuve noyée et ou c'est a dire parfois les deux dégaze à l azote > pressurisée à l'azote et vidée trois fois.
j'utiliserais la scie a métaux avec un filet d'eau constant coulant sur le point de sciage.
pour une coupe occasionnelle.
le cuve compresseur sont parfaites pas de risque solide et coupable à la meuleuse ou au chalumeau sans problème
cordialement frank
 
zirconien
zirconien
Ouvrier
11 Juin 2016
498
auvergne puy de dome
Probablement, mais je préfère passer pour une grosse tapette en demandant 150 fois à ceux qui savent plutôt que jouer à çà et me retrouver avec des knakis à la place des doigts...
tu as bien raison et c'est comme cela que l'on s’améliorent tous les uns les autres
 
Dernière édition par un modérateur:
I
Isselee
Nouveau
17 Fev 2016
14
Bonjour,
J'ai moi-même fabriqué un four pour fondre Alu et cuivreux. Ça fonctionnait plus ou moins alors j'ai décidé d'acheter un four. et comme j'ai deux atelier distant de 500 km j'en ai même acheté 2. Un chez DEBY : http://badie.fonderie.art.free.fr/badiefourndivers.htm et un autre à la Procure : http://laprocure.be/catalog2/index.php?cPath=2_18
J'avais trouvé l'adresse de la procure sur ce forum.
Les tarifs varient du simple au double, le four de la Procure étant le plus abordable 754Euros avec détendeur, creuset et les accessoires contre 2700 Euros chez Debie juste avec le creuset.
Chez Deby j'ai eu un retard de livraison pour le four, et je n'ai jamais reçu le détendeur. J'ai du téléphoner au moins 15fois.
Chez La Procure, le suivi client est irréprochable, les gens y sont sympa et vous fournisse une petite formation à l'achat du four.
Il fournisse également tout le matériel de fonderie.
 
L
la goupille
Compagnon
11 Fev 2016
1 374
FR04200
Bonjour
Le zamak n'est pas un alliage d'alu mais de zinc.Densité vers 7,5 ,fusion vers 450°C et pas compatible avec l'alu.
J'en utilise, facile à mouler,usiner,récupérer, résistance mécanique faible.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Zamak L'article de WIKI est minable on trouve mieux.
Luc
 
Haut