Autocollimateur - Lunette d'alignement

  • Auteur de la discussion tydji
  • Date de début
tydji
tydji
Ouvrier
24 Déc 2013
426
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir à tous,

Y aurait-il parmi vous des spécialistes en optique ?

Après plusieurs sujets sur la rectification de marbres et de toutes les techniques qui en découle, je lance un sujet spécifique sur les Lunettes d'alignement/Autocollimateurs.

J'ai pu découvrir avec effrois qu'un niveau électronique coutait dans les 10 000 € !

Est-il naïf de penser qu'une lunette d'alignement, de part sa technologie plus rudimentaire, couterait bien moins cher ?

Et enfin, peut-être que c'est naïf (encore une fois), mais serait-il inenvisageable de construire une telle lunette dans un atelier maison ? (hors miroir, lentilles, réticules, lame parallèle, micromètres)
D'où des questions qui en découlent : Quels sont les éléments qui définissent la précision de lecture d'une lunette ? Est-ce l'optique ? La précision des réticules ? L'optique par rapport aux réticules ?
Il semblerait que ce soit une construction optique des plus simple. Donc pour ne pas me lancer dans des projet foireux, j'espère que quelqu'un qui s'y connait bien ou qui pratique pourra m'éclairer. (NOUS éclairer : je revoie aux sujets concernant les marbres)

Ha, et ce n'est pas pour réinventer l'astronomie hein ! mais, juste pour se faire plaisir, apprendre, construire éventuellement, avancer dans notre passion commune :)

Au plaisir, Tydji l'Alsaciens
 
tydji
tydji
Ouvrier
24 Déc 2013
426
  • Auteur de la discussion
  • #2
Donc vous vous avez besoin de plusieurs jours pour cartographier un marbre ?!

Oui, des schémas on en veut bien !

Il semblerait que vous parliez en connaisseur, peut-être avez-vous d'autres choses à préciser sur le principe de fonctionnement ? jusqu'à présent je n'ai jamais entendu parler de cube pour cet instrument, mais plutôt d'une simple lame parallèle (réfléchissante ou semi-réfléchissante je ne sais plus) pour dévier perpendiculairement le faisceau du réticule vers l'objectif.

Vous parlez de "prix inaccessibles", peut-être pourriez vous préciser ?!
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bjr ,


Ce n'est pas la question de depart , sans doutes ? ,
mais on peut tres bien verifier un marbre avec un niveau à bulle de haute precision , avec vis micrometrique .
 
Dernière édition:
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Stan
 
Dernière édition:
tydji
tydji
Ouvrier
24 Déc 2013
426
  • Auteur de la discussion
  • #6
Effectivement, c'est intéressant ! Merci Stanloc !
Je n'aime pas trop le système de tiges, mais pourquoi pas.
Je regarderais leurs prix plus en détails une autre fois !
Donc en omettant les composants optiques, vous êtes d'accord que c'est un objet simple, ou toujours pas ?
Il aurait été intéressant qu'ils explicitent la gamme de précision de leur produit ! :(
Pour ce qui est du cube, il devrait être remplaçable par une lame transparente à faces parallèles positionnée à 45° par rapport à l'axe optique Objectif-Oculaire et lampe, non ? Surement moins chère, mais dont le positionnement induit plus de complexité d'usinage.
En fait, ce qui serait surtout intéressant d'avoir c'est le plan optique de base. Même si je reste persuadé que c'est un appareil optique aussi simple (presque) qu'un microscope.
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Stan
 
Dernière édition:
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
L'autre nom de " cube séparateur " c'est quoi ??
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Stan
 
Dernière édition:
coredump
coredump
Compagnon
8 Jan 2007
4 507
FR-06
Il fait quelle taille le marbre à vérifier ?
Vu la taille d'une lunette autocollimatrice c'est pas ce qu'il y a de plus pratique pour un marbre de taille amateur...

Une autre approche est d'utiliser une spherometre à 3 points avec un comparateur au micron. La précision est moindre mais ça peut donner un ordre d'idée.
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Stan
 
Dernière édition:
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Stan
 
Dernière édition:
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Il fait quelle taille le marbre à vérifier ?
Vu la taille d'une lunette autocollimatrice c'est pas ce qu'il y a de plus pratique pour un marbre de taille amateur...

Une autre approche est d'utiliser une spherometre à 3 points avec un comparateur au micron. La précision est moindre mais ça peut donner un ordre d'idée.
Bjr ,

Pour la lunette , oui tout à fait .
Avec un spherometre , j'ai des doutes , parcequ'il mesure au centre de 3 points d'appui , donc faire le report sur toute une surface ?? ...

Mais une regle de precision + 2 cales + un comparateur sont suffisants pour verifier la planeité d'un petit marbre
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Pourquoi tu ne veux pas accepter PARFOIS les informations telles qu'on te les donne ? L'optique n'est peut-être pas le domaine où tu as travaillé pendant 30 ans ?
Stan
C'est que je te soupconne de faire volontairement de la rétention d'information , on peut appeller ça autrement .
Et que tu es une fois de plus dans le jugement de valeur .
 
Dernière édition:
coredump
coredump
Compagnon
8 Jan 2007
4 507
FR-06
Ceci dit on trouve une grosse partie de ce qu'il y a dans le liste d'edmund scientific chez surplusshed aux Etats Unis.
Par contre je me pose la question de l'intérêt d'un achromat quand on a une source led qui est monochromatique, les cadors en optique peuvent commenter la dessus?
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Stan
 
Dernière édition:
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Ben oui !!
1 partout la balle au centre !
 
tydji
tydji
Ouvrier
24 Déc 2013
426
  • Auteur de la discussion
  • #19
Bonsoir,
Non, pas 1 partout ! Stanloc, vous êtes constamment dans le jugement de valeur! Je créais le sujet pour avoir des infos SUR LES LUNETTES D’ALIGNEMENT, et vous parlez plus de marbre, de prix trop chère, d'incapacité d'amateur, vous blâmer ceux qui vous demande des explications, blablablablabla ! Je vous garanti que c'est la dernière fois que vous divergez, sinon je vous demanderais de ne plus intervenir pour ne pas constamment polluer mes sujets !

Concernant la "rétention d'information", heu .. ça ne vous serait pas venu à l'esprit d'en parler tout de suite de votre lunette ? Prendre des photos et les publier ? Nous dire tout ce que vous savez ? C'est bien cela le rôle d'un forum non ? Combien elle vous a couté cette lunette ? Pourquoi avez-vous investi si elle est si inutile et disproportionnée pour un amateur ? quelle est sa précision de lecture ? Je suis sûr que le cœur vous en dira de la démonter et en faire une description détaillée ? Si vous avez passez 30 dans l'optique professionnelle, pourquoi ne pas déballer toutes les théories fondamentales pour nous instruire ?

Gaston48, pourquoi utiliser un objectif d'appareil photo ? à moins que je n'ai pas saisi de quoi vous parliez.

Vous semblez bien sûr de ce que vous dites, puis-je vous demander un schéma ?
Question con : Pourquoi est-ce l’hypoténuse du cube qui est réfléchissant ? Les autres faces externe du cube ne le sont pas ?
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
stan
 
Dernière édition:
tydji
tydji
Ouvrier
24 Déc 2013
426
  • Auteur de la discussion
  • #21
J'insulte ? Où est-ce que j'insulte ?!
Je savais très bien en postant mon dernier message que vous alliez réagir comme vous l'avez fait ! Dommage.
Chacun a la vie qu'il a, chacun fait ce qu'il peut, et chacun essaie de contribuer à sa façon...
Certains ne savent rien et tentent d'apprendre, de partager ce qu'ils peuvent. D'autres savent beaucoup et font le choix de partager cela. Mais participer comme vous le faites n'est en rien bénéfique ! Totalement désagréable !
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Voici le principe d'une lunette autocollimatrice :

 
Z
ZZR1100
Apprenti
12 Fev 2013
193
Tydji, j’ai un peu bricolé dans le domaine, et pour m’y être frotté, j’aurais peur de déboucher sur une perte de temps (et d’argent).

Si ce que tu cherches est purement le contrôle d’un marbre, il y a des solutions simples, rapides et pas trop chère.

Dans toutes les grandes villes il y a des bureaux de contrôle / vérification, chargés de certifier les outils de mesurage (Pied à coulisses, micromètres, …. Et, évidemment, les marbres)

Pour ce faire, ils utilisent une sorte de machine, portative, automatique, pourvu d’un laser.
Le contrôle de ta surface est rapide et les résultats te seront fournis sous forme d’une cartographie d’altitude.

En général, ces boutiques sont petites, les appareils sont couteux et leurs clientèles très professionnelles.

Les techniciens sont des gens ouverts (un peu pinailleurs et rigoureux), mais sympa, c’est d’anciens contrôleurs métrologues : Ils sont compréhensifs.

Très souvent tu trouves ces boites associées avec une école, ou une GROSSE usine, pourquoi n’irais-tu pas fouiner de ce côté ?
Cela d’autant plus que tu pourrais être proche d’une école genre IUT Génie Mécanique / ENSAM.

Un appareil comme celui utilisé pour contrôler les marbres prend souvent la poussière (Façon de parler :wink: ), il peut facilement être sorti, mais pas utilisé (officiellement) et donc soumis à une facturation hasardeuse….

Cette solution serait certainement la plus rapide et la plus fiable … une ou plusieurs bouteilles rendent les choses souvent bien simple ….
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bjr ,

Je crois que notre ami Tydji cherche à se renseigner , et eventuellement fabriquer une lunette autocollimatrice .
Les differentes solutions pour verifier un marbre , avec d'autres outils , ont éte données , souvent .

Les marbre sont classés suivant des tolerances de quelques microns à quelques centiemes d'ecart de niveau par rapport au plan , donc ,
on peut toujours faire des calculs à partir de valeurs angulaires , mais je trouve qu'il est plus simple de mesurer directement les niveaux .

Si une lunette autocollimatrice permet de verifier des valeurs angulaires , elle est prevue aussi pour mesurer des ecarts de hauteur ( deports ) , dans ce cas on n'utilise pas un miroir plan vertical , mais un miroir concave et on mesure l'ecart sur le reticule .

Nous verifions les petits marbres avec la machine tridimensionnelle et les grands marbres ( jusqu'à 2 x 1 m ) au niveau à bulle .

Si je pense qu'il doit etre possible de faire une lunette autocollimatrice avec des elements optiques de recuperation , j'ai beaucoup de doutes sur la possibilité de faire un instrument pour titiller les centièmes et encore moins les microns , c à d comparable avec un instrument fabriqué par Leitz ou Moller-Wedel .
 
Dernière édition:
tydji
tydji
Ouvrier
24 Déc 2013
426
  • Auteur de la discussion
  • #25
Si je pense qu'il doit etre possible de faire une lunette autocollimatrice avec des elements optiques de recuperation , j'ai beaucoup de doutes sur la possibilité de faire un instrument pour titiller les centièmes et encore moins les microns , c à d comparable avec un instrument fabriqué par Leitz ou Moller-Wedel .
Là est le but de ce sujet !
Savoir qu'est-ce qui défini exactement la précision d'une lunette !
Savoir comment cela marche, pour le plaisir d'apprendre !
Comprendre en conséquence comment cela est construit !


mais pas utilisé (officiellement) et donc soumis à une facturation hasardeuse….
Je ne compte pas ouvrir boutique de calibration ou de mesure hein ! ... --"
 
tydji
tydji
Ouvrier
24 Déc 2013
426
  • Auteur de la discussion
  • #26
D'autant plus, pour continuer à éviter les hors sujets, que ma fraiseuse est en restauration, donc démontée à l'heure qu'il est ! :p
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Savoir qu'est-ce qui défini exactement la précision d'une lunette !
C'est ce que je laissais entendre plus haut !
Si on peut comprendre le fonctionnement d'une telle lunette , et savoir s'en servir , c'est un autre métier que de donner les indications pour en fabriquer une qui soit suffisante en précision pour verifier un marbre .
 
Dernière édition:
tydji
tydji
Ouvrier
24 Déc 2013
426
  • Auteur de la discussion
  • #28
Merci Jean-Yves pour cette vidéo. Maintenant attention. Celle-ci est faite (je crois) uniquement pour travailler avec un goniomètre.
Dans notre cas, il faut faire intervenir 2 mires : 1 simple, située hors de l'axe optique principale de façon qu'on ne puisse voir que son image dans l'oculaire. Et l'autre graduée, située dans la partie "microscope" de la lunette. L'image de la mire 1 est située exactement sur le plan focal où se trouve la 2ème mire. (Stanloc aurait peut-être pu confirmer, mais il semblerait qu'il n'avait pas envie de nous aider...)
Si on connait la distance focale de l'objectif, on peut déjà avoir des mesures concernant la partie "auto-collimateur". En gardant une plage de réglage (admettons un filetage), nous voilà avec un bon tiers du plan. (?)

J'ai tout de même un soucis sur le principe général :
Si la mesure est effectuée grâce au décalage entre l'image du premier réticule sur le deuxième, (donc mesure linéaire) comment peut-on affirmer que cette mesure est un angle ?!
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Il y a le fait aussi , je l'ai dit plus haut , que ces lunettes permettent de mesurer des hauteurs ( controle de planeité ) en utilisant un miroir concave ,
et je pense que la precision atteinte depend aussi de la courbure de ce miroir ? .
 
tydji
tydji
Ouvrier
24 Déc 2013
426
  • Auteur de la discussion
  • #30
Avez-vous des explications là dessus ?
Cette méthode (miroir concave, ou convexe j'imagine) est-elle utilisé pour le contrôle de planéité ? (je ne crois pas)

Concernant ma question elle porte sur le principe intrinsèque de fonctionnement et de lecture de la lunette.
 
Haut