Abloquer une pièce mince

Gerardpich
Compagnon
10 Décembre 2012
630
FR-22Guingamp
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à toutes et à tous,
Je recherche le meilleure solution pour abloquer une pièce de taille 250*40 en 4 d'épaisseur. La contrainte est d'usiner les 2 faces du plat de la pièce pour les rendre parallèles. Dans un étau, cela me parait difficile car les champs ne sont pas réguliers. La seule solution est-elle le plateau magnétique ou bien peut-on penser à une réalisation spécifique de crampons plaqueurs ? peut-être une toute autre méthode...
Merci par avance de vos suggestions.
 
KITE
Compagnon
25 Décembre 2008
2 603
Pas de Calais
Ça dépend de la précision exigée, des contraintes apportées par l’usinage (tu ne précises pas s’il s’agit de fraisage ou de rectification?) et de l’etat initial de ton brut. Il y a encore beaucoup d’autres paramètres influents, mais je cite ceux qui me paraissent déterminant.
Une solution à ne pas oublier, pour peut que le brut ne soit pas trop déformé, c’est l’adhesif double faces.
Il faut, bien entendu, prendre les précautions d’usage (dégraissage, passes d’usinage adaptees.....)
Kite
 
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 346
Ça dépend de la précision exigée, des contraintes apportées par l’usinage (tu ne précises pas s’il s’agit de fraisage ou de rectification?) et de l’etat initial de ton brut.
Oui et quand on regarde les dimensions, il me semble qu'un ablocage classique par brides doit suffire. Peut-être en déplaçant les brides au fur et à mesure de l'usinage.
Encore une fois, ça dépend du moyen d'usinage envisagé.
Et ça dépend aussi si c'est une pièce unique ou si c'est des milliers chaque mois :wink:
 
damy
Compagnon
3 Mai 2011
1 484
le Vexin
Tu peut opter pour le plateau magnétique et par sécurité compléter le calage si tu a des cales moins inférieurs a 4 mm .ne prend pas de grande fraise en diam (cause inertie) pas de fraise a plaquette (chauffe et décollement de ta plaque) une fraise en acier rapide qui ne talonne pas (maxi 20mn) petite passe (0.1 a voir) et arrosage .si tu as une table a dépression agit de la même sorte .
mais reste prudent :-D
Petit conseil pour éviter les grosse bavures fait en sorte de la rabattre avec ta fraise lors du surface (et dégauchi ta tête pour éviter les vagues)
 
Dernière édition:
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
9 010
59000
une solution que l'on a vu passer il n'y a pas longtemps et qui me semblait "farfelue" mais apres avoir regarder une vidéo... pourquoi pas.
Bonjour,
C'est une très très bonne solution que je viens de tester
la résistance à l'arrachement est conditionné par la surface réelle d'adhérence (de contact) de l'adhésif souple acrylique.
Avec du double face on peut parfaitement plaquer l'adhésif sur l'une des pièces en marouflant, mais quand il
faut plaquer la pièce une foi la protection enlevée, on enferme de l'air, les contacts sont ponctuels et non vérifiables.
Ici avec 2 rubans adhésif indépendant, on peut soigneusement maroufler le ruban sur chaque pièce.
Ensuite, assembler les 2 dos de ruban par un adhésif fluide est beaucoup plus fiable, que ce soit de la cyano
si on est pressé ou de la résine époxy si on veut avoir le temps de positionner, plaquer la pièce convenablement.

C'est du ruban adhésif de masquage donc support papier de même genre que le bleu de la vidéo (qui n'est pas du Vinyl)
2 pièces massives en 2017, collage à la cyano et finalement on a juste le temps de faire quelques mouvements
circulaires pour répartir la colle avant que ça polymérise.
la pièce support est bien serrée dans l’étau, quand je pousse on visualise un certaine élasticité de la pièce collée
et quand je force, la pièce support glisse dans l’étau de 5 mm au moins, avant que la pièce collée soit libérée.


DSC04973 [%P].JPG
DSC04974 [%P].JPG
DSC04976 [%P].JPG
 
Samifred
Compagnon
27 Septembre 2009
1 069
Bonjour,

Il suffirait de créer un gabarit en métaux non ferreux de deux trois millimètres d'épaisseur. Et placer, en dessous au niveau bas du gabarit bien fixés, quelques aimants ou un seul mais puissant. Une fois fraisée ou rectifiée, sortir la pièce avec un levier qui la pousserait par dessous.

Si c'est pour plusieurs pièces bien entendu.

Cdt.
 
Gerardpich
Compagnon
10 Décembre 2012
630
FR-22Guingamp
La solution de "gaston48" est séduisante mais je crains que l'état de surface des pièces, qui sortent du forgeage, ne soit pas suffisamment bonne pour une bonne accroche du scotch, à moins peut-être de passer un coup de backstand avant.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut