Fabrication de semelles pour mors doux :

Si vous ne trouvez pas de semelles sur lesquelles fixer des mordaches adaptées à votre mandrin, vous pouvez vous les fabriquer sans trop de peine.

Vous devrez :
Démontage :

Le démontage du mandrin est nécessaire pour relever les dimensions de la spirale et pour ajuster les semelles dans les rainures du mandrin (la spirale gênerait cette opération).
Prévoir la fixation des mordaches sur les semelles lors de leur fabrication !

Relever la forme de la spirale :

Plusieurs solutions s'offrent à vous :
  1. La (re)tracer avec un logiciel à partir des dimensions relevées sur l'existant.
  2. Prendre une photo (sans déformation) de la spirale.
  3. "Remplir" le creux avec un matériau contrastant (carton ou plastique s'insérant dans le creux ou pâte à modeler), araser au niveau de la bosse et scanner.
Dans tous les cas, il faudra "mettre à l'échelle" : pour a) et b), placer à coté de la spirale une pièce dont les dimensions sont connues de façon à pouvoir calculer les coefficients d'échelle en "X" et "Y".

Exemple d'un scan :
1593623529776.png

Après mise à l'échelle 1:1,

Recherche des profils approchés :

Lorsqu'une dent de la semelle est introduite dans le mandrin, l'intrados de la dent (la partie concave) doit s'accorder avec l'extérieur de la spirale à sont début (là où la spirale a le plus grand rayon de courbure).

Lorsque la semelle est au centre du mandrin, l'extrados de la dent (la partie convexe) doit s'accorder avec l'intérieur de la spirale (là où la spirale a sont plus petit rayon de courbure).
Il faut dont trouver les rayons des cercles qui s'ajustent au mieux à la portion de la spirale dans la zone où se trouvent les mors.

Il faut tracer :
  • l'emplacement d'un mors au début de la spirale et trouver le rayon du cercle s'approchant au mieux de la spirale (à l'extérieur) et mesurer le désaxage :
Exemple pour un mandrin de Ø 60 après mise à l'échelle 1:1 :
1593623686369.png

  • l'emplacement d'un mors à la fin de la spirale et trouver le cercle qui s'approche au mieux de la spirale (à l'intérieur) et mesurer le désaxage :
Exemple sur un mandrin de Ø 60 :
1593623734853.png


Matériel nécessaire à l'usinage :

Vous aurez besoin de :
  • Un montage permettant la mise en position de la semelle et :
  • d'une fraiseuse équipée d'un plateau tournant
  • ou d'un tour équipé d'un plateau tournant vertical
  • ou d'un tour dont on peut "piloter" la rotation de la broche (par un système roue et vis sans fin ou par la rotation de la barre d'avance ou de la vis mère et d'un jeu de pignons) et équipé d'une broche de fraisage.
Le montage sera centré sur le plateau.​
La semelle à usiner sera positionnée dans une rainure.​
L'axe de la rainure sera déporté de l'axe du plateau (du montage) et la semelle occupera autant de positions distantes du centre qu'il y aura de dents.​
La semelle sera immobilisée sur le montage pour chaque usinage (intrados et extrados).​

Le montage :

À la base, un disque comportant une rainure décentrée et pouvant recevoir la semelle.
Il faut prévoir un blocage de la semelle dans la rainure, aussi bien verticalement sur le fond de la rainure que latéralement (contre le flanc de référence).

Il peut être intéressant d'envisager une cale d'épaisseur pour ajuster le desaxage (s'il est différent entre les deux relevés faits en 2) ).

Le placage vertical peut être fait par une simple bride,

Le placage latéral peut être fait par une vis ou par un coin. En ce cas, une bride seule peut assurer le placages de la semelle et du coin moyennant un palonnier.

J'ai prévu deux rainures frontales correspondant aux deux rayons trouvés précédemment pour faciliter le positionnement de la fraise.

Une butée est nécessaire pour positionner axialement la semelle pour chacune de ses dents à l'aide de cales.
1593634018424.png

1593624950678.png

Il faudra aussi prévoir :
  • trois jeu de cales : 0 mm (1 mm), pas/3 (pas/3 + 1) et 2 pas/3 (2 pas/3 + 1).
Exemple pour un pas de 4 mm, jeux de cales de 1 mm, (1,3 + 1,03) mm et (1,6 + 1,06 + 1) mm.
  • Cales selon le nombre de dents.
Exemple 6 dents au pas de 4 mm, cales de 0 mm, 4 mm, 8 mm, 12 mm, 16 mm et 20 mm.
  • Une cale pour positionner la première dent, selon le N° du mors et selon le coté de la dent qui est usiné (intrados ou extrados).
Conseils :

Je conseille d'usiner les dents sur les 3 semelles AVANT d'usiner les bouts :

Une fois les dents usinées, placer les semelles dans le mandrin, serrer un martyr, usiner un alésage à l'intérieur des trois semelles et tourner l'extérieur.

Ces deux usinages vous permettront de finir facilement et parfaitement les extrémités de vos 3 semelles.

Il vous restera à fabriquer les mordaches et à réaliser l'interface entre les semelles et les mordaches .
Cela peut donner ça sur un petit mandrin :
P1000289.JPG

Je prête volontiers mon montage (qui n'est prévu QUE pour le petit rayon (l'extrados des dents), mais qui a donné satisfaction même en n'usinant que UN rayon !
À propos de l'auteur
PUSSY
bricolage & encadrement

Article information

Auteur
PUSSY
Affichages
476
Last update

More in Tournage

More from PUSSY

Haut