1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Fabrication d'un étau à mouches

Discussion dans 'Outils et accessoires' créé par Thomas 47, 28 Septembre 2009.

  1. Thomas 47

    Thomas 47 Nouveau

    Messages:
    6
    Inscrit:
    25 Septembre 2009
    Localité:
    Roquefort, 47
    Fabrication d'un étau à mouches
    Bonjour à tous,
    Je souhaiterais réaliser ceci http://www.freepatentsonline.com/6126157.pdf et comme j'aime l'alu, j'avais dans l'idée de faire çà dans un alu de la série 7000 car je crois que c'est ce qu'il me faut en dureté pour du tout alu.
    Car c'est le but, à l'exception du ressort.
    Mais voilà, par où je commence???
    S'il vous plaît bonnes âmes, pourriez-vous m'indiquer un protocole?
    Merci de votre aide et au plaisir de vous lire.
    PS: Comme outillage, mis à part du portaitf standard, je suis sec :wink:
     
  2. didou

    didou Compagnon

    Messages:
    2 198
    Inscrit:
    11 Janvier 2008
    Localité:
    31
    Fabrication d'un étau à mouches
    :shock: Et ca sert à quoi cet engin, à tenir des mouches pour partir à la pèche ???

    Sinon tu peux toujour remplacer l'étau par une pince croco ou une mini pince à linge
     
  3. K-micaz

    K-micaz Apprenti

    Messages:
    169
    Inscrit:
    16 Juin 2008
  4. Thomas 47

    Thomas 47 Nouveau

    Messages:
    6
    Inscrit:
    25 Septembre 2009
    Localité:
    Roquefort, 47
    Fabrication d'un étau à mouches
    L'étau sert effectivement à tenir l'hameçon pendant le montage des mouches et cet hameçon varie en longueur de 5mm pour des imitations de moucherons pour la truite à 5cm pour les alevins pour le bar, le brochet et le black-bass entre autres gros carnassiers...

    Je ne veux pas de bricolage, le but étant de réaliser un bel outil, sachant qu'un outil pro peut monter jusqu'à près de 750 US$
    Deux photos à titre d'exemples d'un étau signé marc Petitjean
    [​IMG]

    [​IMG]


    Bon là, c'est le "must have", le top du top mais moi, mon idée est plutôt quelque chose dans le genre de çà:
    [​IMG]

    [​IMG]

    Ou carrément plus simple dans un premeir essai 8-)
    [​IMG]
     
  5. msieuryoyo

    msieuryoyo Compagnon

    Messages:
    1 400
    Inscrit:
    12 Mars 2007
    Localité:
    Béziers
    Fabrication d'un étau à mouches
    Bonsoir à tous,

    Voici un sujet de plus qui va m'interresser au plus haut point.

    J'ai aussi dans ma boite à projets l'idée de réaliser un étau pour le montage de mouches, et en l'occurence se sera un clone du modèle de Marc Petitjean en photo ci dessus.

    Par l'intermédiaire d'un ami qui l'a acheté j'ai pu me constituer un book avec les photos des différentes pièces sous différents angles que j'ai cotées.

    Je peux le diffuser sur le forum mais je ne suis pas certain que cela soit autorisé (je suppose que le modèle est déposé ou sous le couvert d'un brevet).
     
  6. Thomas 47

    Thomas 47 Nouveau

    Messages:
    6
    Inscrit:
    25 Septembre 2009
    Localité:
    Roquefort, 47
    Fabrication d'un étau à mouches
    Alors moi le petitjean ,trop costaud pour moi pour l'instant :P
    Par contre le dernier modèle de Griffin me semble bien pour démarrer.
    Sur le forum et sur ce lien http://site.voila.fr/ipikofon j'ai pisté une plaque d'al 7175.
    Est-ce que cela vous semble correct?
     
  7. msieuryoyo

    msieuryoyo Compagnon

    Messages:
    1 400
    Inscrit:
    12 Mars 2007
    Localité:
    Béziers
  8. vogele

    vogele Compagnon

    Messages:
    1 092
    Inscrit:
    17 Février 2007
    Localité:
    B-1325 Chaumont-Gistoux
    Fabrication d'un étau à mouches
    Bonsoir à tous,
    Si cela vous intérèsse j'ai un Danika neuf a vendre ,et plein de matériel pour le montage de mouche .
    Ainsi que des revues pêches mouches .

    Voila si cela peut vous aider .

    @+ vogele
     
  9. msieuryoyo

    msieuryoyo Compagnon

    Messages:
    1 400
    Inscrit:
    12 Mars 2007
    Localité:
    Béziers
    Fabrication d'un étau à mouches
    Salut Vogele?

    J'ai aussi un Danica dont je me sert actuellement.
    Pour ce qui est du reste du matériel faut voir ce que tu vends.

    Mais il faudrait que tu ouvres un autre sujet pour ne pas polluer celui de Thomas.
     
  10. vogele

    vogele Compagnon

    Messages:
    1 092
    Inscrit:
    17 Février 2007
    Localité:
    B-1325 Chaumont-Gistoux
  11. Thomas 47

    Thomas 47 Nouveau

    Messages:
    6
    Inscrit:
    25 Septembre 2009
    Localité:
    Roquefort, 47
    Fabrication d'un étau à mouches
    Hé hé hé, c'est gentil mais j'ai déjà un étau type Regal qui
    montre aujourd'hui ses limites sur le smouches de mer. en plus comme gaucher, je suis un brin ennuyé par le levier ressort...
    Bref...
    sinon pour ceux que ça intéresse pour rire, ce w-e je réalise çà: http://www.mwflytying.com/tools/The%20E ... _vise.html
    Si effectivement c'est solide je pense que ça va intéresser pas mal de clubs-mouche à petit budget :wink:
     
  12. KY260

    KY260 Modérateur

    Messages:
    6 630
    Inscrit:
    17 Août 2008
    Localité:
    89
    Fabrication d'un étau à mouches
    regarde sur ce site:
    http://v.castelhano.free.fr/probatoire/probatoire1.htm

    voilà pour un alliage dans le serie 7000:

    Série 7000 (Al‑Zn‑Mg et Al/Zn/Mg/Cu)
    De tous les alliages d'aluminium, ceux de la série 7000 présentent, après traitements thermiques, les propriétés mécaniques les meilleures. Leur teneur en zinc varie de 4 à 8 % et celle en magnésium de 1 à 3 %. Leur durcissement structural est dû principalement à la précipitation de formes transitoires (zones GP) du composé MgZn2.
    L'addition de cuivre, jusqu'à des teneurs de 2 %, durcit ces alliages par solution solide et par précipitation. Par ailleurs, la présence de cuivre dans les zones GP augmente leur stabilité à chaud. Le cuivre diminue toutefois la trempabilité, la soudabilité et la ténacité des alliages Al/Zn/Mg. Le chrome (< 0,3 %) améliore leur résistance à la corrosion sous tension.



    Outre leurs propriétés mécaniques remarquables, les alliages de la série 7000 se prêtent facilement aux traitements thermiques. Cette qualité est due à leur grand intervalle de température de mise en solution, leur bonne trempabilité. Leurs températures de vieillissement sont relativement basses : de la température ambiante à 160°C. Grâce à cet ensemble de propriétés, les caractéristiques des joints soudés peuvent rester voisines de celles du métal de base. La soudabilité de ces alliages, favorisée par la présence de zirconium, reste moyenne.

    Le principal inconvénient des alliages de cette série est leur faible résistance à chaud, dès que la température de service dépasse 120°C
     
Chargement...

Partager cette page