tachymètre numérique de tableau

A
Guest
Voilà, ça marche, et même super bien, vraiment aucun regret, le plus difficile étant de fixer le capteur, c'est dire, les chiffres sont très stables, seul 'pb' si je peut dire c'est que j'ai du fixer une pastille en alu polie, car mon scotch n'était pas assez réfléchissant et pour les vitesses supérieures à 3000tr/mn, cela beugait, mais maintenant tout est parfait.Coût de l'opération un peu moins de 30 € (26 € d'afficheur sur ebay, 2x0.60 de résistances par paquets de 10, et 1.50€ de cyn70) au lieu de 99 € + port pour le compte tour assemblé prévu pour le même genre de tours que le miens, n'hésitez pas.
 
c.phili
c.phili
Compagnon
bon ben j'en ai également reçu un et même si le schema est clair, je ne comprend pas comment repérer les bornes du capteur, j'ai pris le même chez conrad (CNY 70) mais je ne vois aucun repère dessus :cry:
 
A
Guest
il faut que tu télécharge le datasheet, cherche sur google "datasheet cyn70" il y a un dessin avec le repérage
 
J
j.f.
Compagnon
voilà :

cny70.JPG
 
Paul69
Paul69
Apprenti
Bonjour,
Je vais me mettre à la construction de 2 systèmes (Tour et fraiseuse) car avec un variateur de fréquences c'est pas simple de connaitre la vitesse de rotation...

questions :
- La longueur du fil entre le capteur et l'affichage a t'elle de l'importance ?

- Faut il utiliser un câble spécial pour limiter les perturbations ?

- J'ai cru comprendre qu'il y avait 2 types d'afficheur :
5-15V UN6150 RPF
5V UN6150 RP

lequel conseillez vous ?



Merci
Paul
 
J
j.f.
Compagnon
Longueur du fil : a priori pas d'importance ; signaux de haut niveau

Type de fil : c'est écrit plus haut ; testé avec ou sans blindage : pas de différence ; signaux de haut niveau ; une ronflette 50 Hz ne sera pas détectée par le tachymètre ; pour en être sûr, il suffit de relier un fil à l'entrée, et de le toucher avec les doigts ; si l'affichage reste à zéro, c'est que l'entrée y est insensible.

5-15 V ou 5 V : aucune importance ; le tout est de disposer de l'alimentation adéquate ; si modèle 5 V, il faut une alimentation 5 V ; le 5 - 15 V est plus souple d'emploi. Le 5-15 V devrait même pouvoir se contenter d'une alimentation redressée non filtrée non régulée (il embarque ce qu'il faut)
 
Celestin
Celestin
Compagnon
vous pourriez m'aider s'il vous plaît ?

Bonsoir,

Tenté par la facilité apparente de confectionner ce compte tours, je me suis lancé. j'ai donc reçu un 5/15V

j'ai fait le montage comme je l'ai compris (peut être mal compris). Branché sur une alimentation 12v/6A la résistance de 470 ohms à rendu l'âme.

Donc j'ai fait ensuite dans le soft, une pile de 9 volts neuve = 8,20 !!!

mesures à la plaque (rudimentaire la plaque je vous l'accorde, mais bon......)
entre le - et la sortie du 470 = 6,17
entre le - et le signal 0,02 et 0,03 (caché) ............

detail01.jpg


sur le ground vient le fil noir de la prise du tachy
sur le 470 le fil qui va à l'emetteur Cny70
sur le 10k le fil marron du tachy et le fil qui va au detecteur Cny70
le + étant relié hors la plaque.

J'avoue avoir pas mal peiné pour comprendre (ou rien comprendre)
il est dit que lesignal doit avoir 3v, j'en suis très loin 0,03......

Si vous avez deux minutes de patience merci de me dire ce qui cloche
Marc
 
jcma
jcma
Compagnon
Bonsoir,

Je me trompe peut-etre mais sur la photo le dernier anneau de cette resistance semble etre noir, si c'est le cas, c'est une resistance de 47 ohms (470 ohms = Jaune, Violet, Marron) et le CNY70 n'a pas du apprecier.
1/4 de watt, c'est trop juste pour cette resistance, il faut prendre une 1/2W.

@+
Jean-Charles
 
Celestin
Celestin
Compagnon
Bonsoir Jcma
au multimetre sur 200ohms je lis 47
sur 2000 je lis 047
sur l'étiquette :???: Lot 5resist.carb.470OHM1/4W5%
je n'ai pas trouvé de 0,5 chez C...ad
j'ai un deuxième cny70 je vais essayer avec la pile; peut etre qu'il n'a pas apprécié les 6A de l'alimentation....
Je ne vois pas l'utilité des résistances ni leur rôle, je n'y connais absolument rien alors je me suis basé sur les schéma et descriptif
Cordialement
Marc
 
J
j.f.
Compagnon
Salut,

on lit jaune violet NOIR ; donc 47 ohms. Normal que ça ait fumé. Cette résistance sert à régler le courant qui passe dans la diode. Elle a pris en gros 300 mA. Il ait probable qu'elle soit morte.

On dirait que l'étiquetage CONRAD est faux !

Il y a une autre technique qui consiste à utiliser non pas une résistance en série, mais une source de courant. J'ai fait ça sur la fraiseuse car je n'avais pas de résistance assez puissante. Avec un 7805.

Avec 9 V, tu vas avoir des soucis : le courant sera trop faible, et le signal risque d'être trop petit à l'entrée de d'afficheur. Il faudra une résistance de valeurplus faible. Le fait que l'alimentation permette de débiter 6 A n'a aucune importance. Seule compte sa tension de sortie.
 
Celestin
Celestin
Compagnon
c'est moi..... :oops:
l'arme du crime:
470q.jpg


Bon j'ai trouvé les 0,5 chez notre fournisseur. j'ai remarqué également que sur les photos du post le 10Ko était énorme par rapport au mien ???

Sinon bonne nouvelle j'ai pris avec un 7805, j'ai donc ça "stock" avec un refroidisseur TO-220 et les condensateurs.

Je résume:
l'afficheur est alimenté en 12v (tu me confirmes que mon alimentation est correcte, donc une chose de réglée
l'afficheur lui, sort du 12 volts et rentre un signal.
Par contre je n'arrive pas à saisir sous quelle tension on doit alimenter le CNY (je suppose que le signal en retour sera correct si l'alimentation du CNY est bonne. 7805 = 5V ?

tant que ma commande est ouverte que dois je prendre au cas ou.... (à part "l'electronique pour les nuls" :???: )
Merci
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
Bonsoir

N'as tu pas inversé l'entrée et la sortie du 7805 sur le schéma?

A+
 
Celestin
Celestin
Compagnon
oui j'ai pas pas fait attention en retournant l'image.
de toute façon c'est du n'imporet quoi donc j'ai supprié le schéma.

merci quand même Charly, c'était sympa
 
J
j.f.
Compagnon
NON !!!!

si tu alimentes la diode du CNY directement en 5 V, tu vas la satelliser.

Je voulais simplement dire qu'on peut utiliser un 7805 en générateur de courant, AVEC UN SCHEMA SPECIFIQUE qui n'a rien à voir avec celui que tu as dessiné. On peut aussi réguler une tension autre que 5 V avec un 7805. Toujours avec un schéma spécifique.

Oublie ma remarque sur le régulateur de courant. Ou alors télécharge la doc technique des 78xx, lis la en détails, comprends comment ça fonctionne, et examine les schémas d'application.

La régul de courant était une ruse pour me passer de résistance de 1/2 W, en faisant travailler un régul. qui lui peut dissiper 1 W sans radiateur. Je n'avais que des résistances 1/8 W sous la main. Parceque des 7805, j'en avais acheté un lot sur eBay. Et pas envie d'aller faire la queue au magasin d'électronique juste pour une résistance.

Ca ne fait que t'embrouiller.

Si tu n'as aucune connaissance, et que tu ne comprends pas comment ça marche, tiens t'en strictement au schéma donné plus haut, et qui fonctionne à 100% avec les valeurs indiquées :

t_alim_tachy_numerique_small_122.jpg

Manifestement, CONRAD a bien déconné. Mettre des 47 ohms dans une pochette étiquettée 470, c'est n'importe quoi.

Imagine le mec qui en a besoin pour réparer une centrale nucléaire et qui est un peu myope. Boom. Tchernobyl, le retour.

Et sur le schéma, j'ai mis 1/2 W ; il faut 1/2 W, pas 1/4.

Il circule environ 25 mA dans la diode du CNY, avec 12 V et une résistance de 470 ohms. La puissance dissipée est P = R.I² = 470 * 0.025² = 0.3 W. Donc 1/2 W est un minimum. Si elle est en 1/4 W, elle risque de griller.
 
Celestin
Celestin
Compagnon
Bonjour J.F.

merci pour la mise au point :oops: .
Je m'en était tenu à ce shéma, strictement même sans rien comprendre, ça avait l'air facile d'après ceux qui savent de quoi ils parlent, ça l'est sans doute.
Maintenant quelqu'un qui s'y connait n'aurait sans doute pas laissé passé l'erreur du calibrage de la résistance, naivement, moi si!
La doc du 78xx je l'ai mais je n'ai pas le niveau pour comprendre.
je vais rechercher des résistances adéquates, si mon montage était correct, il n'y a pas de raison que ça ne fonctionne pas
Cordialement et désolé pour cette ineptie et merci de ta patience.
Marc
 
J
j.f.
Compagnon
Très grossièrement, pour t'aider à comprendre un régulateur 3 pattes :

cet engin a pour seule mission de maintenir constante une tension entre la patte de sortie et la patte de commun.

Par exemple 5 V pour le 7805.

A partir de là, on peut facilement réguler une tension différente, par exemple 10 V avec un 7805, simplement en mettant le commun au milieu d'un diviseur de tension de rapport 1/2. Le circuit intégré cherchera toujours à avoir 5 V entre sa sortie et son commun. En raison de la présence du diviseur, il faudra qu'il y ait 10 V en sortie (entre sortie et masse), pour que 5 V soient présents entre pattes de sortie et de commun. Le tour est joué. Il va "sortir" du 10V !

Dans la note d'application, regarde le schéma du régulateur de courant...

La sortie se fait par le commun. Il y a une résistance entre la sortie du régulateur et son commun. La tension au bornes de cette résistance sera régulée à la valeur nominale du régulateur, ce qui aura pour conséquence de réguler le courant. C'est expliqué dans la notice. Il y a une relation entre les courants et les tensions.

Si tu connais la loi d'ohm, tu comprendras vite comment ça marche !


Important : si tu comptes utiliser une tension d'alimentation autre que 12 V, par exemple 15 V, ou 9 V, dis le. On te recalculera le schéma.
 
Celestin
Celestin
Compagnon
Jean François ( :oops: :oops: )

D'abord merci de ce petit cours, qui comme chacune de tes interventions et très instructif. Promis dès que "j'ai la tête à ça" je m'atelle à comprendre ce que tu viens de m'expliquer.

Surtout on ne change rien, on reste en 12 volts, d'une part parce que le shéma existe et d'autre part parce que j'ai trouvé les résistances correctes sur Metz. (Conrad demandent un minimum de 25 euros ou alors ils facturent 11 euros de port, mais ça tout le monde le sait, je leur ai fait un mail pour leur expliquer la situation surtout qu'ils fassent gaffe pour les prochains clients)
Je vais donc essayer avec mon deuxième et dernier CNY et la resistance de 470 (le multi est d'accord avec l'étiquette ce coup ci)
Marc
 
Celestin
Celestin
Compagnon
:oops: :oops: Désolé Jean François
mes plus humbles excuses.
Jean Charles m'a été d'un très grand secours sur une autre affaire d'electricité, tout comme toi sur celle ci. (en ne négligeant pas les interventions sympas des autres forumeurs bien entendu)
Je pense que je vais m'autobannir quelque temps j'ai dit assez de bêtises ces derniers jours
Cordialement
Marc
 
Celestin
Celestin
Compagnon
bon j'ai refait la carte tout verifié point par point, contrôlé les valeurs des résistances sur le "circuit" la continuité des fils et voilà
Si on prend le schéma:
entre le V+ et le ground j'ai 12,20v
au retour du capteur entre le ground et le signal j'ai 2,49
ça ne bouge pas d'un iota que je cache avec le doigt ou que je le laisse à la lumière. Alors que l'ancien réagissait.
Qu'est ce que j'ai encore fait comme co...ie ?
merci
Marc
 
J
j.f.
Compagnon
Il faudrait d'abord savoir quel type de réaction est recherchée.

Le CNY est réfléctif, et travaille dans l'infra rouge.

- il ne réagit pas ou très peu à la lumière ambiante
- il ne réagit que si la lumièrte émise par la diode est renvoyée vers le phototransistor

Donc, à tester en approchant quelque chose de réfléchissant : bout de papier blanc par exemple.

Ensuite, la diode émet elle réellement ? Pour le savoir, un truc simple. Les appareils photo numériques et caméscopes sont souvent sensibles aux infrarouges. Donc, la diode étant alimentée, observer le CNY sur le viseur, bien sûr dans l'obscurité. Pour être certain que l'appareil est sensible aux IR, il suffit d'observer une zapette en fonctionnement (TV, magnétoscope, etc.). On doit voir un point blanc. Bien sûr toujours dans l'obscurité.

Il n'y a que deux causes possibles :

- erreur de branchement des composants ; il est facile de se tromper avec le CNY dont le repérage des broches n'est pas très clair. La diode doit être alimetée dans le sens passant, et le phototransistor doit être montée en collecteur commun : collecteur au +, résistance dans le circuit d'émetteur, signal prélevé à l'émetteur. Ca ne marche pas en émetteur commun, j'ai essayé.

- composant défectueux.

Je ne suis pas sûr, mais il me semble me souvenir que sans infrarouges (au repos), la tension sur la résistance de 10 K est de l'ordre de 2 ou 3 volts.

Au vu de tes mesures, j'aurais tendance à penser que les infrarouges ne sont pas émis / reçus.

A tout hazard, essaye de l'illuminer avec une zapette pour voir si ça réagit (mais je n'ai jamais essayer). Mais les zapettes émettent un signal modulé qui perturbera certainement la mesure. Il y a aussi les émetteurs infrarouge des caméscopes et appareils photo qui servent à régler le flash. Sur un APN, en enfonçant le déclencheur à mi course, quand la lumière ambiante fait défaut.
 
Celestin
Celestin
Compagnon
Bonjour Jean François, Tous

cny70_955.jpg


Le top view c'est bien quand on est du coté opposé aux pattes, surface plane avec la pastille verte ou bleue à gauche façe à soi, marquage à droite ?

Ainsi sur le schéma les deux pattes arrière inférieures recoivent le ground à gauche par la 470 à droite par la 10000, la patte de droite renvoyant également le signal ?

Je viens de m'apercevoir que par rapport au datasheet, le schéma ne représente pas le phototransistor dans le même sens et je l'ai "cablé" suivant le datasheet (+ aux deux pattes supérieures ar) et pas fais gaffe qu'il était inversé sur le schéma...c'est peut être là le hic, je vais modifier cela en inversant le branchement sur les deux pattes de droite (en souhaitant ne pas avoir satellisé le CNY) et essayer les test que tu décris.
Merci
Marc
 
J
j.f.
Compagnon
C'est là qu'est l'os !

T'inqiète pas, j'ai fait la connerie moi aussi. Le brochage est anti intuitif, illogique.

Le transi est "à l'envers" par rapport à la diode.

Erreur non destructive.
 
Celestin
Celestin
Compagnon
A pu nonoss.....


MERCI à tous et à JF spécialement


C'était bien mon interprétation du schéma qui a mer..é :oops: + le mauvais coup de la résistance mal reférencée.
Il me reste à trouver une petite alimentation (j'en ai une de sonnette) fixer le boitier sous la plate forme et sécuriser les câbles.

cptrvb20007.jpg


Euh JF, tu m'avais proposé de recalculer les résistance au cas où, ben voilà, en fait j'ai une autre application un peu différente (très légèrement :???: )pour laquelle j'aurais besoin d'une pile de neuf volts.
Avec mes remerciements anticipés
Cordialement et bon dimanche à tous
Celestin (content)
 
J
j.f.
Compagnon
Voici comment s'y prendre...

La LED a une tension de 1.25 V. Cette tension varie très peu en fonction du courant qui la traverse.

Supposons que la tension d'alimentation soit V, et appelons v la tension de la diode.

On veut y faire passer un courant I.

La résistance devra "chuter" la différence entre V et v, lorsque le courant voulu (I) la traverse.

U = R.I (loi d'ohm)

On veut chuter U = V - v, avec un courant I

U = V - v

et

U = R.I

donc

V - v = R.I

donc

R = (V - v)/I

Supposons :

tension d'alimentation V = 9 V
courant dans la diode I = 25 mA = 0.025 A
tension de la diode = 1.25 V (voir fiche technique du CNY70)

donc :

R = (9 - 1.25) / 0.025 = 7.75 / 0.025 = 310 ohms

270 ohms feront l'affaire. Le courant sera un peu plus élevé, pas grave, elle peut supporter 50 mA.

Calcul de la puissance :

P = U² / R

la tension est toujours 9 - 1.25 au bornes de la résistance, soit 7.75 volts.

P = 7.75²/270 = 0.22 W

Une résistance de 1/4 de watt sera trop juste. Donc 1/2 ou 1 W, et le tour et joué.


Ce soir, je te mettrai un schéma avec générateur de courant basé sur le 7805, puisque tu en as un.

Un tel générateur permet de s'afranchir de l'influence de la tension d'alimentation sur le courant qui traverse la diode.
 
J
j.f.
Compagnon
Un circuit simple et pratique pour alimenter la diode IR du CNY70 : un régulateur 78xx monté en régulateur de courant.

Le régulateur s'arrange toujours pour avoir sa tension nominale entre sa broche de sortie et sa broche commune. En l'occurence aux bornes de R1.

Le courant qui passe dans la charge, ici une résistance variable RL, mais ça peut être n'importe quoi, est égal à la somme de deux courants :

- le courant de sortie, celui qui passe danas R1
- le courant de repos, celui qui sort de la broche commune, Id. Id figure dans la fiche de caractéristiques : de l'ordre de 5 ou 6 mA

Exemple avec un 7805 (5 volts).

Tu veux envoyer 25 mA dans la diode.

Comme le courant de repos est de 5 mA, il faut 20 mA qui traversent R1.

Il y aura toujours 5 volts aux bornes de R1 (tension de régulation du 7805, c'est son job de produire ces 5 volts).

U = R.I
R = U/I
R = 5 / 0.02 = 250 ohms. On pourra prendre 220 ohms.

Puissance de la résistance :

P = U²/R = 5² / 220 = 0.11 W

C'est là que c'est vachement intéressant !

On peut utiliser une résistance 1/4W.

C'est le régulateur qui va dissiper l'énergie en trop.

Par exemple, si on alimente le circuit en 24 V :

Le régulateur est traversé par le courant de repos et le courant de sortie, soit 25 mA.

24V en entrée.
5 V sur R1.
1.25V sur la diode.

Donc le régulateur voir passer 25 mA, avec une tension de 24 - 5 - 1.25 = 17.75 V

P = U.I
P = 17.75 * 0.025 = 0.44 W

Or, un 7805 en boîtier TO220 est capable de dissiper jusqu'à 1 W sans dissipateur, pour une température de jonction (interne) de 100 °C (de mémoire).

Conclusion : ce petit montage permet d'alimenter la diode du CNY70 :

- avec un courant régulé
- en utilisant une résistance de la puissance le plus courante (1/4W)
- avec une tension d'alimentation pouvant varier d'environ 6 à 35 V (en fait 40V, même)



Pour ton alimentation, pense aussi à ces petits blocs secteur qu'on accumule au fil des années... L'alimentation n'a pas forcément besoin d'être régulée. Il faut juste qu'elle soit filtrée.

regul_courant.JPG
 
Celestin
Celestin
Compagnon
Bonjour et merci JF,
Je vais sauvegarder précieusement ces conseils formateurs.
J'ai plusieurs de ces petits blocs comme tout le monde, j'en ai un et un seul qui sort du 13v sans osciller d'un volt, c'est un Matra qui alimentait un téléphone fixe sans fil.
Mais le projet 9 volts lui, doit être autonome (pour cause)
Bonne journée
Marc
 
J
j.f.
Compagnon
Aujourd'hui, j'ai été confronté à un problème étrange...

J'ai refait pour mon tour l'électronique d'alimentation et d'interface du tachymètre. Il me fallait plus compact que ce que j'avais déjà fait.

Ca affichait n'importe quoi !

Entre armoire et machine, il y a environ 7 mètres de fil (on m'a expliqué que du souple, c'est du fil, et que câble se dit pour du rigide...). Pareil pour le triphasé qui va au moteur.

Le fil multiconducteur de commande TBT chemine dans le même Cablofil que le triphasé généré par le variateur. Je sais, ce n'est pas bien. D'une part le tri "PWM" rayonne direct sur les commandes TBT, et d'autre part on ne fait pas circuler de la TBT avec de la BT (sauf je crois si les isolants sont de même classe, ce qui est en principe le cas ici). Mais je n'ai pas vraiment le choix. D'autre part, les fils ne sont pas blindés.

Jusqu'à présent, j'avais un truc du même genre avec moins de longueur, sans aucun souci.

Pour résoudre le problème, il a fallu que je relie le 0V à la masse côté machine. La liaison côté armoire n'a aucune influence.

En faisant tourner le mandrin à la main, il n'y avait pas de souci ; problème apparaissant uniquement moteur en route. C'est donc un problème de parasitage sur la ligne d'alimentation 0V+24V. En revanche aucun parasitage de la radio, TV, ADSL, etc.

Conclusion : en cas d'affichage erratique, ou si l'afficheur indique un dépassement (montre des "-" sur tous les digits), essayer de relier le négatif de l'alim à la masse (qui est elle même bien sûr à la terre) au plus près du tachymètre.
 
J
j.f.
Compagnon
Bon, ben ce week end j'ai un tachy neuf, sorti de sa boîte, qui a cramé.

Branchement de l'alim, 12V en sortie, je connecte tout, capteur y compris.

Il s'allume, affiche "0". Normal.

Ensuite, impossible de le faire décoller du zéro.

Vérification du niveau fourni par le capteur : c'est OK.

Puis, plus d'affichage du tout : noir.

Dépose, puis remplacement direct par celui qui est sur la perceuse : tout marche normalement.

Celui qui ne marchait plus (le neuf) est branché sur une alim stabilisée 13.8 V (donc inférieure aux 15V maxi indiqués). Toujours rien.. Puis, au bout de quelques secondes, ça se met à sentir le chaud. Et là, paf ! un condo électrochimique qui pète.

Je soupçonne ce composant qui évoque un régulateur d'avoir laché :

t_2010_05_17_dscf1095_800x600_152.jpg

t_2010_05_17_dscf1094_161.jpg

On trouve la datasheet : AMS1117-5.0, boîtier SOT223

3 broches :

- commun à gauche (0V)
- sortie au milieu
- entrée à droite

il semble y avoir court circut entre entrée et sortie.

Ce qui a laissé passer toute la tension d'alimentation en aval, et a fait claquer le condo (10V de tension nominale, 13.8V appliqués) :

Le microcontrôleur a dû faire la tronche !

Mais je peux toujours essayer de shunter tout ça et d'alimenter en +5V... Sans vraiment y croire.

t_2010_05_17_dscf1096_800x600_256.jpg

t_2010_05_17_dscf1099_800x600_283.jpg

Pour ceux que ça intéresse, ce microcontrôleur est marqué :

STC
35C-PDIP40

Seules infos trouvées avec Google : en chinois...


Important : ne surtout pas conclure que ces tachy sont de la daube. C'est le quatrième, et tous les autres ont fonctionné sans problème. Il n'est absolument pas certain que je n'ai pas un fil ou un copeau baladeur qui soit entré en contact avec quelque chose, créant un court circuit fatal. Je soupçonne un court jus au niveau du 7812 qui m'abaisse le 24V à 12V. Dans les conditions dans lesquelles j'ai fait les premiers essais sur ma scie, c'est tout à fait possible. Et pour le prix, je ne vais pas perdre mon temps à réclamer, renvoyer, etc.

J'ai fait aussi une expérience pour savoir si ces tachymètres mesurent une nombre d'impulsions pendant un temps donné, ou bien la période du signal (temps entre deux impulsions).

Il semble que ce soit une mesure de période.

Test fait en plaçant sur une pièce en rotation trois réflecteurs rapprochés au lieu d'être équidistants. Si ça compte des impulsions, l'affichage devrait être à peu près correct. Si ça mesure la période, ça devrait afficher à peu près n'importe quoi.

Et bien, ça affiche absolument n'importe quoi.

Conclusion : si on a besoin de mesurer plusieurs impulsions par tour (pour appliquer un coefficient multiplicateur), il est impératif que les impulsions soient parfaitement régulières.

t_2010_05_17_dscf1093_800x600_116.jpg

Je suppose qu'il a complètement mourru, et que c'est inutile d'essayer d'appliquer 5V en aval du régulateur pour le résurectionner...



En revanche, il va être possible d'examiner de près les raccordements des afficheiurs multiplexés, car j'aimerais bien pouvoir allumer les points décimaux.

Afficheurs :

FJ5461BH (4 digits)
FJ5161BH (1 digit)

5461 et 5161, ça renvoie des datasheets, et BH, c'est anode commune.

L'afficheur qui m'intéresse, c'est surtout le 4 digits. Au total 12 pins.

Pour le FJ5461BH (4 digits), qui comporte 12 pins :

- 7 pins pour les cathodes des segments
- 1 pin pour les points décimaux
- 4 pins pour les anodes de chaque digit

Donc, a priori, il faudrait couper la liaison vers le PIC, et s'arranger pour synchroniser la cathode des points décimaux avec l'anode du digit concerné pour allumer le bon au moment voulu.

Je vois pas trop comment... Un ou deux transistors quelques part commandé par l'anode commune du digit souhaité, et mettant la cathode des points vers le zéro ou vers une résistance appropriée. mais pour mesurer les signaux, ça pose problème : pas d'ascillo, et le contrôleur n'est pas utilisable pour ça. Va falloir suivre les pistes, et ls résistances CMS, ça ne parle pas. Sauf à l'ohmmètre en les isolant en coupant les pistes qui y a boutissent.

Mais comme il est certainement mort...


Dernière idée !!!

Refaire un afficheur 5 digits à partir de 5 éléments discrets, et faire les liaisons communes sur le circuit imprimé. Ainsi, plus de souci pour contrôler les points décimaux ! Mais en simple face, bonjour les paquets de straps !

dernière idée, juste avant le dodo, plus simple. Comme il s'agit en fait de diviser par 100, il suffit de revoir l'interconnection entre le contrôleur et l'afficheur. Suppression de la liaison des anodes des deux digits les moins significatifs. Mais alors, on pert l'affichage du zéro. Or, l'afficheur sert de témoin de mise sous tension...

Faut trouver une ruse...
 

Sujets similaires

papymouzot
Réponses
564
Affichages
38 785
Le débutant
Le débutant
Haut