Général Soudure dans un connecteur aviation.

  • Auteur de la discussion Bambi
  • Date de début
Aiwass
Aiwass
Compagnon
je vois pas trop l'intérêt non plus de tortiller l'étain sur le fils. une goutte sur la panne du fer, on pose le fer en bout du fil dénudé et en chauffant l'étain migre dans le fils. Sinon on chauffe en bout de fil, et on pose l'étain un peu plus loin, quand le fil est chaud la ou l'étain est en contact, il fond et migre dans le fils.
j'étame le connecteur de la même manière. et pour soudre ensemble, on pose le fil sur le connecteur, chauffe de l'ensemble et l'étain du fil et du connecteurs fondent et se mélange, soudure finie.
bon je dit pas que je suis un pro hein loin de la, la soudure électro, c'est comme tout, c'est un métier dans tout les cas, sur la première photo, l'ensemble est clairement pas assez chaud, l'étain c'est posé mais n'a pas migré, donc fils pas assez chaud.
idem pour le connecteur, j'ai toujours travaillé " a plat", come sa la goutte d'étain reste dans la gouttière plutôt que de couler au fond tu tube. Maintenant, y a pas forcement de bonne technique, le principal étant que sa fonctionne, et après tout, même si la soudure de Greg ne plais pas, elle tiens, donc le taf est fait.
 
Dernière édition:
wika58
wika58
Compagnon
Aah ce correcteur d'orthographe automatique :mad:

J'ai corrigé...
 
P
phil135
Compagnon
:eek: connecteur "aviation" ? ... je ne prends plus l'avion !
déjà les connecteurs avion sont sertis, pas soudés

ensuite quand on "soude" le but n'est pas de transformer le fil souple en une tige de mauvais bronze. donc on met ce qu'il faut de brasure et pas plus. en particulier au moment d'étamer le bout du fil. et on n'ajoute pas de flux corrosif de plombier sur un fil multibrins qui va le pomper sur une distance inconnue
on choisi le fil de façon à ce que la section de cuivre soit celle du logement dans la pinoche avec juste un peu de jeu
en principe un a prévu un petit thermorétractable sur chaque soudure
l'arrivée du câble dans le connecteur est immobilisée (sinon c'est sûr que ça va casser un jour au raz d'une soudure)
 
P
phil135
Compagnon
Ne pas prendre de la "soudure" sans plomb, c'est de la daube.
c'est surtout pas fait pour souder du fil souple. déjà la temperature du fusion est plus élevée que la étain-plomb 60-40%, donc tous les anciens fer à souder non réglables sont inadaptés. ensuite elle mouille moins, donc il faut des surfaces très propres, plus nettes que ce que les amateurs ont souvent. et elle est plus cassante (à moins de prendre le haut de gamme avec de l'argent dedans) donc c'est plutôt pour du circuit imprimé pro.
on trouve encore de l'étain-plomb avec flux intégré, pour usage occasionnel c'est encore toléré
 
coquillette
coquillette
Compagnon
On va finir par les connecteurs de la station spatiale... :smileyvieux: :lol::lol:
JP :drinkers:
 
greg_elec
greg_elec
Compagnon
Pour expliqué ma pratique c'est un truc que j'ai appris en 1986 et que j'ai adopté depuis.
C'est sur que l'étain remonte un peu dans le fil mais je n'ais jamais eu de fil cassé au raz de la connexion.
Le fil dans la vidéo est un peu fin (0.5mm²) mais sur du 1mm² ou plus c'est vraiment top pour l'étamage .
Le truc à savoir c'est que c'est le fil ou la pièce qui fait fondre le métal d'apport et non pas le fer et qu'il faut une goutte de métal d'apport pour bien conduire la chaleur.

Si on applique ces conseils sur des tubes cuivres de plomberie on ne rate jamais une brasure
 
dubleu
dubleu
Compagnon
On va finir par les connecteurs de la station spatiale... :smileyvieux: :lol::lol:
JP :drinkers:
tu croie qu'l ce complique avec soudure ........... je voie bien en apesanteur la goutte fondue d’étain ce faire la malle et tombé dans l'oreille du russe d’a coté ..........


dans ce cas précis il faut juste la bonne taille de connecteur adapté à la section du fil

sinon passé sur du Souriau ou AMP tu a les deux version soudé ou pincé mais pas le même prix

ce que j'ai mis en lien sont adapté facile à l'usage fiable dans le temps

j’utilisai en chariot ce type pour les connexion entre cloison soumis à beaucoup de contrainte sans pour autant être militaire ou nucléaire

les économie de bout de chandelle sur ce type de connecteur peut et sera un problème dans l'avenir voir causé des dégât beaucoup plus cher
 
O
Otatiaro
Compagnon
une goutte sur la panne du fer, on pose le fer en bout du fil dénudé et en chauffant l'étain migre dans le fils.

Non.

Sinon on chauffe en bout de fil, et on pose l'étain un peu plus loin, quand le fil est chaud la ou l'étain est en contact, il fond et migre dans le fils.

Oui.

Le fil d'étain est fourré avec du flux (sauf si vous l'avez pris chez les chinois ...), le flux décape les matériau pour que la soudure puisse accrocher dessus (en général par action acide, mais pas forcément). Le flux est activé par la température, mais une fois activé à une durée de vie très courte (de l'ordre de la seconde).

Quand on brase en électronique, c'est le flux qui fait la fumée, pas l'étain !

Si tu met d'abord l'étain sur la panne, le flux décape ta panne (de temps en temps c'est utile), mais il ne décapera pas ton fil (ce qui est indispensable). Donc uniquement la deuxième méthode, la panne (pas trop sèche pour faire un pont thermique suffisant) sur le fil, on chauffe le fil, et ensuite on met l'étain fourré sur le fil pour le faire fondre, et là le flux est activé sur le fil.

Les anciens flux (pour l'anecdote il y a longtemps on utilisait de la résine de sapin :wink: ) devaient être éliminés sinon ils continuaient leur action acide et finissaient par bouffer le fil. Une bonne partie des flux moderne sont des "no clean" qu'on peut laisser.

Il y a beaucoup de flux différents, avec chacun ses avantages et inconvénients, beaucoup plus que d'alliages d'étain (en plombé en général c'est 60% 40% SnPb, en sans plomb il y a un peu plus de choix, mais pour la brasure à la main mieux vaut se limiter à la soudure à l'argent, un poil plus chère mais elle mouille beaucoup mieux sans faire appel à des flux exotiques).

Le sans plomb marche très bien pour peu que le fer soit adapté (température, panne), le plombé est interdit en production depuis des années (on en vend encore parce que autorisé pour le prototypage et autres exclusions RoHS / REACH).

Si votre soudure est pâteuse et/ou terne, mauvais flux ou pas assez chaud (attention la plupart des flux ont une durée de vie, ils perdent en efficacité avec le temps).

Sinon comme beaucoup l'ont expliqué, étamage propre du fil, du connecteur, ensuite on chauffe, on brase, on attend que ça solidifie (les mouvements au moment de la solidification amènent des micro fissures qui peuvent faire de mauvais contacts), et pour protéger un petit bout de gaine thermo.

Si vous voulez faire de belles soudure il faut un fer qui tienne la route (Atten, Aoyue, voir JBC dans mon cas) et du fil adapté en diamètre et qualité.

Une source que j'utilise régulièrement et qui a du bon matériel à un prix très attractif : https://eleshop.fr/

Thomas.
 
B
Bambi
Compagnon
Merci pour vos réponse, effectivement changer le connecteur a l'air la meilleure idée, je ne connaissais pas ces modèles. Je vais travailler un peu ma soudure, et pour la prochaine conversion ou "modernisation" je les change sur celle là aussi (pour le blindage des câbles par exemple).
 
wika58
wika58
Compagnon
Un bon fer à souder est un bon investissement ( Weller est aussi une marque reconnue).
 
Haut