soudeuse par point ARO; compat pince / 220V

C

cf63

Compagnon
Bonjour

Que de réponses pour un sujet comme celui ci!

Quelques éléments dans l'hypothèse d'une reconstruction rebobinage maison
Ces transfos sont démontables ( pas de circuit magnétique soudé)


1/Démonter le circuit magnétique tôle par tôle (les premières sont bien serrées).

2/Déposer le secondaire en feuillard de cuivre sans l’abîmer.

3/Déposer le primaire 380v en comptant les spires.
Si on se base sur une induction "moyenne" je dirai qu'il doit y avoir 0,8 spire/volts
soit pour un 380v: 475 spires
cette donnée est à vérifier ( hypothèse du 3 spires du secondaire censées donner 2,4 v)

4/ Mesurer le Ø du fil sans l'émail, en déduire la section.

5/Calculer le nouveau nbr de spires et sa section:
5a/ le rapport des tensions et proportionnel au rapport du nbr de spires;
soit 380/220 = racine de 3 donc 475/racine de 3= 274 spires pour 220v.
(à revoir éventuellement pour 230v)
5b/ rapport des courants au primaire = racine de 3: idem pour les sections de fil
Le nouveau fil aura une section supérieure de racine de 3 fois l'ancien, calculer le nouveau Ø ( pi d²/4).
La nouvelle section de fil sera plus grosse et le nbr de spires plus petit (on travaille a flux constant donc à amp/tour identique)
Aller voir son gentil bobineur avec ce Ø dans l'espoir qu'il en ai ...

Remarque: il est toujours possible de recuperer du fil sur un transfo de démontage, mais pas de fil imprégné et toujours difficile à ranger correctement car le métal est formé /à la carcasse...

6/Faire un noyau en bois (section carrée ou rectangulaire montée sur une tige filetée) avec des flaques pour le monter sur une machine à bobiner
(ou sur un tour avec le harnais et un compteur de tour pour les plus téméraires guider le fil avec un chiffon et réaliser un dévidoir pour le fil neuf).

7/ Bobiner le fil sur la carcasse avec rangement impératif des spires jointives tous les 2 couches mettre un papier fin comme isolant.
le fil doit être tenu tendu sans exagération.
ne pas oublier de vérifier le compteur de spires.
les professionnels ont des décompteurs avec présélection (super pratique)
Si vous ne ranger pas correctement les spires, ce sera impossible de toutes les loger...
Les sorties de fils se font avec un lien prisonnier 10 spires avant la fin.

8/ Isoler avec un carton maxi 5/10e.

9/ Remonter le secondaire ( feuillard de cu).

10/Remonter les tôles (toutes c'est mieux), imprégnation si on peut.

11/Faire les essais (un petit ampèremètre en série au primaire pour voir si l'intensité a bien augmenté)

Quelques résultats d'essais personnels:
Il y a de gros écarts de réglages sur les tempos selon le serrage des tôles, la propreté des points de contacts
et l’état des électrodes, le matériau a souder...

Bonne réalisation
Merci de votre patience à ceux qui m'ont lu.
Bien cordialement.
cf63.
 
LHM

LHM

Compagnon
Bonsoir vfe 95.

Cherches tu toujours une pince ARO Type N 169 en 220 volts ?
Si oui, Il se pourrait que.. faut que je regarde.
 
K

Kozan

Apprenti
Bonsoir .

Ce n'est peut être pas le lieu pour ce post mais bon ...

Combien faut il accepter de payer au max pour une soudeuse ARO, avec son générateur /timer ?
année 85 environ

Merci pour votre aide.
 
faradohm

faradohm

Nouveau
7 années passées ! bonjour....
au moins le sujet existe
je recherche les caractéristiques de la bobine thermique câblée et montée sur pince N169...
simple bague autour de la sorti fixe , ou vraie bobine induite..sous la sortie fixe?
cdlt merci
 
C

cancer49

Compagnon
-Bonjour"vfe95"-
-Effectivement N169/172 et toutes la série basée sur ce système avec boîtier de commande séparée était monotension pour la pince (220V ou380V ) et le boîtier était commutable (220V ou 380V ) - quand à rebobiner la pince ? même pas en rêve ! ou alors bon courage !!
 
faradohm

faradohm

Nouveau
Bonjour Guy,
en effet le sujet d'origine est orienté rebobinage du primaire pour une adaptation 380/220,
peut-être aurais dû recréer un sujet?

Donc oui , ma demande concerne bien la bobine de mesure...
Mais une pince ouverte totalement est l’occasion d'obtenir mon renseignement...

Pour ta question photo,
son absence ne me permet pas d'en avoir une ...
juste un espace sur le départ fixe "moins sale",laissant penser qu'il s'y trouvait qq chose...

Mon souci est de ré-installer ces pièces et la fonctionnalité "th" de l'ensemble pince / tempo.

Confirmation avec le document "ARO Nomenclature pièce détachées.pdf" joint ,
avec les références 43870 pour l'étrier , et 600526 pour bobine thermique.

Je pensait dans un premier temps ,que l’étrier pouvait se suffire à lui même en mesure de courant, formant spire autour du bras,
vu l'intensité de sortie, les 0.6v nécessaires au transistor qui est attaqué derrière, seront rapidement obtenus.
Dans ce cas , la pièce référencée comme bobine ne serait qu'une entretoise isolée?
faisant office plot de départ du câblage de mesure...

Par contre , si la pièce référencée comme bobine th en est bien une,
ce qui doit l'être réalité selon nomenclature...
j'aimerais bien en connaître les caractéristiques,
nb spires/section fil...de quoi la reconstituer.

L'accès n'étant pas génial , et la dépose pour insertion encore moins,
je n’ai pas envie de tâtonner par essais successifs...

cdlt
 

Fichiers joints

  • ARO Nomenclature pièce détachées.pdf
    13.9 Mo · Affichages: 37
Dernière édition:
G

guy34

Compagnon
bonjour ,
en effet , cette " bobine " donne tout l'air de commander d'après la mesure des ampères ;
mais voilà ..... l'émetteur se doit d'être accordé avec le récepteur dans le boîtier de contrôle ; et là , le secret est bien gardé !!!!! je ne sais pas du tout dire de quoi c'est fait ;
A++++
 
C

cancer49

Compagnon
-Bonjour à tous
- sur certaines notices on avait le schéma du module électronique , donc peut-être que ARO accepterait de te le fournir en faisant une demande gentille ( fournir Type et N° du coffret )
- il existe sur le boîtier un inter à levier qui permet de fonctionner seulement avec la tempo sans le contrôle d'énergie (donc sans la fameuse bobine de mesure , je n'ai d'ailleurs jamais rencontré de bobine de mesure défectueuse )
 
faradohm

faradohm

Nouveau
Diantre , vous êtes réactifs!
au moins çà fait plaisir...

pas besoin de faire la "gentille demande":wink:..;
j'ai qq schémas à dispo ,dont celui de mon boîtier tempo.
( je suis dans un service de maintenance "éduc" qui a qq années derrière lui ,
et avions des pinces et autres semi en dépannage à une époque)

En voici le scan de ma copie de travail , avec en bonus qq valeurs rc relevées

Mais cela ne donne rien concernant cette bobine th.

L'entrée de cette mesure est atténuée par une 100r, puis redressée et filtrée.
D'ailleurs , la valeur d'isolement de 50v des chimiques d'une part ,
et encore mieux , la tension d'alimentation du montage en 24v,
donnent un ordre d'idée de ce que l'ajustable qui suit est en droit d'attendre pour faire fonctionner le transistor de commande ensuite...

@cancer49 , en effet la fonction th est commutable ,
et il faut travailler sur tôles neuves.
La pince fonctionne bien dans cette configuration.

Mais en restauration d'anciennes caisses sur roues ,
on travaille en mixte avec la tôle d'origine,
ce qui ne garanti pas des temps de soudage identiques:???:

Et pour expliquer l'absence de cette bobine , pas détruite ,
mais retirée déposée envolée...
tout çà parce que l'ancien mécano
a remplacé la connectique d'origine ARO 6 pôles de liaison pince/coffret ,
qui devait hors d'usage.....pour du legrand tetrapolaire domestique ,
coté puissance , çà le fait, coté commande , il manque une liaison!

Donc la fonction th inutilisable ,
plus besoin de bobine!
Et remplacement du câble d'origine par un 5x2,5 classique...
:rolleyes:
 

Fichiers joints

  • tm17 ARO.pdf
    628.4 KB · Affichages: 38
Dernière édition:
M

MARECHE

Compagnon
Bonjour
Cette bobine fait transformateur de courant et donne un courant proportionnel au courant de soudage. La résistance de 100 ohm transforme ce courant en tension. Le primaire fait un tour, le secondaire détermine le rapport de transformation de façon à avoir un à qq volts sur la 100 ohm. Je n'ai pas la bobine ni l'option sur la mienne.
Salutations
 
C

cancer49

Compagnon
tout çà parce que l'ancien mécano
a remplacé la connectique d'origine ARO 6 pôles de liaison pince/coffret ,
- Il y a des coups de pompe dans le ... qui se perdent !!!!!
-Reste à trouver une pince "cramée " pour récupérer cette bobine >> Jette une bouteille à la mer !
 
M

MARECHE

Compagnon
Bonjour
Hé oui parce qu'un transformateur de courant non fermé sur sa résistance entraine une chute de tension de plusieurs volts.. ca ne marchait plus!
Salutations
 
faradohm

faradohm

Nouveau
Bonjour , merci de vos réponses...
J'aurais plus vite fait d'expérimenter je crois.

Quand je pense qu'il m'en est passé dans les mains du ARO...


Vais tout mettre à plat avec point test dans le module tempo sur la 100r,
sans toucher à l'ajustable qui suit, pour retomber propre.

commencer par former l'étrier ,
et constituer une bobine dans l'espace restant,
depuis un canon bakélite de 2cm si je trouve,
sinon je tourne une bobine d'une pièce monobloc...
Quand au nombre de spires , je vais tâtonner , faire et défaire :???:

résultats à suivre...
 
Dernière édition:
C

cancer49

Compagnon
-Bonjour "faradohm"
- Pour faire tes essais tu fixe ta bobine de mesure sur une des barres portes/électrodes ça t'évitera de redémonter 18 fois la machine !!
 
faradohm

faradohm

Nouveau
Oui çà j'avais pensé..
Bon déja , panne , th sur 1 ou 0 idem, la tempo démarre direct
 
faradohm

faradohm

Nouveau
tempo fonctionne, mais ne devrait pas , avec th sur 1 , et pas de courant induit
pb polarisation T1...en cours..
Bon finalement ras sur établi,pas compris.à vérifier connectique du tiroir...
En position th , enclenchement tempo à partir de 2.83 Veff sur 100r,
soit 28.3 mA je reprend le principe du transfo d'intensité....
La bobine va être simple....l'étrier suffira je pense
 
Dernière édition:
faradohm

faradohm

Nouveau
En pratique j'obtiens 8v avec 5 spires.
Mais dès que la fonction th est activée,
plus rien ,la tension s'écroule,et le contacteur de puissance reste collé...
Manque de courant...
Je raisonne tension , c'est ce qui me plante.
Qq centaines d'Ampère , et pas foutu de prélever 30mA..!
 
G

guy34

Compagnon
salut ,
Mais dès que la fonction th est activée,
plus rien ,la tension s'écroule,et le contacteur de puissance reste collé...
Manque de courant...
Je raisonne tension , c'est ce qui me plante.
ah , les adaptations d'impédances ........ les tatonnements étaient prévisibles , et ils sont bien au rendez-vous !!!
on suit ......
A++++
 
faradohm

faradohm

Nouveau
Erratum , la résistance d'entrée du module en pin 5 est une 10 ohms, j'étais fatigué ,coco.corrigez mon crobart ☝️.
Si 3veff suffisent en TP sans pince,
c'est 300mA que doit en fait délivrer la bobine th... lors d'un pointage.
 
G

guy34

Compagnon
c'est 300mA que doit en fait délivrer la bobine th... lors d'un pointage.
.... et pour augmenter l'intensité , il faut augmenter la tension ..... et donc multiplier les spires , sans que leur résistance soit trop grande ..... et donc avec un fil pas trop mince ....
on suit
A++++
 
faradohm

faradohm

Nouveau
Quelques essais ce WE.
Réalisé petite bobine sur base d'un canon bakélite et flasques vis à épaulement en plastique , de taille à être inséré en lieu et place.
Une couche bobinée en 10/10eme , 20 spires.
Câblée au module , mesure 6,5 redressés lors d'un point avec tempo seule.
Tension zéro avec fonction th...!
Multiples essais emplacement , orientation ,idem
Dépose, rebobinage total en 2 couches , doit 40 spires , repose.
Essais idem , sauf tension doublée.
Je ne comprends pas...
Le plus gros consommateur dans le module est la 100 ohms....ensuite c'est redressement , filtrage,un demi potent ,puis l'espace base/émetteur....
J'ai re-essayé ensuite en atelier , sans pince ,
avec seulement 3volts sur entrée th repérée 5 , le relais tombe bien après tempo....
Et mon câblage bobine th est volant,pas de risque d'induction donc , avec les fils du primaire pince...
 
Bbr

Bbr

Compagnon
Bonjour,

Le plus gros consommateur dans le module est la 100 ohms
Erratum , la résistance d'entrée du module en pin 5 est une 10 ohms
Tu n'aurais pas oublié de faire une màj de ton schéma ?

Pourrais tu détailler les fonctions des différents contacts sur ton schéma ainsi que le type de contact (il y en a un qui ressemble à un NO mais il est fermé...) ?

Cordialement,
Bertrand
 
faradohm

faradohm

Nouveau
oui 1o ohms pardon..mon schéma papier est corrigé.
celui posté , il suffit de lire un peu..pas tout macher non plus..
Concernant les contacts, liés au relais non repéré ,
il y a un no en base de Q3 et un nf en broche 3 du module .
En base de Q1 , c'est l'inter de commande de la fonction th
Et en broche 1 du module l'inter 0/1 , qui fait office de pause,
le temps de régler la pression par exemple , ou régler électrodes....
Concernant mes symptômes plus que bizarres,
je vais revérifier le cablage autour du module et des liaisons vers la pince.
Je verrais bien une inversion dans la tbt , qui n'empêche pas le fonctionnement "simple",
du moment que tout est en série, mais coince en th , si le commun n'est plus la masse du module,
mais son alim en ac...
Le mécano a recablé sans schéma...
 
faradohm

faradohm

Nouveau
câblage vérifié , ras conforme...
De plus , il faut un entrefer à cette bobine de mesure....
Pour le moment , cause besoin , j'ai remonté sans ,
et sur tôle neuve, donc pas de souci.
De plus , j'ai eu l'occasion d'ausculter une autre pince 169 ARO...
pas de bobine de mesure, et seulement 4 fils...donc même pas de terre!
A moins qu'il y ait un TI dans le coffret de commande...
 
Haut