Réutilisation des Blocs d’Alimentation à Découpage (Recyclage)

  • Auteur de la discussion bernard-tizac
  • Date de début
bernard-tizac
bernard-tizac
Apprenti
26 Fev 2014
133
Gironde
  • Auteur de la discussion
  • #1
Réutilisation des Blocs d’Alimentation à Découpage
Vous avez besoin d’une alimentation avec une tension spécifique.
Vos fonds de tiroirs en regorgent, mais aucune n’a la tension requise.
Et bien Adaptez là ! Ce n’est pas si compliqué !


PROJET :
Alimenter sur Secteur une Perceuse Visseuse sans fil de bonne qualité.
Sans investir le prix de la machine dans un jeux de batteries neuve !
- Adaptation Alim.JPG

Cette application, nécessite : 12V - 8A (96W).
Je dispose d’un bloc pour PC portable LITEON de : 19V - 6,3A (120W)
Suffisant en Puissance. Mais trop élevé en Tension !
Suite à vérifications de fonctionnement en charge,
- La tension régule bien à 19,2V
- Le courant régule à 9,4A (heureuse surprise) 180W !
-

Alors sans risques on se lance. . !
-
1) - Démontage Mécanique :

(Sans difficultés. Facile comme une huître !)
Sciage superficiel à l'étau du collage médian du boîtier plastique.
Séparation des 2 moitiés, élimination des bavures..
Retrait des blindages et isolement internes.
2) – Modification Électrique :
(Délicate ; Précise et Méthodique !)
- Ajout interne d’une résistance R’1 d’adaptation de tension en // sur R1

- Eléments.jpg

- (OPTIONNEL) Ajout externe d’une batterie de condensateurs (6 x 2200 + 0,1µF)
(Lissage des surintensités & surtensions HF parasites du moteur & du variateur)

Ajouter une résistance sans s’électrocuter ! Dans ce dédale de pistes & micro-composants !
Mais OU ? :confused: ET Quelle valeur ?
:confused:


PRINCIPE DE BASE
Peu importe le modèle de bloc, le principe est toujours le même !
Il se présente toujours sous la forme d’un diviseur de tension (R1 - R2)
qui fournit une partie de la tension de sortie à un comparateur.

- Principe.jpg

Ce circuit compare cette tension « image de la sortie » à une tension de référence (V réf).
La commande de la régulation est invariablement assurée par un optocoupleur,
dont le photo-transistor de sortie commande la commutation primaire.
Pour les modèles les plus simples.
Le comparateur est généralement le vénérable TL431,
diode Zener ajustable entre le diviseur de tension R1 – R2 et l’optocoupleur.
Il s'ajuste lui-même jusqu'à ce que la tension du diviseur atteigne 2,5 V.
Dans les modèles plus évolués.
C’est un CI à 8 broches générant la tension de référence de 2,5 V
« EZ550 », « DAS001», « TMS1011 », « TMS1015 » ou « TMS103 » dans cet exemple.

LOCALISATION Sécuritaire : R1, R2 & Vref
(1) - Connecter la prise de sortie du bloc (respect des polarités)
à une alimentation externe réglable en tension et limitée à 0,5A en courant. (*)
(*)
Avec cette méthode :
Le primaire du Bloc ne sera pas en liaison avec le secteur !

- Les tensions : Alternative 230V et Redressée 400V ne sont pas présentes sur le circuit imprimé ! :grilled:
- Le circuit secondaire de mesure & régulation sera cependant entièrement fonctionnel.
De ce fait, durant les mesures et recherches :
La manipulation à main nue n’expose pas l’opérateur à des tensions dangereuses.
Un court-circuit accidentel, ne détruira pas le bloc d'alimentation.

- modif.jpg

(2) - Mesurer la tension sur les connexions de l’optocoupleur.
(3) - Augmenter progressivement la tension de l’alimentation externe.

Quand la tension atteint la valeur de régulation,
le comparateur commence à commander l’Optocoupleur et la tension mesurée chute à ce point.
A ce moment, les tensions Vref et V diviseur sont à peu près égales.

Maintenant, on peut en suivant les pistes du circuit imprimé,
Localiser :
- Les polarités + & - de sorties du bloc. (+V Pin 8 -V Pin 4 du CI)
- Les résistances R1 & R2 du pont de mesure.
- La tension Vref générée par le CI. (2,5V Pin 3)


Déterminer les nouvelles Valeurs de R1, R2.
Le marquage des résistances CMS donne les valeurs d’origine.
Voir Marquage des résistances CMS.pdf
Dans mon cas :
R1 = 31600 Ω [Marquage 49C]
R2 = 4655 Ω (2 x 9310 Ω en //) [Marquage 94B]
J’ai opté pour modifier la valeur de R1 (résistance unique Coté +)
Qui doit être de valeur inférieure à l’origine vue que la tension future 13V sera aussi inférieure à l’origine.
Par expérience, il m’est difficile de replacer et ressouder les résistances CMS.
Il est plus facile pour diminuer la valeur de [R1] de lui souder en // une résistance [R’1]


CALCUL de R1 ou R’1 en parallèle.
Si l’on est plus orienté « pratique » que « math ».
On peut procéder par essais dégressifs en connectant en // à R1 une valeur triple de celle-ci (100K) - - - - --- jusqu'à (56 K)
qui dans mon cas donne sensiblement 2,5V au pont nodal R1 - R2.
Confirmé par les 13,4V en sortie à la mise sous tension secteur.

OU
Utiliser CE FICHIER.xls créé avec mon « Prof de Math » EXCEL exprimant les formules didactiques utiles.
Qui fera les calculs pour déterminer :
En fonction des valeurs d’origine Ue, R1 & R2 :
- La tension de sortie du diviseur Us.
Et en fonction de la tension de sortie désirée :
- La nouvelle valeur de R1 (si on la remplace)
- La valeur de R’1 à mettre en // (si l’on conserve R1).

Ré-assembler le blindage & isolement internes et les 2 moitiés du boîtier scotché ou collé et :

Montage sur la machine à la place de la batterie CdNi d’origine :
- Montage.jpg
Cette méthode, condense, vulgarise et francise l’application Anglaise du site HACKADAY.IO
Qui m’a servi de référence pour ce projet :

Autre sujet Français avec le même bloc.

Espérant utile à vous tous. Pour recycler à bon escient vos fonds de tiroirs.

Et éviter que des MégaTonnes de matériels électroniques, obsolètes avant d’être HS ! Faussement recyclé !
Partent par pleins cargos vers l’Inde, l’Asie ou l’Afrique, dont les enfants les brûlent sur leurs plages, jadis paradisiaques, en polluant leurs poumons, l’océan et la planète, pour récupérer les quelques grammes de cuivre et d’aluminium qu’ils contiennent, pour survivre ! . . . Le progrès ne vaut que s’il est partagé par tous ! {Ancien slogan de mon ex entreprise ...}

A bientôt pour vos remarques et améliorations.

Bern@rd :wavey:
 
Fichiers joints
Dernière édition:
S
Samsara
Apprenti
20 Oct 2016
53
Salut.
Merci pour ton tutoriel, ça pourra rendre service à beaucoup de personnes.

Je fais de même depuis des années sur les alimentations ATX également (surtout pour augmenter la tension, donc il faut prendre soin de remplacer les condensateurs de lissage) , mais malheureusement ça ne fonctionne pas systématiquement, parfois le transformateur ne permet pas une plage de tension assez élevée et la tension de sortie n'est pas stable.
Donc l'échec est à envisager.
 
bernard-tizac
bernard-tizac
Apprenti
26 Fev 2014
133
Gironde
  • Auteur de la discussion
  • #3
augmenter la tension
Bonsoir Samsara.
Ah! les Alim ATX très tentant avec les 30A:7dance: mais seulement sous 5V :smt022
J'en ai une caisse, et exploré les faisabilités mais je ne m'y suis pas aventuré.
Les mettre en série est encore le plus simple. Au détriment du volume . . .

Augmenter la tension de sortie est en effet problématique le secondaire du transfo. à ses limites.
On y remédie par un redressement double alternances, et remplacement des condensateurs de filtrage.
Modifications plus complexe surtout dû au manque de place sur ces systèmes très compact.
Mais il faut tout étudier et essayer !
Bern@rd
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
22 Avr 2012
5 343
FR40 / FR64
Bonsoir,
Si on n'est pas trop exigeant il est possible de faire ça:
Elle me rend bien service.
 
Haut