Restauration d'une fraiseuse SAIMP FO1

  • Auteur de la discussion renaudr
  • Date de début
renaudr
renaudr
Ouvrier
15 Jan 2016
340
Brest
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,
J'ai cette fraiseuse depuis vendredi 04/03/2016. J'en ai parlé ICI.
J'ouvre ce fil pour sa restauration.
Voici la noix du longitudinal:

[div=none]
dsc_2240.jpg
[/div]
Comme on le voit il reste 1 mm environ de filetage trapézoïdal. Pour un pas de 6 c'est bien peu. La noix est en deux parties pour le rattrapage de jeu mais là...
En ébauche HPC:
LRM306 102,76 € HT.

Vos conseils et commentaires seront fort appréciés bien entendu.
Amitiés,
Renaud
 
Dernière édition:
renaudr
renaudr
Ouvrier
15 Jan 2016
340
Brest
  • Auteur de la discussion
  • #2
Ouverture du carter droit de la boîte des avances:

[div=none][div=none]
dsc_2241.jpg
[/div][/div]

Le pignon, sa clavette et son circlips viennent de l'arbre cannelé de transmission du transversal.

Tout est satisfaisant ici aussi:

[div=none][div=none]
dsc_2310.jpg
[/div][/div]

L'huile est très claire. Cela a dû être ouvert car remonté au silicone bleu. (sans modération...)
 
usitour
usitour
Compagnon
13 Oct 2015
1 168
FR-29 Brest
Bonsoir
Que des bonnes surprises, c'est tout beau, bien propre.
Je dirais, pour l'instant, très bonne opération .
C'est de la mécanique simple.
Cdlt
 
renaudr
renaudr
Ouvrier
15 Jan 2016
340
Brest
  • Auteur de la discussion
  • #4
Bonsoir à toi,
Oui, en effet, ça n'est pas compliqué. La noix usée du X est une petite surprise mais ça n'est pas bien grave!
Au milieu de l'image, en haut, on distingue tout juste le crabotage normal/rapide actionné en rapide par le levier que l'on voit en bas à droite.
 
renaudr
renaudr
Ouvrier
15 Jan 2016
340
Brest
  • Auteur de la discussion
  • #5
Un peu de nouvelles!
Comme la table est démontée il faudra bien la remonter, et c'est pratique de toutes façons, j'ai donc décidé de poser un IPE au dessus:

dsc_2421.jpg


Quelques ferrures mécano-soudées:

dsc_2423.jpg

dsc_2422.jpg


Un coup de peinture et quelques perçages et le voilà en place avec un petit chariot et le palan:

img-2013.jpg

img-2012.jpg


A part ça j'ai commencé à enlever la rouille qui est bien très superficielle.
Notre ami Pinocchio ici m'a très gentiment proposé le reste de sa vis de 30/6 pour le mouvement Y.
J'ai trouvé au Pays-Bas un fournisseur pour les écrous de 30/6 bronze des noix X et Y à 107 € les deux port compris.
Ça avance!
Amitiés,
Renaud
 
usitour
usitour
Compagnon
13 Oct 2015
1 168
FR-29 Brest
Bonsoir

Je vois que tu bricoles, mais j'espère que tu ne compte pas lever
une tonne avec tes supports IPN, surtout avec le porte à faux qui
dépasse de la poutre bois, ça te fais un joli bras de levier.
Pour les noix, ça fait quand même cher du kilo, j'ai vu sur d'autres
posts que c'était le meilleur prix que tu avais pu trouver.
Avec ton ébauche de bronze tu aurais pu fileter avec ton tour
et un outil en hss , je pense que ton "lefèvre" peut faire du pas de 6,
et tu avais la vis pour servir de gabarit d'affutage de l'outil.
Moi aussi je bricole des poignées pour les volants et plein de petites
choses qui prennent quand même du temps, surtout quand on fait
avec ce que l'on a sous la main.
Bonne continuation

Cdlt
 
renaudr
renaudr
Ouvrier
15 Jan 2016
340
Brest
  • Auteur de la discussion
  • #7
Bonsoir,
J'ai bien dit que c'était pour lever les 150 kg de la table!
Oui, je pourrais tenter le filetage en effet. Mon tour fait bien du 6.
Bonne continuation également,
Renaud
 
usitour
usitour
Compagnon
13 Oct 2015
1 168
FR-29 Brest
Bonsoir

Je ne sais pas comment est montée la table sur la saimp, mais pour monter la table
sur la dufour il faut la faire glisser dans les queues d'arondes par un côté de la fraiseuse,
le chariot du Y étant déjà en place.
Avec ton IPE dans l'axe de la fraiseuse, il seras utile pour poser le chariot, mais pour la
table je ne sais pas, à moins que l'on puisse poser l'ensemble chariot+table sur la console.

Cdlt
 
O
Omathou
Apprenti
28 Mai 2016
59
Nailloux
Bonjour renaudr, bonne restauration à toi et belle machine
+1 pour ne pas dépasser 150/200kg avec ton montage, l'IPN est surdimensionné, mais les fixations ont des limites
 
renaudr
renaudr
Ouvrier
15 Jan 2016
340
Brest
Merci à tous.
La restau de cette belle italienne est en attente. J'ai une autre restauration en cours.
Oui je pense que 200 kg est la limite bien que la ferrure avant soit prolongée vers le haut et se fixe au dessus de la poutre (800x200) de la dernière photo. A l'arrière c'est plus discutable en effet!
Pour répondre à vos inquiétudes sur le levage j'ai un établi à roues qui peut supporter largement la table. Je compte le rouler avec la table montée devant la fraiseuse dans l'axe de la queue d'aronde Y et placer le Z à la bonne hauteur. En soutenant ensuite la table à l'aide du palan par sécurité je devrais pouvoir glisser la table sur la queue d'aronde Y je pense.
Merci de ces commentaires.
Renaud
 
renaudr
renaudr
Ouvrier
15 Jan 2016
340
Brest
Bonjour à tous,
Mon autre restauration étant finie, disons à 99%, je reprends comme promis cette petite chronique de celle de la FO1 achetée en mars 2016. Voir ICI.

Cette machine appartenait d'après mon vendeur à un atelier de la belle ville de Quimper jusqu'au début du XXIè siècle mais je n'en sais pas plus. Il l'a lui-même achetée en panne à cette époque. Des pignons de renvoi d'angle du X usés. Il a usiné et brasé un jeu de pignons, très bien. Ensuite je crois qu'il a eu des ennuis de santé et c'est resté en plan dans l'état démonté des photos, les pièces, non repérées hélas, dans des boîtes.

Malheureusement cela a donc été démonté il y a longtemps sans photos et n'a pas été du tout protégé dans une grange humide en Bretagne.
Et en plus le copain qui possède la grange a jeté une des boîtes qui contenait tout l'entraînement du Y. Vis, palier de roulements coniques, pignon, tambour gradué. Tout cela est à refabriquer.
Le logement ici à droite est pour l'arbre cannelé d'entraînement du X (que j'ai). Le pignon est celui du X. Le logement de gauche est celui de la vis du Y perdue:

dsc_2113.jpg


Cela dit je ne l'aurais pas eue sans cela mais j'avoue que j'ai eu envie de faire demi-tour quand j'ai vu tout cela en vrac:

dsc_2116.jpg


dsc_2115.jpg
dsc_3136.jpg
dsc_3215.jpg
dsc_2112.jpg


Pour l'instant je m'occupe du X pour voir si c'est complet. Dérouillage sommaire d'abord car ça ne se montait plus:

dsc_3216.jpg

dsc_3217.jpg


et début de montage à blanc pour voir si tout y est et si je comprends tout:

dsc_3218.jpg


Je n'ai pas trouvé de doc. J'ai cherché en France et en Italie. Je me suis inscrit sur un forum de mécanique italien mais niente. J'ai une doc de la version suivante FU1, de dix ans ultérieure (70's) disponible sur le forum voisin ICI. Peu de pièces communes je crois mais l'architecture générale est la même, ça aide quand même.
Merci de votre intérêt. Vos commentaires et conseils sont les bienvenus!
Cdt
Renaud
 
usitour
usitour
Compagnon
13 Oct 2015
1 168
FR-29 Brest
Bonjour renaudr

Ben bon courage, moi je suis dans l'atelier avec mon portable en wifi, il fait chaud,
ça manque d'air.
Je te laisse à ton puzzle (pas simple sans doc) et je retourne à ma boîte d'avances.
J'ai préféré descendre le pc portable que monter la boîte de 60Kg à l'étage dans la maison.
Bon après-midi
Cdlt
 
renaudr
renaudr
Ouvrier
15 Jan 2016
340
Brest
Sur le chariot transversal, à droite, il existe une réserve d'huile et une petite pompe manuelle est prévue pour lubrifier 12 points du X et du Y, coulisses et paliers.
On voit ici le réseau de tuyaux de cuivre de 4 mm qui court partout:

dsc_2117.jpg

Le corps de la pompe est tout juste visible en haut à gauche.
Cette pompinette était cassée:

dsc_2210.jpg


C'est en alu mais sans doute pas soudable à cause de l'huile et comme me l'a dit mon vendeur avec l'accent du sud Finistère -Douarnenez par exemple pour ceux qui connaissent- "On a plus vite fait d'refaire la pièce".
Donc usinage du petit chapeau vissé, diamètre 34 au pas de 150, ici à côté de l'ancien:
dsc_3220.jpg


Et l'ensemble monté:

dsc_3221.jpg


On devine comment ça fonctionne. Le mouvement de rotation est transformé en poussée de douze petits pistons de 3 mm, course 9 mm. Donc 0,06 cm3 par piston et par tour. Il est précisé près de la pompe:
"Vingt tours deux fois par jour" soit 1,2 cm3 d'huile par point de graissage, deux fois par jour. Trente cm3 d'huile en tout par jour de travail. J'ai essayé la pompe sur un petit montage extérieur et débouché à l'air les 12 tuyaux.

Ce travail sur la petite pompe était bien agréable comme détente!


 
renaudr
renaudr
Ouvrier
15 Jan 2016
340
Brest
Bonsoir

Cela fait une petite partie de fonctionnel, joli travail.

Cdlt
Oui! Une pause usinage et je me suis dit qu'une fois la machine refaite (optimiste le gars) j'aurai peut-être la flemme de refaire cette pompinette...
Amitiés,
Renaud
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut