Recherche sac de cément

  • Auteur de la discussion jouan
  • Date de début
J

jouan

Nouveau
Bonjour,
je suis a la recherche vendeur de sac de cément pour réalisation cémentation dans four.
 
H

HoloLab

Ouvrier
Salut,

désolé, je pensais que ça ne se faisait plus qu'en phase gazeuse (et carbo nitruration plus facile à réaliser).

Sinon il reste le charbon de bois ou certaines trempes à l'huile je crois. Ca dépend aussi fortement du matériau.

Tu cherches à faire quoi exactement ?

@+
 
J

jouan

Nouveau
Bonjour,
le cément est utilisé pour réalisation mes pignons en cémentation dans un four de marque ripoche a resistance electrique pour info.
Je peux réaliser tous mes traitements sous 24 a 48H ce qui est tres important sachant que je travaille dans le domanine de la maintenance industriel

SLTS
 
S

SULREN

Compagnon
Bonjour,

Rappel destiné aux amateurs (comme moi):

La cémentation consiste à augmenter le taux de carbone jusqu’à 0,9% environ dans la couche superficielle (1 à 3 mm) d’un acier allié ou non allié qui est à bas carbone (0,15 environ) afin d’augmenter la trempabilité de la couche superficielle seulement.
Elle se pratique en phase solide, liquide ou gazeuse, vers 925°C et elle est suivie d’une trempe qui affecte surtout la surface hautement carbonée. Le cœur de la pièce reste souple et moins sujet à rupture.
Il y a risque de déformation de la pièce du fait des températures élevées mises en œuvre.

La nitruration consiste à dissoudre de l’azote dans la couche superficielle sur quelques dixièmes d’épaisseur. Elle se pratique en phase gazeuse (ammoniac NH3) vers 525°C, ou liquide (bain de cyanures alcalins) vers 570°C, ou par procédé ionique. La dureté superficielle obtenue est très grande, mais à condition d’opérer sur des aciers alliés d’une composition particulière.
Comme l’opération n’est pas suivie de trempe et que la température de sa mise en œuvre est faible, la pièce ne subit pas de déformations.

La carbonitruration est un traitement thermique dont la technique s’apparente à la cémentation gazeuse et qui s’opère vers 840°C. Le milieu gazeux libère du carbone et de l’azote qui sont dissous dans la couche superficielle de l’acier qui sera ensuite durcie par trempe, comme dans le cas de la cémentation. Risques de déformation.
 
J

jouan

Nouveau
message de remerciement pour gaston48

Merci beaucoup pour les coordonnées, je me mets en contact
slts
 

Sujets similaires

bugey01
Réponses
2
Affichages
651
bugey01
bugey01
gégé62
Réponses
14
Affichages
7 603
Jack bel
J
F
Réponses
13
Affichages
730
faco10
F
L
Réponses
21
Affichages
1 145
FB29
G
Réponses
8
Affichages
575
rabotnuc
R
A
Réponses
0
Affichages
240
ADER SAM
A
boisix
Réponses
14
Affichages
1 731
boisix
boisix
F
Réponses
8
Affichages
554
philippe2
philippe2
Q
Réponses
2
Affichages
753
lolo
J
Réponses
7
Affichages
633
julien76
J
S
Général HUVEMA 450
Réponses
2
Affichages
613
Sudand 83
S
J
Réponses
6
Affichages
804
lolo
B
Réponses
16
Affichages
756
Bertitou
B
Haut