Quelle marque cette montre ?

  • Auteur de la discussion JASON
  • Date de début
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 553
MARSEILLE
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Peut-être ne suis-je pas dans LA bonne rubrique Messieurs les modos ?
Nous avons trouvé mon équipe de détection et moi-même une montre sur une épave d'avion Allemand de la WWII crashé en août 1944.
(Cette découverte revêt un caractère Historique important et confidentiel. Médecins-légistes et Officiels Allemands sur place)

Qui pourrait nous dire l'origine de cette montre en piteux état ? :

IMG-20200601-WA0001.jpg

IMG-20200601-WA0002.jpg


Merci,

JASON
 
Denim
Denim
Compagnon
3 Fev 2009
987
FR-67750
Bonjour,
No magnetic est un terme anglais
était-il utilisé par les Allemand ?
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
3 735
FR 12520
C'est peu être la montre du premier qui a approché l'épave :shock: , ce n'est pas parce que l'on trouve un préservatif usagé sous un menhir , qu'il appartenait a celui qui l'avait construit:lol:.
Il n'empêche que j'attends la suite avec grand intérêt , très bonne question :wink:
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 561
Cher
Bonjour,

On voit que le choc a été très violent ! Il y a de grandes chances qu'il s'agisse d'une fabrication française. La France était à l'époque le plus grand fabricant de montres en nombre de pièces. Il serait intéressant, si c'est possible, d'avoir une photo du mouvement. No mégnétic comme waterproof étaient couramment utilisés dans le monde horloger. A cette époque il y avait des milliers, voir des millions de marques. Il s'agissait, en majorité de petits remonteurs qui assemblaient les éléments achetés un peu partout, mouvements, cadrans, aiguilles , boîtiers, etc. Il ne fabriquaient rien, ils assemblaient. A cette époque il devait y avoir, en France, une dizaine de fabricants d'ébauches (mouvements, mécanismes). Au début des années 1970, j'ai travaillé dans deux petites entreprises qui fabriquaient des montres. Je m'occupait du SAV, nous étions six et dix et l'on "fabriquait" (assemblait) des montres pour une quinzaine de marques. Il y avait autant, voir plus de commerciaux. Quantité d'entreprises de ce genre existaient dans le Doubs et le Jura, entre Besançon et la Suisse.

Cette montre ne devait pas être celle d'un pilote ou d'un "volant", mais plutôt celle d'un passager.

@+
JC
 
Dernière édition:
C
champimatic
Compagnon
2 Mar 2014
2 159
77 Seine et Marne
Les pilotes avaient-ils tous la même montre en dotation ?
 
jdg
jdg
Compagnon
14 Fev 2011
1 551
92
Cette montre ne devait pas être celle d'un pilote ou d'un "volant", mais plutôt celle d'un passager.
Certainement ou bien était déjà perdue sur place lors du crasch...
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 561
Cher
Les pilotes avaient-ils tous la même montre en dotation ?
Normalement les navigants avaient des chronographes qui étaient régulièrement révisés par des ateliers agréés. Dodane était un fabricant français spécialisé dans les chronographes de bords et autres. Les boîtiers de ces montres étaient toujours ronds, pour être étanche au moins à la poussière, ce qui n'était pas le cas pour les boîtiers de forme.

@+
JC
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 553
MARSEILLE
  • Auteur de la discussion
  • #11
Bonjour,
Le choc a été particulièrement violent...
§​
Pour la petite histoire :
Avion Dornier Do 217 M à l'état neuf poursuivi par des chasseurs US qui volait pleins pots et à percuté une montagne (Endroit difficile d'accès et inextricable).
Equipage pulvérisé et porté officiellement disparu en 2020 selon les autorités Allemandes.

§
Effectivement difficile de croire qu'il s'agit d'une montre de l'équipage (4 personnes) ?
On peut penser à un badaud courageux ou un sauveteur à l'époque mais elle est abimée et donc logiquement elle ne devrait pas être dans cet état si c'était le cas ? ...
Je vais voir pour le mouvement.
A suivre,
JASON
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 561
Cher
On peut penser à un badaud courageux ou un sauveteur à l'époque mais elle est abimée et donc logiquement elle ne devrait pas être dans cet état si c'était le cas ? ...
Compte tenu de l'état de la montre, elle a fait partie du crash soit en étant à bord, soit en étant percutée par l'avion, ce semble improbable du fait que l'endroit est difficile d'accès et que c'est une montre de "ville".

Aujourd'hui on change de montre comme de chemise. A l'époque, une montre était quelque chose de cher dont on prenait grand soin.

@+
JC
 
Dernière édition:
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
6 615
FR-91 Brétigny sur Orge
Effectivement difficile de croire qu'il s'agit d'une montre de l'équipage (4 personnes) ?
Pouquoi ?
les pilotes, non, mais les mitrailleurs, pouvaient avoir une montre "perso"
 
f6exb
f6exb
Compagnon
13 Juin 2013
1 657
Les montres d'aviateurs allemands, les "Fliegers" étaient plutôt rondes et à fond noir.

Rechercher aussi "B-Uhr"
Donc montre pas allemande.
 
Haut