Général Quel Arduino pour nos projets ?

  • Auteur de la discussion wika58
  • Date de début

Quel Arduino


  • Nombre total d'électeurs
    32
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
Bonjour,
Il y a confusion de système de liaison. I2C sert pour connecter Arduino aux autre module qui peut être un capteur, ou une autre carte, et même des Arduinos entre eux.
Par contre pour envoyer un mail d'avertissement il faut un module qui permet de se connecter à internet. Certaines cartes se branchent entre filaire via une RJ45 d'autres en WiFi.
 
jpbbricole
jpbbricole
Compagnon
Bonjour
un projet UNO en standby depuis un peu trop longtemps: surveiller le niveau dans le départ d’égout et envoyer un email quand ça monte en charge
Si tu veux envoyer des mails depuis ton application, je ne suis pas sûre qu'un UNO soit le bon choix, je m'orienterai plutôt sur un ESP32 (oupssss grillé par @greg_elec)
Dans les ESP32, il y a la gamme M5Stack qui a tout dedans, écran, wifi, Bluetooth, i2C .... Et ça se programme avec l'environnement Arduino.
je n'en ai pas besoin là, mais j'ai par ailleurs constaté que j'avais dû rater un truc sur le i2c car "j'y arrive pas"
Mais encore? Pose les bonnes questions :wink:

Cordialement
jpbbricole
 
B
bilou(te)
Rédacteur
Bonsoir,
Oui c'est bien , mais nous sommes en France alors pitié les snobs, parlez Français ou apprenez le.
Je vous avais indiqué ce lien:
Lui au moins il parle Français, et ses cours sont top pour les débutants, comme pour ceux qui cherchent à se perfectionner.
C'est très complet pour l'Arduino mais il y a des articles sur d'autres matériels et également sur l'utilisation du Web.
Bonjour

Ce n'est pas une question de snobisme, c'est juste que ça (le principe du MOOC) doit venir d'un pays anglophone et le nom est resté pour le type de formation (on parle bien de SMS sans remords, même si certains préfèrent "texto")
Pour celui auquel je fais allusion, il est dispensé sur "fun-mooc", le FUN étant "France Université Numérique". Et fait par une école des Mines (je ne sais plus laquelle). Ca me semble assez français quand même.
Le contenu sera en français je pense (je ne me suis pas penché sur la question), je ne sais pas ce que ça vaut, c'était vraiment pour information. Maintenant, je n'oblige personne à le suivre ou à adhérer au principe :wink:

Edit : J'ai regardé vite fait le blog d'Eskimon, sur la première page, il y a une liste d'articles, le premier parle de "Smartphone comme caméra de Streaming", il y a "quake comme terminal drop down qu'il est bien", donc le défendre en disant que c'est du français et dénigrer le fun-mooc sans avoir cherché la signification (j'avoue que je n'ai pas pensé à mettre le lien pour aider à comprendre) me semble assez orienté... Bref, personnellement, je me suis inscrit, je ferai un éventuel retour si certains sont intéressés
 
Dernière édition:
P
phil135
Compagnon
pas sûre qu'un UNO soit le bon choix,
si, ça marche: j'ai fais l'essai avec un shield ethernet. par contre il ne faut pas avoir grand chose de complexe à programmer en plus car les libraries pour ethernet + mail bouffent beaucoup de place à l'echelle d'une Uno
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
Bonjour
C’est vrai qu’Esquimon utilise des termes anglophones par la force des choses, mais dans ses explications et c’est ça que j’ai apprécié il donne les traductions et là ça devient intéressant pour les allergiques à l’anglais.
 
P
phil135
Compagnon
Pose les bonnes questions
là c'est plutot un sondage, on debuggera mes pbs par ailleurs
je voulais piloter un petit ecran lcd... et je ne m'en suis pas sorti, mais je soupçonne que je suis juste passé à coté d'un petit truc
 
jpbbricole
jpbbricole
Compagnon
Bonjour

Pour moi, une excellente source d'info Arduino est Locoduino, en francais et surtout, sobre.


Cordialement
jpbbricole
 
B
bilou(te)
Rédacteur
Bonjour

Pour moi, une excellente source d'info Arduino est Locoduino, en francais et surtout, sobre.


Cordialement
jpbbricole
De toutes façons, l'usinage, pour la sécurité, ça ne se fait que sobre !

@ Albatros, j'ai pu paraître désagréable à ton égard dans mon post précédent, ce n'était bien évidemment pas le but, désolé.
J'irai regarder le blog d'Esquimon, j'ai quelques petits projets qui seraient gérables par Arduino a priori mais n'ayant aucune base je ne sais même pas par où commencer et le blog mentionné pourrait m'aider.
 
wika58
wika58
Compagnon
Inscrit aussi pour le MOOC...

Et AMHA, il ne faut pas se prendre le bec... l'anglais est bien le language le plus utilisé dans ce domaine...
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
non Pat on ne va pas se prendre le bec, mais reconnais que c'est plus facile à comprendre quand c'est en Français, et que nombreux sont ceux qui n'y arrivent pas car les traductions par les machines donnent une fausse impression de facilité, mais des traductions bien fantaisistes. Exemple frappant : la planche à pain pour mettre les composants périphériques de l'Arduino. As tu déjà essayé de mettre tes résistances et diodes sur une planche à pain? Je préfère utiliser une plaque d'essais avec la grille au pas de 2,54 et ses connections rapides. Mes premières dates des années 70 / 80 quand je travaillais en labo. Lorsque j'ai vu parler de planches à pain, j'ai éclaté de rire! et posé la question : c'est quoi cette Co...ie?? Reconnais que le gars qui débarque et n'a jamais fait de câblage rapide doit se poser des questions.
Petite remarque, Arduino à la base n'est ni anglais ni américain, mais italien. Donc pourquoi des docs en anglais? plutôt qu'en Italien?
Il y a aussi les sud américains et les Espagnols qui publient de bonnes choses sur internet en Espagnol. Très intéressant pour ceux qui sont hispanisants.
Et puis je trouve pénible que nous soyons toujours à la ramasse derrière les américains qui ne nous font pas de cadeaux, quand ils ne nous tirent pas dans les pattes avec leurs sous-marins .
 
S
speedjf37
Compagnon
Donc pourquoi des docs en anglais? plutôt qu'en Italien?
Bonjour,

Désolé pour le Français et les autres mais le langage informatique est Anglo Américain.
Les instruction sont en Anglais (pour simplifier).

J'ai connu professionnellement une période ou une société imposait le Français comme langue de programmation à coup de #define
Le résultat était imbuvable (on retraduisait mentalement en anglais pour comprendre le code).

Edit : j'ai aussi connu un système (BSO) ou les message d'erreur étaient en argot de Boston (Pas évident !!!!).

J'ai aussi travaillé sur du code d'origine Espagne ou les variables , les noms de fonctions et les commentaires étaient en Espagnol .
C'était pénible d'avoir le traducteur en permanence.

Il y a eu des versions en Allemand , Finnois etc heureusement livrées en Anglais.



Tout cela pour dire que l'Anglais pour cet usage est bien le plus courant.
Que les traductions automatique soit douteuse et approximative c'est certain mais certaines expressions sont réellement déroutantes.

Pour les affectations de broches sur les cartes Arduino c'est effectivement difficile à suivre en particulier les doublons.
Avec les Lib cela devient transparent au niveau du code mais pas coté câblage.

Sur certains Microcontrôleurs de nombreuses broches sont re-routable ,sans le code on ne suis plus le routage.

Pour des cas particuliers créer un sujet et mettre toutes les infos (composants , câblage , logiciel utilisé, code) permet souvent d'avoir les réponse sur ce forum et ailleurs !

Cordialement JF
 
wika58
wika58
Compagnon
Je ne veux pas prolonger ce HS...
Mais l'anglais est la langue de l' informatique...
Et perso ça me déroute de vouloir tout franciser...
Les version de DOS, de Windows, les claviers AZERTY...
le SECAM... le Minitel...

Mais ce n'est qu'AMHA...
J'ai la chance de pratiquer cette langue...
Et c'est très bien qu'il y ait des forums/cours en français.

L'anglais est souvent plus adapté à la technique...
En aviation on parle de :
Stick = Manche a balais
Flaps = Volets hypersubstentateurs...

Bonne journée.
 
Dernière édition:
J
James17
Compagnon
Bonjour à tous
J’ai suivi ce MOOC l’an dernier.
Ca me semble pas mal pour le débutant que je suis : ça ma permis de me replonger dans la programmation (que j’avais délaissée depuis les années 80) et de découvrir la gestion des interfaces.
 
Haut