Préparation/Rénovation Turbos (vidéos)

  • Auteur de la discussion Turbo
  • Date de début
Turbo

Turbo

Compagnon
le bloc d'alim du montage original n'est plus disponible
je crois aussi qu'il y a interet a avoir une embase lourde
pour visualiser sur oscillo, il y a une sortie signal

sauf erreur les capteur Gyro fonctionnent pareil : une masse entre 2 ou 4 piezo
 
punchy

punchy

Compagnon
Turbo a dit:
sauf erreur les capteur Gyro fonctionnent pareil : une masse entre 2 ou 4 piezo
En fait je parler de capteur d'accélération
±1g par exemple.

:wink:
 
G

gaston48

Compagnon
Il faudrait calculer à la louche, la sensibilité en « g » du système décrit

Il dit détecter un balourd de 1 mg * cm . Si on a une idée de la vitesse
de rotation du mobile on peut évaluer la force centrifuge du balourd

F= masse du balourd * rayon * vitesse angulaire au carré en radians / seconde
Il faut ensuite évaluer toutes les masses sollicitées par cette force :
Le mobile + le support en V + la transmission…

On divise la force centrifuge par cette masse et on a l’accélération
que l’on divise par 10 (9.8) pour l’avoir en « g »

edit:
Pour 0.250 kg de masse, à 2000 tr/mn
je trouve une sensibilité de 1.5* 10 -4 g !
0.00015 g
 
M

MaX-MoD

Compagnon
gaston48 a dit:
J’imagine plutôt des charges de polarité opposée qui apparaissent sur chaque
face métallisée du cristal.
A l’application de la contrainte des charges apparaissent, qui sont rapidement
dissipées (résistivité)puis à la libération de la contrainte de nouvelles charges
apparaissent mais de polarité opposées qui sont elles aussi rapidement
dissipées. On a donc un signal qui représente la dérivée de la force.
Il faut donc un AOP de charge ou débiter sur une forte impédance
Les charges nous suggère bien une notion de condensateur donc un système
RC avec des propriétés de déphasage.

Il faudra que je regardes ça d'un peu plus près... Je me souviens avoir utilisé un capteur de force Kistler dont le "préampli" était un compteur de charges. Il fallait d'ailleurs l'arrêter de temps en temps car il se chargait et s'éloignait de la valeur réelle. On m'a expliqué que seule la mesure des variations de charge (courant) permettait une mesure précise car AOP+résistance interne de la cellule rendait la mesure bien trop imprécise.

En fait, tu as expliqué avec plus de précision la raison du courant qui traverse la cellule piezo, la déformation du cristal piezo entraine un déplacement de charges dans le cristal.

Je te félicite pour ton travail, bravo!
Par contre, as-tu fait la mesure d'équilibrage du moteur sans la poulie? on peut avoir de l'anti résonnance à l'endroit de la mesure, et donc lire une valeur de déplacement nulle à certains endroits, alors qu'elle est élevée à d'autres.
En gros, le moteur peut se déplacer autour de l'axe vertical sans que le capteur le voie : il suffit que l'axe de rotation (de la vibration) soit dans l'axe de la cellule piezo :roll:

Pour les capteurs d'accélération, on les utilise généralement au dessus du KHz, c'est complètement différent des accéléromètres MEMS.
C'est pas le même prix non plus (>1000€ pour un modèle "entrée de gamme)
 
1

125m

Nouveau
Salut !
suite à la proposition de Mr Turbo, et au risque d'exciter certains :shock: (sans volonté aucune), je peux vous parler des turbos et de leurs réparations, préparations et autres équilibrages... :wink:
Oubliez cette équilibreuse qui date du Moyen Age, les turbos sont des éléments délicats qui exigent un savoir faire (et pas seulement un matériel) et une expérience.
Cette équilibreuse est du type "statique" ( :eek: oui, je sais ça tourne...) avec laquelle on passe la turbine (côté chaud - échappement)seule ou avec la roue compresseur (côté froid - admission), mais à des vitesses réduites (- de 30.000 T/Min): le résultat est médiocre... :sad:
Celle de mon ancien job était (et est toujours) "dynamique", c'est à dire : le turbo est présenté complet sans le carter compresseur ( côté admission pour ceux qui ne suivent pas),il n'y a plus d'entrainement par courroie, vu que c'est l'air comprimé (env.10bar avec beaucoup de réserve = env. 900L) qui fait tourner le système en pénétrant dans le carter turbine, le CHRA (élément complet central = carter central + roue + turbine + pièces internes) reçoit son arrivée d'huile ( env.6bar) qui repart par gravité, ainsi on peut arriver à des vitesses proches de la réalité donc avoisinant les 200.000 tr/Min, :shock: oui deux cent mille tr/min ! :eek:
Car c'est là l'essentiel de l'équilibrage, la vitesse maxi du turbo impose moins d'1 G de défaut.

Mais comment ça marche ?? Le turbo est sur une "table" où est vissé un capteur de vibrations, devant la roue (compresseur) dont toutes les aillettes sont colorées en noir sauf une en blanc, vient se positionner un capteur optique pour la position angulaire. Le tout déterminant par affichage numérique la position et la valeur du "balourd" (comme pour une équilibreuse de pneu)

Non, c'est pas du bricolage, oui ça marche (j'en vois certains sceptiques...), les collègues descendaient en dessous des valeurs constructeurs, et on le vérifiait en réel avec des pilotes de rallyes (tous types) qui connaissaient leur moteur.

L'équilibrage n'était pas mon domaine, ben non, j'étais tourneur là-bas, d'ailleurs, je vais essayer de vous mettre quelques clichés de mes réalisations, ça fait toujours réver (moi entre autre ! )

Aaaarf, je vais voir commen on fait pour poster ses images...
 
1

125m

Nouveau
aussitôt dit...

Voilà, mon ancien job consistait à adapter des marques différentes de turbos, des générations différentes, à recréer les pièces obsolètes, bref à tout faire pour satisfaire le client

Photo125.jpg
toyota hdj avec chra de subaru wrc (monté en roulement à billes) tout est recrée et adapté. Et les volutes sont usinées en tournage conventionnel avec les deux mains

Bride Knapick 15.jpg
ébauche de bride2

Bride Knapick 14.jpg
ébauche de bride

Photo081.jpg
La bride Peugeot sport (petite), et la mienne

Bride Knapick.jpg
un turbo de rallye cross, bride d'admission en 2017a
 
B

big bloc

Ouvrier
il y a quelque temps, j'avais posé à un fabriquant de moteur electrique pour avion (en modele reduit -bien sur - :-D )avec quel type de machine equilibrait-il ses axes de moteur (au millieme de gramme , parait-il ); il m'a repondu "Cette machine fonctionne avec capteur à bobine.
Certaine autre avec capteur capacitif , ou piezo"
alors qu'est qu'un capteur à bobine ?
s 'agit -il de ça :
http://www.rdpe.com/fr/hiw-sglc.htm
couple avec ça;
http://www.rdpe.com/fr/men-ele.htm

gaston48 a dit:
Turbo a dit:
super la manip !
c'est certain que le signal est ténu, c'est pour ça que le montage comporte un trim avec un potard 10 tours pour ecreter au plus fin
aprés le jeu c'est entre les reglages de vitesse de rotation et ecretage
as tu regardé la schématique de ces circuits ?
j'ai demandé à un prestataire pour faire réaliser les cartes, aux premiéres nouvelles il y aurait déja des modifs car le bloc alim qui était utilisé est plus dispo, ça commence fort...

sinon un pantone turbo, c'est pas un peu comme le gazogéne à essence cette histoire ? nom de d'là, ça va drifter dans la cour de la ferme, j'vous l'dis ! :wink:

J’ai regardé les schémas, rien d’incompréhensible sauf la partie commande
en courant du moteur qui serait à approfondir pour moi.
Je comprends pas ton problème d’alim, il l’a fabrique aussi ? il n’y as rien
d’obsolète ? c’est le transfo qui n’est plus dispo ?

Concernant le bruit qui se superpose au signal de balourd, celui d’origine
électronique est facilement soluble : composants faible bruit, blindage etc
le bruit de frottement sur piste en téflon est certainement moins bruyant
que mes bruits de roulement .
les sources viendront de l’extérieure et on sera confronté aux même
problème qu’en optique ou avec des balances de grande sensibilité,
vibration des bus ou camions qui passe dans la rue etc
ainsi que le bruit acoustique et le système de mise en rotation aussi.
Là, il faudra filtrer c.a.d poser le banc d’équilibrage sur une dalle en béton
Elle même posée sur silent blocs ou des pieds plongés dans des bacs de sable
Il faut s’intéresser au astuce et système de filtrage [/color]propose au labo pour les balances[/color]
ou les bancs optique. armaris doit être à l’aise dans tout ça
Concernant le scope, qui serait rassurant quand même, il faut vraiment
pas un scope haut de gamme un occas analogique sur ebay ?
Une solution PC avec sa carte son est peut être possible aussi
 
Haut