Petite soudure étain avec gros machin.

brise-copeaux
Compagnon
  • Auteur de la discussion
  • #1
Sault,

Le vieux dicton tient toujours la route "qui peux plus peux moins"

Je devais faire deux petites soudures a l'étain, oui les soudure sons de plus en plus petites et pratiquement cote à cote, c'est pas facile avec un ancien fer à souder de 100W de souder si petit sans toucher les autres soudures.

Il m’aie venue cette idée qui a marcher super bien, chauffage ultra rapide.

Suite en image.

sou.jpg


@ +
 
petit_lulu
Compagnon
11 Janvier 2015
654
gers
pourquoi rare?
il y en a des neuf encore et on trouve les pannes sans problemes
 
brise-copeaux
Compagnon
  • Auteur de la discussion
  • #4
pourquoi rare?
il y en a des neuf encore et on trouve les pannes sans problemes
Ah oui les pannes, je suis sur des forums de bricolages, et cette question récurrente ou trouver qui tienne la route, j'ai été surpris par cette question, le mien a plus de 40 ans, il en a fait un paquet de soudure et parfois même aux dessus de ses capacité "souder du 16²" bien sur c'est long mais on y arrive.
Et bien la panne que vous voyez est d'origine.

@ +
 
gégé62
Compagnon
26 Février 2013
2 594
Harnes (Pas de Calais)
bjr,
la boucle chauffe par contact (c'est ce que je pense), ou bien par auto-induction ?
en quel métal est ta boucle ? cuivre étamé ?
 
serge 91
Lexique
18 Février 2010
5 583
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
Super idée si on ne dispose pas de panne Engel pointues.
Pour l'usure, le problème c'est que si l'on reste en marche trop longtemps la panne chauffe jusqu'au rouge et s’abîme alors très vite.

Serge
 
FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
7 842
FR-29 Brest
Bonjour,

la boucle chauffe par contact (c'est ce que je pense), ou bien par auto-induction
Il s'agit simplement d'une boucle qui chauffe par effet joule ... la boucle est reliée à un transfo basse tension classique ... la panne chauffe au bout parce que la section est plus faible à cet endroit :roll: ...

Cordialement,
FB29
 
brise-copeaux
Compagnon
  • Auteur de la discussion
  • #9
Salut,

bjr,
la boucle chauffe par contact (c'est ce que je pense)
Oui par contact bien pincé avec une multiprise
en quel métal est ta boucle ? cuivre étamé ?
C'est un simple bout de fil électrique que j'ai dénudé c'est de 2.5² on peux mettre plus petit. Tu le vois étamé c'est par ce que je l'ai utiliser.

Je pense que l'on peux adapter le principe sur des fer à souder bien plus gros

@ +
 
usidep
Compagnon
14 Janvier 2012
1 481
bonsoir,
bonne idée !
attention certain composent électronique sont ultra sensible au "perte" que laisse passer certain fer.
d’où l'utilité de fer basse tension, sans perte relier à la terre et les poignées de l'opérateur relié aussi à la terre pour éviter tout courant induit...
pour des travaux "mécanique" pas de prob.
ils ont passé à la télé des opérateurs travaillant sur les nouveaux tel (remise en état), ils était relier à la terre (poignées)
 
metalux
Compagnon
11 Janvier 2009
4 735
nord
le mien a plus de 40 ans, il en a fait un paquet de soudure et parfois même aux dessus de ses capacité "souder du 16²" bien sur c'est long mais on y arrive.
bjr

idem! le mien m'a été offert il y a plus de 45 ans et fonctionne toujours.
Mais avouons le, il y a mieux pour faire de la soudure, surtout sur circuit imprimé (ce pour quoi il a été prévu a l'origine ! ), pas de réserve thermique de la panne donc inutile de faire des soudures sur plan de masse, la panne rougie très vite, s'oxyde et brule, sans parler du prix de ces pannes, et j'en passe..
Les fers thermostatés du commerce sont quand même beaucoup mieux avec leur pannes inoxydables et leur réserve de puissance.
mais je l'aime bien quand même mon Angel et il me sert a étamer mes fils de câblage ( et puis c'est un cadeau ..)
 
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
En fait ce fer à souder était une réponse attendue à l'époque où le circuit imprimé n'était probablement pas dans les rêves des électroniciens. Il faut voir la photo d'un ampli à lampe qui a été montrée sur un autre fil sur ce forum. Le câblage autrefois se faisait en l'air par couches successives et si on devait intervenir dans le fond près du châssis les autres fers étaient totalement inadaptés avec leur panne courte et chaude. Avec ce fer vous allez vous placer sur la soudure qui vous intéresse et d'un coup de gâchette vous chauffez la soudure. Pour les circuits imprimés aujourd'hui ce type de fer n'a plus aucun intérêt et est même un non sens.
Stan
 
metalux
Compagnon
11 Janvier 2009
4 735
nord
il est vrai qu'avec les plaquettes a cosses de "l'époque " c'était l'idéal! de plus les composants ne risquaient pas (ou peu ) de prendre un coup de chaud vu la longueur de leur fils de connexions
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut