Palpage de contour avec sonde 3D

S
speedjf37
Compagnon
15 Oct 2009
2 225
indre et loire
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Pour reproduire des pièces ou pour les modifier ,il serait intéressant de pouvoir "scanner/palper" le contour.

Une sonde du type Renishaw associée à du Gcode devrait permettre de capturer une série de points.

Serait il possible de créer un plugin(script) qui génère le Gcode à partir d'une polyligne délimitant la zone à scanner ?

Qui à réalisé ce style de scan?
Avec quel logiciel/gcode/application ?

Cordialement JF
 
Dernière édition:
S
speedjf37
Compagnon
15 Oct 2009
2 225
indre et loire
  • Auteur de la discussion
  • #2
voici la sonde réalisée pour les test:
https://www.thingiverse.com/thing:721620

Impression du corps de la sonde:




sonde_corps.png


Modification :
Ajout d'un PCB dessiné sous Cambam.
Insertion du STL du corps de la sonde, puis dessin du PCB par dessus.
Réalisé sur une Portix avec LinuxCNC.

sonde_corps_pcb.png


Le partie supérieure sera reprise en métal , la fixation de la partie imprimée dans la broche n'est pas assez rigide.


Amélioration possible des contacts par utilisation de
billes en métal au lieu des vis têtes rondes.

edit modif:
voici l'ensemble des pièces de la sonde.
Le bloc supérieur usiné en alu a été usiné sur le tour ARE avec le petit chariot pour faire le cône supérieur et un cône intérieur pour le ressort plus une poche pour compenser l'épaisseur du PCB et laisser un peut de jeu en Z
Le perçage des trous de fixation sur la CNC après centrage avec le plugin avec une sonde par contact.(permet de retrouver le centre exact en X Y)
ProbeScreen2_cible.png


sonde_tout.png


l'intérieur du boitier supérieur:
probe_sup.png
 
Dernière édition:
S
speedjf37
Compagnon
15 Oct 2009
2 225
indre et loire
  • Auteur de la discussion
  • #3
Premiers essais sous LinuxCNC:
linuxcnc_probing.png
 
Dernière édition:
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Amélioration possible des contacts par utilisation de
billes en métal au lieu des vis têtes rondes.
Oui , c'est le point délicat !
Il y a d'autres "protos" avec rondins et billes .

Projet intéressant !!
 
Dernière édition:
N
Num
Compagnon
21 Mai 2014
687
Bonsoir,
si l'on prend une photo à la verticale d'une pièce, peut-on en sortir les cotes de celle-ci ?
bien sur elle sera à une échelle différente , mais si on mesure une cote , on pourrait peut-être retombé sur les bonnes dimensions ? ...
( conversion image en fichier DXF )
A+
 
S
speedjf37
Compagnon
15 Oct 2009
2 225
indre et loire
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonsoir,
si l'on prend une photo à la verticale d'une pièce, peut-on en sortir les cotes de celle-ci ?
bien sur elle sera à une échelle différente , mais si on mesure une cote , on pourrait peut-être retombé sur les bonnes dimensions ? ...
( conversion image en fichier DXF )
A+
Bonsoir,

Cette méthode photo a des limites ,il faudrait être absolument à 90° du plan de l'objet photographié et qu'il n'y ait pas de défaut de parallaxe !
Il faudrait que l'objet soit parfaitement d’équerre sur les côtés (tout plan incliné ou surface courbe fausse l’appréciation sur la photo)
La mise à l'échelle peut compenser un écart de dimension.

Le scan reste la référence absolue.

JF
 
dh42
dh42
Compagnon
4 Sept 2009
5 786
Près de St Etienne (42)
Salut,

Serait il possible de créer un plugin(script) qui génère le Gcode à partir d'une polyligne délimitant la zone à scanner ?
Il n'y a pas grand chose d'impossible en programmation :wink: .. si tu a beaucoup de temps et de patience .. par contre tu ne pourra pas utiliser la méthode 'normale' de création d'un GCode de CamBam (les fonctions internes qui produisent un Gcode en fonction d'une opération d'usinage, de ses polylignes associées et d'un post processeur) ; tu devra créer toi même le Gcode .. ce qui implique qu'il ne passera pas par le post pro et que tu devra donc aussi gérer la compatibilité du Gcode sorti (par ex, un code de palpage pour LinuxCNc ne marchera pas sur Mach3)

Du pt de vue du principe de fonctionnement, je verrais les choses de la manière suivante:

- conversion de la polyligne de contour afin qu'elle ne soit composée que de segments droits (= supprimer les arcs)

- pour chaque segment de la polyligne, calculer une série de lignes perpendiculaires au segment, qui correspondront aux trajectoires de palpage, d'une longueur donnée (plage de palpage) ; Elle seraient espacées d'un pas qui devra aussi être défini dans les réglages et qui donnera la résolution de palpage. Elle partiraient du coté intérieur ou extérieur de la polyligne de contour, suivant que l'on palpe un contour ou un 'trou'.

- ensuite toutes ces lignes perpendiculaires pourront être utilisée pour convertir leur coord de point de départ et de fin en Gcode.

si l'on prend une photo à la verticale d'une pièce, peut-on en sortir les cotes de celle-ci ?
bien sur elle sera à une échelle différente , mais si on mesure une cote , on pourrait peut-être retombé sur les bonnes dimensions ? ...
Oui, ça marche aussi, mais rien qui permette d'atteindre la précision d'un palpeur mécanique. C'est faisable avec la V1.0 de CamBam et l'objet BitMap.

En pratique il vaut mieux un scan qu'une photo (si tu a un scanner assez grand !), car une photo déforme les perspectives et il faut un soft plus sophistiqué comme Iris par exemple pour effectuer les corrections optiques en fonction de la focale de l'objectif.

http://www.astrosurf.com/buil/iris/tutorial19/doc42_fr.htm

++
David
 
Dardar88
Dardar88
Compagnon
27 Avr 2011
833
si l'on prend une photo à la verticale d'une pièce, peut-on en sortir les cotes de celle-ci ?
bien sur elle sera à une échelle différente , mais si on mesure une cote , on pourrait peut-être retombé sur les bonnes dimensions ? ...
Oui avec toutes les restrictions décrites par speedjf37 ,ceci dit c'est très utilisé en industrie pour la reconnaissance d'objets (vision numérique), caméras haute definition ultra rapides ,etc...
C'est une option de metrologie qu'on peut retenir pour la discrimination des defauts.
En application ""amateur" c'est possible pour de petites pieces ,dans ce cas il faut découper les gabarits trés proprement dans du canson peu epais ,mat ,noir ,le poser sur une table lumineuse qu'on peut se bricoler a partir d'une TV ou d'un moniteur , faire une prise de vue en gerant bien le seuil de contraste ,et si on a la possibilité d'investir dans un objectif telecentrique ,c'est mieux.
 
Dernière édition:
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bjr ,

Sans utiliser un palpeur Renishaw , ou autres marques connues dans ce domaine , pour des raisons evidentes de prix .

Je pense que le palpeur indiqué doit etre amelioré pour donner des résultats plus precis et fiables :
- parcequ'au niveau des contacts il n'y a pas vraiment de centrage , de re-centrage rigoureux du palpeur
cela se manifesterai surement par un manque de fidelité , de repetabilite dans les mesures , et les ecarts seraient surement importants .

- parceque il manque une bille à l'extremite du palpeur , la pointe actuelle ne permet pas de mesurer toutes les surfaces et notammernt quand on veut prendre à gauche puis à droite par exemple ...

Avec ces tetes de mesure equipé de palpeur 3 D , il faut compenser les mesures ( Ø de la bille connue par l'informatique )
Pour connaitre cette valeur de compensation , il faut mesurer une sphere montée sur un pied fixée sur la table ( on peut en fabriquer avec une grosse bille de roulement par ex )

Pour des mesures unidimensionnelles ou peut mesurer une cale etalon .
 
Dernière édition:
Dardar88
Dardar88
Compagnon
27 Avr 2011
833
Oui ,mais c'est pour Mach3 ,pas Linux,je l'utilise depuis quelques mois ,il est vraiment parfait pour la digitalisation de périmètres ,non seulement il est tout a fait abordable ,environ 15 euros (!) mais il integre tout un panel de fonctions ,jusqu'a la correction de geométrie pour une piece non alignée.
Seule n'est pas implementée la digitalisation de surface gauche , Mach3 a un plugin pour ça,
mais il est limité a une matrice de points qui n'integre pas la digitalisation dans un perimetre et
la c'est très long :( .

Il est malgrés tout possible de digitaliser sous Probeit une simple ligne avec Z.

Il est aussi possible, de digitaliser un contour externe , et dans la foulée
les contours internes tout en conservant la même origine ,il est aussi capable d'interpreter une suite de segments en arcs ,dans certains cas ,c'est un gain de temps.

Pour toi qui te fabrique ta sonde ,il y a un utilitaire majeur de calibration de la sonde par 10 degrés.
une fois calibrée, les données d'erreurs (lobing) sont prises en compte pour la digitalisation.
A chaque sonde doit être attribué un nouveau fichier de calibration qu'il faut rappeler.

il suffira de repasser en DAO pour finaliser la saisie de points, lisser ,etc....

Probeit + Draftsight te fait une combinaison super fonctionnelle a un prix imbattable ,

Seule reste a realiser une sonde fiable,autant en DIY ,un capteur Z est facile a faire ,autant dans
les 5 axes c'est compliqué
 
S
speedjf37
Compagnon
15 Oct 2009
2 225
indre et loire
  • Auteur de la discussion
  • #13
Oui ,mais c'est pour Mach3 ,pas Linux,je l'utilise depuis quelques mois
Bonjour,

Merci pour le retour sur ProbeIt .
édit: Pilotage direct sous Mach3 ou génération de gcode ?

Avec quelle sonde svp , en pro ou en amateur ?
Photos et résultats seraient super pour la demo !!!

J'ai bien compris pour MACH3 mais je n'ai encore rien trouvé pur LinuxCNC

JF
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
la methode photo est interressante sutout avec les enormes nombre de pixel des apareil photo numerique actuel

un solution pour reduire la paralaxe : utiliser un teleobjectif et prendre la photo de très loin ... donc plutot placer la piece verticalement , pour pouvoir se mettre aussi loin que l'on veut

eviter un zoom : ça a une optique trop compliqué avec risque de deformation bizarre : preferer un objectif a longue focale le plus simple possible
 
S
speedjf37
Compagnon
15 Oct 2009
2 225
indre et loire
  • Auteur de la discussion
  • #15
Bjr ,

Sans utiliser un palpeur Renishaw , ou autres marques connues dans ce domaine , pour des raisons evidentes de prix .

Je pense que le palpeur indiqué doit etre amelioré pour donner des résultats plus precis et fiables :
- parcequ'au niveau des contacts il n'y a pas vraiment de centrage , de re-centrage rigoureux du palpeur
cela se manifesterai surement par un manque de fidelité , de repetabilite dans les mesures , et les ecarts seraient surement importants .

- parceque il manque une bille à l'extremite du palpeur , la pointe actuelle ne permet pas de mesurer toutes les surfaces et notammernt quand on veut prendre à gauche puis à droite par exemple ...

Avec ces tetes de mesure equipé de palpeur 3 D , il faut compenser les mesures ( Ø de la bille connue par l'informatique )
Pour connaitre cette valeur de compensation , il faut mesurer une sphere montée sur un pied fixée sur la table ( on peut en fabriquer avec une grosse bille de roulement par ex )

Pour des mesures unidimensionnelles ou peut mesurer une cale etalon .
Bonjour,

Il est évident que le palpeur doit être fiabilisé !

il en existe de prix abordable pour un amateur:
https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwjBgfadhejVAhXB2RoKHSkkDjcQFgg3MAE&url=http://www.ebay.fr/itm/CNC-3D-Digitizing-Probe-for-Mach3-Stepper-Motor-routers-Lowest-Cost-Qualityprobe-/330685665791&usg=AFQjCNFPXPJbMU878rLS7HGx88ZXovJbXw

http://www.ebay.fr/itm/CNC-3D-digit...964197?hash=item3d454216e5:g:jmYAAOSw8w1X8qkp

Il est possible d'utiliser les têtes de mesure avec rubis aux extrémités c'est abordable.
Cependant tant qu'il n'y pas de solution logicielle ......

JF
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 642
59000
Bonjour,
"Perimeter probing" ne fait pas autre chose qu'un DXF brut qu'il faut encore travailler

Je n'ai pas utiliser, mais tu as POINTOR qui permet de convertir un fichier TXT de coordonnées brutes
issues de Linuxnc, en fichier DXF .
http://www.ransen.com/Pointor/default.htm

Un autre (free) :
https://www.bricsys.com/applications/a/?txt-to-dxf-converter-a716-al1174

Avec un DXF dans une DAO il est plus facile de reconstituer les contours intéressants de les corriger
suivant le dia de la bille etc

J'oubliais que Cambam fait l'import de liste de coordonnées aussi finalement ...
 
Dernière édition:
S
speedjf37
Compagnon
15 Oct 2009
2 225
indre et loire
  • Auteur de la discussion
  • #18
Salut,



Il n'y a pas grand chose d'impossible en programmation :wink: .. si tu a beaucoup de temps et de patience .. par contre tu ne pourra pas utiliser la méthode 'normale' de création d'un GCode de CamBam (les fonctions internes qui produisent un Gcode en fonction d'une opération d'usinage, de ses polylignes associées et d'un post processeur) ; tu devra créer toi même le Gcode .. ce qui implique qu'il ne passera pas par le post pro et que tu devra donc aussi gérer la compatibilité du Gcode sorti (par ex, un code de palpage pour LinuxCNc ne marchera pas sur Mach3)

Du pt de vue du principe de fonctionnement, je verrais les choses de la manière suivante:

- conversion de la polyligne de contour afin qu'elle ne soit composée que de segments droits (= supprimer les arcs)

- pour chaque segment de la polyligne, calculer une série de lignes perpendiculaires au segment, qui correspondront aux trajectoires de palpage, d'une longueur donnée (plage de palpage) ; Elle seraient espacées d'un pas qui devra aussi être défini dans les réglages et qui donnera la résolution de palpage. Elle partiraient du coté intérieur ou extérieur de la polyligne de contour, suivant que l'on palpe un contour ou un 'trou'.

- ensuite toutes ces lignes perpendiculaires pourront être utilisée pour convertir leur coord de point de départ et de fin en Gcode.
++
David
Bonjour David,

Tu as bien résumé le problème !
Il faut aussi gérer la taille de la bille du palpeur et un calibrage de la sonde.
Si ce n'est pas intégré dans Cambam il faudra aussi adapter la cible (mais il existe des solutions pour Mach3).
Sinon peut être faut il piloter directement LinuxCNC
comme OpenPNP -> LinuxCNC


JF
 
Dernière édition:
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Non , à mon avis il faut utiliser un logiciel de mesure 3 D , qui reconstruit tres bien les formes de la pièce en 3d
plutot que d'essayer de construire les surfaces avec une succession de point de mesure

un fichier . txt est une succession de point de mesure , qui ne re-constitue pas necessairement une forme ,
Pour definir un plan il faut 3 points de palpage , pour 1 axe : 2 points , à construire avec d'autres selon le cas etc ...

Num , je suis d'accord avec toi à propos de la precision , il n'est pas question ici je pense d'utiliser un palpeur Renishaw mais d'essayer d'approcher ses possibilités .
Et puis il y a des modeles Renishaw , plus "ordinaires" , nous avions un PH9 .
 
Dernière édition:
Dardar88
Dardar88
Compagnon
27 Avr 2011
833
Merci pour le retour sur ProbeIt .
édit: Pilotage direct sous Mach3 ou génération de gcode ?
C'est un plugin (wizard) qui s'installe facilement dans le repertoir des addon de mach3.
On le lance a partir de la liste des wizards et on choisit la fonction dans son propre menu.

Pour son menu périmètre il offre la possibilité de sauvegarder en DXF ascii ou en CSV.
Il ne génère pas de Gcode ,il faut passer par une correction du DXF et le traiter par
un programme tiers qui a un post pro adapté.

avec quelle sonde svp , en pro ou en amateur ?
Numerisation niveau amateur pour finalisation pro , ça veut dire qu'au 1/10ieme c'est super
ok même si en post traitement ça va plus loin (lissage etc...) ,pour le moment ma sonde tourne autour des 3/10ieme d'erreur ,c'est du DIY basé et améliore suivant les propositions de Luben111:
https://www.thingiverse.com/thing:2045773

Photos et résultats seraient super pour la demo !!!
dig16817.jpg dig218177.jpg
deux sondes differentes ,(le micron est pipeau) ,ma résolution est au 1/100 théorique, en pratique je
dois avoir un backslash de 0.08 a 0.15 suivant la zone d'usure de la VAB
Modif_Luben.jpg collage_cylindres.jpg PrbLubTip1.jpg
peinture graphite nickel + colle conductrice ,exit des trucs in-soudables (sur PLA ou ABS )
réduction des billes et cylindres a D4 ,collage tête et flasque par appairage
,ressort sur bille et cuvette (et graisse) , vis de reglage de pression du ressort dans l'axe sup. ,renforcement du support de stylet au tube carbone et tête du support stylet en alu (jupe autour de l'axe), stylet en mode eco ( rubis déconseillé pour l'alu) a partir d'une vis inox , rien de top pour les tests.
- cage alu de roulement vissée sur MDF pour la calibration.
On est très loin du marbre ,de la boule certifiée , des patins de translation sur coussin d'air ,des
entrainements a rouleaux obliques et des servos moteurs d'une CMM.J'aimerai bien mais la vie
est mal faite.

Je me sert d'un capteur piezo (en dev.) ,le triplet billes/cylindres permet uniquement le recentrage du stylet , je conserve la premiere option suivant les cas de figure .
Comme les piezos ont tendance a envoyer des pulses rebondissantes au contact ,il faut filtrer ,ce qui
penalise la reactivité d'un delai ,et donne une appreciation erronée du diametre de la bille de
stylet ,si cette valeur est constante (je parle en DIY amateur) ,il suffit d'en tenir compte ulterieurement.

DigPlq2.JPG DigPlq1.JPG


J'ai zoomé sur une partie ou j'ai fait courir la sonde de quelques points au dela du point de
départ (en bas droite) ,ça permet de verifier visuellement la répetabilité de la sonde. Sens horaire.
On constate quelques mésalignements ,pour moi supportable , correction aisée.
( saisie realisée avec une ancienne version palpeur ,juste pour l'exemple).

DigGenArc1.JPG


Pareil ,mais avec une interpretation d'arc génante, bas gauche ,ou le mesalignement d'un point m'obligera a , soit recommencer la saisie, soit interpreter "esthetiquement" la courbe.

Il est possible d'utiliser les têtes de mesure avec rubis aux extrémités c'est abordable.
J'en ai vu une de fabrication suisse a 380 euros qui me semble très chouette:
https://www.sorotec.de/shop/3D-Finder---3D-Measuring-sensor-6411.html?language=en
par contre il faut investir dans une electronique compatible ou se la fabriquer.

mais je n'ai encore rien trouvé pur LinuxCNC
Moi non plus a part un utilitaire de centrage ,je pense que si quelqu'un s'y colle il va faire des heureux :),je n'ai pas cherché très loin non plus...
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bsr ,

C'est bien sauf que là on est pas dans du 3 D !
 
S
speedjf37
Compagnon
15 Oct 2009
2 225
indre et loire
  • Auteur de la discussion
  • #22
Bsr ,

C'est bien sauf que là on est pas dans du 3 D !
Le titre c'est palpage de contour !


@Dadar88

Super retour d'info Merci !!!!
Enfin du concret

Comment se passe le palpage ?
quelles sont les trajectoires?

A priori nous sommes dans le même type de démarche : amateur DIY mais assez performant.

l'utilisation de billes dorées pour améliorer le contact et le repositionnement:
http://www.cnczone.com/forums/diy-cnc-router-table-machines/155634-another-touch-probe-2.html

JF
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Si ça convient , moi ça me va , hein ! ...
 
Dardar88
Dardar88
Compagnon
27 Avr 2011
833
Comment se passe le palpage ?
quelles sont les trajectoires?
vu qu'il s'agit ici du coin Cambam , il faut savoir si on peut débattre d'un utilitaire Mach3 ,a mon avis oui si Cambam est utilisé en post palpage ,faut voir avec le modo dans quelle mesure on peut pousser le sujet :smt017

l'utilisation de billes dorées pour améliorer le contact et le repositionnement:
Suite a une petite causette avec Luben111* ,le probleme réside dans la tendance a modification par effet électrolytique si du courant continu traverse les parties en contact ,il a une parade (et aussi une tripoté de brevets a son actif) . le chrome aussi a une tendance a l’oxydation naturelle de surface :(
L'or est a privilégier* ,mais pour moi je pense que l'usure est rapide et le prix des boules de piercing (par exemple) assez conséquent pour de la piece d'usure, en dessous apparait le titane qui lui,n'est pas du tout bon conducteur .
Autre alternative le 316 dans sa version alliage au molybdène ,très bon conducteur mais moins résistant (rockwell) que le L316 , Renishaw a mit des années a trouver SA bonne recette ,.
Pour certains il faut du tout tungstène ...allez savoir :)
 
dh42
dh42
Compagnon
4 Sept 2009
5 786
Près de St Etienne (42)
Salut,

Il faut aussi gérer la taille de la bille du palpeur et un calibrage de la sonde.
C'est plus ou moins le problème inverse que de définir le parcours d'outil en usinage 3D + fraise hémi ; en plus compliqué car dans le cas d'un palpage 'rayonnant', en plus de connaitre l'angle de la surface palpée, tu dois aussi connaitre l'angle de palpage pour faire ta correction, alors qu'en palpage 3D par exemple, le mouvement de palpage est tj vertical et tu ne te souci que de l'angle de la surface pour faire ta correction.

++
David
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 642
59000
Oui tu as raison, j’étais à coté du sujet, il a fallu que je vois la vidéo .... Prob it génère en temps réel en fonction
de ses mesures, des parcours en gcode Mach3.
 
Dardar88
Dardar88
Compagnon
27 Avr 2011
833
Comment se passe le palpage ?
quelles sont les trajectoires?
pour le menu périmètre:(saisie automatique d'un contour)
-la sonde est calibrée et cette calibration est devenue active ,une led l'indique.
-on renseigne les champs* ,vitesse d’exécution ,retour arrière de la boule et sa vitesse,le pas d’incrémentation souhaité pour la distance entre chaque saisie de points.
-on choisit l'option de fichier de sortie qu'on valide (DXF,CSV)
-*si on veut que Probe it crée des arcs, son angle de tolérance ou n'aligne qu'une suite de segments.
-*la distance entre le bord du modèle et la sonde au point de départ et pour le palpage
-on place la sonde a cette distance ,ex:2...3mm par exemple en bas du modelè
-*on indique dans le champ réservé quel est l'angle de départ ,donc 90 (vers le haut) ,on serait partit du bord droit il fallait mettre 180°.
- on lance le palpage (bouton GO)
- l'algo fait progresser automatiquement la sonde, détecte les changements d'angles et les suit.

En cas de bug , ex : perte de captage suite a un bug de la sonde ou un passage assez compliqué , un diamètre de bille pas adapte , un message s'affiche ,il demande de repositionner le stylet a une distance correcte du bord, ça se fait en jog manuel au clavier ,si le point a ressaisir se trouve par exemple a droite du modèle pour relancer le palpage la ou il s’était arrêté , il faut modifier l'angle, dans ce cas 180° et taper GO , ça repart..... ainsi de suite.

au résultat(DXF,CSV) il y aura forcement des points situés bizarrement en cas de buggage , il suffira de les supprimer et de rejoindre les segments correctement.
Ensuite sur cette DAO, modifier un segment en polyligne et joindre la suite des segments si on désire cette option pour réaliser un lissage.

Si il y a un contour intérieur a palper (peut importe le choix de priorité des differents palpages intérieurs ou extérieurs pour un seul gabarit)
-on repositionne celle ci au Jog manuel la ou on veut a la même distance du bord que ce que l'on avait défini dans la case dédiée SANS TOUCHER AUX COORDONNEES DRO (remise a 0X0Y) afin de se situer a la même origine que pour le contour extérieur.
Si on a positionné sa sonde en bas de ce contour intérieur ,il est logique de modifier l'angle de départ a 270°.( Le sens de palpage extérieur et intérieur est inversé comme indiqué sur le graphique).
-on tape GO et ça repart.

-On peut réaliser ces palpages dans un unique fichier ou les faire séparément.

-On peut simplement palper UNE PARTIE d'un contour et réaliser par exemple la digitalisation d'un gabarit de tournage plan.

Il y a une petit effort de prise en main mais une fois acquise la manière de choisir les bons paramètres suivant chaque cas de figure ,c'est tout bon.

Il y a un paramètre a entrer qui au départ n'est pas évident ,il s'agit du nombre de points maximum a saisir ! hors ce serait assez compliqué de savoir combien de points peuvent être contenus dans le périmètre a palper ,en fait ,c'est très simple ,il suffit d'en mettre suffisamment pour ne pas être trop " à court"

Si on en met 4000 alors que la saisie en a besoin seulement de 40 et que l'on est partit surveiller la cuisson de son perdreau aux morilles , la sonde continuera a tourner autour du modèle jusqu’à extinction du forfait points qu'on aura indiqué
Il faut juste surveiller le DRO et cliquer escape quand on arrive sur X0Y0 1ier parcours ou les coordonnées de départ du parcours suivant ,si on a arrêté le palpage a quelques point en trop ou pas assez ,pas de panique ça se corrigera en DAO ,Probe it n'est pas psychorigide au point de planter a chaque mauvaise manip ,c'est très confortable.

Au final il ne faut surtout ne pas oublier d'enregistrer le fichier sinon la saisie suivante en fera partie !
Il n'y a pas de message pense bête a ce niveau ,si on oublie et que l'on repart sur de nouvelles coordonnées le fichier est foutu.

Les fichiers calibrations et saisie de point sont differents et stockés dans des répertoires différent dans le dossier /addon/ Probeit ,a ne pas mélanger :)

Désolé de ne pas illustrer ce mini tuto ,je ferais mieux plus tard ,j'ai justement un perdreau sur le feu.
 
Dernière édition:
Haut