impression PCB avec une plastifieuse GBC

  • Auteur de la discussion freedom2000
  • Date de début
freedom2000
freedom2000
Compagnon
4 Jan 2009
1 658
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #1
Rien de nouveau là dedans mais je pense que ça mérite de le partager :wink:

Voici une petite vidéo sur comment utiliser la méthode du "toner transfer" pour faire des PCB de qualité quasi professionnelle pour un investissement initial de 20€ environ :lol:

Je vous laisse regarder et je vous en dirai plus si vous êtes intéressés


A noter qu'il faut un peu truander la plastifieuse mais c'est hyper facile :wink:


JP
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Très décevant.

Au début on se dit qu'elle va sortir de la plastifieuse sans mini jupe. Alors on espère qu'elle va disparaître une fois dans l'eau. Ben non ! C'est la fille toute entière qui disparait.

C'est n'importe quoi.
 
ellogo67
ellogo67
Compagnon
14 Avr 2010
2 209
Soufflenheim - Alsace
Bonsoir freedom2000 :-D

au départ, j'ai utilisé la méthode de la plastifieuse.
J'ai dû faire passer le pcb au moins une vingtaine de fois sinon plus. Résultat nul. :shock:
J'avais utilisé toutes sortes de support. Jusqu'au papier photo, pour un résultat meilleur mais encore une exploitation du pcb impossible. :mad:

Comme Google est notre ami, je me suis renseigné et trouvé la méthode du faire à repasser.
Il faut passer et repasser ( c'est le cas de le dire :rirecla: ) jusqu'à ce que l'encre de l'impression laser fonde sur le PCB.

Et là, résultat parfait. C'est comme ça que j'ai pu faire les circuits imprimés de ma CNC. :7dance:


t_p1020601_202.jpg

:wavey:
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Et voilà !

Lumineux.

Pour que la fille enlève la mini jupe, il sufit d'avoir à y passer un coup de fer à repasser.
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Et le Lazertran ? Ca marcherait pas ?

Ces techniques de transfert sont (preque) aussi intéressantes que les minijupes.

En plus des circuits imprimés, c'est aussi la possibilité de refaire des plaques de baptème et autres plaques et abaques de machines outils...

Pour être franc, je me suis dégoûté de l'électronique à cause des circuits imprimés. D'abord avec de l'encre verte Radio Prim et de l'acide nitrique, puis avec du calque et des Rotring. Et abandon. En plus, c'était routage à la main sur du papier quadrillé, etc. Et jamais pu me faire aux programmes spécialisés. Quelques rares mises au point virtuelles, mais jamais passé le stade du chevelu.

Tout ça poour dire que je ne me moque pas, bien au contraire.
 
emmanuelbayle
emmanuelbayle
Ouvrier
4 Jan 2009
263
Paris
Bonsoir ,

Je peux confirmer que les plastifieuses fonctionnent très bien pour réaliser la fusion des encres laser sur les plaques de circuit imprimé ou sur des feuilles d'aluminium.

J'utilise une machine à moins de 20 euros avec du pnp-blue ou des feuilles de pub passées au photocopieur. 2 passes sont généralement suffisantes, et les résultats sont plus que correctes.

Cordialement, Emmanuel
 
ellogo67
ellogo67
Compagnon
14 Avr 2010
2 209
Soufflenheim - Alsace
Bonjour :-D

je dois avoir alors un problème avec ma plastifieuse car j'ai essayé aussi le pnp-blue .... sans succès. :cry:

Peut-être que ma machine n'a pas une température assez haute pour faire cette opération. :???:


:wavey:
 
MOWOG
MOWOG
Compagnon
10 Oct 2009
1 150
Gard
Bonjour,
Je pense avoir raté un épisode :cry:
Sur quel support faites avez-vous imprimé le graph, je connais le PNP Blue, mais celui employé ici, non.
:roll:
 
F
Foxtrot
Compagnon
18 Fev 2008
1 045
Ath (BE)
Bon, je suis sûr de rien mais ici, je les fait à l'UV après impression sur du transparent laser.

Si j'ai bien compris, le papier à imprimer serait le plus lisse pour faciliter le décollement du toner et dans ce cas, serait-il possible de passer le transparent directement dans la plastifieuse? :wink:
 
freedom2000
freedom2000
Compagnon
4 Jan 2009
1 658
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #11
MOWOG a dit:
Bonjour,
Je pense avoir raté un épisode :cry:
Sur quel support faites avez-vous imprimé le graph, je connais le PNP Blue, mais celui employé ici, non.
:roll:
J'ai directement imprimé sur du papier de magazine AirFrance qu'on trouve dans le dossier des sièges de cette companie !

En pratique ça marche sur tout type de papier "glossy" qui a l'air riche mais qui ne l'est pas.... Faut que le papier "colle" un peu sur les doigts humides et soit très fin... pas cher quoi :-D

ensuite la plastifieuse DOIT être modifiée pour augmenter la température à 180°C pour que le toner fonde. ça se fait juste en rajoutant une résistance de 6,9k Ohm en série avec la CTN de contrôle de température.
Je posterai des photos pour vous montrer :wink:

JP
 
ellogo67
ellogo67
Compagnon
14 Avr 2010
2 209
Soufflenheim - Alsace
C'est donc bien une histoire de température. :wink:

Je suis intéressé par ta modif freedom2000 :) , quoique tu m'aie tout dit . :wink:


:wavey:
 
freedom2000
freedom2000
Compagnon
4 Jan 2009
1 658
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #13
Allez, voici la totale !

Ouvrir le laminator (marque GBC modèle "Smart")

A l'intérieur on voit un fil qui court sous les rouleaux à l'arrière de la plastifieuse :



Il suffit de couper ce fil et de mettre une résistance de 6,8k en série.
en pratique j'ai mis un potentiomètre de 10k que j'ai finement réglé pour obtenir la température de 170°C juste quand la led verte de "température OK" s'allume.


Vous remarquerez que j'ai mis interrupteur secteur en // de cette résistance, comme ça la plastifieuse peut encore me servir pour son usage originel :wink:
Bien sûr le secteur n'est plus coupé... dès que je branche la prise, la plastifieuse chauffe et se met à tourner...



La température continue à monter jusqu'à 190°C avec l'inertie des fours. Et c'est parfait :wink:

Enfin... presque parfait... car à ces températures élevées les supports plastique des fours on tendance à fondre...
J'en ai donc refait en epoxy en remplacement des versions plastique.



Vous remarquerez une fente entre les axes des rouleaux. Elle est là pour agir comme un ressort et permettre d'écarter les rouleaux quand le pcb passe entre. Comme ça des pcb de "grosse" épaisseur peuvent passer sans coincer ni forcer :wink:



Voici la plastifieuse remontée avec ses flancs en epoxy :





Le résultat est parfait, voici quelques exemples :





Comme je sens que vous allez me le demander, voici aussi le fichier Solidworks et le Gcode pour usiner les flancs :lol:

JP Voir la pièce jointe laminator.zip
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 725
Bonjour

Si je comprends bien cette méthode permet de ne pas avoir à utiliser du cuivre pré sensibilisé tout fait ou fait en pulvérisant de la bombe du vernis présensibilisé sur le cuivre nu.

Donc vous n'avez pas besoin d'insoleuse, vous souder le film sur le cuivre, décoller le film plastique en laissant le toner et ensuite vous passez au perclhorure (ou une acide nitrique ou je ne sais plus , cette solution dangereuse qui est bien plus rapide et moins salissant que le perchlorure) n'est ce pas ?

L'équipement de base c'est donc une imprimante laser , une jet d'encre ne suffit pas car c'est l'encre du toner.
Même uen jet d'encre qui ccepte les transparents et que l'on ne fait pas des petits cms cela ne marche pas ?

Ensuite il vous faut donc une plastifieuse et du PNP blue , mais qu'est ce donc ?

Corrigez moi si je me suis trompé et apportez votre avis par rapport aux autres solutions qu'ils existent .

Quel interet alors, ne pas avoir à utiliser du vernis ou du cuivre présensibilisé ?

s1) Il existe pas une solution intermédiaire en générant les calques au laser ou sur une jet d'encre suivi des UV puis de la gravure ?

S2) Il faudrait voir ensuite si la solution de la gravure anglaise 100 % informatique qui est moins polluante est plus précise ?
Sans l'avoir pratiquer j'aurai tendance à dire que oui ?
A défaut j'imagine d'être moins rapide et plus couteuse en investissement matériel ( fraiseuse, logiciel de CNC) la solution à l'anglaise est donc plus justifié pour du cms, la présicion mais pas la rapidité ?




cdlt lion10
 
freedom2000
freedom2000
Compagnon
4 Jan 2009
1 658
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #15
lion10 a dit:
Bonjour

Si je comprends bien cette méthode permet de ne pas avoir à utiliser du cuivre pré sensibilisé tout fait ou fait en pulvérisant de la bombe du vernis présensibilisé sur le cuivre nu.

Donc vous n'avez pas besoin d'insoleuse, vous souder le film sur le cuivre, décoller le film plastique en laissant le toner et ensuite vous passez au perclhorure (ou une acide nitrique ou je ne sais plus , cette solution dangereuse qui est bien plus rapide et moins salissant que le perchlorure) n'est ce pas ?

L'équipement de base c'est donc une imprimante laser , une jet d'encre ne suffit pas car c'est l'encre du toner.
Même uen jet d'encre qui ccepte les transparents et que l'on ne fait pas des petits cms cela ne marche pas ?

Ensuite il vous faut donc une plastifieuse et du PNP blue , mais qu'est ce donc ?

Corrigez moi si je me suis trompé et apportez votre avis par rapport aux autres solutions qu'ils existent .

Quel interet alors, ne pas avoir à utiliser du vernis ou du cuivre présensibilisé ?

s1) Il existe pas une solution intermédiaire en générant les calques au laser ou sur une jet d'encre suivi des UV puis de la gravure ?

S2) Il faudrait voir ensuite si la solution de la gravure anglaise 100 % informatique qui est moins polluante est plus précise ?
Sans l'avoir pratiquer j'aurai tendance à dire que oui ?
A défaut j'imagine d'être moins rapide et plus couteuse en investissement matériel ( fraiseuse, logiciel de CNC) la solution à l'anglaise est donc plus justifié pour du cms, la présicion mais pas la rapidité ?




cdlt lion10
Presque tout bon :wink:

OUI : pas besoin de cuivre pré sensibilisé car pas de "transfert optique" ni d'insoleuse

OUI : marche juste avec une imprimante laser --> ne fonctionne pas avec une imprimante jet d'encre. C'est le toner qui en fondant sur le cuivre crée la couche de protection pour le perchlorure ou le mélange "eau oxygénée + acide chlorhydrique"

NON ne nécessite pas du PNPblue --> trop cher :wink:
du simple papier de magazine suffit. Moi j'utilise celui d'un magazine Air France qu'on trouve dans tout bon aéroport français !

NON pas moins précis que la gravure anglaise --> plus précis et beaucoup beaucoup plus rapide. (J'ai testé les deux). la finesse de gravure obtenue (pour l'instant) permet facilement de passer des pistes entre les pattes du CI au pas de 2,54.

Par rapport au cuivre pésensibilisé plusieurs intérêts :
1) le cuivre nu est franchement moins cher
2) pas la peine d'acheter une insoleuse
3) pas la peine d'acheter des bains de révélation
4) pas la peine de "faire attention" à ne pas griller le pcb à la lumière

Enfin le temps de fabrication est de l'ordre de 10minutes tout compris...
En plus si les premiers essais ne sont pas parfaits, on le voit à l'oeil nu. Il suffit alors de passer le circuit à l'acétone pour effacer le toner et recommencer avec le même PCB.

Aller, pour finir voici une vidéo du mélange que j'utilise pour révéler les PCB.

Bien lire les consignes de sécurité



JP
 
guol64
guol64
Compagnon
29 Mar 2009
1 980
PAU
Génial, :-D

Par contre jouer avec l'acide en thong c'est pas conseillé :wink:

Je me suis essayé à la technique du transfert de toner, et je doit avouer que je n'ai pas été très bon (c'était pour les cartes de mdog). je ne maitrisait pas la température du fer à repasser (emprunté en douce :???: ) et du coup pas assez chaud : ça colle pas, trop chaud ça bave.

Bon j'ai plus qu'à trouver une plastifieuse. :wink:
 
freedom2000
freedom2000
Compagnon
4 Jan 2009
1 658
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #17
guol64 a dit:
Génial, :-D

Par contre jouer avec l'acide en thong c'est pas conseillé :wink:

Je me suis essayé à la technique du transfert de toner, et je doit avouer que je n'ai pas été très bon (c'était pour les cartes de mdog). je ne maitrisait pas la température du fer à repasser (emprunté en douce :???: ) et du coup pas assez chaud : ça colle pas, trop chaud ça bave.

Bon j'ai plus qu'à trouver une plastifieuse. :wink:
Ben oui... mais il faisait chaud --> ce sont des thongs imperméables :wink: (je vous avais bien dit de respecter les consignes de sécurité non ? :oops: )

Plus sérieusement avec le fer à repasser j'ai essayé plusieurs dizaines de fois sans JAMAIS arriver à un bon résultat.

Voici le meilleur de ce que j'ai réussi à faire (autrement dit de la m...e :cry: ) --> le fer à repasser ça ne marche pas bien


La vidéo en début de post est celle de la première fois avec le laminator. Cette méthode est reproductible et hyper simple. J'ai déjà fait des murs en époxy pour deux personnes --> les deux sont ravies du résultat obtenu --> ça marche à tous les coups :wink:

JP
 
ellogo67
ellogo67
Compagnon
14 Avr 2010
2 209
Soufflenheim - Alsace
Bonsoir :-D

pourtant la méthode "fer à repasser", c'est très bien passé avec moi. :smt003 .
Pistes nettes et précises.

Je vais me faire la modification sur ma plastifieuse et j'aurais sûrement de bons résultats aussi. :wink:

Je pense que les deux méthodes sont bonnes. On est juste plus à l'aise sur l'une ou sur l'autre. :smt112

PS : J'avais pensé aussi à l'interrupteur. :smt003


:wavey:
 
J
James17
Compagnon
5 Déc 2008
840
Aquitaine
Alors là respect :prayer:
En plus j'ai enfin compris comment on fait un CI
Et tout ça avec 5 fois rien, et sans se faire eng...ler pour détournement de matériel domestique !!!

Bravo
Fred
 
freedom2000
freedom2000
Compagnon
4 Jan 2009
1 658
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #20
ellogo67 a dit:
Bonsoir :-D

pourtant la méthode "fer à repasser", c'est très bien passé avec moi. :smt003 .
Pistes nettes et précises.

Je vais me faire la modification sur ma plastifieuse et j'aurais sûrement de bons résultats aussi. :wink:

Je pense que les deux méthodes sont bonnes. On est juste plus à l'aise sur l'une ou sur l'autre. :smt112

PS : J'avais pensé aussi à l'interrupteur. :smt003


:wavey:
C'est vrai que certains ont de bons résultats avec le fer à repasser...

Mais je t'assure que la différence est énorme entre les deux . Avec la plastifieuse c'est vraiment parfait (pas de pistes écrasées , pas de pistes cassées...).
Et surtout c'est reproductible.

JP
 
freedom2000
freedom2000
Compagnon
4 Jan 2009
1 658
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #21
James17 a dit:
Et tout ça avec 5 fois rien, et sans se faire eng...ler pour détournement de matériel domestique !!!

Fred
Je t'avouerai que quand le prends le plat du rôti pour mettre l'acide dedans, ça tousse encore un peu :oops:

JP
 
O
oliv
Compagnon
7 Sept 2007
1 121
LYON
Bonsoir,

je connaissait la méthode du fer mais voila quelque chose de plus "pro"...

Par contre, j'ai un peu peur de passer une page de magazine dans la lazer.

Ca ne risque pas de "chiffonner"????
 
freedom2000
freedom2000
Compagnon
4 Jan 2009
1 658
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #23
oliv a dit:
Bonsoir,

je connaissait la méthode du fer mais voila quelque chose de plus "pro"...

Par contre, j'ai un peu peur de passer une page de magazine dans la lazer.

Ca ne risque pas de "chiffonner"????
Il faut passer la feuille en mode "alimentation manuelle"
Selon les lasers ça passe ou ça ne passe pas :roll:

Celle du boulot --> ça passe sans problème
La mienne --> ça ne passe pas...

La solution si ça bourre est très simple. Il suffit de scotcher la page sur les coins sur une feuille de papier A4. Et là ça ne ne bourre plus du tout :wink:

JP
 
Nico91
Nico91
Compagnon
9 Mai 2009
3 422
FR-91
freedom2000 a dit:
oliv a dit:
La solution si ça bourre est très simple. Il suffit de scotcher la page sur les coins sur une feuille de papier A4. Et là ça ne ne bourre plus du tout :wink:

JP
t'as du bol, par ce que le scotch fond largement à 180°C, température normale d'une laser !!! c'est un coup à devoir démonter le tambour de cuisson tôt ou tard.

Quand je fais cette manip, j'utilise un adhésif haute température, il tient les 250°C et en général il est en polyester pour l'entrée de gamme.

Ou sinon ce qui est préférable c'est de coller aux 4 coins la feuille avec une colle en couche mince, la couche de colle ne sera pas en contact direct avec le tambour. Par contre il ne faut pas en mettre jusqu'au bord, sous l'effet de la chaleur e de la pression du rouleau de cuisson la colle peut fluer et tartiner le tambour. :wink:
 
freedom2000
freedom2000
Compagnon
4 Jan 2009
1 658
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #25
Nico91 a dit:
t'as du bol, par ce que le scotch fond largement à 180°C, température normale d'une laser !!! c'est un coup à devoir démonter le tambour de cuisson tôt ou tard.

Quand je fais cette manip, j'utilise un adhésif haute température, il tient les 250°C et en général il est en polyester pour l'entrée de gamme.
:wink:
Oui tu as raison... Je n'y avais pas pensé :oops:

En pratique j'avais pris du scotch de peintre en papier... et ça n'avait pas bronché :wink:

JP
 
O
oliv
Compagnon
7 Sept 2007
1 121
LYON
freedom2000 a dit:
Nico91 a dit:
t'as du bol, par ce que le scotch fond largement à 180°C, température normale d'une laser !!! c'est un coup à devoir démonter le tambour de cuisson tôt ou tard.

Quand je fais cette manip, j'utilise un adhésif haute température, il tient les 250°C et en général il est en polyester pour l'entrée de gamme.
:wink:
Oui tu as raison... Je n'y avais pas pensé :oops:

En pratique j'avais pris du scotch de peintre en papier... et ça n'avait pas bronché :wink:

JP
OK, je vais tout de même essayer. Ca ne doit pas être pire que le papier recyclé qu'on nous fournit pour nos photocopieur (on fait du recto verso sur paper recyclé, pour faire des économies.... mais le papier recyclé passe .... du coup, on passe 2 feuilles au lieu d'une ..... :???: )
 
freedom2000
freedom2000
Compagnon
4 Jan 2009
1 658
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #27
si tu prends du scotch en papier et que tu ne fixes que les coins il n'y aura pas de problème.

JP
 
Nico91
Nico91
Compagnon
9 Mai 2009
3 422
FR-91
Le scotch papier pose effectivement moins de problèmes :wink:
 
O
oliv
Compagnon
7 Sept 2007
1 121
LYON
Et la méthode fonctionne pour du recto-verso? (Ca doit être "chaud" pour avoir les 2 typons bien alignés ....)

En fait, je suis intéressé par la méthode pour faire de la photogravure pour le modélisme en évitant d'acheter à prix d'or des plaques de laiton photosensibilisées .....
Mais j'ai absolument besoin de faire du recto-verso (et si possible aligné "au mieux"... C'est "simple" avec du transparent pour photocopieur, mais moins pour du papier de pub, par définition opaque....

L'idée est d'acheter des chutes de feuille de laiton, et ainsi minimiser au max les cout.... :)

Une idée? :?: :?: :-D
 
freedom2000
freedom2000
Compagnon
4 Jan 2009
1 658
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #30
oliv a dit:
Et la méthode fonctionne pour du recto-verso? (Ca doit être "chaud" pour avoir les 2 typons bien alignés ....)

En fait, je suis intéressé par la méthode pour faire de la photogravure pour le modélisme en évitant d'acheter à prix d'or des plaques de laiton photosensibilisées .....
Mais j'ai absolument besoin de faire du recto-verso (et si possible aligné "au mieux"... C'est "simple" avec du transparent pour photocopieur, mais moins pour du papier de pub, par définition opaque....

L'idée est d'acheter des chutes de feuille de laiton, et ainsi minimiser au max les cout.... :)

Une idée? :?: :?: :-D
Le plus simple est de faire des trous de centrage sur les coins d'une diagonale par exemple.
Tu passes une épingle dedans et tu traverses les papiers. Tu mets un peu de scotch (papier) puis tu passes à la plastifieuse.

JP
 
Haut