HURON KU6

M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
  • Auteur de la discussion
  • #1
Pour ceux qui s'intéressent aux grosses bestioles mangeuses d'acier, voici ma dernière acquisition en matière de copeaux. Elle a nécessité pas mal d'heures de boulot mais c'est un réel plaisir de s'en servir. Dès que j'ai plus de temps je mettrai en ligne les différentes étapes de la remise en état.
Je visite depuis quelques temps ce forum et je suis admiratif quand je vois les prouesses réalisées par certains avec des moyens "domestiques".

Rénovation KU 6 045.jpg
le résultat avant les essais (manque une lampe et le cablage est en vrac)

HURON KU6 002.jpg
Voila comment elle était

*** image du portail ***
Usinage 001-min.jpg
 
Dernière édition par un modérateur:
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
  • Auteur de la discussion
  • #2
Pour effectuer la remise en état de la KU, j'ai bénéficié de l'aide de collègues dont c'est le métier, ce qui m'a permis d'économiser pas mal de temps pour comprendre comment ça se démontait et surtout comment ne pas faire de boulette au remontage, car ce type de machine est farçi de pièces "piégeuses". Pour ceux qui en ont fait l'expérience, je ne citerais que les 2 systèmes de freinage de la console avec les minuscules poussoirs, les microscopiques ressorts et les galets qui font ch..r pour rentrer dans leurs logements.

Rénovation KU 6 002.jpg
Première étape: la mise en kit
 
F
fred250
Compagnon
8 Mai 2007
3 064
Vienne Isére 38
:eek: c'est un monstre cette machine , belle restauration
Petite question elle pèse combien ?!
 
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
  • Auteur de la discussion
  • #4
La première étape a consisté à démonter les 4 parties principales de la machine à savoir:
-le bélier
-la table
-la console
-le bati
Ensuite on a évalué les travaux à faire càd:
décapage peinture, mise à blanc des pièces oxydées, grattage des glissières, contrôle de la mécanique (jeux, roulements, ressorts...), recablage complet, réparation de certaines pièces, peinture, remontage et réglage+contrôle de la géométrie.
Il faut savoir que les KU n'ont que le bélier monté avec un lardon conique, la table et la console sont réglées par des cales trapézoidales et là, pour le remontage il faut savoir faire!!! et si vous savez pas et bien votre machine "bascule" sur le X et sur le Z et adieu la précision...

Rénovation KU 6 019.jpg
la boîte à vitesse du bélier ouverte: il faut vraiment que ce soit nécessaire pour attaquer le démontage! Dans mon cas, on a seulement effecuté un nettoyage au gasoil avec un pulvé à air comprimé ( à faire dehors!)
 
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
  • Auteur de la discussion
  • #5
Pour répondre à FRED, la KU6 fait dans les 3.5 tonnes, c'est la plus grosse des KU en table de 460. Pour la manut, j'ai un peu triché, j'ai un pont roulant 3T5 qui la lève sans PB.
Pour info courses X1500,Y700,Z500: tout à fait adapté pour le modélisme.
 
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
  • Auteur de la discussion
  • #6
Avant la KU, j'avais cette petite bête mais je l'ai vendue car pas assez de passage sous broche.

Fraiseuse004.jpg
 
H
hp=360
Compagnon
29 Juil 2008
1 293
Mare nostrum
:eek: quelle bête !!! à coté ma vernier fait perçeuse d'etabli
 
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
  • Auteur de la discussion
  • #8
J'ai l'occasion grace à mon métier de voir certaines machines à coté des quelles, la KU fait figure de microbe ( centre d'usinage rambaudi et autres huron KX OU DX), mais il faut reconnaitre que ça ne court pas les rues.
 
J
jcm
Ouvrier
18 Sept 2008
285
nievre
Mes félicitations elle est superbe :smt038
ça doit être un vrai plaisir de s'en servir :wink: :smt023
 
A
Al Mach
Ouvrier
13 Juin 2007
432
Choisy-le-roi
Belle machine qui était très appréciée des outilleurs.
 
c.phili
c.phili
Compagnon
14 Fev 2007
4 284
Comines Belgique près du 59 (Fr)
bof, la grande soeur de la BF16 :cry:
de toutes façon ça rentre pas chez moi :lol:
 
L
LOK7725
Compagnon
2 Sept 2008
1 156
Belgique - région d'Arlon
ouf tiiii la bêêêê^te :!:
même pas en rêve chez moi, ou alors je gagne au lotto et je construit ailleurs...
 
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
  • Auteur de la discussion
  • #13
J'ai aucun mérite pour la loger, je l'ai mise dans l'atelier à coté des CN de tôlerie; par contre je sais pas si elles vont bien s'entendre; est ce que les machines d'usinage se considèrent supérieures aux machines de tôlerie?
 
L
LOK7725
Compagnon
2 Sept 2008
1 156
Belgique - région d'Arlon
michel19 a dit:
J'ai aucun mérite pour la loger, je l'ai mise dans l'atelier à coté des CN de tôlerie; par contre je sais pas si elles vont bien s'entendre; est ce que les machines d'usinage se considèrent supérieures aux machines de tôlerie?
boooh je vois pas pourquoi... faudra juste être soigneux avec les poussières venant des autres machines(disqueuses, meuleuses,...) sur les glissières et la table
 
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
  • Auteur de la discussion
  • #15
On essaye d'éviter les meuleuses et autres tronço. dans ce quartier parce que les glissières et autres vis à billes aiment pas trop car même sur les plieuses et autres poinços, y a d'la méca!!!
 
K
KY260
Compagnon
17 Août 2008
6 629
89
non de dieu :eek: :eek: , ça, c'est de la becane.

sinon, sur l'ancienne machine que tu avais, as tu des details sur la tete? j'ai le meme genre sur ma machine(mon cone doit etre plus petit).
 
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
  • Auteur de la discussion
  • #17
@KY260
J'ai pas de doc sur la tête, seulement que c'est un SA40.
Je n'avais trouvé aucune marque de constructeur quand on l'avait refaite.
On m'a dit que ça pouvait être une LAGUN?J'en suis pas convaincu.
Parcontre, petit détail, la table est orientable.
 
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
  • Auteur de la discussion
  • #18
Pour continuer dans la description des travaux effectués:
Démontage complet du bati: traverse, boite d'avance, tringlerie, pompe, circuit de graissage, ensemble vis/ecrou et renvoi 28° du bélier, colonne, fausse colonne enfin tout ce qui pouvait se dévisser.
Le gros de l'affaire a été le décapage/dégraissage du bati et de la console.
On a sorti plusieurs kilos de copeaux et autres saletées.
Après bati=nettoyeur HP+dégraissant de mise en peinture
Console= gasoil pulvé+décapant pour enlever la vieille peinture.

Rénovation KU 6 005.jpg
Bah, caca!

Rénovation KU 6 009.jpg
Après la douche tout va mieux
 
romain
romain
Compagnon
17 Mai 2008
1 832
Ain, au pays des oiseaux
Bonjour,
Vraiment une superbe machine, c'est su que là ça doit pas trop vibrer.
Mais il vaut mieux avoir du bon matos de manutention pour réaliser le démontage, rien que le bati doit déjà peser quelques kilos!
La table à 5 rainures ça en impose.
Félicitaions encore, parce que entreprendre le démontage d'une telle machine c'est vraiment du boulot. Mais le résultat semble là.
Bonne journée.
Romain
 
TREBOR_7
TREBOR_7
Compagnon
24 Avr 2008
1 460
Saint Martin de Crau (13)
Bonsoir
Je me suis servi de la mêmme durant plusieurs années au boulot! ça dévore... :eek: ...je vois qu'il y a la commande de l'Y ramenée à l'avant, j'avais du bricoler un truc analogue. Par contre j'espère que tu as le bouquin de réglage de la tête (composition des angles!!!)
Beau matos :wink:
A+
 
Turbo Gros Michel S.A.
Turbo Gros Michel S.A.
Compagnon
2 Août 2008
1 132
Centre (41)
Salut,

les Huré étaient des machines exceptionnelles, un "défaut" : celui évoqué par TREBOR, à une remarque près : en fait il faut se placer sur le côté avec ces machines et pas devant... malheureusement peu d'ateliers avaient pensé l'aménagement autour de la machine en conséquence, j'ai pourtant eu cette chance dans une petite société avec une MVP 50, c'est le même type de machine en plus gros : table de 1400x700, puissance 11kW... extraordinaire, ça dépôtait incroyable, et super rigide. L'idée du bélier m'a toujours fasciné : c'est super bien pensé! Et puis des formes rondes : facile à nettoyer, les volants pleins : pas de prise de doigts ou d'élingue ou autre...
La force tranquille quoi! Fabuleux, un vrai plaisir de bosser là-dessus!

Belle restauration, mais absolument hors de portée pour un amateur (ou alors il faut avoir fait de la maintenance sur ce type de machine au paravant).

Ca fait chaud au coeur de se dire qu'elle va de nouveau tourner et usiner!

A+
 
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
  • Auteur de la discussion
  • #22
J'ai recupéré la doc Huré sur ce site pour les réglages de la tête.
Sans doc c'est mission impossible de la caler pile poil. Je n'ai cependant pas pu télécharger la doc KU6, mais pour le gros de la machine celle des MU renseignent bien.

Rénovation KU 6 012.jpg
L'indien faisait la tête... on l'a coupée

Rénovation KU 6 024.jpg
un p'tit coup d'appret et elle est comme avant!
 
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
  • Auteur de la discussion
  • #23
Pour continuer le récit de mon expérience huronesque:
après avoir fait le décrassage, on n'a pas trouvé de gros bobos à part quelques gripures sur les glissières du coté des cales ( maladie héréditaire de ces machines). Elle avait déjà été reconstruite, ce que m'a fait remarquer mon collègue spécialiste: en effet les paliers de la barre d'avance et de la vis avaient été réalignés et repris en tournage.
Il a fallu changer les ressorts de rappel de la traverse (1 de cassé et l'autre bien malade) de plus l'accesibilité à ces pièces est difficile et demande beaucoup de démontage. On a laissé ceux de la cathédrale qui étaient un peu anémiques mais plus facile à changer en cas de PB.
Une expérience intéressante est le démontage complet de la tête avec les 2 doubles roulements coniques avec appairage des rouleaux, l'écrou à créneaux qui coinçait fort et tout un tas de roulements à aiguilles qui ne mettent aucune bonne volonté à se faire nettoyer. Après la grande lessive, il n'est apparu aucun pb sur les portées de roulements donc graissage (remplacement des graisseurs d'origine par des "mieux") et fermeture de la boîte cranienne. Sans moyen de manut: mission impossible; je n'ai pas pesé les demi têtes mais ça doit avoisiner les 30 KG.

Rénovation KU 6 033.jpg
Partie avant de la tête, la broche est remontée partiellement
 
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
  • Auteur de la discussion
  • #24
romain a dit:
Bonjour,
Vraiment une superbe machine, c'est su que là ça doit pas trop vibrer.
Mais il vaut mieux avoir du bon matos de manutention pour réaliser le démontage, rien que le bati doit déjà peser quelques kilos!
La table à 5 rainures ça en impose.
Félicitaions encore, parce que entreprendre le démontage d'une telle machine c'est vraiment du boulot. Mais le résultat semble là.
Bonne journée.
Romain
2mm dans l'acier, 1000t/mn fraise pastille carbure diam.50 et je sais plus quelle vitesse d'avance j'avais: t'as l'impression de taper dans du beurre par contre les copeaux te rappellent rapidement que c'est bien de la ferraille surtout quand ils t'arrivent dans la figure, que t'usines à sec et que les copeaux sont bleus!Parcontre les vibrations,euh... mais quelles vibrations? La manut est un vrai pb si t'as pas ce qui faut; la machine fait environ 1m80 de haut et 2m dans les autres sens, le moindre morceau plus de 100kg, la table 2m de long,etc...Avec 1500 de course ça te bouffe tout de suite 3.5 ml au sol sur les X

Rénovation KU 6 031.jpg
après (pignon de tête)

Rénovation KU 6 017.jpg
avant
 
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
  • Auteur de la discussion
  • #25
Turbo Gros Michel S.A. a dit:
Salut,

les Huré étaient des machines exceptionnelles, un "défaut" : celui évoqué par TREBOR, à une remarque près : en fait il faut se placer sur le côté avec ces machines et pas devant... malheureusement peu d'ateliers avaient pensé l'aménagement autour de la machine en conséquence, j'ai pourtant eu cette chance dans une petite société avec une MVP 50, c'est le même type de machine en plus gros : table de 1400x700, puissance 11kW... extraordinaire, ça dépôtait incroyable, et super rigide. L'idée du bélier m'a toujours fasciné : c'est super bien pensé! Et puis des formes rondes : facile à nettoyer, les volants pleins : pas de prise de doigts ou d'élingue ou autre...
La force tranquille quoi! Fabuleux, un vrai plaisir de bosser là-dessus!

Belle restauration, mais absolument hors de portée pour un amateur (ou alors il faut avoir fait de la maintenance sur ce type de machine au paravant).

Ca fait chaud au coeur de se dire qu'elle va de nouveau tourner et usiner!

A+
C'est vrai que ça relève de l'inconscience d'attaquer un engin comme ça si t'as pas ce qui faut. En plus il y a un tas de ruses à connaitre pour pas trop galérer et je le répète encore, j'avais des collègues, dont c'est le métier, qui m'ont bien rencardé pour certains "petits détails" (réglage du frein de descente, calage et allignement de la traverse, réglage de la table,etc...)
 
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
  • Auteur de la discussion
  • #26
Suite et fin du chantier: opération picasso réussie, maintenant il faut penser à tout remonter. La boite à vitesse des avances, avec son moteur et le joint d'oldham en bout de l'arbre de sortie qui vient se greffer dans la traverse, n'a pas trop posé de pb, la repose du bélier non plus.La console et les colonnes nécessitent un élinguage bien fait pour descendre comme il faut sur la queue d'aronde. Par contre la tringlerie du rapide a de quoi rendre dépressif un gagant du loto: y a des renvois partout!
Le remontage des accouplements télescopiques des avances est assez difficile à caler quand on a retouché les glissières et qu'on a enlevé la crasse qui servait de cale d'épaisseur. J'ai du refaire un cale en forme de demi rondelle (dieu merci, j'ai une poinço CN qui va bien pour découper la tôle) et revoir l'empilage des butées.

Rénovation KU 6 039.jpg
Et une console, une!

Rénovation KU 6 034.jpg
Voila la boite. Presque 2heures de boulot pour refaire les lettres sur les portes et les leviers

Rénovation KU 6 026.jpg
les leviers et un peu de tringlerie.
On voit l'arbre de la traverse où vient se monter le volant des Y
 
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
  • Auteur de la discussion
  • #27
Il ne reste plus que la table et la tête à remonter.Cette dernière est assez délicate à emboiter car ajustée précis sur son pivot.
On recable l'ensemble, remontage des règles de visu, et roulez jeunesse.

La première pièce a été une cale en PEHD 500: pas de traumatisme important pour la mise en route.

Rénovation KU 6 043.jpg
Pas d'esprit présent et pourtant la table bouge!

Rénovation KU 6 046.jpg
KU6 presque finie (manque visu et lampe de droite). Elle est chevillée; c'est obligatoire pour éviter les risques de basculement quand la table est à fond d'un côté.
 
didou
didou
Compagnon
11 Jan 2008
2 639
31
Très belle machine, la Huron c'est une machine impressionante par son gabarit mais qui se trouve très pratique à l'usage, je la préfère de loin à une Vernier ou une Dufour

Au début au boulôt j'étais un peu retissant à l'utiliser mais une fois aprivoisée que du bonheur, hélas ma boite à fermée :???: Je n'ai plus que ma BF20 ca change :lol:
 
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
  • Auteur de la discussion
  • #29
En conclusion quelques conseils issus de cette expérience: si il y a un furieux qui veut se lancer dans le même délire que moi: ne pas démonter les engrenages des 2 boîtes (avance et broche) si c'est pas nécessaire, un bon lavage au pétrole ou au gasoil fait l'affaire.
Faire très attention à bien repérer les cales d'épaisseur qui règlent l'entre dents des renvois coniques et le jeu axial des volants, certaines sont très voisines en épaisseur. Ne démonter la cathédrale (ensemble de la pignonerie d'avance dans la console) que si nécessaire sinon procéder comme pour les boîtes.
Controler l'usure des ressorts de rappel des leviers d'avance.
Controler le bon fonctionnement du graissage centralisé (certaines parties de la tuyauterie sont difficilement accessibles quand tout est remonté).
Repérer la position de tous les leviers et de tous les volants (ils ne sont pas pile poil interchangeables surtout sur ils ont pris du "gaz" en travaillant).
Faire très attention lors du démontage du renvoi du Z et de la vis à bille: il y a 2 freins à rochet avec des microscopiques pièces qui ne demandent qu'à se perdre.
Ne pas tenter de gratter soi même un banc si on ne sait pas faire: risque de "décès géométrique" de la machine.
Pout le graissage, utiliser une graisse type CASTROL LMX (j'ai pas d'actions) ou équivalent car elle permet le travail sous forte charge et dans de grandes plages de température. Eviter les graisses collantes à forte viscosité.

Rénovation KU 6 030.jpg
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 694
59000
Bonsoir

On se place effectivement sur le coté comme avec toutes les machines
d’outilleur à bélier : Deckel , Maho . Mais il me faut toujours pas mal de
temps pour m’adapter d’une machine à la position classique à celle sur
le coté.

Michel, il y a quelque temps, (le lien est périmé maintenant) il était
encore possible de télécharger içi un Scan de très bonne qualité de la
documentation complète de la KU 6 numéro 8350 de janvier 74
Le texte décrit la procédure de réglage de jeux de la table et de la console
comme très simple et finalement similaire au bélier.
Pourtant, quand on examine les éclatés on devine bien les règles massive
trapézoïdale et non pas des lardons coniques.
J’imagine très bien le principe géométrique de rattrapage du jeux mais
Je vois très peu de vis pour plaquer convenablement sur toute la longueur,
ce type de régle, Tu pourrais m’expliquer comment ça marche, car en plus, tu
fait souvent allusion à la difficulté du réglage de ce principe.
Dans quel état était la vis à bille ? je suppose que le frein de console
et justement due à la présence de cette vis à bille ?
Tu vas remonter les visus d’origine ?

Qu’est ce que j’ai pu rêver sur les prospectus de ces machines. C’est
vraiment la perfection comme concept. Je pourrais matérialiser maintenant
mais elle sont vraiment trop lourdes…

merci de nous faire profiter de cette renaissance et bravo !

Juste un critique, les jld en gris aussi ça serai mieux comme si elle sortait...
…des Ets Huré S.A à Bagneux…

Un petit hommage à l’oncle de Robby38 :

fraiseuse-miniature-t167.html?highlight=machine%20miniature
 
Haut