Advertisements

fondre 34 m3 de bronze au 15ème siècle, à votre avis comment ont-ils fait ?

  • Auteur de la discussion ilfaitvraimentbeau
  • Date de début
osiver
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 725
@fafnir70, Ce n'est pas celle là.
J'ai lu un autre article où il disent que 2 cloches ont été fondues, la grosse 294t et une plus petite de 30t
Si on se réfère aux dimensions de la tsar bell qui approche les 200t et à celles de celle de la pagode, on est dans le même ordre d'idée :wink:
 
Advertisements
M
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
je pensait tout simplement au detecteur de metaux qui detecte facilement une piece en cuivre ou en or a 50cm sous terre ... avec une bobine plus grande ça doit detecter une aussi enorme cloche a des dizaine de metre sous la boue

mais si elle est plus petite elle sera plus difficile a trouver

30 tonne c'est plus facile a fondre ! plusieur four autour du moule que l'on fait couler tous ensemble
 
coquillette
coquillette
Compagnon
31 Mai 2016
1 969
le wast
Bonjour
un détecteur de métaux....50 cms pour une pièce....j'achete tout de suite....LOL 25 cms....c'est deja tres bien....

Je suis admiratif devant l'ingéniosité et le savoir faire des artisans d'autrefois(et d'ailleurs actuels) ceci dans divers domaines..
Ils n'avaient pas les moyens de maintenant et arrivaient a faire des choses incroyables...

Jean Paul :drinkers:
 
P
Popino
Compagnon
23 Avril 2012
951
Les anciens ont profité des grandes quantités (de cuivre en particulier, du laiton natif) qu'ils trouvaient en surface (aujourd'hui c'est rare, faut + creuser). Le charbon était dispo à faible profondeur et un peu partout
Beaucoup de traces de petites mines préhistoriques.
A vous
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
14 191
F-69400 villefranche sur saone
Les anciens ont profité des grandes quantités (de cuivre en particulier, du laiton natif) qu'ils trouvaient en surface (aujourd'hui c'est rare, faut + creuser). Le charbon était dispo à faible profondeur et un peu partout
Beaucoup de traces de petites mines préhistoriques.
A vous
Oui bien sur
Mais ça ne dit pas comment on a fait pour fondre 34 mètre cube de bronze, c'est pas dans un petit four ou sur un feu de camp qu'on peut chauffer une tel masse
Sans parler des moyens mis en place pour couler en une seul fois cette cloche ... Surtout au 15 eme siècle
Comment était disposer le moule , comment était disposer le four ou le point de chauffe, comment on l'a montée en haut du clocher?
Et pour cette cloche, comment on l'a descendu ... Peut être en cassant la pagode
 
stef1204
stef1204
Compagnon
25 Septembre 2016
1 063
Belgique
Idée de moulage d’une grande cloche :

Faire le moule dans le sol (trou dans le sol recouvert de sable, probablement le haut de la cloche en bas).

Autour du trou use série de four et les fours sont vidés dans le moule en une seule fois.
 
Dernière édition par un modérateur:
M
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
le moule sous terre est la solution la plus simple pour resister a la pression du metal fondu et eviter les accident en cas de fuite

reste a fondre la bonne quantité ... on peut fondre dans des creuset mais on est limité a ce que l'on peut porter ... avantage on peut porter les creuset sur une distance assez longue entre le four et le moule ... on pourrait imaginer 3000 feu pour fondre 3000 creuset de 100kg

le four a reverbere etait il connu a cette epoque ? l'avantage c'est qu'il n'y a pas de creuset , mais une sole massive et bien posé sur le sol en assembalge de brique ou autre materiaux refractaire chauffé uniquement par le dessus : il est donc possible de construire des très gros four ... l'inconvenient c'est que ce n'est pas mobile : le four doit etre près du moule

comment on il fait ? 6 four de 50 tonne ? ou 3000 creuset de 100kg ?

pour une cloche de 300t le remplissage du moule est peut etre assez lent ..avec des creuset peut etre que ceux qui ont été vidé dans le moule en premier ont le temps de faire une 2 eme fusion pour finir le remplissage du moule ... peut etre même que chaque creuset fait 3 fusion avant que le moule soit plein ... pourvu que l'arrivé des creuset soit reguliere ... il faut un sacré chef d'orchestre pour organiser ça
 
laboureau
laboureau
Compagnon
4 Janvier 2013
2 629
89200 AVALLON Yonne
Bonjour à tous
Pourquoi coulée en une seul fois ?
Vue le volume, coulée en continue avec plusieurs fours, rechargé au fur et à mesure!
Cordialement.
jpal7@
 
J
jo69
Compagnon
28 Mars 2009
704
69
hello
aujourd'hui encore le moule est enterré même pour une cloche de 30 tonnes, qui a fait la conversion unité ancienne et métrique? la coulée se fait par la partie supérieur en croix de la cloche le noyau est bâti en briques ensuite recouvert de barbotine réfractaire puis recouvert de cire sur laquelle on met les motifs décoratif ensuite bourrage sable mais là je ne suis pas fondeur de cloche, le reste Pour en savoir plus visiter le musé Paccard vers Sevrier (Annecy)aussi sur internet
Comment pouvait on accorder un engin pareil?
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 725
Comment pouvait on accorder un engin pareil?
Il est dit quelque part qu'elle n'avait pas un bon son. :???:
comment on l'a montée en haut du clocher?
Et pour cette cloche, comment on l'a descendu ... Peut être en cassant la pagode
Elle ne semble pas avoir été montée sur un clocher, "juste" suspendue
[div=none][div=none]
[/div][/div]
On pourrait imaginer des chambres d'accumulation enterrées (une dizaine ?) autour du moule chauffées, pour juste maintenir le métal en fusion. Ces chambres seraient alimentées par des fours bien plus petits mais capables de fondre des lingots.
Ainsi on disposerait de tout le temps nécessaire pour acheminer la matière première, le combustible, tant qu'on maintient la température des chambres d'accumulation.
Une fois la quantité de métal fondu prête, on ouvre des passages vers les canaux de coulée et les chambres se vident dans le moule de façon à avoir une coulée homogène.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
14 191
F-69400 villefranche sur saone
Bonjour à tous
Pourquoi coulée en une seul fois ?
Vue le volume, coulée en continue avec plusieurs fours, rechargé au fur et à mesure!
Cordialement.
jpal7@
mais il me semble qu'il faut quand même que la cloche soit coulée de façon que ça fasse un seule morceau je ne suis pas fondeur, je ne connais pas les techniques, mais il me semble qu'on ne peut pas couler une cloche sur plusieurs jours
La coule en continu , il me semble ,est une technique tres récente pour faire des blocs de forme simple avec un moule de forme spéciale
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Coulée_continue
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Novembre 2007
9 218
Près de Rouen
avec une telle masse, le refroidissement a du prendre plusieurs semaines...
 
Vété
Vété
Apprenti
25 Août 2014
127
Bonjour, la masse de la cloche me parait un peu exagérée. Vous semble-t-il possible de déplacer 300 tonnes avec des moyens basiques? Et puis, si c'est dans le but de la fondre pour faire des canons, pourquoi, De Brito, se serait-il embêté à déplacer une telle masse en une seule pièce, alors qu'il aurait pu transporter plus facilement des morceau plus petits? Faudrait aussi voir la taille du cours d'eau qui aurait été utilisé. en effet, pour transporter 300 tonnes, il faut une barge avec un déplacement d'eau de minimum 300 tonnes (+ le poids de la barge), soit une barge de 30 mètres de long par 10 de long avec un tirant d'eau '1m.

Ca ne fait pas avancer la question initiale de comment on fond 300 tonnes de bronze, mais peut-être qu'ils n'ont pas été fondus.
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Novembre 2007
9 218
Près de Rouen
une petite suggestion de calcul pour les forts en math :wink::
en sachant combien de chaleur est produite par la combustion d'un M3 de bois, combien faut-il de ce bois (en hectares :wink:) pour fondre tout ce bronze ?
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut