Faire un trou plus long que la longueur des forets

Maximil
Ouvrier
23 Juin 2008
315
Bretagne
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour


Comment faire un trou non débouchant de 9mm de diamètre dans un rond de laiton sur 15 cm de long avec une perceuse à colonne, en sachant qu'il manque en gros 5 bons centimètres à n'importe quel foret du commerce pour aller au bout ?

Et question parallèle juste pour connaissance car j'en suis venu à me le demander, comment sont percés les canons de fusil ??
 
A
Guest
Salut, otélo possède des forêts de grande longueur pour le 9 par exemple la longueur totale est de 250 mm longueur taillée, 175 mm
 
JKL
Compagnon
1 Avril 2008
1 995
Pour percer sur de très grandes longueurs il faut aller voir comment on fore un puits de pétrole : on commence le trou avec un foret courant, puis on passe à un foret série longue, puis la série extra-longue et enfin on passe soit à des forets du commerce sur lesquels s'adapte une rallonge soit on se fait ses propres rallonges. La lubrification ( injection de boue pour forer les puits de pétrole ) par une huile de coupe de "course" et l'évacuation des copeaux sont les points-clé de la réussite. L'idéal c'est comme pour les puits que les forets soient pourvus de canaux débouchant près des lèvres pour que l'huile de coupe ait toute son efficacité mais surtout que son injection sous pression fasse remonter les copeaux. Quand les listels du foret sont de longueur inférieure à la profondeur du trou il faut "débourrer" les copeaux très très souvent.
Pour les canons il existe des affutages des lèvres des forets particuliers et comme tous les perçages de précision ça se fait par diamètres croissants. Je croisque la dernière passe se fait en tirant sur la queue du foret et non plus en poussant pour éviter le flambage.
Les tous premiers canons étaient faits par des super-champions de la forge car ils enroulaient à spires très jointives un fer de section carré ou rectangulaire autour d'un axe cylindrique.
Mais il y a des savoirs-faire de nos ancêtres dont on a pas la moindre certitude sur la façon dont ils s'y prenaient pour faire les travaux qu'ils nous ont laissés. Les Incas en particulier nous ont laissé des sphères parfaites de granit de dimensions très variées.
 
Foxtrot
Compagnon
18 Février 2008
1 045
Ath (BE)
Salut

Et pourquoi pas souder à l'arc un bout de rond sur la queue du forêt?

J'en ai fais quelques uns, guidés dans une cornière et ça tient. :-D
 
ordinerf
Compagnon
15 Février 2008
3 990
aube
personnelement j'utilise une méthode un peu longue, le problême quand le foret arrive en bout de course c'est que les copeaux ne peuvent plus s'évaquer et donc ça bourre et coince la rotation.
pour éviter cela je perce au maximum et ensuite je fais des passes de 1 mm maxi afin de "remplir" le foret et de le vider en remontant, c'est certe très long mais ça permet de gagner encore des millimètre.
concernant tes 5 centimètre la c'est déjà plus difficile vu que tu dépasses la longueur de ton foret, j'ai vu une fois un mécanicien utilisé un foret à béton pour du métal, bien évidemment lubrifié a fond mais ça passait quand même d'autant que les forets béton sont plus long.
pendant que j'y pense, juste pour info pour ceux que ça intéresse, la longueur moyenne coupante d'un foret à métaux est de 10 fois son diamètre, exemple un foret diamètre 5mm à une longueur coupante de 50mm.
 
Doctor_itchy
Compagnon
20 Avril 2007
4 191
Morlanwelz
oui c'est pour le probleme du flambage du foret , c'est pour ça

un foret long ser d'offiçe dans un acier plus resistant et moins flexible et donc plus cassant !


pour de tres long trou il faut un foret a tirer ,on preperçe avec un foret "normal" et on fini avec un foret a tirer guider mais il faut une foreuse assez speçifique !
 
POSEIDON
Apprenti
30 Décembre 2007
86
a casto ils ont quelques séries longues. mais c'est de l'ordre de 25/30e le forêt...
 
vigo
Compagnon
23 Octobre 2007
623
F-54580 Saint-Ail
Bonsoir,

Après avoir percé au forêt normal et si le trou ne demande pas une grande précision, on peut braser un stub de diamètre 1 mm inférieur au diamètre du forêt.
Pour bien faire il faudrait usiner un petit tenon sur le forêt et percer un trou de diamètre équivalent dans le stub, assembler, aligner au mieux et braser l'ensemble. Attention à ne pas oublier de débourrer souvent sinon........
 
stihlman
Ouvrier
25 Juillet 2008
298
lorraine
désolé de répondre que maintenant et de réouvrir ce post
5mm tu meules tout simplement au touret un diam inférieur au diamètre du listel.
 
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 778
Rhône-Alpes-Auvergne
Bonsoir JKL,
JKL a dit:
Je croisque la dernière passe se fait en tirant sur la queue du foret et non plus en poussant pour éviter le flambage.
Là, il faudrait que tu expliques car je ne comprends pas bien.
Si on perce, je pense qu'on pousse, et donc comment tirer sur la queue du forêt ?
Est-ce que tu ne confonds pas avec le forage sur vraie foreuse ???
(forage en poussant, et calibrage en tirant).
 
ordinerf
Compagnon
15 Février 2008
3 990
aube
Jajalv> je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi, tu pousses le foret pour percer mais dans le cas des plastiques (et même alu je crois) tu as tendance à le retenir sinon il s'enfonce tout seul ou c'est la pièce qui remonte :)
 
warthog
Apprenti
17 Avril 2008
238
Thonon 74
ordinerf a dit:
Jajalv> je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi, tu pousses le foret pour percer mais dans le cas des plastiques (et même alu je crois) tu as tendance à le retenir sinon il s'enfonce tout seul ou c'est la pièce qui remonte :)
Salut!

Pas forcément que dans ces matiéres là, tu as le forêt qui "engage". Au débouché d'une tôle par exemple.

@ ploush!
 
JKL
Compagnon
1 Avril 2008
1 995
jajalv a dit:
Bonsoir JKL,
JKL a dit:
Je croisque la dernière passe se fait en tirant sur la queue du foret et non plus en poussant pour éviter le flambage.
Là, il faudrait que tu expliques car je ne comprends pas bien.
Si on perce, je pense qu'on pousse, et donc comment tirer sur la queue du forêt ?
Est-ce que tu ne confonds pas avec le forage sur vraie foreuse ???
(forage en poussant, et calibrage en tirant).
Lorsque l'on veut percer avec un foret long ( on considère le rapport longueur/diamètre ) on commence avec un foret normal puis on en prend un de plus en plus long sinon si on prend dès le départ un foret long, il va "flamber" sous la pression exercée pour percer.
Mais si on veut percer un trou débouchant on peut procéder autrement ( c'est le cas pour le canon d'une arme ) on perce comme on vient de le dire un avant-trou puis on y enfile la tige d'un foret à tirer qui a la particularité d'avoir une tige détalonnée par rapport au diamètre nominal et d'avoir les lèvres coupantes à l'intersection de la tige et de la tête.
Mais le gros plus pour percer profond c'est d'utiliser des forets ayant des canneaux pour amener le liquide de coupe avec pression au plus près des lèvres de coupe pour avoir une lubrification excellente et pour faire remonter les copeaux : les deux conditions sine-qua-non d'un perçage de qualité.
 
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 778
Rhône-Alpes-Auvergne
Bonsoir à tous,

ordinerf et warthog, je suis d'accord avec vous. Le phénomène est bien connu. D'ailleurs, essayez de percer du plomb et vous verrez la catastrophe, même avec un forêt à hélice lente.

Pour l'alu, on recommande des forêts à hélice rapide. Ce qui favorise le dégagement des copeaux, mais favorise l'engagement dans la matière et provoque l'avalement en sortie. Phénomène accentué pour peu que le forêt ait trop de coupe.

Par contre, je ne comprends toujours pas comment on peut faire une dernière passe dans un trou borgne en tirant le forêt.

Je ne suis pas spécialiste du perçage, mais au cours des douze dernières années de ma carrière, j'ai fait beaucoup de forages longs.
Forage avec une tête à forer, ensuite alésage avec une tête à aléser, mais dans ce cas, le trou est débouchant.

Précision: 5/100èmes au diamète et en position entrée et sortie. Qualité glacée miroir, et ce, sur 1200 de long environ.
Mais celà est fait sur une vraie foreuse.
Lubrification à l'huile pure sous 30 à 40 bars de pression.
Bonjour la douche quand un canon de guidage est mal ajusté.
Ces jours là, j'étais dans l'huile jusqu'aux coudes, et même un peu plus haut. Vous comprenez peut-être le pourquoi des allergies. A force d'en bouffer...
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut