Etau fractal

yvon29

yvon29

Compagnon
Bonjour

Une idée comme ça...

Ça fonctionne si ou utilise juste des éléments avec cylindres exter/inter posés sur une plaque posée sur le fond d'un étau de fraiseuse, non ?
 
simon74

simon74

Compagnon
Ça fonctionne si ou utilise juste des éléments avec cylindres exter/inter posés sur une plaque posée sur le fond d'un étau de fraiseuse, non ?
Je pense qu'il sera judicieuse de faire des "mors"plats qui epousent le premiere mors hemi-cylindrique, histoire de distribuer le pression egalement sur les mors de l'etau, mais autrement, je pense que oui.
 
themathieu

themathieu

Compagnon
bonjour a tous

si ça vous dit d'en imprimé un en 3D... :wink:

Math
 
jeanmichel1946

jeanmichel1946

Compagnon
Bonjour,

Vu que cet objet vous intéresse, je vous présente le mien, acheté il y a au moins 15 ans sur une brocante.
J'ai pu l'acquérir car les acheteurs potentiels l'ont trouvé trop lourd ou d'une utilisation incertaine.

Etaux fractal.jpg


Le mode de fixation des éléments mobiles, 30 au total comme tous les exemples montrés, est différent et il n'y a aucune inscription d'origine dans la masse ni de trace de fixation de plaque (excepté la frappe du n°429 sur plusieurs éléments et l'inscription Record qui ne ressemble pas vraiment à un sigle de fabricant).

Les caractéristiques principales :

- longueur hors tout 440 mm,
- largeur hors tout 200 mm,
- largeur utile des mors 175 mm,
- poids entre 30 et 40 kg.

Je l'avais rapidement décrassé au moment de son achat mais je n'avais pas à l'époque de machine compatibles avec son utilisation.
Ce n'est plus le cas aujourd'hui donc je vais sans doute le restaurer complètement et je vous mettrai quelques photos montrant la constitution de cet étaux particulier.

PS : Après une petite recherche sur le Web, j'ai trouvé des trace d'une marque d'étaux Record au Québec et en Angleterre. La marque existe toujours au Québec, voir photos ci-après.

Etaux Marque RECORD au Québec.jpg

Etaux Marque RECORD au Québec_2.jpg


Cordialement.
Jean-Michel.
 
Dernière édition:
osiver

osiver

Compagnon
On voit un peu partout des présentations en prise avec pièce de forme quelconque mais généralement pas en utilisation réelle d'usinage.
Ce serait très intéressant de le voir en action réelle. :shock:
 
Yoda78

Yoda78

Compagnon
On voit un peu partout des présentations en prise avec pièce de forme quelconque mais généralement pas en utilisation réelle d'usinage.
Ce serait très intéressant de le voir en action réelle. :shock:
Oui je pense aux objets quelconques à graver sur un panto....ce type d'étau doit être top pour gagner du temps. J'aimerais aussi voir ça en action.
 
jeanmichel1946

jeanmichel1946

Compagnon
Bonjour,

Compte-tenu de l'encombrement et de la masse e la bête je ne peux imaginer de l'utiliser sur un pantographe de base type Scripta ou Gravographe, ça pourrait commencer à convenir avec une Deckel GU1 voire GK21.

Pour celui qui a du temps libre, ça voudrait le coup de s'en fabriquer un à échelle réduite en laiton par exemple.
Il faut que je redémonte le mien qui ne semble pas nécessiter le système de rainures en queue d'aronde.
Ca m'aurait bien servi lorsque j'ai réalisé ce porte-clé :

Sigaud Racing_5.jpg


Sino il faut utiliser le principe des "posages" d'horlogerie avec des supports en forme de pinces à la géométrie de la pièce à tenir.

Cordialement.
Jean-Michel.
 
AndersFaust

AndersFaust

Ouvrier
Le fractal c'est mignon, mais le matriciel, c'est quand même plus moderne

 
yvon29

yvon29

Compagnon
Cette vidéo ne donne pas envie....

Comment ça marche ? Hydraulique ?
 
jeanmichel1946

jeanmichel1946

Compagnon
Bonjour,

D'accord avec vous, j'ai l'impression qu'il s'agit d'axes poussés par un ressort.
Ils sont empilés jointifs et on voit qu'il les bloque par une vis sur le côté, c'est là que réside l'originalité du système et surtout sa viabilité.

Jean-Michel.
 
serge 91

serge 91

Lexique
j'ai l'impression qu'il s'agit d'axes poussés par un ressort.
Pas forcément,
si tous les pistons sont "reliés" en hydraulique, il prennent la forme. Une fois "séparés", ils la gardent.
La vis ferait la séparation ou l'ouverture ???
 
K

kawah2

Compagnon
Pas forcément,
si tous les pistons sont "reliés" en hydraulique, il prennent la forme. Une fois "séparés", ils la gardent.
La vis ferait la séparation ou l'ouverture ???
vu le nb de pistons, je me demande a quelle pression tu peux monter, et la fiabilité de l'étanchéité
 
serge 91

serge 91

Lexique
vu le nb de pistons, je me demande a quelle pression tu peux monter,
Bah, il n'y a pas de pression au départ, c'est en serrant les mors qu'il y en a une (répartie également entre tous )
L'étanchéité, bah, heu, en hydraulique, j'y connais rien, mais ça doit être faisable :wink:
 
K

kawah2

Compagnon
Bah, il n'y a pas de pression au départ, c'est en serrant les mors qu'il y en a une (répartie également entre tous )
L'étanchéité, bah, heu, en hydraulique, j'y connais rien, mais ça doit être faisable :wink:
sans dec? :lol:
je ne sais pas a quelle pression monte un étau classique pour tenir correctement une pièce, alors vraiment aucune idée.
évidemment entre serrer un écrou de 6 et un fer plat de 50 sur toute la longueur des mors , il y a une différence.
l'étanchéité est faisable, mais avec des dizaines de pistons proche les un des autres, plus peut etre une pression élevée, ça ne doit pas etre si simple, a moins que ce soit un simple ajustement presque sans jeu avec une huile épaisse?
 
simon74

simon74

Compagnon
je ne sais pas a quelle pression monte un étau classique pour tenir correctement une pièce, alors vraiment aucune idée.
Le video dessous indique des pressions au point de rupture aux alentours des 10T (20,000 lb ~= 10,000kg) Je ne pense pas que ca serait un problem pour des "mors hydrauliques", et ca cassera sur les vis, comme dans le video.

 
yvon29

yvon29

Compagnon
Bonjour

L'étanchéité, bah, heu, en hydraulique, j'y connais rien, mais ça doit être faisable :wink:

Rassure toi moi non plus...

Mais on peut calculer : P =F / S

Si on considère un force 3 tonne sur 30 tiges, ça fait 100 kgs par tige.

Si diamètre 8 mm ça conduit à une pression de 100 / 0,5 cm2 soit 200 bars

Le joints toriques ordinaires ne peuvent pas bien sûr encaisser cette pression mais les joints en X ou à 4 lobes peuvent aller beaucoup plus haut en pression...
 
jeanmichel1946

jeanmichel1946

Compagnon
Bonjour,

Il faut vraiment en avoir besoin de cet étaux, voir le tarif : 4800 Livres = 5616 € ça calme !!

Etaux matriciel HYFORE.JPG


Cordialement.
Jean-Michel.
 
G

Gcrimi2005

Ouvrier
Les quilles passent aussi par poussée, par un épais lit de boules coussinées.
 
G

Gcrimi2005

Ouvrier
Simple, les billes se touchent avec un angle de 60° si elles sont forcées dans un conteneur rigide et qu'un seul côté est déformable, la poussée sur une bille fait se déplacer le voisin vers le côté déformable (où se trouvent les pistons) et le piston il se déplace là où il ne peut pas aller plus loin.
Physiquement, ils se comportent comme un liquide incompressible.
Avec ce système, vous pouvez rendre un mouvement angulaire, flexible pour la photographie, etc.
 
K

kawah2

Compagnon
tu avoureras que "des quilles, un épais lit de boules coussinées" c'est pour moi un charabia incompréhensible :sad:
 
Copeaudu68

Copeaudu68

Apprenti
Bonjour à tous,
Moi je trouve ce système intéressant, pas seulement pour le maintien de pièces en vue d'opération d'usinage, mais aussi pour la préhension de pièces complexes comme on peut le voir sur les vidéos du site Matrix.

Pour le fonctionnement:
D'après les explication du représentant, chaque pige est sur un ressort (qui n'est pas hydraulique - et vu la réactivité je diras que ce sont de simple ressort de compression).
Puis, on voit que le serrage se fait en 3 étape:
1- Prise de l'empreinte de la pièce a serrer par le rapprochement des mort de l'étaux de base qui accueille le système à piges.
2- Blocage des piges pour figer l'empreinte avec les 2 vis sans tête - à ce moment la pièce ne subit "que" l'effort local de chaque ressort de pige.
3- Serrage "franc" des mors de l'étau pour appliquer la force de serrage à la pièce via les pige de manière uniforme.

Comment les piges sont bloquées?
On voit que toutes les piges sont en contact (linéique) les une avec les autres et dans un logement rectangulaire calibré, en serrant latéralement, avec une pression suffisante, elles se bloquent les une les autres, avec des pression de contact qui peuvent être suffisamment élevées pour garantir leur immobilité - d'ailleurs la doc mentionne pour un couple de 25Nm, un effort de serrage maxi de la pièce, ce qui montre que les piges sont susceptibles de "glisser" au delà de cet effort.

Voici le lien le brevet de la société MATRIX, qui fabrique ces systèmes

belle journée à tous :)
 

Sujets similaires

A
Réponses
20
Affichages
1 217
Antoine Chapon
A
Mokhin
Réponses
0
Affichages
262
Mokhin
Mokhin
coquillette
Réponses
40
Affichages
3 971
coquillette
coquillette
M
Réponses
4
Affichages
1 417
Jeandominiquelaure61
Jeandominiquelaure61
gégé62
Réponses
34
Affichages
519
gégé62
gégé62
K
Réponses
19
Affichages
905
sangten
S
den's 12
Réponses
14
Affichages
2 576
den's 12
den's 12
Haut