Digression Horlogère - Arrêtage Breguet

jdg
Compagnon
14 Février 2011
1 361
92
  • Auteur de la discussion
  • #1
Aparté au sujet de Madman, pour la clarté de son sujet de restauration par étape, sur demande, de son auteur. (Moufy)
Bonsoir,

Après brasure, limage et polissage on est de retour à "comme c'était avant". La goupille de fixation sur le carré manque encore, elle viendra demain.
Je pense que tu fais une grave erreur, »c’était avant uniquement avec la goupille qui servait d’arrêt«
Comme je l’ai déjà mentionné c’est une variante de l’arrêtage Breguet ...
La goupille n'a aucune autre fonction...elle ne maintient rien...
 
Dernière édition par un modérateur:
Madman
Compagnon
14 Janvier 2010
1 727
K-PAX
Hélas, tu te trompes sur toute la ligne !
Oh que nenni ! C'est maintenu par la vis.
Négatif. La vis ne fixe que l’arrêt sur la roue dentée. Elle ne va pas plus loin.

C'est pour moi une simple marque de frottement d'usage. Il faudrait être stupide pour modifier un Breguet d'origine.
Négatif encore. Ce sont bien des marques de lime. Oui il y a sûrement des gens stupides...
 
jdg
Compagnon
14 Février 2011
1 361
92
  • Auteur de la discussion
  • #5
Mais je ne comprends pas la forme galbée de la creusure.

Désolé je maintiens ma position en souhaitant pour toi me tromper :

Je pense que tu fais erreur, »c’était avant uniquement la goupille qui servait d’arrêt « et pourquoi pas de maintien. N’étant pas devin je pensais, comme il se doit que la vis était traversante.
Je l’ai déjà mentionné c’est une variante de l’arrêtage Breguet ...!

Sur un arrêtage Breguet la vis maintient les pièces sur le couvercle ou bien le couvercle possède un brossage traversé par une goupille de maintient des pièces, diamétralement opposé a la vis.
Je n’ai jamais vu ou entendu parler d’une simple goupille de maintien traversant la bonde sur ce système.

Cordialement

Edit... SI... l'arrêt est limé tu as peut-être raison mais le montage de l’ensemble est étrange...
Bon sur ce dodo
 
Dernière édition:
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 041
Cher
Salut à tous,

Bravo à Pierre, pour avoir "remis l'église au milieu de village" malgré les pressions contraires. Il est têtu Albert !
Toutefois, je ne comprends pas pourquoi ne pas avoir refait la pièce entièrement, plutôt que de rapporter la partie manquante.
J'espère que c'est une brasure "forte" :axe:

Edit... SI... l'arrêt est limé tu as peut-être raison mais le montage de l’ensemble est étrange...
Certes, il ressemble maintenant étrangement à un arrêtage Breguet !

@+
JC.
 
Dernière édition:
jdg
Compagnon
14 Février 2011
1 361
92
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonjour,

Je termine un travail et dans un moment je vais remettre les pendules à l’heure pour tout le monde par un édit.

Historique :

À quoi servent les deux roues sur le barillet ? Elles n'engrènent avec rien et ne limitent pas le nombre de tours de remontage. Mystère...
Les pièces sous les yeux, tu n'a pas compris et rien vu...?

Effectivement, j'ai constaté l'absence de goupille. Assez longue et elle remplirait le rôle d'arrêtage.
Merci pour le tuyau !
???

Deux vis sont là pour maintenir les pièce dans le Breguet d'origine (l'arrêt ne figure pas sur ce dessein ?) :

1572857494697.png

La preuve : ici quelqu'un a limé !
Je ne pense pas, tu l'aurais immédiatement remarqué !

Toutefois, je ne comprends pas pourquoi ne pas avoir refait la pièce entièrement, plutôt que de rapporter la partie manquante.
J'espère que c'est une brasure "forte"
Les pièces sont trempées et fortement cémentées. On ne peut faire qu'une brasure argent BASSE TEMPERATURE ayant la MEME résistance que la forte sous peine de détremper l'ensemble ! Et la cémentation...???

Par courtoisie je n'ai pas abordé ce sujet : la pièce devait être refaite entièrement !!!

Désolé je maintiens ma position en souhaitant pour toi me tromper :

Je pense que tu fais erreur, »c’était avant uniquement la goupille qui servait d’arrêt « et pourquoi pas de maintien. N’étant pas devin je pensais, comme il se doit que la vis était traversante.
Je l’ai déjà mentionné c’est une variante de l’arrêtage Breguet ...!

Sur un arrêtage Breguet la vis maintient les pièces sur le couvercle ou bien le couvercle possède un brossage traversé par une goupille de maintient des pièces, diamétralement opposé a la vis.
Je n’ai jamais vu ou entendu parler d’une simple goupille de maintien traversant la bonde sur ce système.
Voici un arrêtage Breguet d'origine (variante) avec bossage goupille de maintient :

1572858756482.png


Si ton client n’y connaît rien il sera certainement content !
Ce qui est déjà pas mal...
 
Dernière édition:
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 041
Cher
Les pièces sont trempées et fortement cémentées. On ne peut faire qu'une brasure argent BASSE TEMPERATURE ayant la MEME résistance que la forte sous peine de détremper l'ensemble ! Et la cémentation...???
J'ai toujours pensé que la cémentation était une action superficielle.

Par courtoisie je n'ai pas abordé ce sujet : la pièce devait être refaite entièrement !!!
Fais pas ta chochotte Albert, nous ne sommes pas sur un forum de bisounours

Voici un arrêtage Breguet d'origine (variante) avec bossage goupille de maintient :
arretage-Breguet.jpg


J'ai agrandi ta photo, de très mauvaise qualité. On voit bien que c'est un arrêtage Breguet ! "Y a pas photo !"
Il n'y a pas de goupille. Le "pâté" que l'on perçoit en bas semble être une vis qui vient verrouiller les éléments d'arrêtage dans une fente réalisée dans le carré de remontage. Il faudrait nous faire une belle photo en gros plan.

Si ton client n’y connaît rien il sera certainement content !
Là tu pousses un peu Albert. Madman a récupéré, de belle façon, une belle montre bricolée !
Montre nous donc ce que tu sais faire, à part tes copier coller !

@+
JC.
 
jon
Compagnon
13 Avril 2014
856
Lorient
Hélas, tu te trompes sur toute la ligne !

Négatif. La vis ne fixe que l’arrêt sur la roue dentée. Elle ne va pas plus loin.


Négatif encore. Ce sont bien des marques de lime. Oui il y a sûrement des gens stupides...
pour avoir déjà restauré un mouvement similaire je confirme que Pierre a raison :wink:
Et j’ai eu ce cas également.
Pourquoi on limerai d’après vous ?
Et bien pour la simple et bonne raison que certains horlogers au lieu de réviser la montre comme elle se doit enlèvent cette sécurité pour gagner quelques heures supplémentaires sur la réserve de marche... le ressort peut ainsi être tendu au maximum ... et par la même occasion prêt à peter...
Beau boulot Pierre mais pourquoi n’as tu pas refait la pièce entièrement ?

amicalement.
 
Dernière édition:
jdg
Compagnon
14 Février 2011
1 361
92
Bonsoir,

Comme nous ne sommes pas sur un forum de bisounours parlons vrai mais avec courtoisie:

J'ai toujours pensé que la cémentation était une action superficielle.
Fortement cémentée veux dire = couche superficielle épaisse...cela est il fait ? mais peut être ne savez vous pas le faire !

Il n'y a pas de goupille. Le "pâté" que l'on perçoit en bas semble être une vis qui vient verrouiller les éléments d'arrêtage dans une fente réalisée dans le carré de remontage
Ben voyons !!! NON toute une culture a faire !

Là tu pousses un peu Albert. Madman a récupéré, de belle façon, une belle montre bricolée !
NON c'est du massacre "sur l'arêtage de cette montre".


Montre nous donc ce que tu sais faire, à part tes copier coller !
Il est certain que tu ne sera jamais un " Horloger des Etoiles" !!! Je t'apprends ce que tu devrai connaitre pour être un rhabilleur digne de ce nom...quoique tu sais deja forger au marteau avec un laminoir...moi je ne sais pas...et demande à apprendre...

Édit: un horloger digne de ce nom doit avoir de profondes connaissances en Mathématiques en Physique en Astronomie et en Mécanique.
Ce que tu nous montres sur ce forum ou sur ton site n’a rien de transcendant er se trouve à à la portée du premier Rhabilleur venu.un peu curieux !
Savoir calculer par la méthode de l’arbre est déjà un petit mais un bon début, sais-tu grimper à l’arbre ?

pour avoir déjà restauré un mouvement similaire je confirme que Pierre a raison :wink:
Peux tu décrire le "mouvement similaire" au niveau arrêtage Breguet car il y a de nombreuses variantes...même creusure galbée ? Merci

Bien cordialement Tom et sans rancune.
 
Dernière édition:
jdg
Compagnon
14 Février 2011
1 361
92
Pourquoi on limerai d’après vous ?
Et bien pour la simple et bonne raison que certains horlogers au lieu de réviser la montre comme elle se doit enlèvent cette sécurité pour gagner quelques heures supplémentaires sur la réserve de marche... le ressort peut ainsi être tendu au maximum ... et par la même occasion prêt à peter...
C'est certain comme les Croix de Malte, mais pas pour gagner du temps sur la réserve de marche mais plutôt sur le temps de la révision jugeant cela inutile et compliqué à régler. "Des Horlogers du Dimanche"
 
f6exb
Compagnon
13 Juin 2013
1 389
91300 Massy
C'est certain comme les Croix de Malte, mais pas pour gagner du temps sur la réserve de marche mais plutôt sur le temps de la révision jugeant cela inutile et compliqué à régler. "Des Horlogers du Dimanche"
Excuse-moi de mettre les pieds dans le plat, mais tu n'es pas en train d'admettre à demi-mot que c'est une possibilité pour la montre de Madman ?
 
  • Réagir
Reactions: jdg
Haut