Demande conseil pour démontage turbine soufflerie d'orgue

  • Auteur de la discussion gégé62
  • Date de début
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
2 785
Harnes (Pas de Calais)
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Voilà longtemps que j'ai récupéré une soufflerie d'un petit orgue qui était voué à la démolition. En fait le stator du moteur avait été enlevé, peut-être en vue d'une rebobinage jamais réalisé. Je n'ai donc du moteur que le flasque arrière, qui fait d'ailleurs palier pour l'arbre.
Je souhaiterais réutiliser la partie soufflerie, turbine et carter, avec un nouveau moteur (j'en ai un ou deux en tri qui iraient), pour faire une aspiration de copeaux/sciure de bois.
Je tombe sur un problème de démontage de la turbine de son arbre. Elle est probablement montée sur portée conique, mais de face je ne vois que la clavette et je ne sais pas comment l'extraire.
Les deux têtes à 6 pans sont des vis M7 (curieux....). En les décollant de 1 ou 2 mm j'ai essayé de taper dessus pour faire "effet d'extracteur à inertie" mais sans résultat. Je n'ai pas forcé non plus je dois dire.

Merci de votre avis, je pense surtout aux facteurs d'orgue qui connaissent ce matériel ancien.

2003_0101intens0054.JPG


2003_0101intens0055.JPG


2003_0101intens0056.JPG
 
mika59
mika59
Ouvrier
31 Jan 2017
414
Banlieue lilloise
hello
devisser les deux boulons visibles et les remplacer par des plus long et les revisser,
histoire de faire appui derriere ?
 
remi30132
remi30132
Compagnon
8 Août 2016
550
nimes
As tu essayé de taper doucement sur l'arbre du moteur avec un gros chasse goupille pour le chasser
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 062
Flers 61100
Méthode Mika59 plus un coup de pistolet a air chaud (le moyeu me semble en alu).
Les vis de Ø7 pas de 100 c'est surement un transfuge de Citroen qui était a la planche a dessin!!
Bon démontage.
 
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
2 785
Harnes (Pas de Calais)
  • Auteur de la discussion
  • #5
Merci je vais essayer ça demain. Faut que je voie dans mes foufes si j'ai du M7....je ne pense pas.
As tu essayé de taper doucement sur l'arbre du moteur avec un gros chasse goupille
oui sans trop forcer....
Apparemment le moyeu est en acier (aimant), je vais essayer de chauffer sans exagérer (chalumeau à air chaud ou lampe à gaz).
Ce qui est curieux c'est que l'arbre n'ait pas un taraudage en bout, on ne voit pas bien sur la photo mais c'est seulement un trou de centre.
Je dois pouvoir aussi glisser une traverse (un tout petit U) sous les deux vis M7 avec un trou taraudé au milieu pour faire extracteur sur le bout d'arbre. Mais elles ne sont ni longues ni costaudes....
 
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
2 785
Harnes (Pas de Calais)
  • Auteur de la discussion
  • #7
Bonjour,
Ça y est, une tige de 10 comme chasse-goupille, et le marteau qui va bien. J'ai chauffé un peu, mais à peine. Il y avait une vis radiale à l'arrière qui faisait vis de blocage par pression, elle était pour moi inaccessible, mais heureusement ce n'est pas un arrêt positif.
Je vais donc pouvoir (quand j'aurais le temps...) transformer cette soufflerie en aspirateur :wink:.
Comme la pression dans un orgue ne dépasse guère les 10 à 12 mbar (pour ceux que je connais) je pense que à la même vitesse (3000 t/mn) j'aurais 10 à 12 mbar de dépression. Cela risque d'être un peu juste, et je me demande à quelle vitesse (>3000) je pourrais aller sans risque pour les aubes de la turbine. Mais là c'est une toute autre question, ça devient HS....

merci de votre aide (pour le démontage).
 
Haut