chauffage gaz/pétrole et vapeur d'eau ? question aux forts en physique chimie

6 Février 2011
2 635
Nancy
- chauffage gaz/pétrole et vapeur d'eau ? question aux forts en physique chimie
#20
Bonjour,
J'ai travaillé dans l'hydrodésulfuration, je n'ai pas l'intention de vous abrutir avec les formules chimiques. Il y a des composés soufrés divers et ils donnent encore une réaction acide aux eaux de condensation. Le but industriel est de réduire les concentrations, le législateur l'impose, mais il est difficile de tout retirer. Tu peux regarder la corrosion aux pieds des cheminées à gaz et à fuel qui ont quelques années. Ces cochonneries n'ont rien à faire dans un atelier.
Salutations
 
26 Février 2013
2 428
Harnes (Pas de Calais)
- chauffage gaz/pétrole et vapeur d'eau ? question aux forts en physique chimie
#21
Bonjour,
juste un avis sur la question: quantité d'eau produite pour différents combustibles.
Si on considère que l'énergie de combustion est surtout donnée par la combustion du carbone et de l'hydrogéne présents dans le combustible, plus il y a de carbone, plus il y aura de CO2. Le charbon n'a pas (ou peu) d'hydrogène, donc c'est 100 de CO2. L'hydrogène pur ce serait 100% d'eau, mais c'est hors de propos. Le méthane, qui je crois est le principal constituant du gaz naturel (dont la composition et le pouvoir calorifique varient selon les provenances et selon le moment), donne du CO2 et de l'eau, et les autres combustibles donnent un peu plus de CO2 que le méthane puisqu'ils ont proportionnellement plus de carbone et moins d'hydrogène. Mais je pense qu'il ne faut pas exagérer cette différence, il faudrait faire le calcul mais je n'ai pas le courage de rechercher les données requises dans Wiki....(énergie de combustion du carbone, de l'eau, formule chimique et pouvoir calorifique des différents combustibles).
 
10 Novembre 2009
2 013
FlambyLand
- chauffage gaz/pétrole et vapeur d'eau ? question aux forts en physique chimie
#22
sachant que l'atelier 'devrait' être entièrement chauffé afin d'avoir pièces a usiner et appareils de mesure à même température, l’idéal reste le chauffage bois/charbon.....

Ça assèche l'air, le cout est faible, percer pour poser un conduit d'extraction des fumées est faisable assez facilement et à moindre cout.

Perso, j'ai acquis un petit poele Godin qu'on charge par le dessus, en fonte émaillé pour 50balles, et bien pour les 115m² de l'atelier, rien de mieux....

Quand je ne suis pas allé depuis un moment à l'atelier (12km), j'allume une soufflante fioul qui chauffe rapidement, quand l'inertie du poele est trop longue....ces deux chauffages sont complémentaire. Dans la pièce dédié au démontage/remontage des moteurs/boites, un radiateur electrique de 1000w durant 24h avant d'y aller, ça consomme rien, le temps de remonter, c'est amplement suffisant (il me faut une bonne gosse journée pour remonter un bloc généralement)
 
9 Juillet 2009
1 862
Seine et Marne
- chauffage gaz/pétrole et vapeur d'eau ? question aux forts en physique chimie
#23
Bonjour,


Le nerf de la guerre c'est d'abord l'isolation ... avec une isolation correcte il n'est presque pas besoin de chauffer ... du coup un simple radiateur électrique convient comme déjà cité par d'autres ... pas de vapeur d'eau, pas d’entretien et assèchement de la pièce en prime :roll: ...

Cordialement,
FB29
+1, une bonne isolation et un chauffage elec....tranquille...

Bonne soirée a tous.
 
9 Novembre 2007
617
Tours
- chauffage gaz/pétrole et vapeur d'eau ? question aux forts en physique chimie
#24
Bonsoir,
Complètement d'accord!!!!
Avant de chauffer, faut isoler.
- Déjà pour éviter de chauffer "les vaches", au bout de quelques années on s'y retrouve sur le coût.
- Ça évite les yoyos "je-chauffe/je-chauffe-pas" selon la fréquentation, parce que sans isolant, c'est encore plus la porte ouverte aux phénomènes de condensation. Et ça aussi bien pour les parties nues que les parties électriques des machines qui n’apprécient pas. Mon tour en sait quelque chose, j'ai quelques bonnes séances de décapage en vue ainsi qu'un beau cirque électrique à résoudre......
Cordialement
 
13 Mars 2017
413
Périgord noir
- chauffage gaz/pétrole et vapeur d'eau ? question aux forts en physique chimie
#25
Bonjour,

Nous sommes bien d'accord pour l'isolation et le chauffage à bois qui ne génère pas d'humidité.
Par contre personne ne parle de chauffage granulés ou pellets. Pourtant c'est un excellent choix, avec les mêmes avantages que le bois, légèrement plus cher à l'usage, mais bien moins que l'électricité.
Il y a un petit investissement de départ, mais le confort d'utilisation est sans pareil au bois de chauffage:
-Durée de chauffe au moins 4 fois supérieure au bois à chaque recharge.
-Simplicité d'entretien.
-programmation d'allumage et d'extinction.
-Réglage de la puissance.
-Facilité de manipulation du combustible.
-Facilité d'allumage.
-Facilité d'installation.
-Simplicité du stockage du combustible.

Bref, vous l'avez compris, j'ai un chauffage aux pellets depuis 3 ans et j'en suis plus que satisfait pour ma maison principale.
Je suis partant pour équiper mon atelier, mais j'ai d'autres investissements en cours (photovoltaïque en particulier) et ne peux tout faire en même temps.
 
26 Février 2013
2 428
Harnes (Pas de Calais)
- chauffage gaz/pétrole et vapeur d'eau ? question aux forts en physique chimie
#26
Bonjour,
A propos des pellets, un plombier me disait récemment que l'avantage financier (coût du Kwh plus intéressant même que le gaz naturel) était surtout lié à des avantages fiscaux qu'auraient les producteurs de pellets.
Quelqu'un a t-il des infos là-dessus ? perso je n'y crois pas trop, mais....
nb j'espère ne pas trop sortir du sujet.....
 
Dernière édition par un modérateur:
8 Octobre 2009
935
38: Grenoble
- chauffage gaz/pétrole et vapeur d'eau ? question aux forts en physique chimie
#29
On parle de poser un conduit... Mais cela n'est pas toujours possible.
Par contre, on peut utiliser une ouverture dans le mur: c'est appelé système à ventouse. Je suis sûr que ça existe pour les chaudières et un peu moins sûr pour les poêles à pellets, mais ça peut se vérifier facilement...
Avec ce système, l'air de combustion est prélevé à l'extérieur et l'évacuation forcée des gaz brulés se fait à l'extérieur également: plus de risques de vapeur d'eau ni d'intoxication au CO.
 
13 Mars 2017
413
Périgord noir
- chauffage gaz/pétrole et vapeur d'eau ? question aux forts en physique chimie
#30
Joumpy, mon poêle a pellets est connecté via une ventouse. C'est beaucoup plus simple quand il n'y a pas de cheminée a tuber. Quand on procède de cette manière, il faut veiller a l'emplacement par rapport aux ouvertures existantes,fenêtres, il y a une réglementation avec des distances minimum, ce qui est logique.
En tout cas c'est très simple comme installation et beaucoup moins chère que de créer une cheminée et çà marche très bien.