avez-vous un truc pour éviter que le bois se fende en séchant ?

  • Auteur de la discussion ilfaitvraimentbeau
  • Date de début
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 421
Près de Rouen
  • Auteur de la discussion
  • #1
bonjour à tous,
il y a deux ans j'ai coupé une grosse branche à un lilas
j'en ai mis des morceaux à sécher à l'ombre dans mon sous-sol
malheureusement ils se sont fendus....
pourtant ce bois a l'air sympa, très dur, comme du buis, en un peu gris, il doit être agréable à sculpter
avez-vous un truc pour éviter ces fentes ? entourer les morceaux avec quelque chose ? un produit à pulvériser ?
merci par avance pour vos lumières

DSC08437.JPG
 
Earthwalker
Earthwalker
Compagnon
7 Déc 2013
1 211
45
Bonjour,
J'ai fait de même , pour du tournage. Il est quasi impossible d'empêcher ces fentes, et cela dépend aussi de l'essence de bois, le mieux serait de les refendre en 2 , en passant par le coeur , avant qu'ils ne sèchent à l'ombre.
Le lilas est effectivement un bois fin et serré qui doit convenir pour la marqueterie.
Il existe un produit où l'on fait tremper le bois pour le stabiliser mais je n'ai jamais essayé.
 
gillou.41
gillou.41
Ouvrier
7 Sept 2010
284
41320 en sologne
bonjour a tous
une règle d'or dans le bois: le cœur veut toujours voir
le jour moralité pas de cœur afin que la planche ne se
fende . tout simplement.
cordialement gillou.41
 
G
Guy69
Compagnon
3 Mar 2009
1 255
FR-71170
bonsoir
J'ai vu des pros utiliser des griffes métalliques (en forme de sinusoïde) pour empécher les planches de se fendre. De mémoire ils appellent cela "crocodile" ou un truc du genre.
Par ailleurs, pour du buis, j'ai trempé les extrémités de mes plots dans de la parafine ou cire de bougie fondue.
Ca ralentit le séchage. Pas de fente depuis 2 ans.

Cordialement
Guy
 
stef1204
stef1204
Compagnon
25 Sept 2016
1 270
Belgique
Faire pipi dessus tous les matins et il ne fendra pas. :mrgreen:
 
L
la goupille
Compagnon
11 Fev 2016
1 399
FR04200
bonjour
J'ai séché du buis et du genévrier de 10 bon centimètre de diamètre dans des sacs poubelles percées de quelques coups de couteau, puis abandon au fond de l'atelier pour longtemps ( de mémoire 3 ans).
Pour des souches de pêcher et de pommier destinées au tournage nous les avions laissés tremper dans la rivière pendant 1 ans pour retirer la sève, puis ressuyage de quelques jours avant la mise en sac.
Faire le débit de ses pièces en vert, sitot après l'abattage qui devrait se faire en période hivernale (peux de sève) aide beaucoup. Les petites sections sont fendent moins.
Je scie mes plateaux, planches larges sur la ligne de cœur avant séchage. L'inévitable fente est bien localisée. Un panneau rabouté au milieu
se fend rarement, contrairement à un panneau d'une seule pièce.
Luc
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 278
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Salut,

Le sécher un an dans de l'eau...c'est pas une blague.

@ +
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 296
F-69 sud-ouest Lyon
Ca dépend beaucoup des essence de bois. J'ai fait des essais avec du chêne pubescent : résultat aléatoire. Je mettrai des photos.
Fred
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 644
Tirlemont Belgique
Bonsoir,
Salut,

Le sécher un an dans de l'eau...c'est pas une blague.

@ +
"Une blague" Absolument pas, à l'époque de la marine à voile les poutres passaient des années dans l'eau.
Bien que Wikipedia ne soit pas une véritable référence on y trouve quand même souvent des détails intéressant:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Trempage_de_poutre

J'ai aussi le souvenir personnel d'une scierie qui produisait des poteaux téléphoniques ceux-ci trempaient aussi dans des fosses d'abord dans l'eau pour "chasser" la sève et ensuite dans un produit d'imprégnation (quand on voit la durée de vie de ces vieux poteaux ce devait être efficace).

Au plaisir.
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 421
Près de Rouen
  • Auteur de la discussion
  • #11
merci ! j'apprends des choses intéressantes ! :-D
 
P
phil135
Compagnon
15 Sept 2012
1 587
france, essonne, nord
par contre rien pour les planches du commerce ?
 
P
proton95
Ouvrier
29 Juin 2011
362
val d'oise
Bonjour à Tous
Michel difficile de repondre cela depend des essences.qu'en je stock du merisier je mets un peu de peinture aux extremitees sur les conseils d'un vieux boiseux et ce merisier s'il est debitté en vert il est difficile de ne pas avoir qques fissures sur les plots de grande largeur on peut aussi clouer un tasseau à chaque extremite en plus il sert a espacer les plots.
Pour les poteaux ptt on les trempent à coeur pour permettre l'impression à coeur du bitume par evaporation de l'eau ,suffit de voir la tranche d'un poteau pour etre impressionne par la penetration du bitume
Jean marie
ps: pour les planches du commerce(gsb) à part d'un peu de Samba et de miltiplis je n'achette mon bois qu'en scierie on as un bois de qualite et sec on trouve meme qqfois de l'avivé mais cela se paye
Jean marie
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 644
Tirlemont Belgique
Bonjour, Les fissures apparaissent en général aux extrémités (c'est à dire sur le bois de bout) en effet là ou les canaux de sèves sont coupés le bois sèche beaucoup plus vite (donc se contracte) que le long du fût. On peut limiter cette "hémorragie" en peignant ou colmatant les bouts avec de la cire par exemple.
 
vieuxfraiseur
vieuxfraiseur
Compagnon
19 Jan 2016
1 642
Un gars de Bezons
Bonjour à tous,
les poteaux PTT en bois, sont légèrement de couleur verte.
ils ont du être trempés dans un bain spécial ?.
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 421
Près de Rouen
  • Auteur de la discussion
  • #16
du sulfate de cuivre peut-être ?
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 975
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour
Pour sécher au mieux les bois voici ce que je fais:
Abattage en hiver
Éviter la proximité de la douche
Faire sécher le plus lentement possible
Sécher trop rapidement peut créer des ouvertures de quelques cm de long et une portion de mm de large....
Et bien sûr des grandes fentes
Je ne connaissais pas le truc du sac en plastique
Par contre il faut quand même bien aérer sinon ça risque de pourrir à la vitesse grand V....
Effectivement, peinture ou cire en bout diminue les risques de fentes en bout
Pour moi le plus simple c'est scier les grands plateaux en deux par le coeur, puis reconstituer la grume en re empilant les plateaux en interposant des lattes ( ou aiguilles que je récupère chez les marchands de matériaux... )
Puis je lie la bille avec un tour de gros fil de fer ( genre fil à linge galvanisé )
Séchage dans un lieu bien aéré, surtout pas ensoleillé , genre appenti au nord

Pour les toutes petites lattes de bois fin genre poirier, .... de petites tailles et épaisseur inférieure à mettons 5 mm , les empiler en les séparant avec des mini aiguilles et les mettre..... au ... congélateur , sans les emballer.
Ça marche bien et sans fendre !!!
 
Earthwalker
Earthwalker
Compagnon
7 Déc 2013
1 211
45
Bjr,
j'ai lu quelque part qu'avant on plongeait les plots de chêne dans la rivière, ça lavait les tanins (la sève) et ensuite le bois séchait mieux.
je ne connaissais pas le coup du congélateur, faut-il les laisser longtemps ?
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 644
Tirlemont Belgique
Bonjour,
Bonjour à tous,
les poteaux PTT en bois, sont légèrement de couleur verte.
ils ont du être trempés dans un bain spécial ?.
sur ce site: http://www.develplus.lu/entreprise/produits/poteau-electrique/
On peut lire:
----------------
Mode de traitement
Les poteaux en bois sont traités par imprégnation sous pression à la créosote, ou au sel dans des unités de traitement certifiées ISO 9001 et régulièrement contrôlées.

La créosote est le plus ancien produit d'imprégnation du bois utilisé commercialement. C'est un mélange distillé, huileux de goudron de charbon de couleur brun foncé. Elle est insoluble dans l'eau, non corrosive aux métaux et présente une résistance électrique élevée. Il s'agit par conséquent d'un agent de préservation parfaitement adapté aux pays chauds d'Afrique de l'Ouest.
---------------
fin de citation.
 
P
phil135
Compagnon
15 Sept 2012
1 587
france, essonne, nord
malheureusement beaucoup de bois de couleur verte en gsb sont bien traités aux sels de cuivre, mais de façon si sommaire que ça pretege peu.
on ne peut pas dire vert = classe 4
et même pas vert = classe 3
on peut atteindre la classe 4 , mais pour ça il faut une imprégnation sous vide puis sous pression d'une certaine durée. ça coute . et puis si le client refait sa terrasse tous les 10 ans au lieux de 25 ans, c'est mieux, non ?
 
L
la goupille
Compagnon
11 Fev 2016
1 399
FR04200
Bonjour
Pour répondre à Phil.
Le choix du bois en fonction de ses besoins: Bois de menuiserie et bois de charpentes n'ont pas les même qualités, ni le même prix.
Supprimer( limiter) la fente de cœur: Un coup de scie sur le cœur, planches coupées sur quartier, pose du crocodile, jamais pratiquer la peinture du bout mais déjà vu sur des livraisons de bois de menuiserie.
Accepter de perdre 15 cm à chaque extrémité.
Acheter des bois étuvés, les 3/4 du boulot sont faits, On voit déjas les défaut de fil ( planches tordues, vrillées)
ET un séchage Lent.!!

Le congel qui sert à l'apiculture et à l'atelier est mort mais je vais essayer dès que j'en retrouve un grand pas trop chère.
Pour la pourriture. Avec le buis et autres pas de problème, petite surveillance au début.
Pour les souches immergées. Une souches par sac, contrôle en ouvrent plus un moins le sac. De tête six mois avant la fermeture et les coups de couteaux.Dans touts les cas il faut surveiller.
Promis. Je couvre de bisous celui qui trouve LA solution facile. :)
Luc
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
6 964
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
J'avais fait sécher des rondelles de bois vert au micro onde, impec, en 10mn c'est sec et c'est pas fendu!
C'est d'ailleurs maintenant utilisé dans les séchoirs industriels en parallèle avec la méthode sous vide.
Avec ces systèmes, l'eau s'évapore à la meme vitesse au cœur et en périphérie, ce qui évite les fentes.
Pour des planches de qualité, le surcoût est compensé par l'absence de pertes.
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 975
FR-77250 Fontainebleau
Re bonjour

Correction d'une petite erreur:

Pour le séchage au congélateur, il vaut mieux mettre de petits clous ou des agrafes plantés dans le bord des planchettes plutôt que des mini aiguilles qui peuvent marquer le bois.

Nb: source Fine Wood Working USA
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 975
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour
Au temps de la marine à voile ( la vraie Royale ) les arsenaux qui construisaient les « bâtiments » conservaient sous l'eau les grumes de chêne pendant un bonne durée ( 1 ou 2 ans ? ) pour éliminer le tanin ( ? et la sève ? )
Et sûrement pour d'autres bnnes raisons, stabilité ?....

Pour construire la Recouvrance réplique d'un navire du 17 ou 18 ème siècle, on a repêché du chêne d'une qualité extra qui était resté dans l'eau de la Penfeld depuis l'époque de la fin de la marine à voile, donc entre 1850 et 1900 .
Donc au moins un siècle ou deux !!!
Fin de la parenthèse historique
 
L
la goupille
Compagnon
11 Fev 2016
1 399
FR04200
Bonjour
L’immersion des bois permet de virer la sève , ce qui élimine un fluide plein de bonnes matière, protéines, sucres, et plein d'oligots éléments
utiles pour le développement d'un vers de bois. C'est déjas un traitement insecticide ,sans diphenyl .........

Pour la qualités des bois après séchage , beaucoup le disent mais sans explication.
Peut être que quant tu a immergé ton mat pendant 2 ans :
TU prend soin du séchage ( pourquoi pas! 50 ans de pousse, une sélection, les élagages quant il le faut....., 2 ans d'immersion en prime. Trois ans de séchage = une goutte d'eau dans la mer.
Le bois se conserve très bien dans l"eau si il est loin de l'oxygène dissous dans l'eau. Dans un lac stationnaire c'est 2 à 3 mètres mini.
Luc
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 421
Près de Rouen
  • Auteur de la discussion
  • #30
super intéressant toutes ces infos ! merci pour votre attention et vos avis éclairés ! on sait maintenant comment éviter qu'un mat de navire pourrisse... il suffit de le mettre à tremper le temps suffisant dans la bonne rivière sans doute bretonne
mais ça ne résout pas mon petit problème de séchage de bout de bois de lilas, peut-être de la peinture ou de la paraffine, je vais essayer....
 
Haut