Acier auto trempant

  • Auteur de la discussion Titou16
  • Date de début
Titou16
Titou16
Compagnon
1 Fev 2009
713
Charente
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Quelqu'un pourrait il m'indiquer des nuances d'acier autotrempant pour trempe à l'air?

Merci

A+

Titou
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bonsoir ,

Ce sont les aciers qui trempent à l'air , generalement allies avec Ni , Cr , Mo .
Quelques uns :
- 35NCD16
- 60 NCD11
- 55NC13
- Z100CDV5
 
A
Arpette
Ouvrier
31 Jan 2010
470
Ile de France
Il y a les aciers fins au carbone anciennes désignations XC 75 – XC 80 – XC 95
Et aussi et surtout les aciers fortement alliés ancienne désignation Z 100 CD 5 – Z 150 CDV 12 – Z 200 C 13.

Les aciers à faible teneur en carbone et faiblement alliés type 35 NCD 16 se trempent difficilement à l’air il vaut mieux les faire à l’huile.
Dan
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Depuis quand les aciers au carbone sont autotrempants !!!!!!!!!!
faut arreter d'envoyer les gens dans le mur !!
 
A
Arpette
Ouvrier
31 Jan 2010
470
Ile de France
JeanYves a dit:
Depuis quand les aciers au carbone sont autotrempants !!!!!!!!!!
faut arreter d'envoyer les gens dans le mur !!
J'ai un avis différent du tiens. Fais un essai et tu pourras constater. Un point de chauffe à 850° un coup de soufflète. Passe un coup de lime ...

Je fais mes pointes à tracer en stub (XC95) sans problème avec un refroidissement de la pointe à la soufflète.

Ne pas être d'accord dans un monde civilisé implique de la non agressivité. Seuls les animaux sont agressifs pour prouver leur force. Parfois l’homme le fait lorsqu’il na pas d’argument et qu’il n’a que des certitudes. Ne pas savoir quelque chose n’implique pas que la chose n’existe pas. Je me répète, fais un essai.
Dan
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 688
59000
Arpette, quand même :wink:
Il vaut revoir les notions de trempabilité, les courbes de JOMINY etc

auto trempant.jpg


jominy.jpg
Courbe Jominy du Stubs 100C6 et du 35NCD16
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Arpette ,
la notion "autotrempant" pour un acier est bien precise en metallurgie .
cela veut dire que leur vitesse critique de trempe est inferieure à la vitesse de refroidissement dans l'air ; cette caracteristique permet la trempe à coeur de pieces massives sans deformations appreciables .

Je ne pense pas etre agressif par ma reflexion precedente .
Lorsque des intervenants demandent des informations precises , si on ne connait pas vraiment le pb il ne faut pas les envoyer sur une voie sans issue .
 
Titou16
Titou16
Compagnon
1 Fev 2009
713
Charente
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci pour vos réponses. Elles m'amènent à d'autres questions puisqu'il a été question de stub. Il me semblait que le stub était du 100C6. Cette nuance n'est pas autotrempante il me semble? Comment faut il interpréter les courbes de Jominy

Le stub existe t'il dans d'autres nuances et si oui en existe t'il qui soient autotrempantes?

Merci

A+

Titou
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Re ,

Le veritable Peter Stubs est du 115CV3 , d'autres fournisseurs produisent des barres rectifies "genre stubs" en designation XC110 .
Ils se trempent à l'huile à 810 -850 °c

Le 100 C6 est un acier d'outillage , mieux connu pour la fabrication des roulements à billes .
Ils se trempe à 820-870 °c à l'huile

Aucun de ceux là n'est autotrempant.
L'essai Jominy est un essai de labo , il donne surtout la trempabilite et la la penétration de trempe
 
A
Arpette
Ouvrier
31 Jan 2010
470
Ile de France
Bien que ce ne soit pas faisable, je vais continuer à tremper ma tôle bleue et mon stub à l'air chaque fois que j'en aurais besoin pour une action ponctuelle et mes besoins personnels.
Ha, J'oubliais je trempais aussi la fonte à l'air, ponctuellement lorsque j’en ai besoin.
Il y a la théorie et la pratique de dépannage d'atelier.
Ce n'est jamais une trempe à cœur.
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 688
59000
L'essai Jominy est un essai de labo , il donne surtout la trempabilité et la la pénétration de trempe.
C’est le seul essai qui permet de classer un acier dans la famille des "auto-trempant"
Un auto- trempant a quand même besoin d’un refroidissement ... simplement par le fait
de le sortir du four .
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Une bonne pratique se base sur la théorie .
Pour en juger il faut se baser sur des valeurs mesurées !
Pour tes besoins personnels tu sais à quoi t'en tenir !!
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Gaston , les autotrempants sont bien connus et pas si nombreux que ça !
Il suffit de consulter les fiches d'acierie
J'ai fait assez d'essai Jominy en reception de matieres .
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 688
59000
Je suis bien d’accord JeanYves, mais pour la compréhension de la notion
de trempabilité il est très intéressant de se pencher sur ces courbes ne serait ce que pour visualiser des nuances intermédiaires.
Un « autotrempant » est une classe de la trempabilité.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
gaston48 a dit:
L'essai Jominy est un essai de labo , il donne surtout la trempabilité et la la pénétration de trempe.
Un auto- trempant a quand même besoin d’un refroidissement ... simplement par le fait
de le sortir du four .
C'est ce que j'ai ecrit plus haut Gaston , pour la definition d'un autotrempant .
Pour avancer ! .... les autotrempants sont bien pratiques même pour le bricoleur , et je fais encore de temps à autres des trempes de pieces en 35NCD16 ou 60NCD11 .... chauffe au chalumeau et dehors !!!.
Et même une petite durete quand j'ai le temps , car un retraité c'est debordé , c'est bien connu :=))
 
valoris
valoris
Compagnon
21 Avr 2008
790
Bonsoir à tous,


Autant que je me souviennes tous les aciers à partir de 0,6% de carbone prennent très facilement la tempe. Après il s'agit de connaître à partir de quel seuil de température et de quelle vitesse de refroidissement et sur quelle profondeur intervient la trempe, comme cela à été précisé.

Vous trouverez d'excellentes informations ici :http://www.otua.org/acier_outils/application_s.htm

Ou encore là : http://ac45.free.fr/forge/ACIER (technologie).htm#expression

Toutefois il me souvient m'être fait sérieusement remonté les bretelles un jour ou je m'étais excité comme un malade sur le calibre de contrôle que je réalisais. Il était devenu impossible de l'attaquer à la lime et c'était de la tôle bleu du XC 65. Acier très fin et agréable à travailler en y allant doucement.

Cordialement.

Valoris.
 
F
fred250
Compagnon
8 Mai 2007
3 064
Vienne Isére 38
Je pense qu'il faut éclaircir une chose, un acier auto-trempant ce trempe sans que l'on est besoins d'accélérer son refroidissement a la sortie du four, c'est bien ça?
Si oui arpette réalise une trempe "classique", au lieu de refroidir rapidement la pièce dans l'eau ou l'huile il le fait avec un débit d'air important a l'aide de sa soufflette, donc ses aciers sont pas des auto-trempant mais de "simples" aciers ayant un taux de carbones suffisent pour prendre la trempe.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Nos message se sont croisés Gaston ...

C'est sûr que la trempabilite est d'autant plus grande que la courbe Jominy descend moins rapidement .
Le % de carbone jouent surtout sur la durete , tandis que la trempabilite est surtout influencée par le Cr , l'ajout d'elements comme le Ni , le Mo leur permettent de devenir autotrempant .
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Un acier prend la trempe ( durcit !!) à partir de 0.34 % de carbone .
La trempe est a effectuer avec un minimum de rigueur si on veut obtenir des resultats .
Les documents d'acieries existent , et donnent tous les renseignements pratiques .
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Une chose me revient ! , quand on parle de trempe à l'air , on parle "d'air calme "

C'est sur qu'à la souflette , l'hiver , l'acier va refroidir peut etre suffisamment vite pour prendre un peu la trempe ,
c'est justement cela combien ?? un traitement sans garantie de durete ni d'uniformité !!
contrairement à un traitement dans les regles .
 
A
Arpette
Ouvrier
31 Jan 2010
470
Ile de France
Le test de trempabilité Jominy se fait à l’eau (pas à l’air). Il permet de déterminer l’aptitude à la trempe de l’échantillon testé. Par interprétation il est possible de dire si l’acier peut être autotrempant.
Avec ce test on peut trouver une réponse à la question : quel fluide de refroidissement je dois (je peux) utiliser. Eau, huile, air, sels, (chaud ou froid) … en fonction de son aptitude à la trempe et de la dureté que je veux obtenir.

Tu affirmes que les aciers fins à forte teneur en carbone ne se trempent pas à l’air. Peux nous présenter un test de Jominy ? Pour nous convaincre. Moi je te propose tout simplement de prendre une éprouvette en XC 95 Ø 6 de la chauffer et de la refroidir à la soufflette (même par 40° au soleil) et de vérifier sa dureté. Je ne dis pas que tu réussiras le test avec une éprouvette de 20 mm où alors il te faudra sur super soufflette. (Quoique je ne l’ai jamais fait …)

Sans être un spécialiste il me semble que c’est le carbone qui permet d’obtenir par trempe une structure martensitique. Le chrome, le manganèse, … vont aider, modifier la structure, augmenter la dureté, … ect.
Moins il y a de carbone plus le fluide de refroidissement doit être énergique.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bonjour ,

Ce n'est pas le test Jominy qui permet de dire qu'un acier est autotrempant ;
Comme je l'ai deja ecrit plus haut , cette caracteristique vient du fait que la vitesse critique de trempe est extremement faible et qu'un refroidissement à l'air (calme!) suffit pour provoquer la formation de martensite .
Ces renseignements sont dans le diagramme TTT ( transformation , temperature, temps ) ou courbe en S , de chaque acier .
Les aciers au carbone ne sont pas autotrempants ; inutile d'aller une fois de plus faire des essais sur des choses qui sont depuis longtemps bien etablies .
Tu peux consulter les doc des differents aciers sur le net , si tu trouves le contraire de ce que je dit fais moi signe .
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 291
fr-50cherbourg
demande

bonjour,
je réactive ce post pour vous poser une question simple:
j'ai acheté du 55NCDV chez mon ferailleur, et bien qu'il soit recommandé de le tremper à l'huile, je voudrai savoir s'il est "autotrempant " ?
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bonjour ,

55NCDV7 vraisemblablement .
C'est un "bon" acier , utilisé pour les outillages à chaud ( estampage , filiere , moule MP aussi ) .
Il est autotrempant à 850-900°c , ou à l'huile à 820-860 °c .
Ne trempe pas très dur 58 HRc .
 
nico
nico
Compagnon
9 Déc 2006
970
79
Je crois qu'il y a surtout une très grosse confusion dans cette discussion...
Pour moi, mais peut être que je me trompe, ce n'est pas parce qu'un acier se trempe à l'air, qu'il va être forcément auto-trempant...
Pour moi, un acier auto-trempant, va être le 35ncd16, par exemple...on s'en rend surtout compte lorsqu'on le forge, il suffit de poser le morceau de ferraille sur l'enclume une fois forgé, et d'essayer de le percer une fois qu'il est froid...
Rien n'a été fait sur l'acier hormis les chauffes de forgeage, et pourtant, il est impossible de le percer de façon classique...
J'ai aussi observé ce phénomène avec du 90mcv8 ou aciers du même genre...

Là, on peut dire qu'ils sont auto-trempant...
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
"Pour moi, mais peut être que je me trompe, ce n'est pas parce qu'un acier se trempe à l'air, qu'il va être forcément auto-trempant... "

C'EST LA DEFINITION D'UN ACIER AUTOTREMPANT !!
 
Bricoleur_69
Bricoleur_69
Compagnon
20 Oct 2008
2 967
FR-69 15 km Ouest Lyon
nico a dit:
Je crois qu'il y a surtout une très grosse confusion dans cette discussion...
Pour moi, mais peut être que je me trompe, ce n'est pas parce qu'un acier se trempe à l'air, qu'il va être forcément auto-trempant...
Pour moi, un acier auto-trempant, va être le 35ncd16, par exemple...on s'en rend surtout compte lorsqu'on le forge, il suffit de poser le morceau de ferraille sur l'enclume une fois forgé, et d'essayer de le percer une fois qu'il est froid...
Rien n'a été fait sur l'acier hormis les chauffes de forgeage, et pourtant, il est impossible de le percer de façon classique...
J'ai aussi observé ce phénomène avec du 90mcv8 ou aciers du même genre...

Là, on peut dire qu'ils sont auto-trempant...
Bonjour nico

J'ai un très lèger doute je pense plûtot à de l'acier écroui par forgeage et n'ayant pas eu de recuit de régénération :-D .

Bonjour JeanYves

:-D Tu vas te fatiguer à force de le répéter :-D Mais je pense comme toi

Bon week -end à tous
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bonjour Bricoleur ,

Oui , j'ai des retour à l'allumage :=))))
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 291
fr-50cherbourg
bonjour jean yves, ,
merci de ta réponse sur le 55 ncdv.
encore une question sur l'utilisation de " l'auto trempage"; dans quel cas serait il intéressant d'utiliser cette propriété par rapport à la trempe à l'huile?
Est ce qu'il y a une différence de comportement sur la déformation, par exemple?
cordialement
Etienne
 
Haut