Abrasifs pour tribofinition

Peiro
Peiro
Apprenti
20 Juin 2018
242
Genève
  • Auteur de la discussion
  • #1
Hello,
On trouve quelques vidéos sur YouTube pour se fabriquer soi-même un bol vibrant pour tribofinir des pièces métalliques (polir les faces, ébavurer, voire arrondir les arêtes). La fabrication du vol vibrant est plutôt simple. Par contre, le choix de l'abrasif est plutôt délicat.
J'ai recherché un tutoriel sur le procédé, mais sans succès probant.
Quelqu'un sait-il/elle si un tutoriel à l'usage des machinistes amateurs existe ?
On trouve bien quelques abrasifs sur Otelo, mais quel serait le meilleur canal d'approvisionnement d'abrasifs pour un machiniste amateur ?
L'idée n'est pas d'acheter 50 kg d'abrasif qui coute un bras !
J'imagine que l'abrasif s'use ou du moins s'altère, qu’elle est la durée d'usage d'un abrasif (céramique, polyester, etc.) typiquement ?
Dans quels cas doit-on procéder à sec, dans quels autres doit-on ajouter de l'eau ?
Y-a-t-il de dispositions particulières à l'issue du procédé : séchage de l'abrasif et stockage de l'abrasif, etc. ?
Merci d'ores et déjà aux experts pour leurs lumières :)
Tout de bon,
Peiro
 
mecano28
mecano28
Apprenti
1 Déc 2013
74
Eure et Loir
Oui les bobine d'abrasif ne coûte pas chère, mais ce serais bien de trouvez le ruban adhésif pour faire les collages, mais ou les trouvez ?
 
demoniakteam
demoniakteam
Compagnon
17 Jan 2008
2 440
Doubs
Normalement en tribofinition tu utilise un mélange avec tes porteurs (céramiques etc... aussi appelé média) avec de l'eau, du savon et des fois une poudre abrasive.

Une fois finis tu rince bien et puis c'est tout.

Travailler à sec bof, ça va chauffer, tes porteurs vont s'encrasser pour finalement ne plus être efficaces du tout...

Le choix des porteurs dépend principalement du type de pièce, forme, taille, matière et du rendu souhaité ; ébavurage et cassage des arrêtes, brillantage etc... En fonction on adapte mais si c'est juste pour de l'ébavurage tu dois pouvoir trouver une référence un peu passe partout.

Généralement des céramiques pour l'ébavurage et des porteurs en cuivre pour du brillantage.

Des porteurs neufs se rodent normalement a vide sans pièce. Avec le temps ils s'usent mais ça dure assez longtemps, l'idéal c'est de les tamiser pour extraire les plus usés et les remplacer par des neufs. Ça permet de maintenir ta charge homogène et avoir des résultats constant dans le temps.

Regarde les catalogues chez Polyservice, Forplan, ABC swiss... Peu être qu'ils donnent plus d'informations sur les choix.

Voilà quelques infos, je ne suis pas du tout un expert mais j'espère avoir put t'aider. N'hésite pas à faire un post sur la réalisation de ta machine :wink: . Moi je cherche une machine industrielle compacte d'occasion mais ce n'est pas simple à trouver... On en trouve des "grand public" type tumbler etc mais je trouve la puissance bien faible par rapport à ce que j'ai put voir en pro et j'ai peur qu'avec une charge lourde (porteurs en cuivre par exemple) il ne se passe pas grand chose...

Charles
 
Earthwalker
Earthwalker
Compagnon
7 Déc 2013
1 211
45
De ce que j'ai pu voir , en vrai, pour l'ébavurage de pièces métalliques , cela se faisait avec des porteurs coniques , de couleur blanc /ivoire.
Je suppose que c'était des porteurs en céramique.
Pourquoi ne pas faire un essai avec des gravillons arrondis , comme on en trouve en jardinerie ...
 
Peiro
Peiro
Apprenti
20 Juin 2018
242
Genève
  • Auteur de la discussion
  • #6
@Earthwalker
Merci pour ce lien. "L'atelier la trouvaille" me semble être une excellente source d'approvisionnement de médias: quantités appropriées à des tarifs raisonnables.
Le tutoriel est intéressant aussi.
Il y a quelques vidéos sur YouTube ou certains font des essais avec du gravillon, mais les résultats ne sont pas probants du tout!
@demoniakteam
Merci pour ce partage. On sent de la pratique derrière. C'est bien ce qui me semblait. Dans une vidéo, Stefan Gotteswinter partage son expérience, et effectivement, il rajoute 30 ml d'eau et quelques gouttes de produit vaisselle (il dit que c'est surtout utile pour l'alu, car sinon la surface noircit et donne un résultat discutable) dans un bon kilogramme de média en polyester. Il dit qu'ensuite il parfait la finition au moyen de billes céramiques de 1 mm de diamètre. Je conjecture qu'il rajoute aussi une petite quantité d'eau savonneuse.

Quant à une petite machine, à défaut d'en trouver d'occasion on en trouve des neuves pour pas cher:

Screen Shot 2020-04-15 at 18.02.01.png

Si j'en vois passer une d'occase dans ma région, je te dis. Je me suis dit que j'allais m'en fabriquer une pour le fun :)

Tout de bon,
Peiro
 
Haut