cintrage

Modérateurs: Beau94, rednexage, patduf33, KY260, jms, dranguila

cintrage

Message non lupar olivier976 » 22 Avr 2010, 12:50

bonjour,
je souhaiterais faire du lamellé-collé de pin 8 plis de 2mm d'épaisseur et 40mm de large (pour une longueur totale de 800mm) que je souhaiterais cintrer à 150° environ avec un rayon de 30mm
cela est-il possible? car mes essais ne sont pas vraiment concluants!
j'arrive à 90/100° mais le bois casse si je continue le cintrage.
d'après moi, le problème viendrait de l'humidification/chauffage de mon bois.
comment procéder pour que mon bois soit bien malléable?
j'ai déjà fabriqué une étuve avec du tuyau pvc, elle est alimentée en vapeur par une casserole posée sur une plaque chauffante, mais ce n'est peut-être pas la bonne solution....
merci des idées et conseils que vous pourrez me donner.

Image
soleil cherche futur
olivier976
habitué
habitué
 
Messages: 160
Inscription: 07 Nov 2009, 12:46
Localisation: valence

Publicité

Message non lupar l'blond » 22 Avr 2010, 14:33

Bonjour olivier976.
Pour une fois , je devrais pouvoir apporter ma contribution au forum :tumbsupe:
Pour Faire du lamellé-collé avec du pin, il faut déterminer l'épaisseur des lamelles par un petit calcul:
Bois résineux ou tendre: rayon de la courbe (en mm)= x(en mm)
250


Bois dure: rayon de la courbe (en mm)= x(en mm)
400

Vu que ton rayon de courbure est relativement petit et si tu ne manque pas de bois prévois ta première lame plus longue; tu la plaque sur ton moule et tu la bloque avec tes presses et ainsi de suite pour toute tes lames. la dernière lame étant à la bonne côte :wink:
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait!
Avatar de l’utilisateur
l'blond
habitué
habitué
 
Messages: 240
Inscription: 09 Avr 2009, 09:57
Localisation: 45 Orléans

Message non lupar olivier976 » 22 Avr 2010, 15:00

rayon de la courbe = 30mm
divisé par 250 = 0.12mm
donc d'après ta formule, je devrais utiliser des lames de 0.12mm....?
c'est pas un peu fin..... c'est du bristol là!
soleil cherche futur
olivier976
habitué
habitué
 
Messages: 160
Inscription: 07 Nov 2009, 12:46
Localisation: valence

Message non lupar l'blond » 22 Avr 2010, 15:18

Honnêtement, je ne suis pas surpris du résultat :???: . Ton rayon est vraiment petit. J'ai déjà vu faire avec du placage et même du tranché pour les petit rayon... Désolé
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait!
Avatar de l’utilisateur
l'blond
habitué
habitué
 
Messages: 240
Inscription: 09 Avr 2009, 09:57
Localisation: 45 Orléans

Message non lupar sup » 22 Avr 2010, 16:05

ba moi je suis daccord avec l'blond (ptete parceque j'suis blond)
nan serieux ton rayon de courbure est hyper serré et l'angle tres aigu.
le meilleur moyen c'est le placage, essaye avec du 4/10 ou 6/10.
ou alors prend du defibré.Mais c'est pour faire quoi déja?parceque pour t'aider faut déja qu'on sache ce que tu veut faire.
voila le moule de mon mountainboard realiser en placage 9/10ème:
Fichiers joints
presse mtb.jpg
sup
habitué
habitué
 
Messages: 215
Inscription: 05 Mai 2009, 13:28
Localisation: ANGERS dep:49

Message non lupar olivier976 » 22 Avr 2010, 19:16

bah, j'suis pas contre moi (suis blond aussi alors....), mais qui peut me débiter du bois en 0.12mm d'épaisseur?
moi, je ne sais pas faire!
soleil cherche futur
olivier976
habitué
habitué
 
Messages: 160
Inscription: 07 Nov 2009, 12:46
Localisation: valence

Message non lupar sup » 23 Avr 2010, 06:37

ba tu peut pas ,mais tu peut en acheter "marechaux sas" sur le net .mais t'auras jamais du 0.12mm a mon avis ta piece a fabriquer atteint les limite de la formule ,essaie de choper du placage en 6/10 et fait des essai.
sinon si j'y pense je ferai les essai chez moi avec du placage que j'ai en rab.
sup
habitué
habitué
 
Messages: 215
Inscription: 05 Mai 2009, 13:28
Localisation: ANGERS dep:49

Message non lupar olivier976 » 23 Avr 2010, 09:25

le souci (si c'en est un...) c'est que c'est pour fabriquer des poutres avec des caractéristiques mécaniques précises...
si je prends du 6/10 il va me falloir 25 plis... il va bientot y avoir plus de résine que de bois, non?
mais si il n'y a pas d'autres solutions.... je vais m'y résoudre....
soleil cherche futur
olivier976
habitué
habitué
 
Messages: 160
Inscription: 07 Nov 2009, 12:46
Localisation: valence

Message non lupar sup » 23 Avr 2010, 10:23

ba ta 3 solutions:
1) augmenter ton rayon = augmentation de l'épaisseur
2) diminution épaisseur = augmentation du poid car +de colle

ou trouver une autre solution.
du genre assemblage dans l'angle.
sup
habitué
habitué
 
Messages: 215
Inscription: 05 Mai 2009, 13:28
Localisation: ANGERS dep:49

Re: cintrage

Message non lupar sup » 23 Avr 2010, 12:09

olivier976 a écrit:bonjour,
je souhaiterais faire du lamellé-collé de pin 8 plis de 2mm d'épaisseur et 40mm de large (pour une longueur totale de 800mm) que je souhaiterais cintrer à 150° environ avec un rayon de 30mm
cela est-il possible? car mes essais ne sont pas vraiment concluants!
j'arrive à 90/100° mais le bois casse si je continue le cintrage.
d'après moi, le problème viendrait de l'humidification/chauffage de mon bois.

he dit moi 150° c'est dans quel sens car avec un collegue on est pas daccord.
150° c'est normalement un angle obtue or tu dit que tu arrive a plier tes morceaux a 90/100° donc c'est ambigue ton truc.
si effectivement tu dit 150° et que c'est 30° réel ba la c'est clair que le placage est ta seul solution.
sup
habitué
habitué
 
Messages: 215
Inscription: 05 Mai 2009, 13:28
Localisation: ANGERS dep:49

Message non lupar l'blond » 23 Avr 2010, 12:55

Bonjour à tous,
Quand tu dis que ton rayon est de 3 cm. C'est 3 cm sur la face interne ou externe? Plus haut, j'ai parlé de "tranché", c'est du bois fendu, comme les douelles de tonneaux ce qui veux dire que le fil du bois est continue. Ce qui lui confère une meilleur souplesse. Après, il y a des essences qui se prêtent mieux que d'autre au cintrage.
Peut être qu'en préforment indépendamment tes lamelles (les plus fine possible) a 90° dans une première étape (à la vapeur bien sure); puis en deuxième lieux, tu remettais à la vapeur toutes tes lamelles que tu formerais petit à petit avec un système de presse genre cintreuse à tube en ayant pris soin d'intercaler un réglet métallique ou une bande de zinc à l'extérieur de ta pièce à former pour éviter aux fibres d'éclater, Tu parviendras à tes fins. Une fois "assouplie" au serre joint et à la vapeur jusqu'à l'angle desiré, laisse ton bois refroidir sous presse. Après , tu pourras les encollés
il va bientot y avoir plus de résine que de bois, non
En tout cas, l'épaisseur de ta colle est à prendre en compte. Nombre de lames+colle= épaisseur finale. Tu dis "résine". Tu utilise quoi, uré-formole, résorcine? Sache que tu peux collé à la P.U qui en plus a l'avantage de ne pas être incompatible avec le bois mouillé :wink: J'espère que tu y arriveras et tien nous au courant. Camille
Fichiers joints
modèle t.jpg
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait!
Avatar de l’utilisateur
l'blond
habitué
habitué
 
Messages: 240
Inscription: 09 Avr 2009, 09:57
Localisation: 45 Orléans

Message non lupar bois.debout » 23 Avr 2010, 13:24

Bonjour olivier976,

Pour de faibles rayons et épaisseurs, le pin n'est pas le meilleur choix.
Tu devrais essayer le hêtre qui serait beaucoup plus facile à cintrer et plus résistant, comme les chaises de bistrot Thonet, par exemple.

Ton étuve aussi paraît aussi assez "légère" et ne doit pas produire beaucoup de vapeur !

Il faudrait mettre le couvercle sur la cocotte-minute et relier la sortie de soupape à l'étuve par un tuyau en caoutchouc (genre gaz ou chalumeau). L'étuve doit être fermée, à l'exception d'un petit trou (Ø 5 à 8 mm) sur le dessus, à l'extrémité opposée à l'arrivée de vapeur, pour évacuer la surpression. Ne pas la remplir d'eau de plus des deux tiers.

Dans l'étuve, les pièces de bois doivent être surélevées et séparées par des cales pour que la vapeur puisse les entourer complètement.

Il faut aussi faire un gabarit bien rigide à la forme voulue sur lequel brider le bois pendant toute la durée de son séchage. Il peut être nécessaire de faire ce bridage à l'aide d'un feuillard métallique tendu (ou de tôle très mince), pour que le bois soit plaqué étroitement au gabarit sur toute sa surface.


En tapant "steam+bending wood" dans Google, tu trouveras des quantités de sites et de vidéos (en anglais) qui traitent de ce sujet.

Par ex. :
http://www.youtube.com/watch?v=OOIJXDZXB3g

http://www.allwoodwork.com/article/wood ... g_wood.htm

S'il n'y a qu'une pièce à faire, c'est un peu lourd comme mise en œuvre et la solution du lamellé-collé avec du placage de hêtre 6 à 10/10e serait beaucoup plus simple.

Bon courage.
Tiens-nous au courant de la suite !
• Il y a plus d'idées dans plusieurs têtes que dans une seule : Échangeons-les !
• De tous ceux dont on dit "Il a de l'or dans les mains", j'en connais peu qui en ont dans les poches !
Avatar de l’utilisateur
bois.debout
pilier
pilier
 
Messages: 2075
Inscription: 07 Juil 2008, 12:32
Localisation: Paris

Message non lupar olivier976 » 23 Avr 2010, 18:42

super, merci de tous ces avis...
reste plus qu'à "décortiquer"
comme c'est pour fabriquer des pièces de structure d'un véhicule, et que le poids de l'ensemble est TRES important, il me semble que je n'ai pas beaucoup de solution et j'ai suivi les expériences des constructeurs d'avions, j'ai choisi du spruce.
mon bois semble assez beau (spruce premier choix, qualité aviation, si ça veut dire qquechose!)
fibres bien parallèle sur toute la longueur de mes pièces
d'après les essais en rupture de mes éprouvettes, les résultats tant en rigidité qu'en résistance semblent tout à fait honorables.

Image

pour répondre aux différentes questions :
150°, c'est presque un "U" (180°) d'une largeur de 60mm (rayon 30mm) à l'intérieur

voila mes pièces : vous remarquerez à gauche de la photo, que j'ai "feinté" en faisant 2 pièces là où j'avais besoin d'un cintrage à 150° environ

Image

en ce qui concerne l'étuve, la cocotte est fermée par un couvercle étanche (ce n'est pas celui d'origine... c'est grave?) ouvert avec un trou d'une dizaine de cm de diamètre pour ne pas "freiner" la vapeur. Il n'y a pas de fuites de vapeur sur l'ensemble du montage, hormis au bout de la partie horizontale, juste pour éviter la surpression (peut-être trop...?)
en tous cas, merci de vos conseils, je vais relire tout cela et essayer....
soleil cherche futur
olivier976
habitué
habitué
 
Messages: 160
Inscription: 07 Nov 2009, 12:46
Localisation: valence

Re: cintrage

Message non lupar darey » 21 Déc 2012, 15:55

Bonjour a tous.

je voudrais faire ceci . Est ce que c'est mieux de faire un lamellé collé ou de faire un cintrage en massif a la vapeur .

merci d'avance
Image
darey
nouveau
nouveau
 
Messages: 19
Inscription: 21 Déc 2012, 15:47

Re: cintrage

Message non lupar phil135 » 21 Déc 2012, 18:23

pour faire des lamelles fines, on ne scie pas, on tranche avec une lame. le principe est le même qu'un rabot
ça donne en alternatif ... les boites de camembert (sapin en planche, fil bien aligné), les placages de haut de gamme (loupe d'orme...)
en déroulé continu ... le contreplaqué

pour assouplir le bois, le mieux est la vapeur sous pression, ça permet de dépasser les 100°C et ça pénètre en profondeur pour que les fibres du bois glissent les unes par rapport aux autres pendant quelques instants. mais avec une installation amateur c'est trop dangereux
phil135
habitué
habitué
 
Messages: 473
Inscription: 15 Sep 2012, 16:19
Localisation: france, essonne, nord

Suivante

Retourner vers Travail du bois

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités