1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

usinabilite du pre-traite

Discussion dans 'Accessoires et outils de coupe pour tournage' créé par BOINET, 20 Mars 2010.

  1. BOINET

    BOINET Ouvrier

    Messages:
    448
    Inscrit:
    26 Mars 2008
    Localité:
    indre
    usinabilite du pre-traite
    Bonjour,

    j'ai pense utiliser du 42 CD4 pour realiser des porte-outils !!
    Etant deja a l'etat de traite , cela m'a paru interressant n'etant pas en mesure de realiser un traitement .
    Comment est cet acier au niveau usinabilite tant en tournage qu'en fraisage et bien sur percage/taraudage ???
    je travaille presqu'uniquement avec du HSS.

    cordialement

    jean luc
     
  2. DOM74

    DOM74 Apprenti

    Messages:
    154
    Inscrit:
    24 Janvier 2010
    Localité:
    haute savoie 74
    usinabilite du pre-traite
    Pas evident aves du HSS certainement non revetu, prendre une vitesse tres basse et lubrifier
     
  3. LOK7725

    LOK7725 Compagnon

    Messages:
    1 096
    Inscrit:
    2 Septembre 2008
    Localité:
    Belgique - région d'Arlon
    usinabilite du pre-traite
    c'est un super acier, j'en utilise régulièrement! j'utilise des outils à plaquettes carbures brasées ou indexées. En fraisage le carbure monobloc. Vitesses moyenne en tournage (560 à 900 trs/min) et en fraisage (560 à 1200 tr/min) ça dépend si c'est du surfaçage ou pas.
     
  4. BOINET

    BOINET Ouvrier

    Messages:
    448
    Inscrit:
    26 Mars 2008
    Localité:
    indre
    usinabilite du pre-traite
    Merci pour ces precissions , au niveau percage et taraudage en particulier , cela donne quoi ?

    jean luc
     
  5. Dodore

    Dodore Compagnon

    Messages:
    6 619
    Inscrit:
    27 Octobre 2008
    Localité:
    F-69400 villefranche sur saone
    usinabilite du pre-traite
    bonjour
    les rotations sont en rapport avec la vitesse de coupe et en tournage, le diamètre de la pièce ;ou en fraisage, le diamètre de la fraise
    est ce que tu peux préciser les diamètres de pièces, ou de fraises, que tu emploies
     
  6. LOK7725

    LOK7725 Compagnon

    Messages:
    1 096
    Inscrit:
    2 Septembre 2008
    Localité:
    Belgique - région d'Arlon
    usinabilite du pre-traite
    j'arrose avec de l'huile pour le perçage et pour tarauder, j'ai un tube de graisse spéciale taraudage.
     
  7. LOK7725

    LOK7725 Compagnon

    Messages:
    1 096
    Inscrit:
    2 Septembre 2008
    Localité:
    Belgique - région d'Arlon
    usinabilite du pre-traite
    Effectivement,

    de mémoire,
    en ébauche de tournage sur un diamètre de 160mm avec une passe de 3mm je tournais à 280trs/min sinon
    en finition entre 560 et 800 trs/min en fonction de l'aspect de surface de la pièce.

    en fraisage : fraise carbure monobloc (kennametal ou Hanita) diamètre 10 à 800trs/min
    en surfaçage : R245 de Sandvik diametre 80 vitesse 1200trs/min

    on peut évidemment optimiser mais c'est comme ça que j'obtenais un bon état de surface avec mes machines.

    toujours bien respecter le copeau minimum sinon on cire la surface.

    Par contre (en tournage) si en finition on monte à 1200 trs/min avec un outil carbure dont le Ra est assez important , on peut arriver à une finition miroir (je pense qu'on appelle cette façon de faire du tournage dur) Lunettes, casquette, écharpe, manches longues OBLIGATOIRES: le copeau sort rouge cerise et vole partout :!: :!: :!:
     
  8. MKSA

    MKSA Compagnon

    Messages:
    893
    Inscrit:
    11 Janvier 2008
    usinabilite du pre-traite
    Sans interet pour des portes outils. Deja discute.
     
  9. hp=360

    hp=360 Compagnon

    Messages:
    1 293
    Inscrit:
    29 Juillet 2008
    Localité:
    Mare nostrum
    usinabilite du pre-traite
    ??? Bonjour, visiblement on a pas dû lire les mêmes discussions...

    Sans quoi je confirme, le 42CD4T est très agréable à tourner, perçer, tarauder, ect.. Je le préfère (et de loin) à d'autres aciers plus tendres, mais plus collants, pour lequels il est impossible d'avoir un bon état de surface.
     
  10. JB

    JB Apprenti

    Messages:
    162
    Inscrit:
    6 Mai 2009
    Localité:
    71
    usinabilite du pre-traite
    J'usine ce 42CD4 très souvent et ça coupe très bien...

    En tournage: plaquettes carbure revêtu ( ex nuance NL 25 Stellram) à 90 m/min en ébauche et f 0.35 puis en finition 120 m/min et f 0.15.

    en fraisage: aucun problème au carbure Vc 80 à 120 m/min et fz 0.05 en finition.

    en perçage: éviter les forets carbure ( trop cassants ) mais prendre des forets HSS à 20 % de cobalt avec ou sans revêtement Vc 15 à 25 m/min

    en taraudage: tarauds coupe Gun pour éviter de remplir la goujure de copeaux.

    J'ai fabriqué une série de porte-outils VDI il y a dix ans, il sont toujours en parfait état malgré les montage et démontages fréquents.
     
  11. Foxtrot

    Foxtrot Compagnon

    Messages:
    1 044
    Inscrit:
    18 Février 2008
    Localité:
    Ath (BE)
    usinabilite du pre-traite
    Je lui trouve quand même un défaut. Si on laisse le tas de copeaux gonfler, on attrape une grosse boule de ressorts impossible à défaire, faut y aller avec une pince coupante pour tout mettre dans un sac... :cry: :wink:
     
  12. JB

    JB Apprenti

    Messages:
    162
    Inscrit:
    6 Mai 2009
    Localité:
    71
    usinabilite du pre-traite
    En tournage ébauche, si on met un peu d'avance ( 0.25 à 0.45 par tour selon le renfort d'arête) le copeau fractionne très bien, mais il faut un peu de chevaux !!!!!

    En finition, c'est plus délicat: si on met de l'avance pour fractionner il faut un gros rayon de plaquette pour garder le Ra......

    Éternel problème.............

    En général, en CN, on y arrive correctement.
     
  13. dranguila

    dranguila Compagnon

    Messages:
    642
    Inscrit:
    27 Février 2010
    Localité:
    la ville rose
    usinabilite du pre-traite
    j'espère que ton 42 cd4 c'est pas du 42 cd4T
    sinon c'est raid comme la ...justice
    au carbure aucun souci mais cuber cette matière a l'ars doit être "sportif"
    tu risques d'user un bon paquet de fraise
    après c'est affutage direct selon moi
    a mon avis je ferais (pour les rainures) des ébauche au plus près de la cote pour que les outil de finition aient le moins a prendre
    si j'étais toi je prendrais plutôt du 40cmd8s ( le s c'est un ajout de souffre qui facilite l'usinage) il s'usine beaucoup mieux et a les même caractéristique que le 42cd4 (110 kg) tant que tu le traite pas en plus si je me trompe pas il est moins cher

    en perçage ça va en taraudage tu va bouffer du taraud
    je te conseil la nuance 1244 en taraud ils sont prévu pour ce genre de matière
    perce tes trou 0.1 de plus que la cote théorique
    ex M10 perçage 8.5 fait 8.6 tu aura plus de faciliter a tarauder et ça ne jouera pas sur la qualité de ta pièce

    franchement je vois pas quelle pièce tu veux faire mais je te souhaite bon courage
    lubrifie beaucoup diminue la vc et les avances et tu y arriveras surement
    évite de laisser ta fraise ars trainer derrière elle s'usera moins vite
    pour les cubage tu peux largement dégauchir ta tète a 0.05

    ++ a la prochaine
     
  14. BOINET

    BOINET Ouvrier

    Messages:
    448
    Inscrit:
    26 Mars 2008
    Localité:
    indre
    usinabilite du pre-traite
    Bonjour,

    merci pour ces precisions .
    Pour l'instant je n'ais pas encore approvisionne !!!!
    Les pieces que je veux realiser sont des cone SA40 porte fraise .
    donc tres peu de fraisage , et juste 2 trous perces , taraudes dont 1 en M16 ; peur etre aussi du filetage car je doit avoir besoin d'un cone en M24.
    Voici la fiche technique de l'acier .

    cordialement

    jean luc Voir la pièce jointe 42_Cr_Mo_S4_QT-tec.pdf
     
  15. hp=360

    hp=360 Compagnon

    Messages:
    1 293
    Inscrit:
    29 Juillet 2008
    Localité:
    Mare nostrum
    usinabilite du pre-traite
    Désolé de ne pas être d'accord avec dranguila mais pour moi le 42CD4 traité s'usine très bien, y compris pour faire un filetage. Bien sûr tout est relatif, et je suppose qu'en production çà doit faire une belle différence de le travailler, comparé à un acier tendre, mais pour quelques pièces...
    Faut voir l'intérêt global, pourquoi est-il si répendu ? Ben, parce qu'il constitue un très beau compromis : usinable et convenant bien à de très nombreuses applications.
     
Chargement...

Partager cette page