1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Étau magnétique en fraisage ?

Discussion dans 'Bridage et isostatisme' créé par tranquille, 25 Novembre 2009.

  1. tranquille

    tranquille Compagnon

    Messages:
    4 153
    Inscrit:
    12 Avril 2008
    Localité:
    Aveyron - France
    Étau magnétique en fraisage ?
    Bonjour,
    Peut-t-on utiliser un étau magnétique en fraisage ?
    Je voudrais surfacer des plats acier XC75 de 5 mm en 20 x 120 sur une X3 (lame de couteau)
    Je pensais me procurer un étau magnétique pour faire ça.
    Quel est votre avis sur cette idée ?
    Sinon, comment brider ?
    Merci
     
  2. grenouille32

    grenouille32 Compagnon

    Messages:
    1 857
    Inscrit:
    4 Octobre 2009
    Localité:
    Suisse-Jura bernois
    Étau magnétique en fraisage ?
    Idée super, mais ....
    Tu vas te retrouver avec le tas de copeaux en train de tourner autour d'une fraise magnétisée.
    Dois-tu prendre de grandes passes ?
    Sinon, plateau avec pompe vacuum, ou cellules Pelletier.
    Cela tient la pièce par congélation d'eau sur une surface.
    Convient tout-à-fait pour des opérations d'usinage de faible puissance.
     
  3. tranquille

    tranquille Compagnon

    Messages:
    4 153
    Inscrit:
    12 Avril 2008
    Localité:
    Aveyron - France
    Étau magnétique en fraisage ?
    Les passes dans l'acier avec une X3, ce n'est pas énorme, d'autant que je ne suis pas pressé !
    Si tout est magnétisé, l'état de surface va-t-il se dégrader ?
    Tes deux autres solutions me paraissent bien plus onéreuses.
    Merci pour ta réponse.
     
  4. Anonymous

    Anonymous Guest

    Étau magnétique en fraisage ?
    Bonjour, :-D

    Mais qu' est ce donc que cela cher collègue :?:

    A+

    Alproc :drinkers:
     
  5. grenouille32

    grenouille32 Compagnon

    Messages:
    1 857
    Inscrit:
    4 Octobre 2009
    Localité:
    Suisse-Jura bernois
    Étau magnétique en fraisage ?
    Ce système de fixation est employé lorsque la pièce à usiner ne peut pas être fixée par des moyens conventionnels tels que pince, mandrins, brides, plateau magnétique, etc
    Cela peut être dû à sa/ses forme(sa), par exemple.
    Ci dessous, un lien vers un site expliquant le fonctionnement de telles cellules.
    http://www.seem-semrac.fr/seem/6Etudes/etudetpF.htm

    En gros, la pièce est fixée par congélation de l'eau dans laquelle elle baigne.
    Le principe est de congeler par action d'un courant électrique polarisé.
    La "libération" s'effectue en inversant la polarité.
    Pour l'usinage de pièce "tordues" comme dans la bijouterie, l'horlogerie, etc.
    Ce n'est pas pour l'ébauche à grande puissance. :wink:
     
  6. Zorg

    Zorg Compagnon

    Messages:
    777
    Inscrit:
    7 Mai 2009
    Localité:
    Issy les Moulineaux
    Étau magnétique en fraisage ?
    Schématiquement : un assemblage de deux matériaux conducteurs différents qui, lorsqu'ils sont parcourus par un courant, chauffent ou refroidissent, selon le sens du courant.

    C'est un Monsieur français qui a mis en évidence le phénomène le premier !

    L'avantage de ce genre de bestiole, c'est que c'est très finement paramétrable, on peut avoir des températures réglées pile poil et surtout que c'est très réactif.
    Les variations de températures se font avec une latence très faible.

    Pour plus de détails, sur les principes de fonctionnement et champs d'application, je pense que le grand ternet t'apportera plus de réponses qu'il n'en faut.
     
  7. Anonymous

    Anonymous Guest

    Étau magnétique en fraisage ?
    Rebonjour, :-D

    Merci Grenouille32 et zorg pour les explications.

    En fait, je me suis mal exprimé mais c' est pas le principe pelletier qui me posait problème mais cette application en particulier :wink:

    A+

    Alproc :drinkers:
     
  8. tranquille

    tranquille Compagnon

    Messages:
    4 153
    Inscrit:
    12 Avril 2008
    Localité:
    Aveyron - France
  9. Anonymous

    Anonymous Guest

    Étau magnétique en fraisage ?
    Bonjour,

    Voici une particulièrement belle invention .....
    Je n'utilise pas les " Pelletier " pour faire de l'usinage ..... 8-) 8-)
    D'ailleurs cela ne me serait même pas venu à l'esprit :mad: :mad:

    En effet le rendement de ces cellules n'est pas mirobolant ou alors elles ont bien changées .....
    Je les utilisais dans une vie antérieure en astro pour refroidir des capteurs CCD :oops: :oops:

    Une de leur face est froide on peut bien congeler ce que l'on veut dessus
    mais l'autre face doit dissiper la chaleur pompée sur la face froide .....
    il faut donc la refroidir sérieusement..... cela c'est pour le vécu et l'expérience :cry: :cry: :cry:

    Maintenant le projet est de congeler une pièce métallique..... sur une machine métallique .....
    la dissipation de chaleur est particulièrement conséquente dans le cas qui nous intéresse
    il va y avoir de sacrées fuites de calorique, je n'ose même pas penser à la taille des bestioles :twisted:
    Ni aux alimentations qu'il va falloir installer pour nourrir tout ce petit monde !!!!!!!!!

    Une autre sujétion est la composition des cellules, de mon temps ( en 14 ) c'était de la céramique
    comme vous le savez tous, c'est vraiment un matériel qui résiste aux chocs et vibrations
    surtout que de par construction , nous avons affaire à un sandwich deux plaques très fines en extérieur
    et quelques plots internes pour faire la liaison ... en somme l'idéal pour une machine outil :-D :-D :-D :-D


    Enfin c'est vous qui voyez n'est-ce pas, ce n'est pas parce que pour une utilisation particulière
    dans des conditions optimum, ce montage à été réalisé qu'un péquin lambda va pour le faire chez lui !!!!!

    Déjà que beaucoup d'entre nous avons bien du mal à nous fournir en outillage correct !!!!!!!!
     
  10. grenouille32

    grenouille32 Compagnon

    Messages:
    1 857
    Inscrit:
    4 Octobre 2009
    Localité:
    Suisse-Jura bernois
    Étau magnétique en fraisage ?
    Cette technologie était mise en oeuvre, à l'époque, pour tenir des pièces de joaillerie, bijouterie, de forme complexe, afin de pratiquer un usinage de finition, par fraisage ou par tournage.
    Il s'agissait d'enlever quelques centièmes à quelque dixièmes de mm.
     
  11. tranquille

    tranquille Compagnon

    Messages:
    4 153
    Inscrit:
    12 Avril 2008
    Localité:
    Aveyron - France
    Étau magnétique en fraisage ?
    Et de fraiser avec un étau magnétique, vous en pensez quoi ?

    (Si vous voulez parler de bridage par congélation, vous créez votre post - merci)
     
  12. tranquille

    tranquille Compagnon

    Messages:
    4 153
    Inscrit:
    12 Avril 2008
    Localité:
    Aveyron - France
  13. TREBOR_7

    TREBOR_7 Compagnon

    Messages:
    1 413
    Inscrit:
    24 Avril 2008
    Localité:
    Saint Martin de Crau (13)
    Étau magnétique en fraisage ?
    Bonsoir
    Tranquille, tu peux fraiser avec un plateau magnétique sans aucun problème!
    Je l'ai fait pendant des années pour fraiser des cales fourchettes...
    Mais! il faut un plateau magnétique pour fraisage,et non de rectif, les aimants y sont plus nombreux...(plus serrés)
    Il faut utiliser les règles d'appui sur 2 faces (vers lesquelles va l'effort de coupe).
    si la piece est petite, il faut la caler avec des pieces (tole par ex) plus fines que la cote finale de ta pièce.
    perso il me reste un Eclisse de rectif, je m'en suis servi pour du fraisage sur une "plaque" de "grande" dimension, sans pb
    A+
    Robert
     
  14. tranquille

    tranquille Compagnon

    Messages:
    4 153
    Inscrit:
    12 Avril 2008
    Localité:
    Aveyron - France
    Étau magnétique en fraisage ?
    merci TREBOR, je vais en essayer un.

    Edit : j'ai commandé le V407 de chez chronos, 100x175, ça me laisse un peu de place pour mettre des butées comme tu m'as dit
     
  15. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Étau magnétique en fraisage ?
    Je ne sais pas si c'est tout à fait comparable...

    L'idée m'est venue en lisant un e-bouquin sur l'exposition universelle de 1900, trouvé sur le site des Arts et Métiers. Un mandrin électromagnétique de tour.

    Alors j'ai bidouillé un solénoïde d'embrayage de comprersseur de climatisation automobile, alimenté en léger survoltage (24V au lieu de 12, laissé alimenté des heures : à peine tiède). D'ailleurs, je voulais aussi demander à Labobine s'il était raisonnable de lui balancer du 230 alternatif afin de s'en servir de démagnétisuer d'outils. Jamais demandé...

    Je ne sais pas où j'ai foutu la photo montrant un "tube" carré de 20 ou 25 et de plus d'un mètre de long, tenu par son extrémité, en cours de perçage sur la perceuse à colonne. J'avais repris la surface du soléno au tour après obturation des entrefers à la résine epoxy, puis réalisé un faux plateau (visible sur la photo ci-dessous).

    J'ai retrouvé une photo d'un test sur table, sous 12V...

    Ca marchait. Je m'en suis peu servi, mais je l'ai précieusement conservé depuis plusieurs annnées avec la ferme intention de le tester en fraisage... Un jour...

    Avantage : ça coûte queud', zéro, nada, pas un kopek.

    Et ça colle de chez ça colle.

    IMGP6498.jpg
     
Chargement...

Partager cette page