1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

[Eclairage] Création d'une rampe d'éclairage amovible

Discussion dans 'Supports, lubrification, peinture, entretien' créé par julou41, 1 Juillet 2012.

  1. julou41

    julou41 Nouveau

    Messages:
    40
    Inscrit:
    19 Décembre 2010
    Localité:
    Loir et cher
    [Eclairage] Création d'une rampe d'éclairage amovible
    Bonjour à tous.
    Je viens vous présenter ce que je vais bientôt installer, et si vous avez des conseils à me donner.

    Je suis en train de rénover une grange, et je souhaiterais installer un éclairage avec des tubes fluorescents.
    Cependant la hauteur centrale est importante: environ 6-8 mètres.

    J'ai donc décidé d'installer une rampe d'éclairage amovible qui permettrait de descendre cette rampe à hauteur d’homme
    pour pouvoir par exemple remplacer les tubes fluorescents lorsqu'il seront HS. Voici les caractéristiques de la rampes:

    Longueur de la rampe: 4 mètres
    Nombre de source lumineuse: 1 bloc fluo double 58 W et 2 bloc simple 36W
    Point d'ancrage: 2 point d'ancrage sur la rampe
    Guidage: câble d'acier + poulies + treuil
    Rappel du fil électrique automatique.

    Je vous met un schéma de l'installation prochainement.

    N'hésitez pas à me faire par de vous idées et/ ou conseils.

    A++
     
  2. KY260

    KY260 Modérateur

    Messages:
    6 630
    Inscrit:
    17 Août 2008
    Localité:
    89
    [Eclairage] Création d'une rampe d'éclairage amovible
    tu ne donne pas certains details qui ont leur importance.
    quel surface? car si ça fait 500m², ça va faire juste.
    la couleur des murs? car s'ils sont sombres, tu peux mettre 20000W d'eclairage, tu y verras toujours comme à la mine.
    sinon, alimentation pour du 3G1.5mm² et si tu comptes rajouter des eclairages sur la meme commande, passe par un bouton poussoir avec relais(telerupteur) car l'intensité d'appel des fluos fais que parfois, les contacts se soudent.
     
  3. julou41

    julou41 Nouveau

    Messages:
    40
    Inscrit:
    19 Décembre 2010
    Localité:
    Loir et cher
    [Eclairage] Création d'une rampe d'éclairage amovible
    merci pour ta réponse. :-D
    Désolé si je répond un peu tard :roll:

    Alors la surface a éclairer est d'environ 40 m². Les murs sont relativement propre et cimenté.
    La rampe sera alimentée par un câble 3g 1.5 mm² torsadé souple.

    A partir de combien de bloc fluo il faut passer par des télérupteurs?

    Je vous met un schéma plus de détaillé de ce que je vais réaliser:

    [​IMG]
     
  4. slouptoouut

    slouptoouut Compagnon

    Messages:
    3 854
    Inscrit:
    1 Avril 2010
    Localité:
    planète terre
    [Eclairage] Création d'une rampe d'éclairage amovible
    Bonjour,

    pour ce qui est de l'inter et des risques d'endommagement de ce dernier (contacts qui charbonnent, ou qui se soudent, ou qui fondent, ou qui grésillent ...et autres "chieries" ) déja : prendre un inter de marque connue, pas du "zenitech" ou du "carrefour discount" (la qualité des contacts du matériel de ces marques génériques a bas prix est souvent déplorable, la fixation de ces contacts l'est tout autant !)
    Eviter aussi les inter d'un modèle obsolète et vétuste, tels ceux en porcelaine blanche avec un bouton rotatif , ou ceux en forme de poire en buis qui pendais à la tête d'un lit ! (ça date du début du siècle dernier et ne convient pas , ou fort mal, pour des tubes fluos...mais je suppose que vous n'avez pas, ou plus, ce type d'antiquités !)

    ensuite, ça dépend du type de ballast, et de la compensation , de vos "blocs" ou "réglettes" fluo , en sachant que

    -un ballast électronique génère moins de surintensités qu'un ballast ferromagnétiques et fait durer plus longtemps les tubes, et aussi l'interrupteur (mais les électroniques coutent cher, et supportent tres mal la foudre )

    -la compensation du facteur de puissance (ou relèvement du cosinus phi) intervient fortement sur les pointes d'intensités a l'allummage ...mais évite de consommer du courant réactif (problème important pour une entreprise importante dotée d'un TGBT avec un compteur spécial comptant le courant réactif , qui est alors facturé ...mais , pour un particulier , on s'en fout, le courant réactif n'est pas facturé !)
    -le plus simple et le moins générateur de pointes d'intensité est le type "non compensé" (pas de condensateur)
    -ensuite vient le "compensé série" (condensateur en série avec le ballast , la compensation n'est jamais totale mais les appeles de courant sont limité par la résistance interne du ballast)
    -enfin vient le compensé parallèle (condensateur directement en parallèle sur le secteur , permet une compensation totale, mais génère les appels de courant les plus forts )

    si on ne trouve que des compensés parallèle , et qu'on est un particulier, ne possédant que peu d'appareils d'éclairage fluo et ne possédant pas de compteur d'énergie réactive : supprimmer le condensateur .

    ...Ceci dit, et avec seulement 3 réglettes dont 2 de 36W et une de 58W , compensés ou non , un inter de bonne qualitée devrai résister aux courants d'appels , et suffire sans avoir a le "relayer" par un télérupteur ou un contacteur !

    il est conseillé de relayer (télérupteur ou contacteur) a partir d'une puissance de 250W en tube fluo (soit 6 réglettes de 36W par exemple) et cela devient vraiment nécessaire au dela de 500W de tubes fluo (soit 9 à 10 réglettes de 58W)

    sloup
     

Partager cette page