1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Compresseur

Discussion dans 'Air comprimé, pneumatique, pompe à vide' créé par Penesme, 12 Décembre 2010.

  1. Penesme

    Penesme Apprenti

    Messages:
    95
    Inscrit:
    7 Mars 2008
    Localité:
    Prés de Cherbourg
    Compresseur
    Bonjour,

    Pour avoir de l’air comprimé dans mon atelier, j’envisage de m’acheter un compresseur.
    Le micro-billage sera probablement l’utilisation la plus gourmande mais avec un usage très peu fréquent.
    Ce compresseur vendu par Brico Dépôt me semble intéressant.

    [​IMG]


    COMPRESSEUR À COURROIE BICYLINDRE EN V FONTE 150 L 473€00
    3 chevaux mono. Débit d'air aspiré 320 L/min. Débit d'air restitué à 7 bars 260 L/min. Pression maxi. 10 bars.

    Bien entendu vos avis m’intéressent.

    Pour une raison de place et de confort je placerais le compresseur dans un local extérieur situé a une dizaine de mètres de mon atelier.
    La canalisation sera fixée sur une clôture en bois.
    Je me pose des questions à propos de la canalisation.
    Quelle section, quel matériau, dois-je l’isoler du gel ?

    Cordialement
     
  2. TREBOR_7

    TREBOR_7 Compagnon

    Messages:
    1 413
    Inscrit:
    24 Avril 2008
    Localité:
    Saint Martin de Crau (13)
    Compresseur
    salut
    je suis un peu lourd, sans doute, mais comment avec une aspiration de 320l/mn, à 1 bar de pression, peut-on restituer 260l/mn à 7 bars?????
    :roll: :shock: :eek: :cry: :?:

    il me reste des trucs en mémoire du style:
    P1V1=P2V2...
    320x1=7xV
    V=320/7
    v=45 l/mn.... :oops:

    à réfléchir...
    A+
     
  3. coredump

    coredump Compagnon

    Messages:
    3 410
    Inscrit:
    8 Janvier 2007
    Localité:
    Côte d'azur
  4. KY260

    KY260 Modérateur

    Messages:
    6 630
    Inscrit:
    17 Août 2008
    Localité:
    89
    Compresseur
    plusieurs truc à retenir:
    1- compresseur dans un local exterieur, donc humidité frequente, ce qui donne beaucoup de condensation dans la cuve. il faut donc la vidanger souvent(à chaque fois serait l'ideal)
    2- conduite exterieure, donc pas de materiau type PER qui risque de ne pas supporter legel et les UV. une bonne canalisation en cuivre brasé sur les raccord ira tres bien. evite l'etain pour les soudures, l'etain supporte assez mal les changements brutaux de temperature.
    3- isolation, inutile pour la canalisation.
     
  5. dolominus

    dolominus Compagnon

    Messages:
    589
    Inscrit:
    17 Août 2008
    Localité:
    Lyon
    Compresseur
    pour trebor

    Le compresseur aspire 320 l à la pression atmosphérique, le piston remonte
    le clapet aspiration ne se ferme pas immédiatement, il passe de l'air entre chemise et segment et le débit qui entre dans la cuve n'est plus que de 270 l/mn.
     
  6. bois.debout

    bois.debout Compagnon

    Messages:
    2 145
    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Localité:
    Paris
    Compresseur
    Bonsoir,

    C'était ce que j'avais fait, il y a... Presque vingt ans.
    C'est parfait, car je n'étais plus dérangé par le bruit et le compresseur (au moins lui !) ne "respirait" plus la poussière de l'atelier bois.

    Mais ma fainéantise m'a coûté cher.
    Pour m'éviter de faire les 10 mètres aller et retour, je laissais le compresseur branché en permanence et le bouton du pressostat sur "marche".
    Le soir, je coupais l'interrupteur général de l'atelier en partant et je le rallumais le matin en arrivant...
    Le matin, grand luxe, le zinzin redémarrait tout seul à distance quand je rebranchais le courant.
    Je savais bien que ce n'étais pas à faire, mais comme cela fonctionnait sans problème, je ne me suis plus posé de questions...
    Évidemment, en ne coupant pas le pressostat qui remet le cylindre à la pression atmoshérique, il redémarrait tous les matins en charge :mad:

    Puis un beau matin, après trois ou quatre mois (quand même) de ce régime, ce qui devait arriver arriva, ça a senti la fumée : Moteur cramé.

    Comme c'était une m...de de compresseur bas de gamme à moteur coaxial, le rebobinage aurait coûté plus cher que l'engin entier.
    Il a donc été remplacé par un magnifique bicylindre Lacmé bleu métallisé (marque disparue depuis, je crois) avec un moteur séparé et une courroie.
    Celui-là, je l'ai bichonné et il n'était plus question de le démarrer à distance :!:

    Comme disait Audiard : "Les conneries, c'est comme les impôts, on finit toujours par les payer" ! :lol:
     
  7. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Compresseur
    Oui, c'est ça, compter dans les 50 l/ch. soit 150 l/mn réellement utilisables. (en fait un poil moins plutôt dans les 120 à 130 ; quand il est chaud, il perd du rendement.

    3 ch., c'est pas mal, et de toutes façons en mono, c'est le maxi.

    J'ai ausi un bicylindre, avec une cuve de 100 litres à laquelle j'ai ajouté unje deuxième en parallèle de 50 l. Soit 150 l en tout.

    C'est relativement confortable. Mais certains outils sont très gourmants, et il faut souvent laisser le compresseur remonter sa pression. Je me sers souvent d'un burineur et d'un dérouilleur à aiguilles. On peut travailler. Avec un peu de patience, et en utilisant les temps morts pour faire autre chose, on peut avancer. Avec une perceuse, une clé à chocs, une petite meuleuse , un cliquet pneumatique, c'est ok aussi. Mais oublier les disqueuses et même les polisseuse excentriques : là la consommation est gargantuesque.

    C'est suffisant pour peindre correctement au pistolet sans se poser de questions. Au moins pour les classiques. Pour les HVLP, je ne sais pas, je n'en ai pas.

    En revanche, ce type de compresseur est très pénible sur un point particulier : la purge. Le robinet est très près du sol, et on en fout partout. dans mon cas, je suis abligé de le déplacer, gonflé, au dessus d'une grille d'évacuation. Un peu pénible. S'il était plus haut, ça irait mieux. Ca serait intéresant de le rehausser, et de placer une purge automatique avec un tuyau pour récupérer le liquide de condensation (huile + eau assez dégueu).

    Canalisation. Je me suis fait une installation provisoire avec du tube PVC de 8 mm extérieur, et des raccords rapides, et plusieurs points de prélèvement avec leur filtre et leur régulateur. 8 mm sur une dizaine de mètres en tout, c'est un peu léger en théorie. Mais à l'utilisation, la perte de charge limite un peu le débit, et permet de gagner du temps de travail mais si on perd un peu en puissance.

    Installation provisoire qui dure... qui dure...

    Précision : débit d'air aspiré. C'est le débit mesuré SANS CONTRE PRESSION, c'eet à dire snhas rien derrière. Ca ne veut strictemet rien dire, puisque dans ce cas le blow by à travers la segmentation et le retard à l'ouverture des clapets sont négligeables. C'est juste un chiffre pour les prospectus.

    270 l/mn à 7 bars, c'est ce n'est même pas que j'ai sur un autre compresseur. Un "pro" qui fait 4.5 ch !

    C'est à se demander si ces 270 l/mn n'est pas simplement le débit quand on ouvre le robinet de sortie cuve gonflée à 7 bars. Ca ne peut en tous cas pas être représentatatif de ce que la tête est capable de fournir.

    Dans tous les cas, un 3 ch. avec 150 l de cuve, c'est à peu près ce qu'on peut avoir de mieux en mono ! Mais les temps de remontée en pression sont longs. 150 l, ça fait du volume.
     
  8. coredump

    coredump Compagnon

    Messages:
    3 410
    Inscrit:
    8 Janvier 2007
    Localité:
    Côte d'azur
    Compresseur
    Le point important a vérifier c'est le facteur de marche du moteur. Généralement c'est la dessus que les fabricants rognent. l'idéal étant un facteur de service S1 bien sûr (ce qui est loin d'être le cas, même sur des compresseurs de "marque").

    Pour mon installation, le compresseur est branché via sa sortie HP sur un tube cuivre, en forme de T couché. La condensation est censée se retrouver en bas du T (zone morte) ou il y a un robinet de purge. En haut du T un filtre 5 microns a gros volume (un truc pro, pas de gsb). En pratique c'est dans la cuve qu'on la retrouve la condensation.
    Et ca renvoie soit sur un enrouleur soit vers l'atelier via un tuyau nylon 8/6.
    Plus la partie cuivre est grande, plus la condensation peut se former avant le filtre, et donc être purgée efficacement.

    A propos du pressostat, si on ne coupe pas l'alimentation en charge (cad quand le compresseur fonctionne), il décharge le cylindre du compresseur, donc a la remise en route il ne démarre pas en charge.
     
  9. bois.debout

    bois.debout Compagnon

    Messages:
    2 145
    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Localité:
    Paris
    Compresseur
    Bonjour,

    La coupure du "général" ne se faisait sans doute pas à chaque fois pendant la charge. Sinon, ce petit jeu n'aurait peut-être pas duré plusieurs mois avant qu'il ne crame !
     
  10. Penesme

    Penesme Apprenti

    Messages:
    95
    Inscrit:
    7 Mars 2008
    Localité:
    Prés de Cherbourg
    Compresseur
    Je vous remercie tous de vos conseils.
    J'aurais peut-être une autre solution pour la canalisation.
    Mon atelier est déjà relié au local ou sera le compresseur par une canalisation d'eau en plastique elle même dans un gros tube annelé enterré.
    Si j'arrivais à passer un tuyau souple pour l'air comprimé dans le gros tube annelé ma canalisation serait invisible et protégée. Par contre le point bas du tuyau serait inaccessible (sous terre).
    Que pensez-vous de cette solution? Il n'est pas du tout certain que je puisse passer, l'installation est assez âgée, le tube annelé est peut-plein de "m...e".
     
  11. coredump

    coredump Compagnon

    Messages:
    3 410
    Inscrit:
    8 Janvier 2007
    Localité:
    Côte d'azur
    Compresseur
    Pas terrible le point bas sans purge, en plus si c'est dans le sol tu vas avoir une condensation terrible dès qu'il fera chaud. Il faudra une bonne purge et un bon filtre a la sortie!
     
  12. pierre66

    pierre66 Nouveau

    Messages:
    31
    Inscrit:
    28 Décembre 2009
    Compresseur
    petit retour d'expérience ...
    je possède le modèle juste en dessous en 100 L coaxial.

    Le gros soucis je pense , c'est le moteur, dès que la température passe en dessous des 10 degrés, impossible de démarrer, même à vide. En fait il y a sur les culasses une soupape de décompression auto. Le problème vient du fait que celle-ci se referme bien trop vite, le moteur fait 4 à 5 tours puis s'arrête...
    La seule solution que j'ai trouvé est de brancher un Té à la place de la soupape, sur un des deux côtés du té j'ai replacé la soupape (qui sert aussi pour l'arrêt) et sur l'autre coté, j'ai placé un robinet type plomberie quart de tour. Au démarrage quand il fait froid je l'ouvre, le moteur se lance sans charge et je le ferme doucement en mettant le moteur progressivement en charge .... ainsi plus de blocage .... je ne suis pas sur que la méthode est fort recommandée mais elle marche..
     
  13. James17

    James17 Compagnon

    Messages:
    550
    Inscrit:
    5 Décembre 2008
    Localité:
    Aquitaine
    Compresseur
    Bonjour Pierre66
    J'envisage aussi l'achat d'un de ces 2 compresseurs
    Si tu pouvais nous en dire un peu plus sur ce qu'ils permettent...
    Merci
    Fred
    PS : tu es catalan ?
     
  14. pierre66

    pierre66 Nouveau

    Messages:
    31
    Inscrit:
    28 Décembre 2009
    Compresseur
    je ne suis pas catalan ....

    Pour répondre à ta question ... il ne faut à mon avis pas t'attendre à avoir une machine extraordinaire...

    pour ce qui est du mien... le seul atout c'est sa réserve de 100 L ... car le débit n'est pour moi pas assez suffisant. Il suffit amplement pour ce qui est de l'utilisation d'un soufflette, d'une clé à choc occasionnellement, sûrement pour de la peinture aussi (réserve suffisante)
    mais pour ce qui est sablage et opérations demandant un peu plus d'air ... je ne suis pas sur qu'il fera l'affaire.
    Pour ma part l'opération la plus demandante en air que j'ai réalisé, c'est l'utilisation d'une fraise à haute vitesse (vendues dans les kits bon marchés des magasins de bricolage) j'y ai fixé une brosse rotative en fer et je m'en suis servi pour nettoyer de vieilles pièces oxydées. Le compresseur ne suivait pas et je devais faire des pauses plus que régulières pour le laisser charger.
    Ceci n'est bien sur qu'un avis....
     
  15. coredump

    coredump Compagnon

    Messages:
    3 410
    Inscrit:
    8 Janvier 2007
    Localité:
    Côte d'azur
    Compresseur
    Le compresseur que j'ai est plus ou moins le meme modele, sauf que c'est une cuve de 50l.

    On ne peut pas le comparer aux modeles coaxiaux bicylindres. C'est fait pour tourner nettement plus longtemps et c'est beaucoup plus silencieux.
    C'est en plus une cuve 10 bars et non 8, donc plus de reserve.

    Comme je disais c'est entre 120 et 150l/min de débit réel au alentour de 5/6 bars. Insuffisant pour des outils a air comprimés et le sablage (ca passe par contre en microbillage si l'injecteur d'air est < 2mm).
     
Chargement...

Partager cette page