1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Cincinati-Chomienne EL 205

Discussion dans 'Etaux limeurs' créé par Elvin, 28 Novembre 2015.

  1. Elvin

    Elvin Compagnon

    Messages:
    946
    Inscrit:
    25 Octobre 2015
    Localité:
    Fréjus
    Cincinati-Chomienne EL 205
    Exactement une semaine après être arrivée à la maison, la petite machine reprend du service.
    Après un bon nettoyage, vérifications et lubrification, j'ai d'abord fait fonctionner la machine à la main, comme un Rapide lime sur un carré d'acier qui trainait par là, l'histoire de vérifier la course du coulisseau, son réglage, ainsi que l'avance.

    La question d'un démontage complet suivi d'une remise en peinture ne se posera pas pour moi, d'abord parce que cette machine est en très bon état et ensuite parce que mon temps est limité.

    J'avoue aussi que mon courage à entreprendre un tel travail fait un peu défaut !
    J'ai parcouru les nombreux sujets de rénovation et c'est pratiquement toujours un gros boulot.

    Donc après un aller-retour de plus de 1000 Km au total, je suis revenu avec ce magnifique étau-limeur dans la remorque, bien calé en position horizontale.
    N'ayant plus de grue d'atelier ( j'en avait une que j'ai revendu ) la mise en verticalité de l'engin fut assez sportive !
    Je m'en suis sorti avec des cales et chevrons en bois,une barre à mine, des cordes, une grosse sangle à cliquet et … Une échelle en aluminium !
    J'ai d'abord fait glisser l'ensemble machine et socle dans la remorque jusqu'à ce que le poids fasse basculer la benne, j'ai ensuite solidement arrimé le côté du socle qui portait au sol avec une corde aux butées de la remorque, afin que la machine ne glisse pas complètement par terre.

    Ensuite j'ai fait levier sur le coulisseau avec un chevron en prenant appui sur la barre à mine posée en travers sur les montants de la remorque, puis calé sous la machine avec du bois.

    j'ai réussi à monter comme ça au maximum jusqu'au moment où je n'avais plus d'appui suffisant sur l'étau-limeur. J'étais encore bien loin de la verticale !

    J'ai eu l'idée de prendre la machine sous le coulisseau avec une corde, mais il fallait que le point de traction soit suffisamment haut et je n'avais pas de lieu élevé à proximité.

    Donc j'ai utilisé une échelle en alu pour faire grue et déplacer le point de traction vers le haut en fixant ma corde pratiquement en haut de l'échelle .
    J'ai ensuite fixé sur l'échelle une autre corde elle-même fixée sur la sangle à cliquet qui allait me servir de tirfor et fixée à l'autre bout sur un mur à proximité.

    Avec ce système j'ai pu petit à petit gagner quelques degrés d'inclinaison de la machine, fixer ce que j'avais gagné avec une autre corde pour libérer la sangle puis la reprendre à nouveau après avoir dévidé la roue du cliquet !

    Bien sûr j'avais installé des roulettes sous le socle avant toutes ces manoeuvres . Une fois à la verticale sur ses roulettes j'ai pu acheminer sans peine l'étau-limeur jusque dans l'atelier.

    Après avoir commandé et réceptionné un variateur pour l'alimentation du moteur triphasé, j'ai eu pas mal de difficultés pour faire fonctionner l'ensemble, la notice du variateur étant assez sommaire.

    Mais après de nombreuses tentatives de programmation le moteur s'est enfin mis à tourner !

    IMG_0167.jpg
    Une poulie en dural m'a servi à faire mes premiers copeaux
    IMG_0166.jpg
     
  2. matocaz

    matocaz Compagnon

    Messages:
    909
    Inscrit:
    24 Janvier 2009
    Localité:
    Calvados
    Cincinati-Chomienne EL 205
    Bonsoir Elvin,
    Bravo pour tes premiers copeaux. Tu as fais une bonne affaire, l'état de la peinture est nickel, et si l'état mécanique est du même ordre, il te rendra service longtemps.
     
  3. Famille40

    Famille40 Compagnon

    Messages:
    2 369
    Inscrit:
    10 Avril 2015
    Localité:
    FR-40160 / Ychoux
    Projets:
    S'équiper en usinage
    Département:
    Landes
  4. jjdu33

    jjdu33 Compagnon

    Messages:
    1 056
    Inscrit:
    2 Janvier 2013
    Localité:
    F-33
  5. Elvin

    Elvin Compagnon

    Messages:
    946
    Inscrit:
    25 Octobre 2015
    Localité:
    Fréjus
    Cincinati-Chomienne EL 205
    Suite de la prise en main de cette superbe petite machine et mise au propre des connexions électriques avec branchement de la lampe. Tout fonctionne.

    Je me suis risqué à essayer un outil de tour à tronçonner sur un barreau d'acier de 20 X 40 mm. C'est aussi délicat qu'avec le tour, il faut prendre de toutes petites passes .

    Au début j'ai oublié de tendre les courroies avec le levier et plusieurs fois le coulisseau s'est arrêté, j'aurais du rester en position débrayée !

    Effectivement, j'ai continué un peu en position normale en constatant la force phénoménale du bélier et puis j'ai cassé l'outil !

    Après avoir débité mon bout d'acier à la scie, je l'ai fixé sur la face latérale de la table pour surfacer la section.

    Le fini est incroyable cela fait penser à un aspect brossé. IMG_0170.jpg
     
  6. doul

    doul Ouvrier

    Messages:
    387
    Inscrit:
    31 Janvier 2015
    Localité:
    09 Ariège
    Cincinati-Chomienne EL 205
    Salut, jolie machine, je rêve moi aussi d'en avoir un. Comment as-tu dégauchi la pièce bridée ?

    Mais non c'est pas un tour, c'est un étau limeur :lol::jesors23:
     
  7. Famille40

    Famille40 Compagnon

    Messages:
    2 369
    Inscrit:
    10 Avril 2015
    Localité:
    FR-40160 / Ychoux
    Projets:
    S'équiper en usinage
    Département:
    Landes
  8. osiver

    osiver Compagnon

    Messages:
    4 098
    Inscrit:
    7 Septembre 2013
    Cincinati-Chomienne EL 205
    Je ne suis pas (loin de là) un spécialiste de l'EL mais il me semble que les montages d'ablocage se font en général sans blocage dans le sens de l'outil
    En général on voit l'étau placé de sorte que ses mors soient parallèles à la course du coulisseau.

    Or je vois que vous montez vos pièces avec un blocage. Si mes souvenirs ne me font pas défaut, c'est pour éviter de tout casser en cas de calage. Le coulisseau et tout ce qu'il y a derrière ont une force (et une inertie) considérable, dans le meilleur des cas l'outil casse mais ça peut aussi arracher les rainures de la table, casser la bielle...

    SI les spécialistes du sujet peuvent confirmer ... ou pas :???:
     
  9. Elvin

    Elvin Compagnon

    Messages:
    946
    Inscrit:
    25 Octobre 2015
    Localité:
    Fréjus
    Cincinati-Chomienne EL 205
    Oui c'est vrai ce n'est pas une bonne idée, il est préférable de laisser un fusible, une échappatoire pour la pièce en cas de fausse manoeuvre.
     
  10. Elvin

    Elvin Compagnon

    Messages:
    946
    Inscrit:
    25 Octobre 2015
    Localité:
    Fréjus
    Cincinati-Chomienne EL 205
    J'ai simplement coupé en deux à la scie ce bout de ferraille qui devait faire 35 cm de long, puis j'ai bridé un bout à la verticale comme sur la photo afin de dresser les sections .
    Là je suis en train de décrouter les autres faces, bonjour les copeaux ! Il y en a partout.

    La pièce va servir de rehausse et de support à un petit diviseur qui viendra sous le coulisseau, en bout de table et dont l'axe sera au dessus des mors de l'étau, ceci bien sûr afin d'essayer de tailler des engrenages …
     
  11. doul

    doul Ouvrier

    Messages:
    387
    Inscrit:
    31 Janvier 2015
    Localité:
    09 Ariège
    Cincinati-Chomienne EL 205
    Ok, je vois ce que tu veux faire, pas besoin d'avoir une perpendicularité au 1/100 mm

    Oui apparemment c'est un désagrément des étaux limeurs, peut être faire des carénages ?

    Ça m'intéresse et je vais suivre tes essai avec attention.

    Bon copeaux !
     
  12. Elvin

    Elvin Compagnon

    Messages:
    946
    Inscrit:
    25 Octobre 2015
    Localité:
    Fréjus
    Cincinati-Chomienne EL 205
    Après avoir aspiré les copeaux, je suis revenu à une course beaucoup plus raisonnable de 15 mm, alors que pour le surfaçage précédent, j'étais presque au maximum à 170 mm.

    Pour essayer de tailler des engrenages, rien de tel que de commencer par une crémaillère, c'est plus simple comme installation sur la table et parfaitement suffisant pour se faire la main.

    La difficulté c'est bien sûr de réaliser un outil de forme exacte. J'ai récupéré l'outil à saigner que j'avais cassé puis j'ai essayé de le meuler au profil … Et bien c'est pas gagné !

    Il faut un touret et des meules d'excellente qualité, avec une loupe au minimum mais je crois qu'une affuteuse serait mieux adaptée.

    Mais il faut aussi faire attention au profil de coupe de l'outil car si l'angle d'attaque n'est pas bon il ne coupe pas suffisamment provoquant un relevage du porte outil dans le sens de coupe et donc à la passe suivante l'outil prend trop de matière et fait riper l'étau !
     
  13. Elvin

    Elvin Compagnon

    Messages:
    946
    Inscrit:
    25 Octobre 2015
    Localité:
    Fréjus
    Cincinati-Chomienne EL 205
    Merci HB 750 pour ces intéressantes précisions.

    Ce soir j'ai repris mes essais en m'appliquant un peu plus sur la mise en forme de l'outil, c'est beaucoup mieux, la coupe est franche et mes dents commencent à ressembler à quelque chose !
    Par contre j'ai souvent l'étau qui ripe et j'ai du le brider sur l'arrière.
    Pour éviter toute casse je reste en position courroies détendues, en cas d'efforts trop importants le coulisseau s'arrête, c'est beaucoup plus sécurisant .
    Pour l'affutage je vais essayer l'EMCO UNIMAT SL avec la meule boisseau blanche, je devrais obtenir une plus grande précision de profil.
     
  14. Elvin

    Elvin Compagnon

    Messages:
    946
    Inscrit:
    25 Octobre 2015
    Localité:
    Fréjus
    Cincinati-Chomienne EL 205
    En poursuivant mes essais, la découverte de la machine continue : Il ne faut pas oublier les graisseurs LUB dans les axes de poulie !
    Je me suis donc empressé d'injecter de la graisse à ces endroits.

    La question de la lubrification de cet étau-limeur revient souvent, en particulier concernant le bac avec le bouchon de vidange en bas à gauche. Le remplir d'huile ne sert à rien car aucun élément mécanique en mouvement n'y baigne, c'est donc seulement un récupérateur .

    Pour la graisse, quel type utiliser ? Faut-il utiliser une graisse différente pour le coulisseau ?
     
  15. Elvin

    Elvin Compagnon

    Messages:
    946
    Inscrit:
    25 Octobre 2015
    Localité:
    Fréjus
    Cincinati-Chomienne EL 205
    Un essai un peu moins facile que le surfaçage simple, il n'y a rien à redire sur la précision des mouvements et des verniers .

    IMG_0171.jpg
     

Partager cette page