Une barque

l'blond
Apprenti
9 Avril 2009
247
45 Orléans
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour tout le monde. J'édite mon premier sujet pour vous présenter ce qui ma occupé c'est dernier temps et qui explique ma période de silence. La construction d'une barque avec chantier ouvert au public sur mon lieu de travail et dans le cadre du Festival de Loire à Orléans.
Je poste ce message dans cette rubrique car je ne savais pas où le mettre? :sad: Et c'est également pour poser une question. Avec quel logiciel de DAO puis-je dessiner les plans de cette barque? Vous comprendrez que je ne suis pas un expert avec nonor :oops: mais je pense avoir identifié une fonction essentielle: la gestion des surface développable. Merci d'avance pour vos réponses et conseils.

après 170 à 180h de travail.jpg
 
A
Guest
Bravo, :-D

Dis moi, tu pourrais nous faire un petit post sur les étapes de construction de cette barque, le bois employé etc ... etc ...

cordialement,

Alproc :drinkers:
 
l'blond
Apprenti
9 Avril 2009
247
45 Orléans
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonjour alproc. si tu veux, voilà!Tu veux t'en faire une? Si tu as des questions n'hésite pas. :wink: Tout le monde devrait avoir un bateau! :smt055

ajustement des planches de la sole.JPG
[div=initial][arrow]Chevauchement pour coupe double[/arrow][/div]

bridage de la sole et mise en place des marottes.JPG
[div=initial][arrow]délignage et marottes en place[/arrow][/div]

détail des membrures et des pieds de courbe.jpg
[div=initial][arrow]détail membrure et pied de courbe[/arrow][/div]

après +- 50 h de travail.jpg


détail du système pour cintrer la sole.jpg
[div=initial][arrow]détail du système pour cintrer la sole[/arrow][/div]

tuvage de la sole pour les levées.jpg
[div=initial][arrow]étuvage de la sole pour la cintrer[/arrow][/div]

les levées!environ 5 h de vapeur....jpg
[div=initial][arrow]5H de vapeur plus tard[/arrow][/div]

mise en place du tableau arrière et des bordés.jpg
[div=initial][arrow]mise en place du tableau arrière et des bordés[/arrow][/div]

vue générale.jpg
[div=initial][arrow]vue global[/arrow][/div]

batême et mise à l'eau.jpg
[div=initial][arrow]baptême et mise à l'eau[/arrow][/div]
 
A
Guest
Bonsoir, :-D

Merci pour toutes ces jolies photographies pleines d' enseignements :!:

Pourrais tu m' en dire un peu plus sur le cintrage (température, temps etc ...), ça m' a toujours intrigué.

cordialement,

Alproc :drinkers:
 
Bth
Ouvrier
2 Février 2009
487
Besançon25
Je vous avais mis un réponse ce matin mais pas dans le bon répertoire.

C'est du beau travail, il faut le transmettre.

Thierry
 
Papynano
Compagnon
15 Juillet 2009
1 138
Savoie
Bonjour
J'en avais un et je l'ai vendu c'était un voilier avec cabine et deux couchettes.Je m'en rachèterai surement un plus tard qui soit facile à transporter pour naviguer dans différents endroits.
Marin un jour marin toujours.
 
l'blond
Apprenti
9 Avril 2009
247
45 Orléans
  • Auteur de la discussion
  • #8
alproc a dit:
Pourrais tu m' en dire un peu plus sur le cintrage (température, temps etc ...), ça m' a toujours intrigué.

Alproc :drinkers:
Bonjour alproc. C'est une science un peut "sorcière" au vu de mes connaissances. Je m'explique: je construit une tante autour de l'ensemble à cintrer ( ce n'est pas cent pour cent étanche et çà ne monte pas en pression), je place un "tripates" avec une confiturière (ou autre") pleine d'eau sous le point de levée. J'attend que l'étuve monte en température, se remplisse de vapeur et "assouplisse" les fibres du bois (variable selon la température ambiante et l'essence utilisé et son degré de séchage). Ensuite je commence à faire "pression" avec les deux tiges filetés visible sur les photos (sur un bateau plus grand, nous l'avons fait au cric de batteuse). C'est là que sa devient sorcier, il faut doser l'effort, "on sent" quand cela devient dure, prendre le temps d'être patient, et écouter la fibre! Le bois ne doit pas craquer, au moindre son, patienter de nouveau... :) Merci à tous et que vive la marine!
 
Fred8
Compagnon
18 Mai 2007
847
45 - Orléans (Ingré)
Si je puis me permettre de squater ton post l'blond, voici une barque j'ai construite étant jeune (j'avais 20 ans à l'époque). Mon parrain m'avait largement encouragé et aidé sur les pièces nécessitant de l'usinage.

Barque vue de côté :

Barque vue arrière :

Vue avant gauche :

Vue avant :

Planche du coffre :

Vue arrière gauche :

Vue arrière droite :

Vue arrière gauche

Vue arrière droite 2 :

Vue retournée avant :

Vue sur les vis cachées :


Voilà, construction assez classique à bouchins vifs, couples en pin renforcés, bordés en CTRP marine 9 plis, quille, étrave et lisses en acajou.
C'est du très costaud, tout est vissé, collé à la résorcine ou epoxy marine selon les contraintes. La panneau arrière est un coffrage renforcé pour accueillir un moteur thermique, ou un gros électrique.

L'absence de chantier de maintien m'a fait perdre beaucoup de temps et a rendu certains ajustements délicats.

Le détail : je l'ai construite pour aller cherche mes bâteaux modèles réduits en rade sur l'eau, suite à une attaque de cygne et un naufrage...
 
Foxtrot
Compagnon
18 Février 2008
1 045
Ath (BE)
J'en ai aussi fait pas moins de 4 sur un modèle équivalent à celui de Fred8, les plans je les avais trouvés sur un ancien "hors série système D"
L'absence de chantier à dû faire perdre beaucoup de temps et de précision car il faut quand même poussé assez fort pour plier border et quille intérieure.
Les panneaux sont en okumé, contreplaqué sain et léger.

N'empêche que ça n'a rien à voir avec la réalisation de l'blond. C'est probablement un style régional on ne peut plus élégant.
Rien non plus à voir avec le temps nécessaire à sa réalisation. :wink:
 
Fred8
Compagnon
18 Mai 2007
847
45 - Orléans (Ingré)
Foxtrot a dit:
J'en ai aussi fait pas moins de 4 sur un modèle équivalent à celui de Fred8, les plans je les avais trouvés sur un ancien "hors série système D"
L'absence de chantier à dû faire perdre beaucoup de temps et de précision car il faut quand même poussé assez fort pour plier border et quille intérieure.
Les panneaux sont en okumé, contreplaqué sain et léger.
Bingo, plan pris sur Système D de 19XX.
Pour le chantier, en fait, on s'est débrouillé en bridant la tableau AR, le haut de l'étrave, et certains couples menants. La précision reste très acceptable, et non perceptible à l'oeil.
 
A
Guest
Bonjour L'blond,

Merci pour les informations :wink:

Quelles sont les essences qui se prêtent le mieux au cintrage :?:

cordialement

Alproc :drinkers:
 
l'blond
Apprenti
9 Avril 2009
247
45 Orléans
Bonsoir Alproc. le coudrier (canne de grand père) :lol:. Blague à part, en règle générale, les essences à fibre longue. Cette barque au ligne traditionnelle des bateaux de Loire a été réalisé en sapin de Douglas ou pin d'Oregon.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut