Advertisements

Un autre retraité qui bricole...principe du moteur avaleur de flamme

  • Auteur de la discussion roland88
  • Date de début
roland88
roland88
Compagnon
9 Juil 2009
2 151
Seine et Marne
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir a tous,
deux images de mon avaleur de flamme construit il y a quelques années et complètement révisé.
"conception et construction personnelle",avant qu'il ne finisse sur une étagère...
Bon week-end a tous. ( J'ai tout appris a mes dépends,wikipédia n'y connait absolument rien...le principe est autrement compliqué.....)
Roland88.
avaleur de flamme 1.jpg
avaleur de flamme 2.jpg
 
Dernière édition:
Advertisements
MOTORIX
MOTORIX
Ouvrier
29 Mar 2013
470
82100
Bonsoir
le principe est autrement compliqué.....)
Je sais que beaucoup de théories circulent (plus ou moi farfelues )j ai fait , j ai vu toutes sortes d avaleurs de flammes et je dirais que chacun a ses combines pour les faire fonctionner ,peut-être pourrais tu développer constatations et conclusions :smt017
Bonne soirée .@+++.Henry.
 
pinou29
pinou29
Compagnon
18 Mar 2009
2 676
Toulon ( Var )
Bonjour.
Ça fait un beau bébé, compliments.
Tu as réalisé le volant ou c'est de l'adaptation ?
Bernard.
 
roland88
roland88
Compagnon
9 Juil 2009
2 151
Seine et Marne
  • Auteur de la discussion
  • #4
Bonjour Henry,
tu vas comprendre...
c'est un moteur a air chaud a cycle ouvert= qui rejette l'air ayant travaillé par l'echappement avant d'en reprendre une nouvelle quantité pour le cycle suivant.

Le principe de fonctionnement et basé sur la perte d'énergie interne donc de la température et avec elle de la pression d'une masse gazeuse ( c'est pompeux, mais exacte )

En appelant PMC le point mort piston près de la culasse et PMV le point mort prés du volant, on peut commencer...

L'explication est aisée, le moteur tournant :

1) le piston part du PMC, le tiroir vient de s'ouvrir et laisse rentrer de l'air chaud ( cet air chaud est aspirée a l'intérieur )

2) au bout des 2/3 de la course environ, le tiroir obture l'arrivée d'air chaud

3) le piston continue sa course, l'air chaud augmente de volume, tout se passe comme si cette masse d'air fournissait un travail au milieu extérieur,( son énergie interne) va chuter
avec elle sa température et surtout sa pression....

4) le piston arrive au PMV, la masse d'air a une pression inférieure a la pression atmosphérique, le volant lui fait passer le point mort.

5) le piston revient vers PMC la pression atmosphérique étant supérieure a la pression de cette masse d'air, c'est la PHASE MOTRICE.

6) Au milieu de la course retour environ, la phase motrice est terminée, du faît que la pression de cette masse d'air va s'équilibrer avec la pression atmosphérique vu que le piston la comprime maintenant

7) un clapet de décharge s'ouvre donc aprés cette mi-course retour pour éviter que la masse d'air ne se comprime trop et freine le moteur...


Comme vu, la phase motrice est trés courte a peine 1/4 de tour du volant...
Voilà expliqué avec quelques notions simples de thermo...

Construction du moteur :
bonne étanchéitée entre piston et cylindre
le moins de frottements possibles...le moteur n'a presque pas de couple...
et surtout, UNE CAME A BOSSAGE REGLABLE...simple a construire et permet un règlage fin de la distribution absolument necessaire...
surtout pour une auto construction
Ce moteur ne démarre pas a froid, l'air chaud pénétrant au démarrage dans le cylindre se refroidit trop rapidement au contact des parois.
Un préchauffage préalable du cylindre est necessaire.

A+ pour toute info supplémentaire.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas.

Bon week-end
Roland.
 
Dernière édition:
roland88
roland88
Compagnon
9 Juil 2009
2 151
Seine et Marne
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonsoir pinou29,
j'ai acheté le volant sur ebay, et je l'ai adapté.
Bonne soirée, et merci pour votre compliment...
 
MOTORIX
MOTORIX
Ouvrier
29 Mar 2013
470
82100
:wavey:Roland et tout le monde
Merci pour toutes ses explications ,mais comme je l ai dit plus haut je connais un peu ces petites bêtes un de ceux que j ai réalisé
353721PB190016.jpg

il est particulièrement performant ,ne démarre que l orsqu il atteint 50° ~ ,et fonctionne parfaitement a partir de 150-200° ,a ce moment la je peux même fermer le clapet d échappement (par la vis qui bloque la bille sur la culasse) ,la puissance du ressort de rappel de la trappe d émission à son importance car plus la vitesse augmente et plus le retour doit être rapide et cela agit aussi sur la rotation du fait de la pression entraînante sur la came
Bonne après-midi .@+++.Henry .
 
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
2 653
Harnes (Pas de Calais)
Bravo Roland88 et merci de partager cette expérience :smt023 avec les détails
wikipédia n'y connait absolument rien...le principe est autrement compliqué
certes ce n'est pas parole d'évangile, mais quand même c'est bien qu'il existe....
Si c'est cet article
https://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_à_vide
il ne dit pas grand-chose mais ne me semble pas farfelu. Par contre effectivement on a l'impression en le lisant que c'est facile à construire.....et à faire tourner....il a dû être rédigé par quelqu'un qui n'en a pas construit :-D mais ces articles ont vocation à être corrigés ou complétés....:wink:
 
L
la goupille
Compagnon
11 Fev 2016
1 238
FR04200
Bonjour
Bien joué Gégé!
Tout les ans j'envoi 10€ chez Wiki.C'est un bon investissement, généralement le début de mes recherches, toujours pas de pub.
Et à chaque fois que je vois un article insuffisant , je pense que je pourrais me remuer le cul, plutôt que être simple consommateur ( mais je ne l'ai toujours pas fait)
Luc
 
domi.U&M
domi.U&M
Compagnon
25 Août 2011
2 108
région bordelaise
hello,
dis-je une bêtise ou c'est un moteur dont le principe est exactement l'inverse de celui du moteur à explosion que nous connaissons tous?
avec les mêmes problèmes (ressorts de soupape qui doivent être assez rapides pour pas qu'elles s'affolent)?
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 801
FR-16 angouleme
c'est un peu ça ! c'est l'inverse du moteur a explosion

dans un moteur a explosion , quand la bougie allume ça fait une augmentation rapide du volume

dans un moteur avaleur de flamme , il aspire la flamme chaude , il ferme la soupape , et ça se refroidi au contact du cylindre et le volume diminue ... helas ce refroidissement est beaucoup plus lent que l'echauffement d'une explosion donc ça ne peut tourner que beaucoup plus lentement qu'un moteur a explosion ... trop lentement pour avoir des application utile ... ça reste une curiosité amusante
 
roland88
roland88
Compagnon
9 Juil 2009
2 151
Seine et Marne
, et ça se refroidi au contact du cylindre et le volume diminue
Bonsoir moissan,
si l'air chaud se refroidit au contact du cylindre, le moteur ne démarrera pas...le principe n'est pas celui-ci...
Pour le faire démarrer, au contraire, ont est obligé de préchauffer le cylindre.
Bonne soirée.
 
MOTORIX
MOTORIX
Ouvrier
29 Mar 2013
470
82100
:wavey:
En voici un qui n est pas de ma fabrication:roll: mais que j ai eu entre les mains
qui tourne à plus 1500 rpm qui a la particularité d avoir le piston qui arrive à + de 10 mm du PMH
Bonne nuit .@+++.Henry.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 801
FR-16 angouleme
pour le rendement maximum il faudrait que le gaz chaud aspiré dans la flamme se refroidisse uniquement quand la soupape et fermé ... au demarrage si ça se refroidi trop vite la diminution de volume est finie quand la soupape se ferme ... il faut donc faire tourner assez vite pour que ça demarre : ce n'est vraiment pas comme un moteur a vapeur qui a du couple dès le demarage

la gamme de vitesse est donc très reduite : trop lentement c'est refroidi avant fermeture , trop vite ça n'a pas le temps de se refroidir ... donc pas besoin de regulateur de vitesse : le moteur ne s'embalera jamais

on pourait imaginer un moteur avaleur de flamme en separant les fonction : aspirer la flamme dans un cylindre chaud avec 2 soupape separé pour admission et refoulement ... refouler dans un radiateur pour refroidissement complet qui va se trouver en depression ... puis pompe a vide pour remettre se gaz en depression a l'atmosphere : grace a ce refroidissement separé les pistons peuvent tourner a leur vitesse optimum et l'on peut optenir un rendement proche du rendement de carnot determiné par les temperature ... helas le probleme avec une combustion c'est que refroidir le gaz de combustion provoque un encrassement rapide

ce cycle a air chaud inversé a une application interessante : parabole solaire : ça evite une chaudiere sous pression au foyer de la parabole : ça ne fait que chauffer l'air ambiant qui est aspiré par une turbine , puis refroidi , puis remis a la pression ambiante par une autre turbine

un cycle a air chaud avec le gaz d'un foyer a charbon a eté experimenté par ericson pour ses premier moteur a air chaud , mais rapidement abandonné parce que l'utilisation directe de la fumé encrassait tout : il a du passer a un echangeur de chaleur entre le feu et l'air du cycle
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 619
Tirlemont Belgique
Bonjour,
Merci pour toute ces informations Roland,
J'ai tout appris a mes dépends,wikipédia n'y connait absolument rien...
Je trouve dommage cette critique négative alors que justement Wikipedia offre à toutes et tous le droit et les moyens de compléter voir corriger leurs articles.
Car là, tu pourrais certainement y apporter quelque chose.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut