Advertisements

Tabouret en bois au design pas habituel...

  • Auteur de la discussion Pierre Desvaux
  • Date de début
P
Pierre Desvaux
Ouvrier
11 Novembre 2014
334
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Pour compléter mon nouvel établi, voici un petit tabouret au design sans doute pas très habituel.

Réalisé en chêne, avec un petit morceau de padouk, un rond d'alu, et une assise faite avec des morceau de courroie en cuir.

Contrairement aux apparences, c'est bien solide (en tout cas pour mes 65 kg). Il y a sur la tige alu en arrière deux goupilles en haut et en bas, qui maintiennent l'ensemble.











 
Advertisements
Jope004
Jope004
Compagnon
15 Février 2010
1 384
FR-95 Marines
Bonsoir,

Original !
Le mettre à côté d'une chaise standard aurait été bien pour se rendre compte de sa taille.
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Octobre 2012
1 680
FR-39Arbois
salut

surprenant c'est sur , une raison particulière a cette fabrication ou juste une idée de forme
 
P
Pierre Desvaux
Ouvrier
11 Novembre 2014
334
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #4
Le tabouret fait 70 cm de haut.

Pas de raison particulière, sauf l'esthétique... :)
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
1 561
Flers 61100
Nous somme dans une civilisation du "paraitre" ou les designers ont pris le pas sur ces mauvais ingénieurs en oubliant la fonction d'usage des produits et je n'ai aucune envie de me caler la raie du c... sur un tube de Ø20.
Un de nos ancêtre a dit "le fonctionnel est joli" une photo de l'avion " concorde" illustre bien cette déclaration.
Salutations
 
P
Pierre Desvaux
Ouvrier
11 Novembre 2014
334
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #8
Sergepol, c'est justement "fonctionnel". T'as pas compris comment ça marche... ou t'as de drôles d'idées.. c'est pas fait pour s'enculer sur le rond alu... :wink: C'est fait pour s'asseoir là où il y a du cuir qui donne l'arrondi nécessaire au confort :) . Et c'est aussi confortable que n'importe quel tabouret. Certes, faut pas avoir un cul (pour reprendre ton terme) de 1M de large...

Si je l'ai présenté, c'est parce que je trouve intéressant d'avoir fait un truc qui, selon toutes les règles de l'art, ne devrait pas marcher (pas de contreforts sous les planches), cela devrait s'écraser, et pourtant, non, cela tient bien. Et cela tient grâce au renfort du rond d'alu, et notamment de la courbure, et de la tenue en deux points, qui agit comme une équerre renforcée. Donc, pas de cisaillement au point de jonction entre le rond d'alu et la planche. J'ai testé. D'autre part, c'est un rond plein, pas un tube. Le risque de flambage est très réduit.

Y a un tout petit peu de réflexion derrière... :wink:

Mais si z'avez envie de croire que c'est merdique, vous en avez le droit... :wink:

Merci pour vos commentaires.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Octobre 2010
5 599
FR-17800 Charente maritime
.......Le risque de flambage est très réduit.
Y a un tout petit peu de réflexion derrière...
Bonjour,

Juste pour illustrer le sujet,
j'ai demandé le calcul en résistance au flambage d'un tube et d'un rond Ø20 mm (http://collet.francois.free.fr/images/utils_php/poids_profiles2.html).

Même si le rond résiste mieux que le tube, on est très loin des limites (même avec un tube) quand on s’assoie sur le tabouret (surtout que l'on reste plus ou moins en appui sur les jambes) !
Et le tube est nettement plus léger !

Cordialement,
PUSSY.
 
Fichiers joints
P
Pierre Desvaux
Ouvrier
11 Novembre 2014
334
Bourgogne
Oui, bien sur, mais c'est pas du 20, mais du 12 mm.

Et les forces en présence ne sont pas les forces simples prises en compte dans un calcul de flambage. Le terme de flambage n'est sans doute pas approprié. Ici, c'est le risque que le tube s'aplatisse à la sortie de la planche du bas, sous l'effet d'une force horizontale appliquée au niveau de la planche du haut (en supposant que les jointures des planches sont souples et que le rectangle défini par les planche s'aplatisse). D'autant plus que le tube est percé à la sortie de la planche, pour accueillir la clavette, donc, faiblesse supplémentaire...

Cela doit pouvoir se calculer, mais c'est un peu plus compliqué.
 
P
Precis84
Compagnon
7 Décembre 2008
1 919
Bonsoir
J'espère et je pense que tu as mis quelques plots , sous la partie plate
en contact avec le sol . ?
Sinon , ça risque d'être pas terrible au niveau stabilité ( cailloux , bosse du béton etc....).
Cordialement
claude
 
T
tronix
Compagnon
6 Mars 2012
1 220
Toulouse
Bonsoir,

je trouve aussi ce tabouret superbe, original et épuré, et avec une poignée pour le déplacer. Donc esthétique et à la fois fonctionnel. Bravo !
 
P
Pierre Desvaux
Ouvrier
11 Novembre 2014
334
Bourgogne
Oui, oui, bien sur, il y a 4 plots en dessous de la planche du bas.
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
8 033
FR-29 Brest
Bonjour,

Très original, bravo pour les idées et la réalisation :smt041 ! ...

Je comprends que l'on s'assoit sur la partie avant (de toute façon on ne peut pas faire autrement compte tenu de la partie cintrée du rond), donc tout le poids est repris par la planche de façade ... la partie verticale du rond n'est quasiment pas en contrainte ... ou de façon marginale ... un dixième du poids peut-être :roll: ? ... donc c'est effectivement bon pour la résistance du rond au flambage :-D ! ...

cela tient grâce au renfort du rond d'alu, et notamment de la courbure, et de la tenue en deux points, qui agit comme une équerre renforcée
A part servir de poignée et délimiter la zone d'assise, je ne crois pas que la partie cintrée du rond ajoute de la solidité mécanique à l'assise ... car comme il est déjà cintré, la résistance mécanique du rond doit être quasi nulle pour les efforts verticaux ... en tout cas négligeable par rapport à la résistance de la planche d'assise :roll: ...

En fait je crois que c'est tout le contraire qui se produit ... c'est la résistance de la planche d'assise qui empêche le rond de se cintrer ... on le voit immédiatement si on suppose l'assise flexible ... dans ce cas l'assise tire sur l'extrémité cintrée vers le bas ... le cintrage s'étend à la partie rectiligne et le rond flambe immédiatement ... Il faudrait donc dissocier la partie cintrée de la jambe de force ... ou laisser libre l'extrémité de la partie cintrée :roll: ...

Donc, pas de cisaillement au point de jonction entre le rond d'alu et la planche
De mon point de vue la partie cintrée aurait, sous effort, tendance à étendre la zone de cintrage à la zone rectiligne ... et donc augmente le risque de flambage :roll: ...

Le flambage peut aussi se produire en cas de choc direct ... Plus la barre est longue par rapport au diamètre, plus le risque augmente car les efforts latéraux se propagent d'autant mieux sur la longueur ... de ce point de vue le barreau aurait intérêt à être libre aux deux extrémités (idéalement monté sur rotules ou entre pointes) ... la partie cintrée contrecarre ce type de montage et augment le risque de flambage (déjà dit précédemment, c'est une autre façon de voir les choses) :roll: ...

Je ne vois pas trop la tenue mécanique dans le sens avant / arrière ... tous les efforts sont concentrés sur les montages en équerre :roll: ... je ne vois pas bien la tenue dans le temps ... une reprise d'effort par jambes de force ou autre me semble nécessaire à terme :roll: ...

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut